Mois : mai 2019

Combien de temps ça prend…

Je discutais avec une amie des repas du soir. Elle et son copain ont des emplois assez prenant, alors de retour à la maison, ils ne sont pas nécessairement motivés à cuisiner. C’est d’autant plus vrai quand ils ont été faire du sport avant manger : un menu simple est souvent de mise. On a parlé un peu des techniques pour préparer les repas à l’avance : dans tous les cas, il faut planifier. Honnêtement, c’est quelque chose qui m’intéresse, mais que je n’ai jamais expérimenté. J’ai beaucoup de mal à planifier mes repas de la semaine. Je me suis procurée un livre de style « batch cooking » sachant que j’allais le donner par la suite : le résultat est clair, les recettes ne nous correspondent pas même si j’avais passé beaucoup de temps pour le choisir. Il faut que je commence et un jour, peut-être que ça deviendra une routine de planifier… D’un autre côté, le simple fait de lister des recettes végétariennes, ça m’aiderait bien pour les repas du dimanche soir et ça serait un début!

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette de sauté de canard. Depuis que j’ai découvert la technique de mi-cuire la viande, je trouve les sautés à la viande rouge beaucoup plus gourmands. J’ai pris cette recette sur le site de La Cuisine de Bernard.

Sauté de canard au caramel et au poivre
Sauté de canard au caramel et au poivre
Pour 3 personnes

Canard
350 g de poitrines de canard*
2 cuillères à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
2 cuillères à soupe d’huile végétale

Sauce
⅓ de tasse ou 70 g de sucre
⅔ de tase ou 170 g d’eau
1 cuillère à thé de fleur d’ail ou 1 gousse d’ail finement hachée
1 cuillère à thé de gingembre frais râpée
½ cuillère à thé de sauce de poisson
2 cuillères à thé de sauce soya
2 cuillères à thé sauce aux huîtres
1 cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
Sel et poivre

Dans une petite casserole, verser le sucre en une couche fine. Chauffer la casserole pour faire fondre le sucre. Quand le sucre à une couleur dorée-ambrée, ajouter l’eau. Baisser le feu et laisser mijoter jusqu’à ce que le tout soit redevenu liquide. Ajouter la fleur d’ail, le gingembre, la sauce de poisson, la sauce soya et la sauce aux huîtres. Laisser mijoter pendant 3 à 4 minutes. Poivrer généreusement. Retirer du feu et réserver.

Trancher en lamelles les poitrines, après avoir retirer la peau. Enrober la viande de fécule de maïs. Saler et poivrer.

Dans une poêle, verser l’huile et la chauffer à feu vif. Quand le corps gras est bien chaud, faire revenir le canard rapidement. La viande doit être mi-cuite.

Dans un bol, délayer la fécule de maïs dans un peu d’eau. L’ajouter ce mélange à la sauce. Verser la sauce sur la viande et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la sauce ait épaissi. Servir sans attendre avec du riz. Déguster avec plaisir.

*Si vous le désirez, vous pouvez réaliser la même recette avec du boeuf.

Et vous, planifiez-vous vos repas de la semaine, avez-vous des astuces?

Jolie pluie!

Depuis un certain temps, je profite de la météo comme elle est. Il y a de la neige en mai, pas de souci, je me souviens d’une fête des mères où ma mère avait dû emprunter des bottes d’hiver à ma marraine pour rentrer. Il y a du soleil, j’en profite pour désherber et m’enthousiasmer des prochaines fleurs que je planterai. Il pleut, je prends le temps avec Mini-nous d’observer les escargots. Alors, j’avoue que quand des gens que je connais peu se plaignent de la météo, je souris simplement et je ne dis rien. La pluie est nécessaire à la nature, le soleil reviendra bien à un moment où un autre et bientôt, les gens se lamenteront sur la chaleur!

Aujourd’hui, je vous propose une recette de moelleux au coeur coulant avec un coeur fruité. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 3.

Moelleux au coeur coulant de chocolat et de framboises
Moelleux au coeur coulant de chocolat et de framboises
Pour 4 à 6 personnes*

Coulis**
2 tasses ou 250 g de framboises surgelées, décongelées
3 cuillères à soupe de sucre

Moelleux
170 g (6 onces) de chocolat noir
6 cuillères à soupe ou 82 g de beurre non salé
3 oeufs
¼ de tasse ou 50 g de sucre
¼ de tasse ou 35 g de farine
1 pincée de sel
Sucre supplémentaire pour les ramequins

Coulis
À l’aide d’un robot culinaire muni d’une lame en « s » ou de type « blender », réduire en purée les framboises avec le sucre. Passer le résultat au tamis pour enlever les pépins de framboises. Remplir 6 alvéoles d’un bac à glaçons de coulis de framboises et placer au congélateur pendant 6 heures. Conserver le reste du coulis au réfrigérateur.

Moelleux
Préchauffer le four à 200°C (400°F). Beurrer généreusement 6 ramequins. Saupoudrer l’intérieur des ramequins de sucre et réserver sur une plaque de cuisson.

Hacher le chocolat et le déposer dans un bol d’un bain-marie. Ajouter le beurre et faire fondre le tout sur le bain-marie.

Dans un bol, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Incorporer le chocolat fondu en alternance avec la farine et le sel.

Remplir les ramequins à moitié avec la pâte. Déposer un glaçon de coulis de framboises dans chaque ramequin. Couvrir le coulis de framboises avec le restant de pâte. Enfourner et cuire pendant 10 à 12 minutes. Les côtés du gâteau doivent être pris et le centre encore coulant. Laisser reposer 5 minutes puis servir avec le coulis de framboises. Déguster avec plaisir.

