Mot-clé : chocolat

Déjà 3 semaines…

Je suis loin de mon objectif d’une recette par semaine. Je pensais au moins arriver à publier une recette au deux semaines, mais pour le moment, ce n’est pas le cas. J’espère m’améliorer pendant le mois de mai… Par contre, il faudra que j’arrive à mieux aménager mon temps. J’ai fait un gâteau sur trois jours qui pouvait se faire en moins de 30 minutes en incluant le glaçage!

Aujourd’hui, je vous propose la première recette sucrée que j’ai fait après mon retour à la maison. Il s’agit de biscuits dodus. J’ai pris cette recette sur le blog Les Papotages de Nana.

Biscuits dodus de Nana
Biscuits dodus de Nana
Pour 12 biscuits

6½ cuillères à soupe ou 90 g de beurre salé*
1 tasse et ou 150 g de farine
3 cuillères à soupe ou 35 g de cassonade ou de sucre roux
3 cuillères à soupe ou 35 g de sucre blanc
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
1 oeuf
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
¼ de tasse ou 45 g de pépites de chocolat noir
¼ de tasse ou 45 g de pépites de chocolat au lait
¼ de tasse ou 35 g de noisettes ou d’arachides**
⅓ de tasse ou 35 g de granola***

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Déposer le beurre dans un ramequin allant au four. Placer le ramequin au four pendant que celui-ci préchauffe pour faire fondre le beurre. Quand le beurre est fondu, le retirer du four**** et le laisser tempérer.

Dans un grand bol, mélanger la farine, la cassonade, le sucre, la poudre à pâte et le sel. Former un puit au centre des ingrédients secs et ajouter le beurre fondu, l’oeuf ainsi que l’extrait de vanille, puis mélanger. Incorporer les chocolats, les noisettes et le granola.

À l’aide d’une cuillère à soupe, prélever la pâte pour façonner les biscuits. Déposer la cuillère de pâte à biscuits sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin en veillant à bien les espacer. Il ne faut pas aplatir les biscuits.

Enfourner et cuire pendant 8 à 9 minutes. Éteindre le four et laisser les biscuits reposer 2 à 3 minutes dans le four avant de les sortir. Laisser tiédir avec de servir. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez utiliser du beurre non-salé, dans ce cas, augmentez la quantité de sel.
**Vous pouvez omettre ou remplacer les noisettes par d’autres noix (pacances, pistaches, noix de macadamia, etc.).
***Les quantités sont à titre indicatif, vous pouvez ajouter plus ou moins de garnitures (chocolat, noix et granola) selon vos goûts.
****Cette technique pour faire fondre le beurre est intéressante, car le beurre fond doucement et à moins haute température. Avec cette technique, le beurre revient plus rapidement à température ambiante.

Et vous, est-ce que vous avez du temps pour cuisiner?

Cuisine en famille

Hier avec Mini-nous, nous avons réalisé un gâteau à plusieurs étages. Mini-nous a choisi la recette et l’a exécuté presque sans aide. J’ai été surprise de son habileté à glacer le gâteau : peu importe l’âge, cette étape n’est jamais aussi facile qu’on le voudrait. Le résultat est vraiment attrayant, mais le goût m’a rappelé pourquoi je préparais rarement des génoises : ce n’est pas mon gâteau préféré, mais c’est vrai qu’il a une belle texture légère et moelleuse. D’un autre côté, la génoise est aussi ma bête noire en cuisine : un fois, c’est bon et la fois suivante, c’est le carnage!

Pour rester dans les goûts de Mini-nous, je vous propose une recette de biscuits au chocolat et au M&M’s. J’ai pris cette recette sur le blog No Thyme to Waste.

Biscuits au chocolat et aux M&M's
Biscuits au chocolat et aux M&M’s
Pour 24 biscuits*

300 g (10½ onces) de chocolat noir à 70 % de cacao
4½ cuillères à soupe ou 60 g de beurre non salé, tempéré
½ tasse ou 100 g de sucre
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
½ cuillère à thé de sel
2 oeufs
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
⅔ de tasse ou 95 g de farine
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 tasse ou 200 g de M&M’s**

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Hacher finement le chocolat et le déposer dans le bol d’un bain-marie. Déposer le bol sur le bain-marie et faire fondre le chocolat. Quand le chocolat est bien lisse, le retirer du bain-marie et le laisser tiédir 5 à 10 minutes.

