Mot-clé : fraise

Des images et une idée…

Je feuilletais mon magazine Ricardo et il y a deux photos sur les pages opposées qui m’ont interpelées. Une des images représente une gâteau quatre-quarts garni de crème au citron et recouvert de meringue. L’autre page montre un croissant farci de crème au chocolat et de confiture de petits fruits. Immédiatement quand j’ai vu les deux photos, je me suis dit qu’on pouvait aisément intervertir les garnitures des deux recettes. Je n’ai pas attendu pour tester mon idée et mixer les deux recettes.

Voici ma version de ces idées : un gâteau à la confiture et à la crème chocolatée. J’ai pris l’idée dans le magazine Ricardo volume 20, numéro 6. Pour la recette du gâteau, j’ai opté pour une extraite du magazine volume 20, numéro 4.

Gâteau à la confiture et à la crème chocolatée
Gâteau à la confiture et à la crème chocolatée
Pour 8 à 10 personnes

Gâteau
1½ tasse ou 210 g de farine
2 cuillères à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
2 pincées de sel
¾ de tasse ou 165 g de beurre non salé, tempéré
1¼ tasse ou 250 g de sucre
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
¾ de tasse ou 187 g de lait
3 oeufs

Crème pâtissière au chocolat
⅓ de tasse ou 67 g de sucre
2 cuillères à soupe de fécule de maïs
1 oeuf
1½ tasse ou 375 g de lait
85 g (3 onces) de chocolat noir à environ 70 % de cacao

⅓ de tasse ou 107 g de confiture de petits fruits (fraises,
  framboises, bleuets, etc.)*

Gâteau
Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer et tapisser de papier parchemin un moule rectangulaire d’environ 10 cm par 23 cm (4 pouces par 9 pouces)**.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec 1 tasse ou 200 g de sucre et l’extrait de vanille. Incorporer la préparation de farine en alternant avec le lait. Réserver.

Dans un dernier bol, fouetter les oeufs avec le sucre restant jusqu’à ce que le mélange triple de volume. Incorporer la préparation d’oeufs à la pâte contenant le beurre et la farine. Verser dans le moule préparé et enfourner. Cuire pendant 1 heure ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir avant de démouler.

Crème pâtissière au chocolat
Hacher finement le chocolat et réserver.

Dans une petite casserole, hors du feu, mélanger le sucre et la fécule de maïs. Ajouter l’oeuf et bien mélanger, puis incorporer le lait. Porter à ébullition en brassant constamment jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Retirer du feu. Tamiser, au besoin, et ajouter le chocolat. Brasser jusqu’à ce que le chocolat soit totalement fondu et incorporer. Couvrir d’une pellicule plastique directement apposer sur la crème. Réfrigérer au moins 2 heures.

Montage***
Découper un rectangle au centre du gâteau d’environ 2,5 cm (1 pouce) de profondeur. Répartir la confiture, puis couvrir avec la crème pâtissière au chocolat. Réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez ajouter plus de confiture. Moi, j’ai utilisé de la confiture de fraises.
**Vous pouvez aussi utiliser un moule de 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces).
***Vous n’avez pas envie de faire le montage? Conserver le gâteau à température ambiante et au moment de servir, couper une tranche, tartiner de confiture et garnir de crème pâtissière au chocolat. Vous pouvez également ajouter des fruits de votre choix.

Et vous, est-ce qu’il y a des photos qui vous donnent des idées de recettes?

À la recherche de la bonne boîte…

Dans le salon, nous sommes en train de remplacer une étagère par une armoire avec des portes. Le but est avant tout de pouvoir ranger les petits éléments hors de la portée de Petit-coeur. Cependant, je me rends compte du bazar et je veux organiser le mieux possible. Évidemment, mes boîtes de rangement à tiroir sont font 1 cm de trop et il sera impossible de fermer les portes si je les utilise. J’ai un autre type de boîte qui va parfaitement bien et qui s’empile de surcroit. Je me suis dit que 4 boîtes de plus seraient nécessaire pour finaliser le tout… Je trouve encore les boîtes, mais impossible de mettre la mains sur les couvercles! Alors en attentant, c’est toujours le bazar dans le salon.

Pour se réconforter de cette situation, je vous propose un gâteau éponge Victoria. Le classique est réalisé avec des fraises ou des framboises, mais je me dis qu’une version avec des bleuets (ou des myrtilles) serait également des plus plaisantes. J’ai pris cette recette sur le site de la BBC.