*Le nombre de portions dépendent de la taille des ramequins employés.
**Vous pouvez l’omettre, remplacer le coulis par du caramel ou utiliser d’autres fruits.

Et vous, le climat vous vous adaptez ou vous préférez le critiquer?

Si c’était aussi facile…

Depuis quelques semaines, j’essaie de proposer un plat végétarien pendant la fin de semaine plutôt qu’une soupe qui ne nous fait plus vraiment envie à cette période de l’année. J’ai beaucoup de mal à planifier ce repas et souvent, je me retrouve le dimanche à me demander ce que je vais cuisiner. Cette semaine, j’avais entendu parlé d’un site avec plein de recettes végétariennes simples et délicieuses. J’étais enchantée de cette recommandation… sauf que le goût des uns n’est pas nécessairement le goût des autres. Hier, j’ai parcouru le site pour trouver une recette qui soit facile et rapide… Il y avait beaucoup de recettes avec des pâtes, mais nous en avons beaucoup manger ces derniers temps. Après, les autres recettes qui m’interpellaient contenaient souvent du beurre d’arachides. Mon chéri n’a rien contre les arachides, il les adore même, mais le beurre d’arachides dans les plats salés, ça ne passe pas vraiment. Bref, j’ai peut-être trouvé deux recettes sur ce site qui correspondent à nos goût… par contre côté sucré, c’est une vraie merveille!

En attendant, je vous propose une recette toute simple, mais qui demande un peu d’anticipation : des pommes de terre confites. J’ai pris cette recette sur le blog de Christelle, Christelle is flabbergasting.

Pommes de terre confites au romarin et au thym
Pommes de terre confites au romarin et au thym
Pour 2 personnes

5 pommes de terres*
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
Romarin et thym séchés, au goût**
Sel et poivre

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Laver les pommes de terre et les couper en 2 ou en 4 selon leur taille.Déposer les pommes de terre dans un plat de cuisson allant au four. Verser l’huile d’olive, puis assaisonner avec le romarin, le thym, le sel et le poivre. Bien mélanger.

Enfourner et cuire pendant 1h30. À quelques reprises pendant la cuisson, arroser les pommes de terre avec l’huile assaisonnée. Servir et déguster avec plaisir.

*Choisissez des pommes de terre de petite taille, voire des pommes de terre grelots (dans ce cas, augmentez la quantité de pommes de terre). Vous pouvez également doubler ou tripler la recettes.
**Vous pouvez utiliser d’autres herbes (fraîches ou séchées), d’autres épices et ajouter de l’ail. Ajuster la recette selon vos envies.

Et vous, quelle est votre source d’inspiration pour trouver des recettes végétariennes?

Il y a des anniversaires dans l’air!

Actuellement autour de Mini-nous, les anniversaires s’enchaînent : il y en a un en fin de semaine et un autre qui se profile pour la semaine qui suit. Après, j’imagine que ça va s’essouffler et que l’anniversaire de mon beau-père surviendra bien assez vite… Comme quoi tout se suit.

Dans cette optique, je vous propose un gâteau au chocolat tout simple qui conviendrait parfaitement pour une fête d’enfant… ou pour des enfants qui veulent cuisiner. J’ai pris cette recette dans le livre Desserts de Marilou.

Gâteau au chocolat de Marilou
Gâteau au chocolat de Marilou
Pour 12 personnes

Gâteau
1¾ tasse ou 245 g de farine
½ tasse ou 52 g de cacao
1 cuillère à soupe de poudre à pâte ou de levure chimique
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude
¼ de cuillère à thé de sel
½ tasse ou 105 g d’huile végétale
1 tasse ou 200 g de sucre*
1 oeuf
½ tasse ou 125 g de compote de pommes non sucrée
1¼ tasse ou 312 g de lait ou d’une boisson végétale

Glaçage**
⅓ de tasse ou 83 g de crème à 35 % ou entière
1 cuillère à soupe de beurre
1 cuillère à soupe de miel
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
100 g de chocolat noir

Gâteau
Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer 2 moules*** de 20 cm (8 pouces) de diamètre.

Dans un bol, mélanger la farine, le cacao, la poudre à pâte et le sel.

Dans un second bol, fouetter l’huile avec le sucre, l’oeuf et la compote de pommes. Incorporer la préparation de farine et le lait en alternance. Répartir également la pâte dans les deux moules à gâteau.

Enfourner et cuire pendant 30 à 40 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser totalement refroidir avant de démouler.

Glaçage
Hacher le chocolat noir et le déposer dans un bol.

Dans une petite casserole, verser la crème, le beurre, le miel et l’extrait de vanille. Porter le tout à ébullition. Dès les premiers bouillonnement, retirer la casserole du feu et verser son contenu sur le chocolat. Patienter 1 minute, puis brasser pour obtenir une texture lisse et brillante.

Assemblage
Si désiré, retirer la partie bombé des gâteaux. Déposer un gâteau sur une assiette de présentation et verser une fine couche de glaçage****. Superposer le deuxième gâteau sur le premier et verser le restant du glaçage. Conserver à température ambiante et déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez utiliser le sucre de votre choix : sucre blanc, sucre de coco, cassonade, sucre roux, etc.
**Le glaçage que je vous propose est issu d’une autre recette dans le même livre.
***Vous pourriez utiliser 1 moule de 23 cm (9 pouces) de diamètre et utiliser la pâte restante pour réaliser des petits gâteaux.
****Libre à vous de garnir autrement votre gâteau : confiture, crème fouettée, ganache, crème au citron (lemon curd), crème pâtissière, des fruits frais, etc.

C’est également un bon gâteau à cuisiner pour les gens qui s’initient à la pâtisserie.