Catégorie : Entrées

Trop frais!

Aujourd’hui, nous sommes allés faire une promenade en montagne. Au début, nous pensions prendre la télécabine, puis nous nous sommes aperçu qu’elle n’ouvrait pas avant le 4 juillet. Ce n’était pas un souci puisqu’il y a une route qui s’arrête un peu plus bas que la télécabine et qu’il y a plusieurs départs de randonnées. Cela allongeait un peu la promenade, mais rien de contraignant. Ensuite même si la météo s’annonçait chaude en plaine, nous avons vérifié la météo là haut… Disons que les 12° nous ont fortement encouragé à modifier notre projet. Nous avons tout simplement pris moins d’altitude que prévu!

Aujourd’hui, je vous propose une recette d’ailleurs : des pizzas arméniennes. J’ai pris cette recette dans le livre de Christelle Tanielian, Ensemble.

Pizzas arméniennes à la viande (Lahmajoun)
Pizzas arméniennes à la viande (Lahmajoun)
Pour 8 petites pizzas

Pâte
½ tasse et 2 cuillères à soupe ou 150 g d’eau tiède
¾ de cuillère à thé de levure sèche
¼ de cuillère à thé de sucre
1¾ tasse et ½ cuillère à soupe ou 250 g de farine
½ cuillère à thé de sel
1 cuillère à soupe d’huile végétal

Garniture
½ oignon
¼ de poivron rouge
1 petite gousse d’ail
½ tasse ou 125 g de purée de tomate*
½ tasse ou 20 g de persil plat frais
2 cuillères à soupe ou 7 g de feuilles de menthe fraîche
125 g de boeuf haché**
½ cuillère à thé de piment d’Alep ou de paprika doux
½ cuillère à soupe de mélasse de grenade
¾ de cuillère à thé de tahini ou de purée de sésame
¾ de cuillère à thé de pâte de tomate
¼ de cuillère à thé de cumin moulu
¼ de cuillère à thé de coriandre moulue
Sel et poivre

Pâte
Dans un petit bol, mélanger l’eau, la levure et le sucre. Laisser reposer pendant 10 à 15 minutes.

Dans un bol, mélanger la farine et le sel. Former un puit au centre et verser l’eau contenant la levure. Ajouter l’huile. Mélanger pour obtenir une pâte.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, pétrir la pâte pendant 8 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit homogène et lisse. Déposer la pâte dans un bol légèrement huilé. Couvrir le bol d’un ligne propre et laisser la pâte lever pendant 1 heure dans un endroit chaud et sec.

Garniture
Au couteau ou à l’aide d’un robot culinaire muni d’une lame en « s », hacher très finement l’oignon, le poivron, l’ail, le persil et la menthe. Déposer le tout dans un bol et ajouter le boeuf haché, la purée de tomate, le piment d’Alep, la mélasse de grenade, le tahini, la pâte de tomate, le cumin, la coriandre. Saler et poivrer. Vérifier l’assaisonnement de la garniture en faisant cuire dans une poêle anti-adhésive 1 cuillère à thé du mélange. Rectifier l’assaisonnement au besoin.

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Sur un plan de travail légèrement enfariné, diviser la pâte en 8 et abaisser chaque morceau en un disque d’environ 14 cm (5½ de diamètre).

Déposer les disques de pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Sur chaque disque de pâte, étaler finement l’équivalent de 2 cuillères à soupe de garniture.

Enfourner et cuire dans la partie inférieur du four pendant 8 à 10 minutes. Placer ensuite les pizzas sous le grill (broil) pendant 1 à 2 minutes ou jusqu’à ce que les bords des pizzas soient légèrement dorés. Servir et déguster avec plaisir en arrosant de jus de citron.

*Vous pouvez remplacer la purée de tomate par une grosse tomate fraîche que vous aurez fait blanchir puis peler. Dans ce cas, il faut la hacher finement comme l’oignon.
**J’imagine très bien refaire ce genre de pizzas en variants la garniture et pourquoi pas en utilisant de la chair à saucisse…

Fermeture des écoles suisses…

Comme dans plusieurs pays, la Suisse a décidé de fermer les écoles pour réduire la propagation du coronavirus. La Confédération a annoncé la fermeture des écoles jusqu’en début avril, mais plusieurs cantons, donc celui où nous habitions, on choisit de fermer jusqu’en fin avril! D’ici là, les choses peuvent changer et la décision peut être modifiée, mais c’est quand même un coup à prendre et une nouvelle organisation à avoir. Je n’ai pas trop de contraintes, alors c’est facile pour nous de s’adapter, mais je ne nierais pas que cette période ne sera pas évidente pour personne. En espérant que la situation s’améliore rapidement et que le monde recommence à tourner normalement.