Gâteau éponge Victoria
Gâteau éponge Victoria
Pour 8 à 10 personnes

1 tasse moins 1½ cuillère à soupe ou 200 g de beurre
  non salé, tempéré
1 tasse ou 200 g de sucre
½ cuillère à thé d’extrait de vanille
4 oeufs
1½ tasse moins 1 cuillère à soupe ou 200 g de farine
½ tasse ou 160 g de confiture de fraise ou de framboise
⅔ de tasse ou 176 g de double crème*
1⅔ tasse ou 250 g de fraises ou de framboises (facultatif)
2 cuillères à soupe de sucre glace

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer deux moules de 20 cm (8 pouces) de diamètre.

Dans un bol, fouetter le beurre avec le sucre et l’extrait de vanille jusqu’à ce que le mélange palisse. Ajouter un à un les oeufs en fouettant bien entre chaque ajout.

Incorporer délicatement la farine. Répartir la pâte dans les deux moules. Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Démouler les gâteaux sur une grille, si possible, et les laisser totalement refroidir.

Placer un des gâteaux sur une assiette de présentation. Si le gâteau est trop bombé, retirer cette partie. Garnir le dessus du gâteau avec la confiture puis la double crème. Ajouter des fraises et couvrir avec le second gâteau. Conserver le gâteau au frais jusqu’au moment de servir.

Avant de servir, saupoudrer le gâteau de sucre glace. Servir et déguster avec gourmandise.

*Si vous ne trouvez pas de double crème, vous pouvez utiliser de la crème que vous fouettez. Cependant, le gâteau se tiendra moins bien.

Et vous, est-ce que vos réaménagements se passent sans encombre?

Quand arrive les fraises

À chaque année c’est la même histoire : je veux essayer une nouvelle recette avec des fraises. J’en ai quelques unes de noter, mais elles contiennent généralement des fraises fraîches… Ce n’est pas vraiment un problème, mais ces recettes se conservent moins bien et donnent des quantités trop importantes pour ma famille. Donc je cherche, la saison avance et je suis toujours à la dernière minutes pour vous proposer un nouveau dessert aux fraises.

Cette fois, j’ai expérimenté une recette de biscuits moelleux avec des fraises. J’ai pris cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Biscuits moelleux au chocolat blanc et aux fraises
Biscuits moelleux au chocolat blanc et aux fraises
Pour 18 biscuits

1¼ tasse ou 175 g de farine
1 cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
½ cuillère à thé de sel
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
¾ de tasse ou 150 g de cassonade foncé ou de sucre roux
1 oeuf
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
½ tasse ou 90 g de pépites de chocolat blanc
¾ de tasse ou 130 g de fraises coupées en morceaux

Préchauffer le four à 190°C (375°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate et le sel.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec la cassonade jusqu’à ce que le mélange soit crémeux. Incorporer l’oeuf, l’extrait de vanille, puis la préparation de farine. Ajouter le chocolat blanc et les fraises.

Prélever environ 2 cuillères à soupe de pâte et façonner en boule. Déposer sur la plaque de cuisson et répéter l’opération avec le restant de pâte.

Enfourner et cuire pendant 8 à 10 minutes. Laisser tiédir avant de déguster avec gourmandise.

Et oui, je publie un jeudi. Je n’ai pas vu passer mon mercredi. Bonne journée!

Inhabituelle la tarte aux fraises?

Il y a déjà plusieurs semaines, j’ai reçu des amis pour un goûter. Pour l’occasion, j’avais préparé un gâteau et une tarte aux fraises. Dans ma tête rien d’original, juste quelques petites choses qui se préparaient assez rapidement. À ma grande surprise, la plupart de mes invités n’avaient jamais mangé de tarte aux fraises cuites! Ils ont tous bien apprécier pour ma plus grande joie. Un de mes invités m’a expliqué que c’était inhabituelle car les fraises sont réputés de déborder pendant la cuisson. Ce n’est pas faux et je peux comprendre la problématique. Pour une tarte, on ne travaille pas les fraises de la même façon qu’on le fait avec des pommes ou des abricots. Ici, il n’est pas rare qu’on place les fruits sur une pâte, qu’on saupoudre de sucre additionnée de farine ou de fécule et on enfourne. Avec cette méthode, je vois bien les dégâts avec les fraises. Pourtant, il ne faut pas beaucoup plus de gestes pour obtenir une bonne tarte aux fraises… Après, elle risque toujours de déborder à la cuisson!

Aujourd’hui pour rester dans la même thématique, je vous propose une tarte-chausson aux fraises. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 15, numéro 2.

