Mot-clé : orange

Poste ou pas?

Depuis le mois de mars, j’ai des colis qui attendent pour partir au Québec. En vérifiant sur le site de la Poste suisse, les envois vers de Canada devraient être de nouveau possible. Cependant, j’ai un doute et j’avoue que je n’ai pas trop envie de me rendre au bureau de poste pour faire demi tour avec mes paquets. Bref, je vais encore patienter un peu…

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose une recette de madeleines à l’orange. J’ai pris cette recette sur le blog d’Isabelle, Les gourmandises d’Isa.

Madeleines à l'orange
Madeleines à l’orange
Pour 24 madeleines

4 oeufs
¾ de tasse ou 150 g de sucre
1 tasse ou 140 g de farine
2 cuillères à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
⅔ de tasse ou 147 g de beurre fondu
6 cuillères à soupe ou 90 g de jus d’orange
Zeste d’une orange

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Réserver.

Dans un grand bol, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange triple de volume. Incorporer la préparation de farine. Ajouter le beurre fondu, le jus d’orange et le zeste. Mélanger pour rendre la pâte homogène. Couvrir d’une pellicule plastique et réfrigérer pendant 2 heures.

Préchauffer le four à 220°C (425°F).

Beurrer le moule à madeleine qu’il soit en métal ou en silicone.

Verser la pâte à madeleine dans le moule en remplissant les empreintes au deux tiers. Enfourner et cuire pendant 12 minutes. Laisser tiédir pendant 5 minutes avant de démouler les madeleines.

Laisser totalement refroidir les madeleines, si possible, sur une grille à pâtisserie. Déguster avec gourmandise.

Et vous, est-ce que vous êtes en attente avec la poste?

Jardin en attente…

Les quincailleries et les jardineries ont ouverts en début de semaine. Bien que nous attendions ce moment avec impatience, le mauvais temps et la foule nous ont convaincus de patienter avant de nous y rendre. Nous souhaitons agrandir le jardin pour planter plus de légumes et prévoir un grand espace pour les plants de fraises. Et oui, il est fort probable que ce soit la dernière année que mes beaux-parents cultivent ce beau fruit rouge : c’est pourquoi nous allons nous faire une petite plantation.

En attendant de jouer dans la terre, je vous propose une recette toute simple et assez rapide : un filet de poisson croustillant aux agrumes. J’ai pris cette recette chez Audrey Cuisine.

Cabillaud croustillant aux agrumes
Cabillaud croustillant aux agrumes
Pour 2 personnes

200 g de filet de cabillaud ou de morue fraîche*
½ lime pour le zeste**
½ orange pour le zeste**
1 tranche de pain de mie
1 cuillère à soupe d’amandes entière
1½ cuillère à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Couper le filet de saumon en deux. Arroser les morceaux de cabillaud avec ½ cuillère à soupe d’huile d’olive et déposer dans un plat de cuisson allant au four. Saler et poivrer le poisson.

Dans un robot culinaire munie d’une lame en « s », mixer le pain avec la poudre d’amandes. Ajouter les zestes de lime et d’orange. Saler et poivrer. Verser l’huile d’olive restante et mixer à nouveau.

Répartir la chapelure assaisonnée sur les morceaux de poisson et enfourner pendant 15 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer le cabillaud par un autre poisson blanc à chair ferme.
**Utilisez les zestes des agrumes que vous voulez pour varier le parfum : lime, citron, orange, pamplemousse, etc.

Et vous, est-ce que vous avez commencé votre jardin?

Exploration du congélateur…

L’inventaire de mon congélateur est assez à jour puisque je l’ai fait en février. De manière globale, il n’y a pas beaucoup de plat à réchauffer. Cependant, il est toujours garni de fruits à cuisiner, il y a aussi de la purée de dattes et de citrouille. C’est comme ça qu’en plein mois d’avril, on peut se retrouver à préparer des biscuits à la citrouille… C’est tellement de saison!

Si vous avez de la purée de citrouille ou d’une autre courge dans votre congélateur, vous pouvez préparer ces biscuits. Cette recette de biscuits à la citrouille vient du site de Savourer.

Biscuits à la citrouille et aux flocons d'avoine
Biscuits à la citrouille et aux flocons d’avoine
Pour 18 biscuits

⅓ de tasse ou 73 g de beurre non salé
1 tasse ou 250 g de purée de citrouille
⅔ de tasse ou 133 g de cassonade ou de sucre roux
1 oeuf
2 tasses ou 320 g de gros flocons d’avoine
½ tasse ou 70 g de farine de blé entier
2 cuillères à thé de cannelle moulue
½ cuillère à thé de muscade moulue
Zeste d’une orange (facultatif)
1 pincée de sel
⅓ de tasse ou 53 g de pépites de chocolat

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans une casserole, faire fondre le beurre. Verser le beurre fondu dans un grand bol et laisser tiédir 5 minutes.

Au beurre, ajouter la purée de citrouille, la cassonade et l’oeuf. Incorporer les flocons d’avoine, la farine, la cannelle, la muscade, le sel et le zeste d’orange. Bien mélanger le tout.

Façonner environ 18 biscuits et les déposer sur la plaque de cuisson. Répartir les pépites de chocolat sur les biscuits*. Enfourner et cuire les biscuits pendant 15 à 17 minutes. Laisser tiédir. Pour une meilleure conservation des biscuits, les garder au réfrigérateur. Déguster les biscuits avec gourmandise.