En attendant, je vous propose une recette toute simple de noix au curry. C’est une recette que j’ai créée et c’est seulement avant Noël que j’ai réussi à obtenir un résultat des plus satisfaisants. La recette plait beaucoup, on m’a souvent réclamé la recette. De plus, j’en ai préparé au moins cinq fois avant de réussir à prendre des photos… Ça disparait tellement vite!

Noix au curry
Noix au curry
Pour 2 pots de 500 ml

1 blanc d’oeuf
1½ cuillère à soupe de pâte de curry rouge*
1 cuillère à thé de curry doux
1 cuillère à thé de curry fort
2 pincées de piment de Cayenne ou d’autre piment moulu
2 cuillères à thé de sucre
1 cuillère à thé de fleur de sel
2 pincées de sel
¼ cuillère à thé de sauce sriracha
1½ tasse ou 300 g d’amandes*
1½ tasse ou 300 g de noix de cajou

Préchauffer le four à 140°C (285°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans un bol, fouetter le blanc d’oeuf jusqu’à la formation de piques fermes. Ajouter les currys, le piment de Cayenne, le sucre, la fleur de sel, le sel et la sauce sriracha. Mélanger pour bien répartir les ingrédients dans le blanc d’oeuf. Ajouter les noix de cajou et les amandes. Mélanger délicatement pour bien enrober toutes les noix du mélange assaisonné.

Verser les noix sur une plaque de cuisson et les étaler sur une seule couche. Enfourner et cuire pendant 40 minutes. À mi-cuisson, remuer les noix. Laisser totalement refroidir. Conserver les noix dans un pot muni d’un couvercle. Déguster avec plaisir.

*Vous pourriez utiliser de la pâte de curry jaune ou vert. À tester.
**J’aime bien le mélange d’amandes et de noix de cajou, mais libre à vous d’utiliser d’autres noix de votre choix. Il faut seulement vous assurez que vous utilisez 3 tasses ou 600 g de noix.

Et chez vous, est-ce que le coronavirus vous impact beaucoup ou ça va encore?

C’est fini… ou presque!

La période de l’abondance et des repas gargantuesques achèvent heureusement. J’ai envie de retrouver un brin d’équilibre et de réduire la quantité d’éléments sucrés qui envahit ma cuisine! D’accord, j’avoue, il nous reste encore un repas des fêtes, mais pour l’instant, la date n’est même pas fixée. J’espère tout de même que ce sera avant la mi-janvier…

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette parfaite pour l’apéro : des rillettes de saumon. J’ai pris cette recette sur le site Le Journal des Femmes.

Rillettes de saumon
Rillettes de saumon
Pour 6 à 10 personnes en bouchées

180 g de saumon sans la peau
3 cuillères à soupe de vin blanc ou de bouillon au choix
2 cuillères à soupe d’eau
65 g de saumon fumé
¼ de tasse ou 62 g de crème fraîche, de crème sure
  ou de double crème
½ cuillère à soupe de jus de citron
2 cuillères à soupe de ciboulettes ciselées
Sel et poivre

Dans une casserole ayant un couvercle, verser le vin et l’eau. Déposer le morceau de saumon et couvrir. Porter à ébullition. Dès que le vin frémit, baisser le feu et laisser cuire pendant 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce que le saumon soit cuit. Retirer le saumon de la casserole et laisser totalement refroidir.

Déposer le saumon cuit dans un bol. À l’aide d’une fourchette, défaire le saumon en petits morceaux. Ajouter la crème et le jus de citron. Bien mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Incorporer la ciboulettes. Saler et poivrer au goût. Réserver au frais.

Découper le saumon fumé* en bouchées.

Au moment de servir, tartiner les rillettes sur un craquelin, une rondelle de concombre ou du pain grillé et garnir d’un morceau de saumon fumé. Déguster sans attendre avec plaisir.

*J’ai préféré servir le saumon fumé sur les rillettes, mais vous pouvez l’incorporer dans les rillettes. Dans ce cas, il faut mixer le saumon fumé avec la crème à l’aide d’un pied mélangeur ou d’un petit robot culinaire muni d’une lame en « s ».

Demain, c’est la fête des Rois, est-ce que vous dégusterez une galette? Ici, ce n’est vraiment pas dans nos habitudes…

1er décembre!

