Mot-clé : ciboulette

Semaine de fatigue…

Comme plusieurs, cette semaine a été une petite aventure et la fatigue s’est bien manifestée. Je profite de mon dimanche pour prendre du temps pour moi en espérant que je serais en pleine forme pour attaquer la nouvelle semaine.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de médaillons de porc avec un sauce à la crème et ciboulette. C’est une petite improvisation de ma part qui nous a bien plus et qui me permet d’utiliser un peu de la ciboulette de mon jardin.

Médaillons de porc, sauce à la crème et ciboulette
Médaillons de porc, sauce à la crème et ciboulette
Pour 4 personnes

Médaillon de porc
1 filet de porc d’environ 500 g
1 à 2 cuillères à soupe de moutarde douce ou préparée
8 tranches de bacon ou de lard à griller
2 cuillères à soupe de chapelure
2 cuillères à soupe de poudre d’amandes
1 cuillère à soupe de ciboulette ciselée
Huile d’olive en quantité suffisante

Sauce
1 échalote
1 cuillère à soupe de beurre
¼ de tasse ou 62 g de vin blanc
1 tasse ou 250 g de bouillon de poulet
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou de demi-crème
¾ de cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
1 cuillère à soupe de ciboulette ciselée
Sel et poivre

Médaillon de porc
Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Couper le filet de porc en 8 morceaux de même taille. Badigeonner tous les morceaux de viande de moutarde. Enrouler une tranche de lard autour de chaque morceaux de viande. Déposer les médaillons de porc sur une plaque de cuisson. Saler et poivrer le dessus.

Dans un bol, mélanger la chapelure, la poudre d’amande et la ciboulette. Répartir ce mélange sur les médaillons de porc. Presser sur le mélange pour qu’il adhère bien à la viande. Verser un filet d’huile d’olive sur chaque médaillon. Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce que la viande soit cuite.

Sauce
Pendant que la viande cuit, préparer la sauce. Hacher finement l’échalote.

Dans une poêle, faire fondre le beurre. Ajouter l’échalote et la faire revenir jusqu’à ce qu’elle soit translucide. Déglacer avec le vin blanc. Laisser réduire presqu’à sec et ajouter le bouillon de poulet. Laisser réduire de moitié.

Délayer la fécule de maïs dans la crème. Ajouter ce mélange à la sauce et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la sauce ait épaissi. Ajouter la ciboulette. Saler et poivrer au goût.

Servir les médaillons de porc avec la sauce à la crème et ciboulette. Déguster avec plaisir.

Bonne semaine!

Une belle journée pour le ski

La plupart des vacanciers ont déserté les pistes de ski, il a neigé pendant la semaine, il n’y a pas de vent et le soleil brille. Avec toutes ces conditions, il était difficile de résister à l’appel de la montagne. Nous somme donc allés skier un dimanche! Nous évitons habituellement le dimanche, mais la tentation était trop grande et nous avons eu bien raison. C’est la première fois depuis longtemps que je vois aussi peu de monde sur les pistes!

Dans le meilleur des mondes, je devrais vous proposer une recette d’après ski, mais j’opte plutôt pour une recette de saumon. J’ai pris cette recette sur le site de Betty Bossi.

Filet de saumon à la crème et à la ciboulette
Filet de saumon à la crème et à la ciboulette
Pour 3 personnes

300 g de filet de saumon sans la peau
½ cuillère à soupe de jus de citron
¾ de cuillère à thé de sel
⅓ de tasse plus 1 cuillère à soupe ou 100 g de double crème
3 cuillères à soupe de ciboulette* ciselée
Poivre

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Couper le filet de saumon en trois morceaux de même taille. Déposer le saumon dans un plat de cuisson allant au four.

Arroser les morceaux de saumon avec le jus de citron. Saler avec environ ½ cuillère à thé de sel. Poivrer.

Dans un bol, mélanger la double crème avec le restant de sel et la ciboulette. Verser le mélange sur le saumon et enfourner. Cuire pendant 15 minutes. Servir et déguster sans attendre.

*On pourrait réaliser la recette avec une autre herbe ou un mélange d’herbes fraîches.

Et vous, aimez-vous le ski?

Prévoir et planifier…

Mon contenu va un peu tourner en rond : comme je planifie très rarement mes repas, je me retrouve à faire les mêmes recettes ou à aller chercher des recettes toujours au même endroit. En regardant mes photos, je me suis rendu compte, encore une fois, que je n’avais pas varié mes sources. Il faudrait que je note, une bonne fois pour toute, les recettes que je veux tester. Après avec cette liste, je pourrais mieux planifier mes menus en diversifiant mes sources.

En attendant de tester de nouvelles recettes d’origines diverses, je vous propose une recette de roulés farcis. J’ai pris cette recette dans le livre Qu’est-ce qu’on mange? Au temps des fêtes.

Roulés farcis
Roulés farcis
Pour 4 personnes

125 g de dinde haché
125 g de porc haché*
2 oeufs
½ tasse ou 125 g de crème 35 % ou entière
¼ de tasse ou 30 g de tomates séchées, hachées
1 cuillère à soupe d’un mélange d’épices au choix
  (épices à tourtière, curry, mélange d’herbes, etc.)
½ cuillère à thé de grains de poivre vert, concassé
1 cuillère à soupe de ciboulette fraîche, ciselée
1 pâte brisée
¼ cuillère à thé de paprika
Sel et poivre

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Dans un bol, mélanger la dinde hachée, le porc haché, 1 oeuf et la crème. Saler et poivrer. Ajouter les tomates séchées, les épices, le poivre vert et la ciboulette.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte et découper des rectangles d’environ 15 cm par 10 cm (6 pouces par 4 pouces). Déposer la farce sur un des rebords de chaque rectangle. Rouler pour former des bûches. Entailler le dessus de la pâte à 2 ou 3 endroits**.