*Vous pouvez également incorporer les pépites de chocolat à la pâte.

Bonne exploration!

Joyeux Noël!

Déjà Noël, j’espère que votre réveillon a été des plus agréables. De notre côté, ce soir, nous enchaînons avec un autre repas. Mes paniers gourmands ont déjà été distribués et je vais vous présenter le contenu au cours des prochaines semaines.

Pour commencer, je vous propose la recette la plus simple de mes paniers : du dulce de leche (ou confiture de lait). J’ai pris cette recette dans le livre La Mijoteuse #2 de Ricardo.

Dulce de leche maison
Dulce de leche maison à la mijoteuse
Pour 4 pots de 250 ml

3⅔ de tasses ou 3 boîtes de 300 ml ou 1100 g de lait
  condensé sucré*
Cannelle moulue, gingembre moulu, zeste d’agrume…
  au goût (facultatif)**

Dans un bol, mélanger le lait condensé sucré avec les épices ou les zestes d’agrume. Répartir la lait dans les pots à confiture et fermer les pots en serrant jusqu’à ce qu’il commence à y avoir de la résistance.

Dans le fond de la mijoteuse, déposer un linge de cuisine. Déposer les pots dans la mijoteuse. Ajouter de l’eau dans la mijoteuse juste assez pour couvrir les pots, soit environ 3 litres d’eau.

Couvrir la mijoteuse et cuire à base température (low) pendant 8 heures***. Retirer les pots de dulce de leche de la mijoteuse et les déposer sur un linge sèche. Laisser totalement refroidir. Les pots se conservent pendant 6 mois à température ambiante et 1 semaine au réfrigérateur après l’ouverture. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez réduire la quantité. Si vous utilisez des pots plus petits, réduisez un peu le temps de cuisson.
**J’ai décidé d’ajouter des épices et des zestes d’agrume pour créer des dulce de leche uniques. Libre à vous de les préparer avec ou sans épices.
***Au besoin, vous pouvez laisser le dulce de leche en mode réchaud (warm) pendant 8 heures.

Joyeux Noël!

Un citrouille plus tard…

Je ne sais pas si vous avez conservé vos citrouilles, mais ici, j’ai transformé celle que j’avais en purée. Ensuite, il faut trouver ou choisir les recettes. Je ne suis pas particulièrement attirée par les recettes qui utilisent de la citrouille. Pourtant, la confiture à la citrouille de l’an dernier était des plus délicieuses. Je ne sais pas pourquoi ce cucurbitacée ne m’interpelle pas. Par contre comme je ne veux pas gaspiller, je suis un peu contrainte d’expérimenter.

La recette qui a retenu mon attention est celle de carrés à la citrouille et aux pacanes. Comme j’adore ces noix, je me suis dit que c’était un bon choix et ce fut le cas. J’ai pris cette recette sur Pastry studio.

Carrés à la citrouille et aux pacanes
Carrés à la citrouille et aux pacanes
Pour 9 à 12 personnes

Croûte
½ tasse ou 70 g de farine
¼ de tasse ou 25 g de flocons d’avoine
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
2 pincées de sel
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé, tempéré

Garniture à la citrouille
1 tasse ou 265 g de purée de citrouille*
½ tasse ou 125 g de lait
¼ de tasse ou 62 g de crème à 35 % ou entière
1 oeuf
6 cuillères à soupe ou 75 g de sucre
¼ de cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de gingembre moulu
½ cuillère à thé de cannelle moulue
2 pincées de clou de girofle moulu
1 pincée de muscade moulue
¼ de cuillère à thé d’extrait de vanille

Croustillant aux pacanes
½ tasse ou 72 g de pacanes ou noix de pécan hachées
½ tasse ou 100 g de cassonade ou de sucre roux
2 cuillères à soupe ou 28 g de beurre non salé, tempéré
Zeste d’une orange

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer et chemiser de papier parchemin un moule de carré de 20 cm (8 pouces) de côté.

Croûte
Dans un bol, mélanger la farine, les flocons d’avoine, la cassonade et le sel. Incorporer le beurre. Presser le mélange au fond du moule. Enfourner et cuire pendant 13 minutes. Retirer du four**.

Garniture à la citrouille
Dans un bol, mélanger la purée de citrouille, le lait, la crème, l’oeuf, le sucre, le sel, le gingembre, la cannelle, le clou de girofle, la muscade et l’extrait de vanille. Verser la garniture sur la croûte. Enfourner et cuire pendant 20 minutes.

Croustillant aux pacanes
Pendant que la garniture à la citrouille cuit, préparer le croustillant aux pacanes. Dans un bol, mélanger la cassonade, le beurre et le zeste d’orange. Incorporer les pacanes hachées.

Quand la garniture a cuit 20 minutes, répartir le croustillant aux pacanes sur les carrés. Enfourner à nouveau et cuire pendant 15 à 20 minutes. Laisser totalement refroidir. Découper en carrés et déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez réaliser la recette avec la purée d’une autre courge. Pour réaliser la purée de citrouille, il suffit de cuire la citrouille à la vapeur ou au four jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Il faut ensuite la mixer pour obtenir une purée lisse.
**Vous pouvez laisser refroidir la croûte avant de poursuivre la recette : dans ce cas, les carrés auront deux textures distinctes. Si vous ne laissez pas refroidir la croûte avant de poursuivre la recette, la garniture et la croûte se lieront pour créer une texture plus fondante.

Et vous, est-ce que la citrouille s’incruste facilement dans vos assiettes?