Catégorie : Poissons et crustacés

Peindre en nature…

Hier, j’accompagnais Mini-nous et un petit groupe d’enfants pour une activité en forêt. Je savais qu’une fois sur place, j’aurai du temps libre. Alors j’ai pris ma palette d’aquarelle avec moi (ainsi que bien d’autres choses pour m’occuper, mais que je n’ai pas eu le temps de toucher) pour essayer de peindre sur le motif. De mon point de vu, ce n’est pas très réussi, mais d’un autre côté, c’était la première fois que je peignais en plein air et au final, j’aime quand même l’impression que dégage mon paysage. C’est fou à quel point peindre en nature m’a plu, en prime avec les belles couleurs d’automne, tout m’interpellait. J’aurais aimé faire plus d’une page dans mon carnet, mais il faut surtout que je pense à renouveler l’expérience.

Dans un contexte totalement différent, je vous propose une recette de saumon. J’ai pris cette recette sur le site de Ricardo, elle se trouve également dans le magazine volume 3, numéro 5 (un des rares magazines que je ne possède pas).

Saumon thaï sur vermicelles
Saumon thaï sur vermicelles
Pour 2 personnes

Marinade
1½ cuillère à soupe de sauce soja
½ cuillère à soupe d’huile de sésame grillé
½ cuillère à soupe de vinaigre de riz
1 gousse d’ail, hachée
250 g de filet de saumon sans la peau

Vermicelles
75 g de vermicelles de riz
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
½ cuillère à thé de curry
¼ de cuillère à thé de curcuma

Sel et poivre

Marinade
Dans un bol, mélanger la sauce soja, l’huile de sésame grillé, le vinaigre de riz et l’ail. Poivrer.

Couper le filet de saumon en bande d’environ 2,5 cm (1 pouce) de large. Placer les morceaux de saumon dans un bol et laisser macérer pendant 30 minutes à température ambiante.

Égoutter le saumon et rouler chaque bande sur elle-même pour former un tournedos. Ficeler chaque morceaux de saumon pour conserver la forme*. Réserver au réfrigérateur.

Vermicelles
Porter une casserole d’eau à ébullition. Quand l’eau bout, saler et ajouter les vermicelles de riz. Cuire pendant 2 à 3 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Égoutter les vermicelles et les rincer sous l’eau froide.

Chauffer une poêle, si possible striée, avec un peu d’huile. Quand le corps gras est bien chaud, cuire les tournedos de saumon environ 3-4 minutes de chaque côté.

En parallèle, chauffer l’huile d’olive restante dans une autre poêle. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter le curry et le curcuma. Ajouter les vermicelles et les faire sauter quelques minutes. Saler et poivrer.

Servir sans attendre le saumon sur un lit de vermicelles. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez omettre cette étape. Adapter au besoin le temps de cuisson.

Et vous, est-ce que vous avez déjà peint sur le motif?

Écran noir…

Je ne vais pas le nier, ma motivation pour écrire un article est assez base. Samedi, mon ordinateur a décidé de s’éteindre pour de bon. Dimanche, j’aurais pu m’organiser pour installer le nécessaire sur l’ordinateur de mon chéri, mais je n’avais pas envie de me précipiter. Lundi, nous sommes allés faire évaluer les dégâts qui sont plus importants que ce que nous imaginions et au prix de la réparation, autant investir dans un nouvel ordinateur. Heureusement, je n’ai pas perdu trop de données : surtout des informations dont je peux me passer, quelques transferts de photos à refaire et le plus pénible, tous mes favoris de mon navigateur! C’est du matériel, ce n’est pas grave : il y a des choses biens pires que ça dans la vie! Je ne sais pas quand j’aurais un nouvel ordinateur, mais il est fort probable que je doive renoncer à mon clavier « qwerty québécois ».

Même si c’est mercredi, je vous propose une recette salée qui a eu beaucoup de succès le 1er août : des crevettes marinées. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 11, numéro 1.

