Catégorie : Plats végétariens

Une ribambelle de biscuits…

Hier, j’ai fini de préparer mes paniers gourmands. Pour la première fois, il y a une recette que j’avais sélectionnée et que je n’ai pas réalisée : il ne restait pas assez de place dans mes boîtes! Je la garde de côté pour l’an prochain. En attendant dans les prochaines semaines, j’aurais évidemment une ribambelle de biscuits à vous proposer.

Aujourd’hui, je vous propose tout de même une recette de biscuits qui n’est pas dans mes paniers, mais qui se conservent bien et qui feraient un joli présent. En prime, cette recette est végétalienne. J’ai trouvé cette jolie recette sur le blog Chocolate & Zucchini.

Biscuits vegan aux pépites de chocolat
Biscuits vegan aux pépites de chocolat
Pour 20 biscuits

½ tasse ou 120 g de beurre d’amandes*
¾ de tasse ou 150 g de sucre
⅓ de tasse ou 80 g d’eau
1¼ tasse moins 1½ cuillère à soupe ou 160 g de farine
½ tasse et 1 cuillère à soupe ou 70 g de fécule de maïs
  ou de maïzena
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
1 cuillère à thé de sel
1 cuillère à soupe de graines de chia ou de graines de lin
  moulues
180 g (6,5 onces) de chocolat noir
¼ de tasse ou 30 g de grués de cacao**

Dans un bol, mélanger la farine, la fécule de maïs, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude, le sel et les graines de chia.

Hacher grossièrement le chocolat et réserver.

Dans un autre bol, fouetter le beurre d’amandes et le sucre. Verser l’eau et bien mélanger. Incorporer la préparation de farine, puis le chocolat et les grués de cacao. Couvrir la pâte de pellicule plastique et réfrigérer pendant au moins 1 heure.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Tapisser de papier parchemin une plaque de cuisson.

Prélever environ 2 cuillères à soupe de pâte et la déposer sur la plaque de cuisson. Répéter l’opération avec l’ensemble de la pâte. Avec les doigts, aplatir les biscuits.

Enfourner et cuire pendant 12 minutes. Laisser tiédir les biscuits sur la plaque de cuisson pendant 2 minutes avant de les déplacer, si possible, sur une grille à pâtisserie. Laisser refroidir. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez remplacer le beurre d’amandes en totalité ou en partie par un autre beurre de noix.
**Si vous n’avez pas de grués de cacao, vous pouvez les omettre ou les remplacer par des noisettes concassées.

Joyeuses fêtes!

Êtes-vous à Noël?

En discutant avec mes parents, ils m’ont souligné que Poste Canada encourageait les gens à envoyer le plus tôt possible les colis pour les fêtes. Vue la situation actuelle et que les gens achètent de plus en plus leurs cadeaux en ligne, cette remarque était des plus pertinentes. Je crois que l’an passé mon colis était arrivé après Noël alors que je l’avais posté fin novembre. Bref début novembre, je me suis mise en quête de petites surprises et de chocolats de Noël pour ma famille. J’ai posté les colis et actuellement, il me reste qu’à écrire des textes dans mes cartes de voeux pour les envoyer en début de semaine. Et pourtant, alors que je pense à Noël depuis presque 1 mois, je ne suis pas dans l’esprit des fêtes, je n’ai pas l’impression que les fêtes arrivent. Il faut dire que cette année, nous devions célébrer Noël avec ma famille et soyons honnête, ceci a peu de chance de se produire…

En attendant, sur une autre note, je vous propose une recette végétalienne. J’ai pris cette recette dans le livre Loounie cuisine de Caroline Huard.

Ragù aux lentilles
Ragù aux lentilles
Pour 3 personnes

3 portions ou 210 g de pâtes au choix
1½ cuillère à soupe d’huile d’olive
1 oignon
2 carottes
1 ou 2 branches de céleri
2 cuillères à soupe ou 5 g de champignons séchés,
  non-réhydratés
1 pincée de sel
¼ de tasse ou 32 g de pistaches non salé*
1 gousse d’ail
½ tasse ou 85 g de lentilles rouges sèches
¾ de tasse ou 187 g d’eau
1⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 350 g de coulis
  de tomates
1 cuillère à soupe de pâte de tomates
1 feuille de laurier
¼ de cuillère à thé de sel

Hacher l’oignon, les carottes, le céleri, les champignons séchés, les pistaches et l’ail.

Dans une casserole, chauffer l’huile d’olive. Ajouter l’oignon, les carottes, le céleri, les champignons et 1 pincée de sel. Cuire pendant 5 minutes en brassant régulièrement.