Tarte-chausson aux fraises
Tarte-chausson aux fraises*
Pour 10 personnes

Garniture
4 tasses ou 600 g de fraises tranchées**
¾ tasse ou 150 g de sucre
3 cuillères à soupe de fécule de maïs ou de maïzena

Croûte
1¾ tasse et 2 cuillères à soupe ou 260 g de farine
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
¼ de cuillère à thé de sel
¾ de tasse ou 165 g de beurre non salé, froid
6 cuillères à soupe ou 90 g de lait
1 cuillères à soupe de vinaigre
Lait supplémentaire pour badigeonner
Sucre pour saupoudrer


Glaçage
½ tasse ou 65 g de sucre à glacer
2 cuillères à thé d’eau

Garniture
Dans une casserole, mélanger les fraises, le sucre et la fécule de maïs. Porter le mélange à ébullition et laisser mijoter en brassant régulièrement jusqu’à ce que la préparation épaississe. Verser la garniture aux fraises dans un bol, couvrir d’une pellicule plastique et réfrigérer pendant au moins 1 heure.

Croûte
Dans un petit bol, mélanger le lait et le vinaigre. Réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Ajouter le beurre et l’incorporer à l’aide d’un coupe-pâte ou des mains afin d’obtenir une texture granuleuse. Il doit rester des petits morceaux de beurres visibles. Ajouter le mélange de lait et de vinaigre. Mélanger brièvement pour bien répartir les liquides dans les ingrédients secs. À l’aide des mains, rassembler la pâte.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser les deux tiers de la pâte en un carré de 28 cm (11 pouces) de côté. Abaisser le restant de pâte en un carré de 20 cm (8 pouces) de côté. Déposer les abaisses sur une plaque et les réfrigérer pendant au moins 15 minutes.

Préchauffer le four à 220°C (425°F).

Foncer la plus grande des abaisses dans un moule carré de 20 cm (8 pouces) de côtés. Verser la garniture et badigeonner les bords de la pâte avec du lait. Pratiquer quelques entailles dans la seconde abaisse. Placer l’abaisse sur la garniture et bien sceller les bords. Badigeonner de lait et saupoudrer de sucre. Enfourner et cuire pendant 30 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée. Laisser la tarte tiédir.

em>Glaçage
Dans un bol, mélanger le sucre glace et l’eau. Verser le glaçage dans une poche à pâtisserie et décorer la tarte selon l’envie. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez diviser la recette en deux et la cuire dans un moule à pain.
**Si vous utilisez des fraises tranchées surgelées, ajouter ½ tasse de fruits pour arriver au bon poids.

ET vous, est-ce que vous avez déjà manger de la tarte aux fraises?

Ça passe tellement vite…

Je trouve toujours que la saison des fraises passent vite, mais cette année, c’est pire! L’inconvénient d’avoir les fraises dans le jardin, c’est qu’elles ne peuvent pas attendre et qu’il faut les cuisiner quand elles sont prêtes. J’ai préparé de la confiture, j’ai mixé des litres de frappée, j’ai coupé des fraises pour les déguster simplement et tout ça pendant la folie des dernières semaines d’école. Bref, je n’ai pas essayé beaucoup de nouveau dessert… et les récoltes faiblissent déjà. J’espère avoir le temps d’essayer une autre recette avant de devoir attendre l’an prochain.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de pouding aux fraises, à la mangue et aux amandes. J’avoue, j’ai oublié de mettre les amandes, j’y ai pensé quand le pouding était déjà dans le four. Même si c’est bon, les amandes dans la pâte à gâteau doit apporter une mâche des plus intéressantes. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 19, numéro 5.

Pouding aux fraises, à la mangue et aux amandes
Pouding aux fraises, à la mangue et aux amandes
Pour 8 personnes

Garniture
¼ de tasse ou 62 g d’eau
6 cuillères à soupe ou 75 g de sucre
2 cuillères à thé de fécule de maïs ou de maïzena
2 tasses ou 300 g de fraises*
2 tasses ou 280 g de mangues

Gâteau
6 cuillères à soupe ou 90 g de lait
3 cuillères à soupe ou 41 g de beurre non salé
⅔ de tasse ou 93 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
1 oeuf
½ tasse ou 100 g de sucre
½ cuillère à thé d’extrait de vanille
½ tasse ou 55 g d’amandes tranchées

Garniture
Dans un moule haut d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre ou un moule d’une contenance de 2 litres (8 tasses), mélanger l’eau, le sucre et la fécule de maïs. Couper les fraises en deux et la mangue en cubes. Ajouter les fruits dans le bol et bien mélanger.

Gâteau
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans une petite casserole, chauffer le lait et le beurre jusqu’il soit fondu. Laisser tiédir.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Réserver.

Dans un autre bol, fouetter l’oeuf avec le sucre et la vanille jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Incorporer en alternance la préparation de farine et le mélange de lait. Quand la pâte est homogène, ajouter la moitié des amandes. Verser la pâte sur les fruits. Répartir les amandes restantes sur la pâte.

Enfourner et cuire pendant 55 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir. Servir et déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez remplacer les fraises par des framboises.

Bonne fin de journée!