Crevettes marinées
Crevettes marinées
Pour 6 à 8 personnes

400 à 454 g de crevettes crues décongelées et décortiquées*
1 filet d’huile d’olive
½ tasse ou 105 g d’huile végétale
¼ de tasse ou 62 g de jus de citron
¼ tasse ou 20 g de persil plat ciselé
2 cuillères à thé de moutarde à l’ancienne
2 cuillères à thé de sauce Worcestershire
¼ de cuillère à thé de sel
1 cuillères à thé de graines de coriandre
½ cuillère à thé de graines de fenugrec**
½ cuillère à thé de flocons de piment fort broyés
Poivre

Éponger les crevettes et les enrober d’huile d’olive. Cuire les crevettes sur une poêle striée ou sur le barbecue (dans ce cas, enfiler les crevettes sur un pique à brochette pour facilité la manipulation). Quand les crevettes sont cuites, les déposer dans un bol et faire refroidir au réfrigérateur pendant au moins 1 heures.

Dans un mortier, concasser les graines de coriandre et de fenugrec. Ciseler le persil. Réserver.

Dans un bol, mélanger l’huile, le jus de citron, le persil, la moutarde, la sauce Worcestershire, le sel, la coriandre, le fenugrec et les flocons de piments. Poivrer et ajouter les crevettes. Couvrir et laisser mariner au réfrigérateur au moins 12 heures.

Égoutter les crevettes et servir. Déguster avec plaisir.

*Si vous préférez, vous pouvez utiliser des crevettes cuites décongelées et omettre l’étape de cuisson.
**Il est possible de remplacer les graines de fenugrec par des graines de fenouil. Je n’ai pas de graines de fenouil à la maison et dans mon entourage, j’ai une personne qui y est allergique au fenouil.

Bonne journée!

Planification pour le 1er août…

Cette année, je reprends mon traditionnel buffet du 1er août même si nous n’aurons pas de feux d’artifice. J’avoue que malgré mon expérience, j’ai toujours des hésitations au moment d’élaborer mon menu. Entre l’envie d’expérimenter de nouvelles recettes et les goûts de mes invités, il faut savoir faire des compromis et éviter d’avoir des restes que nous n’aurons aucun plaisir à manger pendant les jours suivants. J’ai aussi beaucoup hésité pour le dessert, mais au final, j’ai renoncé à ma première idée : je n’ai pas assez de contenants de même taille, le dessert occuperait également beaucoup de place dans le réfrigérateur et les nombreuses étapes de la recette combinée à toutes mes autres préparations me grugeraient sans doute trop d’énergie. Bref, j’ai hâte de voir comment va se dérouler la réalisation de ce menu 2020.

Aujourd’hui, je vous propose une recette très simple. Une petite expérimentation que j’ai fait après avoir vu dans le livre L’essentiel de Chartier que le saumon se mariait bien avec le paprika.

Saumon au paprika et au prosciutto
Saumon au paprika et au prosciutto
Pour 2 personnes

200 g de filet de saumon sans la peau
1 cuillère à thé d’huile végétale
¼ de cuillère à thé de paprika*
Zeste d’un demi-citron
2 tranches de prosciutto
Sel et poivre

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Couper le filet de saumon en deux pavés. Déposer les morceaux de saumon sur une plaque de cuisson recouverte d’un papier parchemin.

Dans un petit bol, mélanger l’huile et le paprika. Badigeonner les morceaux de saumon avec l’huile au paprika. Saler légèrement et poivrer. Répartir le zeste de citron sur le poisson.

Couvrir chaque morceau de saumon avec une tranche de prosciutto. Enfourner et cuire pendant 10 minutes. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer le paprika par d’autres épices ou des herbes fraîches finement ciselées.