Dans un petit bol, mélanger la farine et la poudre à pâte. Réserver.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec le sucre, la cassonade et le sel. Incorporer les oeufs ainsi que l’extrait de vanille. Ajouter le chocolat fondu et bien mélanger.

Incorporer la préparation de farine, puis les M&M’s en veillant à bien mélanger entre chaque ajout.

Prélever environ 2 cuillères à soupe de pâte pour former un biscuits et la déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte en prenant soin d’espacer les biscuits d’environ 5 cm (2 pouces).

Enfourner et cuire pendant 10 à 12 minutes. Laisser les biscuits refroidir sur la plaque de cuisson avant de les déplacer. Déguster avec gourmandise.

*Le nombre de biscuits dépendra de la taille que vous leur donnerez.
**La pâte à biscuits est excellente : n’hésitez pas à remplacer les M&M’s par des pépites de chocolat aux choix, des noisettes, des fruits séchés, etc.

Bon mercredi!

Combien de médailles?

Je ne sais pas si vous regardez les Jeux Olympiques. Je dirais dans mon cas, cela dépend des horaires de diffusion. C’est seulement hier que je me suis demandé combien de médailles la Canada avait cumulées! Bref cette année, je ne suis pas très attentive aux Jeux : j’ai écouté un peu plus en fin de semaine, mais si la télévision n’avait pas été allumée, je crois que je n’aurais rien vu de cette compétition!

Aujourd’hui, je vous propose une petite recette rapide et idéal comme collation. Il s’agit de barres aux flocons d’avoine, chocolat et beurre d’arachides. J’ai pris cette recette sur le blog La Cuisine de Bernard.

Barres aux flocons d'avoine, chocolat et beurre d'arachides
Barres aux flocons d’avoine, chocolat et beurre d’arachides
Pour 8 à 10 personnes

2 cuillères à soupe ou 30 g d’huile de coco*, fondu
3 cuillères à soupe ou 45 g de beurre d’arachides
¼ de tasse et 2¼ de cuillères à thé ou 95 g de sirop d’érable
3½ cuillères à soupe ou 40 g de cassonade ou de sucre roux
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
1 tasse et 3½ cuillères à soupe ou 120 g de flocons d’avoine
⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 40 g de flocons d’avoine,
  réduit en poudre
⅔ de tasse ou 80 g de noix de Grenoble**
80 g (3 onces) de chocolat noir

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Chemiser de papier parchemin un moule rectangulaire d’environ 10 par 30 cm (4 pouces par 12 pouces).

Hacher les noix de Grenoble et le chocolat noir. Réserver.

Dans un bol, mélanger l’huile de coco fondu, le beurre d’arachides, le sirop d’érable, la cassonade et l’extrait de vanille. Incorporer les flocons d’avoine ainsi que ceux réduit en poudre. Ajouter les noix de Grenoble et le chocolat noir. Bien mélanger.

Verser le mélange dans le moule préparer et bien presser pour égaliser la surface. Enfourner et cuire pendant 18 à 20 minutes.

Laisser totalement refroidir avant de démouler. Couper en barres d’environ 3 cm (1³⁄₁₆ pouce) de large. Conserver dans une boîte qui ferme hermétiquement. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez remplacer l’huile de coco par du beurre.
**Il est possible d’utiliser d’autres noix : noisettes, amandes, pacances, etc.

Et vous, y a-t-il une compétition qui vous a marquée pendant ces Jeux?

Un peu, beaucoup de chocolat…

Ces dernier temps, j’ai relevé plusieurs recettes avec du chocolat. Si je m’écoutais, je ferais que des recettes avec du chocolat! C’est aussi le côté pratique : j’ai toujours du chocolat à la maison, ce qui n’est pas le cas avec les fruits ou des ingrédients plus particuliers. Pour varier, je réfléchis à quelques desserts avec les fruits que j’ai au congélateur. En cherchant une recette pour utiliser des fraises, une image m’a interpellée. Je m’attendais à tomber sur une recette qui correspondait à mon envie… mais je suis plutôt tombée sur une banque d’image!

Aujourd’hui, je vous propose une longue recette d’entremet, mais comme d’habitude, c’est une recette que l’on peut préparer bien à l’avance et sur plusieurs jours. Cet entremet pourrait faire un joli gâteau d’anniversaire ou être servi pour la Saint-Valentin. Dans cet entremet, j’ai associé la pomme et les marrons. Il y a aussi une touche de chocolat… Pour la préparation de crémeux aux marrons, j’ai pris la recette sur le blog d’Isabelle, J’en reprendrai bien un bout.

