Mot-clé : semoule de blé

Premières récoltes…

Autant, j’ai l’impression que les premières fraises se sont fait attendre, autant j’ai du plaisir à constater qu’il n’y a pas que des fraises à récolter dans le jardin. Il y a des radis qui ont pointé le bout de leurs nez et j’ai peut-être légèrement exagéré sur la quantité… D’un autre côté, comme j’ai semé un mélange de radis, j’ai une surprise à chaque fois que j’en arrache un. De plus, je crois que c’est la première fois que j’ai un bon résultat avec les radis. L’autre surprise dans le jardin est le concombre! J’ai déjà pu en cueillir un. Il faut dire qu’il n’est pas très long, mais il commençait à prendre du diamètre. Bref, vivement que les autres légumes arrivent à maturité!

Dans un registre qui n’a rien à voir, je vous propose une recette de pains msemens. C’est temps-ci, je teste beaucoup de pain et celui-ci m’a intrigué par sa texture feuilletée. En prime, il conserve bien sa texture croustillante sur quelques jours. J’ai pris cette recette sur le site de Marmiton.

Pains msemens
Pains msemens
Pour 6 msemens

Pâte à pain
2½ tasses ou 350 g de farine
¾ de tasse ou 150 g de semoule fine de blé
1 cuillère à thé de sel
1 cuillère à thé de levure sèche
1 tasse ou 250 g d’eau tiède

Feuilletage
¼ de tasse ou 50 g de beurre
¼ de tasse ou 50 g d’huile d’olive
Semoule fine de blé (facultatif)

Pâte à pain
Dans un bol, mélanger la farine, la semoule de blé et le sel. Former un puit au centre des ingrédients secs.

Dans un bol, délayer la levure dans la moitié de l’eau. Verser ce mélange au milieu des ingrédients secs. À l’aide d’une cuillère, mélanger le tout et ajouter graduellement l’eau restante jusqu’à l’obtention d’une pâte qui ne soit pas collante. Il est possible que vous ayez besoin de moins ou d’un peu plus d’eau. Sur un plan de travail légèrement enfariné, pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle soit lisse puis façonner une boule. Déposer la pâte dans un bol légèrement huilé, couvrir et laisser lever pendant 30 minutes.

Avec les mains, huiler entièrement la pâte. Diviser la pâte en 6 et façonner des boules. Couvrir et laisser reposer pendant 15 minutes.

Feuilletage
Dans une casserole, faire fondre le beurre. Verser le beurre dans un bol et ajouter l’huile d’olive.

Tremper les mains dans le mélange de beurre et d’huile pour badigeonner le plan de travail. Toujours avec les mains enduites de beurre et d’huile, prendre un boule de pâte, puis l’étaler en l’étirant du centre vers l’extérieur. Au besoin, retremper les mains dans le mélange de beurre et d’huile pour étaler finement la pâte sans la déchirer. Une fois la pâte bien étirer, badigeonner la surface du mélange de beurre et d’huile. Si désiré, saupoudrer de semoule de blé sur la pâte. Replier un tiers de la pâte vers le centre. Remettre le mélange de beurre fondu, si désiré saupoudrer de semoule de blé, puis plier le tiers opposé au centre de la pâte. Rabattre la partie supérieure et inférieure de la pâte pour former un carré. Répéter l’opération avec toutes les boules de pâte. Ensuite, laisser reposer la pâte pendant 15 minutes.

Verser un peu du mélange de beurre fondu dans une poêle et la chauffer sur un feu moyen-doux. Aplatir un msemens pour former un carré d’environ 3 à 5 mm (⅛ à ⅟₁₆ de pouce) d’épaisseur. Déposer le msemen dans la poêle et le cuire pendant 5 minutes en le retournant régulièrement. Quand le msemen est cuit, le déposer sur un ligne de cuisine. Cuire les autres msemens en procédant de la même façon. Veiller à ne pas empiler les msemens pour les laisser tiédir. Déguster avec plaisir chaud, tiède ou froid.

Et vous, est-ce que vos premières cueillettes ont commencé dans votre jardin?

Retour sur le gâteau…

Je vous avais parlé la semaine dernière que j’ai accepté de réaliser un gâteau à la dernière minute. J’ai enfin eu des retours! J’avoue que je ne m’inquiétais pas tant des éléments qui composaient le gâteau : un gâteau à la vanille, un praliné croustillant, une gélification de poires, une mousse au chocolat et un glaçage au chocolat. Par contre, je me demandais si l’équilibre en bouche était bien : sur le papier, le chocolat semble prendre un peu trop de place. Après comme mon glaçage présentait des défauts, j’ai ajouté une bordure de ganache montée à la Williamine… un peu pour cacher la misère. Au final, tous ont apprécié le gâteau et il y a même une personne qui m’a demandé la recette de la ganache montée! Bref, j’ai été bien contente d’apprendre cette nouvelle.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette totalement dans un autre registre : une pâte à pizza. J’adore la recette de Ricardo, mais lorsque j’ai vu la recette de James Martin, je n’ai pas résisté à l’envie de l’essayer. Cette pâte lève un peu plus à la cuisson et à un goût qui rappelle le pain.

Pâte à pizza de James Martin
Pâte à pizza de James Martin
Pour 2 personnes

1½ tasse moins 1 cuillère à soupe ou 200 g de farine
¼ de tasse ou 50 g de semoule de blé
¼ de cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de sucre
¾ de cuillère à thé de levure instantané ou 4 g de levure
  fraîche
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
⅔ de tasse moins 1 cuillère à thé ou 162 g d’eau

Dans le bol d’un robot culinaire muni d’un crochet pour pétrir, mélanger la farine, la semoule, le sel, le sucre, la levure, l’huile d’olive et l’eau jusqu’à ce que le tout forme une pâte. Pétrir pendant 5 minutes*. La pâte sera collante, mais elle se travaille tout de même assez facilement.

Former un boule avec la pâte et la déposer dans un bol légèrement huilé. Couvrir d’une pellicule plastique et laisser lever pendant 2 heures à température ambiante ou laisser lever toute une nuit au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 220°C (430°F), en veillant à ce que l’élément du bas soit allumé, avec une plaque de cuisson placée dans le bas du four**.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte à pizza en un grand rectangle ou en deux cercles de 20 à 25 cm de diamètre. Déposer la pâte sur un papier parchemin et glisser le tout sur une plaque de cuisson tenue à l’envers.

Garnir la pizza selon l’envie.

Pour enfourner, glisser à l’aide du papier parchemin la pizza sur la plaque de cuisson préchauffée en même temps que le four. Cuire pendant 12 à 15 minutes ou jusqu’à ce que la pâte à pizza soit bien cuite : le dessus de la pizza doit être dorée et elle se tient quand on la soulève. Servir et déguster avec plaisir.

*Il est possible de pétrir la pâte à la main. Dans ce cas, il faut pétrir la pâte pendant 10 minutes.
**Avec cette méthode de cuisson, j’obtiens de très bons résultats et elle se rapproche de la cuisson sur une pierre à pizza.

Joyeuse Saint-Valenetin!