Ajouter les pistaches et l’ail. Poursuivre la cuisson pendant 5 minutes toujours en brassant régulièrement.

Rincer les lentilles et les verser dans la casserole. Ajouter l’eau, le coulis de tomates, les pâtes de tomates, la feuille de laurier et le sel. Porter à ébullition. Quand le tout bout, réduire le feu et laisser mijoter pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que les lentilles soient tendres. Retirer la feuille de laurier. Saler et poivrer au besoin.

Pendant la cuisson de la sauce, porter à ébullition une casserole remplie d’eau. Saler généreusement et cuire les pâtes choisies selon les indications du fabricant.

Quand les pâtes sont cuites, les égoutter et les ajouter à la sauce. Mélanger et servir. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer les pistaches par des amandes ou des graines de tournesol.

Et vous, est-ce que vous sentez Noël arriver?

Rien de nouveau…

Comme j’ai fait un peu de ménage dans mon dossier de photos pour mon blog, j’ai mis de côté plusieurs dossiers : des photos royalement ratées, des photos qui datent de plusieurs années, des photos de recettes que je n’ai pas aimées ou que j’ai oublié la recette. Bref depuis la création de mon blog, c’est la première fois que j’ai aussi peu de recettes en réserve autant en sucré qu’en salé. Et le pire, c’est que pour le moment, je n’essaie pas beaucoup de nouvelles recettes! Il y a le pain qui fait exception, mais je ne prends pas systématiquement des photos…

En attendant de reprendre un peu plus la route de ma cuisine, je vous propose une recette toute simple de tempeh. Je ne vous dis pas ma surprise lorsque j’ai vu cet aliment à mon épicerie. À la maison, mon chéri le préfère : le tempeh a une texture plus ferme que le tofu. Pour cuisiner mon tempeh, j’ai opté pour une recette de Jean-Philippe issue de son livre Les grands classiques véganes.

Tempeh glacé à l'érable
Tempeh glacé à l’érable
Pour 2 personnes

½ tasse ou 125 g de bouillon de légumes
2 cuillères à soupe d’huile de sésame grillé
2 cuillères à soupe de sauce soja
3 cuillères à soupe de sirop d’érable
1 cuillère à thé ou moins de sambal oelek
1 cuillère à soupe de levure alimentaire
1 cuillère à thé de poudre d’ail
200 à 240 g de tempeh
2 cuillères à thé de fumée liquide (facultatif)

Couper le tempeh en dés.

Porter à ébullition une casserole rempli d’eau. Quand l’eau bout, ajouter le tempeh et laisser cuire pendant 10 minutes*. Égoutter le tempeh.

Dans une autre casserole, mélanger le bouillon de légumes, l’huile de sésame, la sauce soja, le sirop d’érable, le sambal oelek, la levure alimentaire, la poudre d’ail et la fumé liquide. Ajouter le tempeh et porter à ébullition.

Quand le tout bout, réduire le feu et laisser mijoter pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que tout le liquide soit absorbé. Servir et déguster avec plaisir.

*Cette étape est facultative. Elle permet d’attendrir le tempeh et de retirer une partie de son amertume.

Et vous ces derniers temps, est-ce que vous expérimentez beaucoup en cuisine?

L’ennui de regarder du contenu d’outremer…

Même si je suis établie depuis plusieurs années en Suisse, je consulte toujours autant de site et de créateurs de contenus québécois. Alors, il y a des moments où j’essayerais avec plaisir des produits ou des services du Québec, mais le problème reste le même : je ne suis pas sur place et il y a un océan entre moi et le Québec. Après, j’ai la chance de pouvoir goûter certaines choses quand je vais chez mes parents, mais pour le moment, le déplacement me semble encore lointain. Bref, je souhaiterai retourner chez Chocolats Favoris, passer chez Tim Horton, goûter du Cookie Bluff, etc. Souvent, il y a beaucoup de chose que je ne fais pas quand je suis sur place, parce que ça n’a aucune importante contrairement au fait de voir ma famille.

Des fois, je me demande si j’habitais toujours au Québec si j’aurais recours au service de Cook it? Comme cette question restera sans réponse, j’ai tout de même essayer une recette sur le site pour me faire une idée. Ne cherchez pas cette recette sur le site, elle n’est plus disponible si vous n’avez pas commandé cette recette et si vous n’avez pas de compte Cook it. Moi, je l’ai vu en furetant avec curiosité et je l’ai imprimé sans attendre. Le résultat : c’est vrai que leurs recettes sont simples et celle-ci était délicieuse malgré mes modifications.