Entremet pommes et marrons
Entremet pommes et marrons
Pour 8 à 12 personnes

Croustillant au praliné
25 g (1 once) de chocolat blanc
⅓ de tasse ou 125 g de praliné ou de Nutella
¾ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 70 g de Gavottes
  ou de biscuits dentelles émiettés*

Gelée de pommes
4 pommes (Gala ou Cortland)
4 cuillères à soupe d’eau
¾ de cuillère à thé de gélatine en poudre ou 1 feuille
  de gélatine (2 g)
3 cuillères à soupe ou 38 g de sucre
2 pincées de cannelle moulue

Crémeux aux marrons
¼ de tasse ou 60 g de lait
⅓ de tasse ou 82 g de crème à fouetter ou entière
1 gros jaune d’oeuf
1¼ de cuillère à thé de gélatine en poudre ou 1½ feuille
  de gélatine (3 g)
1½ cuillère à soupe de rhum brun** (facultatif)
⅓ de tasse moins 1½ cuillère à thé ou 90 g de crème de
  marrons ou de confiture de châtaignes***
75 g (2½ onces) de chocolat blanc

Gâteau madeleine
3½ cuillères à soupe ou 45 g de beurre non salé
1 cuillère à thé ou 7 g de miel
1 oeuf
½ cuillère à thé d’extrait de vanille
3 cuillères à soupe ou 35 g de sucre
⅓ de tasse ou 45 g de farine
¼ de cuillère à thé ou 2 g de poudre à pâte ou de levure
  chimique
1 pincée de fleurs de sel
Brisures de marrons glacés au goût (facultatif)

Mousse stracciatella
60 g (2 onces) de chocolat noir
375 g (13½ onces) de mascarpone
¼ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 127 g de lait concentré
  sucré
1½ cuillère à thé d’extrait de vanille
¾ de tasse ou 187 g de crème à fouetter ou de crème entière

Glaçage noir tendre (facultatif)
130 g (4½ onces) de chocolat à 70 % de cacao
1 tasse ou 250 g de crème 35 % ou entière
3 cuillères à soupe ou 60 g de miel
4½ cuillères à soupe ou 60 g de beurre

Croustillant au praliné
Hacher le chocolat blanc et le déposer dans le bol d’un bain-marie. Faire fondre le chocolat. Retirer le bol du bain-marie quand le chocolat est totalement fondu. Incorporer le praliné, puis les Gavottes (ou les biscuits dentelles). Verser la préparation sur une feuille de papier parchemin. Couvrir d’une seconde feuille de papier parchemin et à l’aide d’un rouleau à pâte étaler la préparation sur une épaisseur d’environ 3 mm (⅛ de pouce). Réserver au congélateur.

Gelée de pommes
Chemiser le fond d’un moule à charnière d’environ 18 cm (7 pouces) de diamètre de papier parchemin. Tapisser les côtés de papier parchemin ou de rhodoïd.

Hydrater la gélatine : si elle est en poudre, verser 2 cuillères à thé d’eau froide dans un petit bol puis saupoudrer la gélatine, mélanger et laisser gonfler; si elle est en feuille, la déposer dans un bol rempli d’eau froide et la laisser tremper pendant 5 minutes.

Éplucher, épépiner et couper en cubes 2 pommes. Déposer les pommes dans une casserole et ajouter 2 cuillères à soupe d’eau (30 g). Couvrir et porter à ébullition. Réduire le feu et laisser cuire pendant 20 minutes ou jusqu’à ce que les pommes soient tendres. Quand les pommes sont cuites, les mixer à l’aide d’un robot muni d’une lame en « s » ou d’un pied-mélangeur pour obtenir une purée lisse. Incorporer la gélatine. Réserver.

Éplucher, épépiner et couper en petits dés les pommes restantes.

Dans une poêle, déposer le sucre et 2 cuillères à soupe d’eau. Porter à ébullition et cuire jusqu’à ce qu’un caramel se forme et prenne une jolie couleur dorée. Ajouter les dés de pommes et porter à ébullition. Laisser mijoter jusqu’à ce que les pommes soient translucides et qu’il ne reste presque plus de liquide. Ajouter la cannelle. Verser les pommes dans la compote contenant la gélatine. Mélanger et verser le tout dans le moule chemiser. Réserver au congélateur pendant au moins 6 heures.