Et vous, avez-vous déjà réalisé des buffets? Est-ce que vous êtes à l’aise pour les réaliser? Moi, je ressens toujours un peu de stress…

Jardin en attente…

Les quincailleries et les jardineries ont ouverts en début de semaine. Bien que nous attendions ce moment avec impatience, le mauvais temps et la foule nous ont convaincus de patienter avant de nous y rendre. Nous souhaitons agrandir le jardin pour planter plus de légumes et prévoir un grand espace pour les plants de fraises. Et oui, il est fort probable que ce soit la dernière année que mes beaux-parents cultivent ce beau fruit rouge : c’est pourquoi nous allons nous faire une petite plantation.

En attendant de jouer dans la terre, je vous propose une recette toute simple et assez rapide : un filet de poisson croustillant aux agrumes. J’ai pris cette recette chez Audrey Cuisine.

Cabillaud croustillant aux agrumes
Cabillaud croustillant aux agrumes
Pour 2 personnes

200 g de filet de cabillaud ou de morue fraîche*
½ lime pour le zeste**
½ orange pour le zeste**
1 tranche de pain de mie
1 cuillère à soupe d’amandes entière
1½ cuillère à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Couper le filet de saumon en deux. Arroser les morceaux de cabillaud avec ½ cuillère à soupe d’huile d’olive et déposer dans un plat de cuisson allant au four. Saler et poivrer le poisson.

Dans un robot culinaire munie d’une lame en « s », mixer le pain avec la poudre d’amandes. Ajouter les zestes de lime et d’orange. Saler et poivrer. Verser l’huile d’olive restante et mixer à nouveau.

Répartir la chapelure assaisonnée sur les morceaux de poisson et enfourner pendant 15 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer le cabillaud par un autre poisson blanc à chair ferme.
**Utilisez les zestes des agrumes que vous voulez pour varier le parfum : lime, citron, orange, pamplemousse, etc.

Et vous, est-ce que vous avez commencé votre jardin?

Journée ordinaire…

Les journées défilent et se ressemblent. Même s’il y a un lapin de Pâques qui est venu se promener dans le jardin et y laisser des chocolats, j’ai l’impression que cette journée n’a rien de particulière. Bref, je n’ai pas grand chose à vous raconter.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de pâtes toutes simples que j’ai improvisé : des spaghetti au saumon et aux petits pois.

Spaghetti au saumon et aux petits pois
Spaghetti au saumon et aux petits pois
Pour 2 personnes

1 cuillère à soupe d’huile d’olive
200 g de saumon sans la peau
1 cuillère à soupe de beurre
1 échalote
¼ de tasse ou 62 g de vin blanc
⅔ de tasse ou 167 g de bouillon de légumes
Zeste de 1 lime
1 à 2 cuillères à thé de jus de lime
¾ de tasse ou 112 g de petits pois
2 cuillères à soupe de ciboulette ciselée
2 portions ou 140 g de spaghetti
Sel et poivre

Couper le saumon en petits dés. Hacher finement l’échalote.

Remplir une casserole d’eau et la porter à ébullition. Saler généreusement. Quand l’eau bout, cuire les pâtes selon les indications du fabricant.

En parallèle dans une poêle, chauffer l’huile d’olive. Quand le corps gras est chaud, ajouter le saumon et le cuire. Saler et poivrer le saumon. Retirer le saumon de la poêle quand il est cuit. Ajouter le beurre dans la poêle et faire revenir l’échalote. Quand l’échalote commence à dorer légèrement, ajouter le zeste de lime. Ensuite, déglacer la poêle avec le vin. Laisser réduire presque totalement. Ajouter le bouillon de légumes et laisser mijoter.

Quand il reste moins de 5 minutes de cuisson aux pâtes, ajouter les petits pois dans la sauce. Remettre le saumon dans la sauce lorsqu’il reste environ 3 minutes de cuisson aux pâtes. Ajouter le jus de lime et la ciboulette. Saler et poivrer au goût.

Quand les pâtes sont cuites, les égoutter en conservant un peu d’eau de cuisson et ajouter les pâtes dans la sauce. Au besoin, ajouter un peu d’eau de cuisson. Servir et déguster avec plaisir.

Bon dimanche de Pâques!