Plaque de gnocchi au pesto de tomates séchées
Plaque de gnocchi au pesto de tomates séchées
Pour 3 personnes

3 portions ou 350 g de gnocchis*
1 tasse ou 140 g de tomates cerises** (facultatif)
2-3 petites boules de mozzarella fraîche ou de bocconcinis
1 branche d’origan (facultatif)
1 oignon jaune ou rouge
1 courgette
1 cuillère à soupe de pesto de tomates séchées
½ cuillère à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre

Préchauffer le four à 220°C (425°F).

Trancher finement en demi-rondelle la courgette et l’oignon. Avec les mains, déchirer le fromage.

Dans un bol, mélanger les gnocchis, les tomates, la courgette, l’oignon, le pesto et l’huile. Saler et poivrer. Verser le tout sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson. Enfourner et cuire pendant 18 à 20 minutes.

Retirer la plaque du four et ajouter les morceaux de fromage. Enfourner de nouveau et cuire pendant 4 à 5 minutes. Répartir l’origan sur les pâtes***, servir et déguster avec plaisir.

*Pour la recette, j’ai utilisé des gnocchis qu’on trouve dans les rayons réfrigérés. Je ne sais pas si la recette peut se réaliser avec les gnocchis vendus sous vide qui se conserve à température ambiante.
**Ne cherchez pas les tomates cerises sur la photo : je suis incapable de manger des tomates si elles ne sont pas réduites en purée. J’imagine très bien l’intérêt de cet ajout, mais la recette est également délicieuse sans.
***Si désiré, vous pouvez ajouter un filet d’huile d’olive au moment de servir.

Et vous, est-ce qu’il y a des produits ou des services que vous voyez dans d’autres pays qui vous font envie?

Un peu du Québec…

Maintenant, il y a un peu plus d’un an que je n’ai pas mis les pieds au Québec. J’avoue que j’ai hâte que la situation s’aplanisse et de pouvoir reprendre un vol pour aller voir ma famille et profiter du Québec. Un de mes plaisirs, c’est d’aller dans les librairies et d’acheter des ouvrages québécois. Il y a le livre de Loounie, le prochain livre de Ricardo, les livres de Geneviève O’Gleman, le dernier de Madame Labriski et bien d’autres que j’aimerais feuilleter.

En attendant, j’ai eu le plaisir de tomber sur un livre de Jean-Philippe Cyr dans une librairie suisse! Â peine feuilleté, il était hors de question que ce livre ne parte pas avec moi. Je vous propose donc une recette issue de son livre Les grands classiques véganes.

Tofu moutarde érable
Tofu moutarde érablee
Pour 2 personnes

Tofu
2 cuillères à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
1 cuillères à soupe de levure alimentaire
½ cuillère à thé de sauge moulue*
½ cuillère à thé d’un mélange d’herbes (Provence,
  à l’italienne, etc.)
200 g de tofu ferme
½ cuillère à thé de sel

Sauce
1½ cuillère à soupe d’huile d’olive
1 échalote
1½ cuillère à soupe de cognac
1½ cuillère à soupe de sirop d’érable
1 cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne
½ cuillère à soupe de moutarde de Dijon
¼ de tasse ou 62 g de bouillon de légumes
1 cuillère à soupe de levure alimentaire
Sel et poivre

Tofu
Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Éponger le tofu pour retirer le plus d’eau possible. Couper en cubes le tofu.

Dans un bol, mélanger la fécule de maïs, la levure alimentaire, la sauce, le mélange d’herbes et le sel. Ajouter les cubes de tofu et bien mélanger. Quand les cubes sont bien enrobés, les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 20 minutes. À mi-cuisson, retourner les cubes de tofu.

Sauce
Pendant que le tofu cuit au four, préparer la sauce. Hacher finement l’échalote.

Dans une poêle, chauffer l’huile d’olive. Ajouter les échalotes et faire revenir pendant environ 3 minutes. Déglacer avec le cognac et poursuivre la cuisson pendant 2 minutes. Ajouter le sirop d’érable, les moutardes, le bouillon de légumes et la levure alimentaire. Réduire le feu et laisser mijoter pendant 5 minutes. Saler et poivrer au goût.

Ajouter les cubes de tofu dans la sauce et servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*Si vous n’avez pas de sauge, n’hésitez pas à la remplacer par une autre herbe séchée.

Et vous, est-ce que vous habitez loin de votre famille?