Crémeux aux marrons
Chemiser le fond d’un moule à charnière d’environ 18 cm (7 pouces) de diamètre de papier parchemin. Tapisser les côtés de papier parchemin ou de rhodoïd.

Hydrater la gélatine : si elle est en poudre, verser 1 cuillère à soupe d’eau froide dans un petit bol puis saupoudrer la gélatine, mélanger et laisser gonfler; si elle est en feuille, la déposer dans un bol rempli d’eau froide et la laisser tremper pendant 5 minutes.

Hacher le chocolat blanc et réserver.

Dans une casserole, verser le lait et la crème. Porter à ébullition à feu doux.

Dans un bol, fouetter le jaune d’oeuf. Toujours en fouettant, verser le lait et la crème chauds sur le jaune d’oeuf. Remettre le mélange dans la casserole et remettre sur feu doux. Cuire en brassant constamment jusqu’à ce que la préparation nappe le dos d’une cuillère. Ajouter la gélatine, l’essorer si elle est en feuille. Ajouter le chocolat blanc et mélanger jusqu’à ce qu’il soit totalement incorporé. Incorporer la crème de marrons et le rhum. Si désiré, mixer à l’aide d’un pied-mélangeur pour obtenir une texture bien lisse. Verser le tout dans le moule chemiser et réserver au congélateur pendant au moins 6 heures.

Gâteau madeleine
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans une petite casserole, faire fondre le beurre avec le miel. Quand le beurre est totalement fondu, retirer du feu et laisser tiédir. Ajouter la fleur de sel et réserver.

Dans un bol, mélanger la farine et la poudre à pâte.

Dans un autre bol, casser l’oeuf. Ajouter l’extrait de vanille et le sucre. Fouetter le tout jusqu’à ce que le mélange palisse. Incorporer la farine, puis le beurre fondu. Verser la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Répartir les brisures de marrons glacés sur la pâte. Enfourner et cuire pendant 12 à 15 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir.

Mousse stracciatella
Hacher le chocolat noir et le déposer dans le bol d’un bain-marie. Faire fondre le chocolat noir au bain-marie. Retirer le bol du bain-marie quand le chocolat est bien lisse et homogène. Laisser le chocolat tiédir pendant au moins 15 minutes.

Dans un bol, fouetter le mascarpone. Ajouter le lait concentré sucré et fouetter jusqu’à ce que le mélange soit très dense. Ajouter l’extrait de vanille.

Dans un autre bol, fouetter la crème jusqu’à ce qu’elle formes des pics souples. Verser en filet le chocolat tiédi toujours en fouettant pour créer des paillettes de chocolat dans la crème fouettée****. Incorporer délicatement la crème fouettée au mascarpone. Réserver au frais.

Montage
Chemiser le fond et la parois de pellicule plastique un moule à charnière d’environ 20 ou 23 cm (8 ou 9 pouces) de diamètre.

Dans le gâteau, découper un rond légèrement plus petit que le diamètre du moule. Dans le praliné croustillant, découper un cercle d’environ 18 cm (7 pouces) de diamètre.

Dans le fond du moule, déposer le gâteau et couvrir d’une fine couche de mousse stracciatella. Placer le disque de praliné croustillant et le couvrir d’une fine couche de mousse stracciatella. Déposer l’insert de gelée de pommes et couvrir avec un peu de mousse stracciatella. Ajouter le crémeux aux marrons et couvrir avec le restant de mousse stracciatella. Égaliser la surface. Placer au congélateur pendant au moins 12 heures.

Glaçage
Hacher le chocolat noir, puis le déposer dans le bol d’un bain-marie. Faire fondre le chocolat au bain-marie. Quand le tout est bien lisse, retirer du bain-marie.

En parallèle, dans une casserole, porter à ébullition la crème et le miel. Quand le mélange bout, le retirer du feu. Verser en trois fois la crème chaude sur le chocolat en mélangeant bien entre chaque ajout. Laisser tiédir le mélange et incorporer petit à petit le beurre. Laisser le glaçage refroidir jusqu’à 37°C (98°F).

Recouvrir une plaque de cuisson de papier parchemin et y déposer une grille à pâtisserie.