Déposer les roulés sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Badigeonner la pâte avec l’oeuf. Saupoudrer de paprika. Enfourner et cuire pendant 50 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez employer qu’un type de viande ou un autre mélange de viande hachée.
**Avec le restant de pâte brisée, vous pouvez découper des motifs et décorer les roulés.

C’est fini… ou presque!

La période de l’abondance et des repas gargantuesques achèvent heureusement. J’ai envie de retrouver un brin d’équilibre et de réduire la quantité d’éléments sucrés qui envahit ma cuisine! D’accord, j’avoue, il nous reste encore un repas des fêtes, mais pour l’instant, la date n’est même pas fixée. J’espère tout de même que ce sera avant la mi-janvier…

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette parfaite pour l’apéro : des rillettes de saumon. J’ai pris cette recette sur le site Le Journal des Femmes.

Rillettes de saumon
Rillettes de saumon
Pour 6 à 10 personnes en bouchées

180 g de saumon sans la peau
3 cuillères à soupe de vin blanc ou de bouillon au choix
2 cuillères à soupe d’eau
65 g de saumon fumé
¼ de tasse ou 62 g de crème fraîche, de crème sure
  ou de double crème
½ cuillère à soupe de jus de citron
2 cuillères à soupe de ciboulettes ciselées
Sel et poivre

Dans une casserole ayant un couvercle, verser le vin et l’eau. Déposer le morceau de saumon et couvrir. Porter à ébullition. Dès que le vin frémit, baisser le feu et laisser cuire pendant 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce que le saumon soit cuit. Retirer le saumon de la casserole et laisser totalement refroidir.

Déposer le saumon cuit dans un bol. À l’aide d’une fourchette, défaire le saumon en petits morceaux. Ajouter la crème et le jus de citron. Bien mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Incorporer la ciboulettes. Saler et poivrer au goût. Réserver au frais.

Découper le saumon fumé* en bouchées.

Au moment de servir, tartiner les rillettes sur un craquelin, une rondelle de concombre ou du pain grillé et garnir d’un morceau de saumon fumé. Déguster sans attendre avec plaisir.

*J’ai préféré servir le saumon fumé sur les rillettes, mais vous pouvez l’incorporer dans les rillettes. Dans ce cas, il faut mixer le saumon fumé avec la crème à l’aide d’un pied mélangeur ou d’un petit robot culinaire muni d’une lame en « s ».

Demain, c’est la fête des Rois, est-ce que vous dégusterez une galette? Ici, ce n’est vraiment pas dans nos habitudes…

Avez-vous remarqué?

Habituellement pendant le mois d’août, je vous bassine avec mon repas du 1er août (ou du 31 juillet) jusqu’en début septembre. Cette année, je n’étais pas à la maison pour la fête nationale suisse, alors pas d’avalanche de nouvelles recettes. Pire, comme je viens juste de revenir à la maison et que je prends le décalage horaire en pleine poire, je ne vais pas m’attarder.

Je ne vous propose même pas de recette sucrée comme le voudrait le mercredi. Sans plus attendre, je vous présente une recette de tarte à la carotte. J’ai trouvé cette recette sur le site d’Isadora et Marisa.

Tarte à la carotte
Tarte à la carotte
Pour 2 ou 3 personnes

Pâte à tarte express
¾ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 125 g de farine*
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
2 pincées de sel
1 cuillère à thé d’herbes séchées au choix** (facultatif)
3 cuillères à soupe et 1 cuillère à thé d’huile végétale
3 cuillères à soupe et 1 cuillère ou 50 g d’eau chaude

Garniture
3 ou 4 carottes
1 oignon
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne
4 cuillères à soupe de crème à cuisson, de demi-crème
  ou de crème de soja
2 à 4 cuillères à soupe de lait ou de boisson végétale
2 oeufs
Graines de courge (facultatif)
Poudre d’oignon au goût
Sel et poivre

Éplucher et râpées les carottes. Hacher finement l’oignon.

Dans une poêle, chauffer l’huile d’olive. Quand le corps gras commence à être chaud, ajouter l’oignon. Quand l’oignon est translucide, ajouter les carottes et poursuivre la cuisson pendant 10 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Saler, poivrer et assaisonner avec la poudre d’oignon. Laisser tiédir.

Pâte à tarte express
Dans une boîte qui ferme hermétiquement, verser la farine, la poudre à pâte, le sel et les herbes séchées. Mélanger brièvement, puis ajouter l’huile et l’eau chaude. Fermer la boîte à l’aide de son couvercle et secouer énergiquement. Ouvrir la boîte et terminer de rassembler la pâte en une boule. Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte et la foncer dans un moule de 23 cm (9 pouces) de diamètre.

Garniture
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, fouetter les oeufs avec la crème et le lait. Saler et poivrer***.

Étaler la moutarde à l’ancienne sur le fond de la pâte à tarte. Répartir les carottes et l’oignon. Verser la préparation d’oeuf. Saupoudrer de graines de courge et enfourner. Cuire pendant 25 à 30 minutes. Laisser tiédir quelques minutes et servir. Déguster avec plaisir.

*Utilisez les farines qui vous font envie : farine blanche, farine d’épeautre, etc.
**Si vous voulez faire une pâte sucrée, remplacez les herbes par du sucre vanillé ou non.
***Il est possible d’ajouter des épices : du curry, de la poudre d’oignon, du cumin, etc.

À dimanche!