Je peux enfin vous le dire : je pense à Noël depuis un moment déjà! J’ai fait quelques testes de recettes pour les fêtes, j’ai une petite idée des gourmandises que je vais préparer pour mes paniers gourmands, mon menu pour Noël est presque finalisé et je vais bientôt réaliser ma bûche pour le réveillon. J’ai également fait fort : mes cadeaux de Noël sont presque tous trouvés! Le truc qui me stresse encore un peu, c’est que je reçois pour le réveillon et qu’habituellement, je finalise mes cadeaux gourmands le 23 décembre. Bref, beaucoup de cuisine en perspective. D’un autre côté, j’ai l’habitude de planifier sur plusieurs jours mes recettes et ainsi, j’arrive à bien gérer les choses.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette qui peut être proposée à l’apéro ou en entrée. Elle est aussi idéale pour un souper quand la neige tombe à gros flocons. Il s’agit d’une tarte flambée. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 8.

Tarte flambée
Tarte flambée
Pour 2 à 4 personnes

Pâte
2½ tasse ou 350 g de farine
1 cuillère à thé de levure
1 cuillère à thé de sel
½ tasse ou 125 g d’eau tiède
½ tasse ou 125 g de bière blonde, tempéré

Garniture
2 oignons
1 cuillère à soupe d’huile végétale
6 cuillères à soupe ou 90 g de crème fraîche*
200 g (7 onces) de tranches épaisses de bacon ou de lardons
Poivre

Pâte
Dans un grand bol, mélanger la farine avec la levure et le sel. Ajouter l’eau et la bière. Mélanger jusqu’à ce que la préparation s’amalgame. Sur un plan de travail légèrement enfariné, pétrir la pâte pendant 5 minutes ou jusqu’à ce qu’elle soit lisse.

Déposer la pâte dans un bol légèrement huilé. Couvrir d’un linge humide. Placer le bol contenant la pâte dans un endroit tiède et à l’abri des courant d’air pendant 2 heures ou jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume.

Garniture
Pendant que la pâte lève, émincer les oignons. Verser l’huile dans une poêle et ajouter les oignons. Cuire à feu moyen les oignons jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Retirer les oignons de la poêle et les laisser tiédir.

Préchauffer le four à 260°C (500°F)**. Déposer une plaque de cuisson dans le four ou une pierre à pizza.

Couper le bacon en lardons.

Diviser la pâte en deux. Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser chaque moitié de pâte en un ovale d’environ 38 cm par 25 cm (15 pouces par 10 pouces). Déposer chaque disque de pâtes sur un papier parchemin. Couvrir et laisser reposer pendant 15 minutes.

Tartiner les pâtes avec la crème fraîche. Poivrer généreusement. Répartir les oignons et les lardons entre les deux pâtes. Glisser une tarte sur la plaque de cuisson chaude dans le four. Cuire pendant 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit dorée. Cuire de la même manière la seconde tarte. Déguster avec plaisir.

*Si vous n’avez pas de crème fraîche sous la main, il suffit de mélanger 6 cuillères à soupe de crème 35 % (ou entière) avec 1 cuillère à thé de jus de citron.
**Si la température maximale de votre four est plus basse, ne vous inquiétez pas. Préchauffez votre four à la plus haute température possible et surveillez la cuisson : elle sera peut-être un peu plus longue.

Et vous, est-ce que vous êtes déjà dans l’esprit du temps des fêtes?

Une autre fin…

Cette semaine, il y a non seulement la fin des fraises, mais également la fin de l’année scolaire. Cette année a passé trop vite et l’année prochaine sera l’année de la lecture, de l’écriture, des calculs… et probablement le début des devoirs ainsi que des leçons. En attendant de découvrir les changements de cette prochaine année scolaire, profitons de l’été! Le soleil brille et pendant les prochains jours, le défi sera de proposer des activités variées à Mini-nous.

Dans un esprit festif, je vous présente une recette de trempette au poulet. C’est frais, c’est original et ça change : parfait pour l’apéro! J’ai pris cette recette à faire pendant tout l’été dans le magazine de Trois fois par jour de mai 2019.

Crème sure au poulet rôti et aux épices à steak
Crème sure au poulet rôti et aux épices à steak
Pour 4 à 6 personnes*

1 tasse ou 250 g de crème sure ou de demi-crème acidulée
⅔ de tasse ou g de poulet rôti désossé**
1¼ de cuillère à thé d’épices à steak

Hacher grossièrement le poulet.

Dans un bol, mélanger la crème sure, le poulet et les épices à steak. Réfrigérer jusqu’au moment de servir.

Servir avec des croustilles ou des craquelins. Déguster avec plaisir.

*Au besoin, n’hésitez pas à doubler ou tripler la recette.
**Vous pouvez réaliser cette recette en utilisant un autre restant de viande grillée: du steak, du porc, etc.

Et vous, est-ce que vous savez comment sera meublé votre été?