Sortir l’entremet du congélateur et retirer les pellicules plastiques. Déposer l’entremet sur la grille, le gâteau en contact avec la grille. Verser doucement le glaçage en veillant à ce qu’il recouvre toute la surface*****. Laisser le glaçage s’égoutter pendant quelques minutes, puis déplacer l’entremet sur une assiette de présentation. Décorer selon l’envie. Réserver au réfrigérateur pendant 10 à 12 heures avant de servir. Sortir l’entremet à température ambiante 30 minutes avant de la déguster. Savourer avec gourmandise.

*Si vous ne trouvez pas biscuits Gavottes ou dentelles, remplacez-les par des céréales de riz soufflés de style Rice Krispies.
**Vous pouvez remplacer le rhum par une liqueur de châtaigne.
***Selon où vous habitez, il est plus facile de trouver de la confiture de châtaignes. Préférez la confiture qui contient le plus de fruits possible de votre épicerie.
****Si votre chocolat est trop chaud à cette étape, il va s’incorporer à la crème plutôt que de former des paillettes. Le goût sera quand même intéressant.
*****Conserver le restant de glaçage pour glacer un plus petit entremet ou le déguster avec du pain grillé ou en coulis sur de la crème glacée.

Et vous, qu’est-ce que vous cuisinez en sucré?

Fin du mois sucré

J’arrive finalement à ma dernière recette de mes paniers gourmands. Comme je préfère le sucré, ça va me faire bizarre de reprendre les recettes salées la semaine prochaine. De plus, actuellement, j’ai toujours du mal à essayer de nouvelles recettes salées : je ne prends toujours pas le temps de planifier mes repas et j’improvise de plus en plus des repas tous simples. Bref, j’espère que je vais découvrir des recettes salées qui m’interpelleront dans les prochaines semaines.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette de biscuits lunes au chocolat. J’aime beaucoup les lunes à la vanille et il m’aura fallu du temps avant d’essayer la version au chocolat. J’ai pris cette recette dans un magazine des épiceries Volg.

Biscuits lunes au chocolat
Biscuits lunes au chocolat
Pour 80 biscuits

Biscuits
1 tasse et 2 cuillères à soupe ou 250 g de beurre non salé,
  tempéré
½ tasse ou 100 g de sucre
2 pincées de sel
2 jaunes d’oeuf
175 g (6 onces) de chocolat noir
2 tasses moins 2 cuillères à thé ou 275 g de farine
2 cuillères à soupe ou 13 g de cacao
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 100 g de poudre
  d’amandes

Garniture
2 sachets de glaçage foncé*
30 g (1 once) de chocolat blanc râpé

Hacher finement le chocolat noir et le déposer dans le bol d’un bain-marie. Faire fondre le chocolat au bain-marie. Quand le chocolat est bien lisse, retirer le bol du bain-marie et réserver.

Dans un bol, mélanger la farine et le cacao. Réserver.

Dans un autre bol, fouetter le beurre. Quand le beurre est bien crémeux, ajouter le sucre et le sel. Fouetter pendant 2 à 3 minutes, puis incorporer les jaunes d’oeufs. Ajouter le chocolat fondu et bien mélanger. Incorporer le mélange de farine, puis la poudre d’amandes. Rassembler rapidement la masse pour former une pâte sans pétrir. Emballer la pâte dans une pellicule plastique et réfrigérer pendant au moins 1 heure.

Avec la pâte, façonner des rouleaux d’environ 1 cm (⅜ de pouce) d’épaisseur et couper en morceaux de 5 cm (2 pouces) de long**. Courber les morceaux de pâte pour former des lunes. Déposer les biscuits sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Réfrigérer pendant 15 minutes.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Enfourner et cuire pendant 9 à 11 minutes. Entrouvrir légèrement la porte du four et y laisser tiédir les biscuits pendant 5 à 10 minutes. Sortir les biscuits du four et laisser totalement refroidir.

Préparer le glaçage selon les indications de l’emballage. Verser le glaçage dans un petit verre et y tremper les extrémités des biscuits. Déposer les biscuits sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin et laisser un peu figer. Saupoudrer le chocolat blanc râpé et laisser totalement figer. Il est possible de conserver ces biscuits pendant 3 à 4 semaines dans une boîte qui ferme hermétiquement. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez remplacer le glaçage foncé par 200 g (7 onces) de chocolat noir ou au lait. Dans ce cas, il est préférable de faire tempérer le chocolat pour obtenir une belle finition.
**Il est possible de prélever une petite quantité de pâte et de façonner directement le biscuit en lune.

Bon dimanche!