Mot-clé : ail

On peut compter les jours…

La fin de l’année scolaire approche à grand pas et une de plus qui se termine pour Mini-nous. Mini-nous nous a dit ce qui se profilait pour les derniers jours d’école et je suis surprise du peu d’évaluations qui restent sur cette période. Ces semaines vont filer à toute vitesse et je me dis que la fin de l’année scolaire arrive toujours trop vite quand l’on est adulte.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette de côtes levées collantes. J’ai pris cette recette sur Les gourmandises d’Isa.

Côtes levées collantes
Côtes levées collantes
Pour 4 personnes

1 kg de côtes levées
1 tasse ou 250 g de bouillon de poulet

Marinade sec
½ cuillère à soupe de poudre d’oignon
1 cuillère à thé de paprika
1 cuillère à thé de poudre d’ail
½ cuillère à thé de piment de Cayenne
½ cuillère à thé de poivre
½ cuillère à thé de sel

Laque
¼ de tasse ou 68 g de mélasse
¼ de tasse ou 62 g de ketchup
1 gousse d’ail, haché
¾ de cuillère à thé de moutarde de Dijon
½ cuillère à soupe de vinaigre de cidre

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Découper les côtes levées en deux ou trois sections et les déposer dans un plat de cuisson allant au four en une seule couche. Verser le bouillon de poulet et couvrir avec du papier d’aluminium. Enfourner et cuire pendant 1 heure. Après ce temps de cuisson, sortir les côtes levées du bouillons et les laisser refroidir ou les réfrigérer pendant 1 à 2 jours.

Marinade sec
Préchauffer le four à 220°C (425°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier d’aluminium.

Dans un bol, mélanger la poudre d’oignon, le paprika, la poudre d’ail, le piment de Cayenne, le poivre et le sel.

Éponger les côtes levées et les assaisonner avec le mélange d’épices en les pressant bien sur la viande. Couper la viande entre chaque os. Déposer les côtes, côté charnue vers le haut, sur la plaque de cuisson préparée. Enfourner et cuire pendant 30 à 35 minutes ou jusqu’à ce qu’elles grésillent et soient bien colorées.

Laque
Dans un bol, mélanger la mélasse, le ketchup, l’ail, la moutarde de Dijon et le vinaigre de cidre.

Badigeonner le dessus des côtes levées avec le mélange. Enfourner pendant 5 minutes. Tourner les côtes levées sur le côté et les badigeonner de nouveau. Remettre au four et poursuivre la cuisson pendant 5 minutes. Retourner de nouveau les côtes levées et badigeonner avec le restant de laque. Remettre au four pendant 5 minutes ou jusqu’à ce que la viande soit glacée. Servir et déguster avec plaisir.

Chez vous, est-ce que l’année scolaire approche à grand pas?

Détourner une phrase…

Je n’écoute pas souvent des podcasts, mais récemment, il y en a un qui m’a laissé un souvenir mémorable. Le sujet n’était pas celui qui m’interpelait le plus, mais une seule phrase à fait toute la différence. J’ai éclaté de rire, car la phrase correspondait à une description que mon chéri m’avait déjà fait sur une autre sujet. Je n’ai pas pu m’empêcher de lui faire écouter l’extrait. Il n’a pas compris et lorsque je lui ai dit à ce que la phrase me faisait penser, il a ri à son tour. Une phrase que je devrais noter, car elle décrit sans doute plus de choses que l’auteur ne l’avait imaginé.

Dans un registre tout autre, je vous propose une recette de wedges de pommes de terre avec une sauce épicée. J’ai pris cette recette dans le livre Cuisiner l’hiver de Cassandra Loignon.

Wedges de pommes de terre, sauce épicée
Wedges de pommes de terre, sauce épicée
Pour 4 personnes

Pommes de terre
3 cuillères à soupe d’huile végétale
1 cuillère à soupe de paprika
1 cuillère à thé de poudre d’ail
½ cuillère à thé de sel
4 à 6 grosses pommes de terre

Sauce épicée*
⅓ de tasse ou 80 g de crème sure ou de demi-crème aigre
  ou de crème fraîche
3 cuillères à soupe de mayonnaise
1 cuillère à soupe de ketchup
½ cuillère à soupe de sauce sriracha ou plus au goût
½ cuillère à thé de paprika
½ cuillère à thé de poudre d’ail

Pommes de terre
Préchauffer le four à 220°C (425°F).

Couper les pommes de terre en quartiers.

Dans un bol, mélanger l’huile, le paprika, la poudre d’ail et le sel. Ajouter les quartiers de pommes de terre et bien mélanger pour les enrober d’huile. Verser sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 35 à 50 minutes ou jusqu’à ce que les pommes de terres soient bien dorés.

Sauce épicée
Dans un bol, mélanger la crème sure, la mayonnaise, le ketchup, la sauce sriracha, le paprika et la poudre d’ail. Réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Servir les pommes de terre avec la sauce et déguster avec plaisir.

*Cette sauce accompagne également très bien des crudités ou des chips.

Et vous, notez-vous les phrases qui vous marquent ou les oubliez-vous?

De parachute à parapente…

Lorsque j’étais étudiante, je m’étais dit qu’après avoir obtenu mon diplôme, je ferai un saut en parachute. Pour diverses raisons, je n’ai pas concrétisé cette idée. Il y a plus de 10 ans, mon beau-père a fait un vol en parapente. Avec mon chéri, nous étions monté au point de départ. De voir les gens décoller, ça m’a donné envie. C’est resté dans un coin de ma tête, mais là encore, je n’ai pas cherché à réaliser ce projet. L’été dernier, on m’a proposé de faire un vol. Une première date a été fixée, mais la météo n’était pas coopérative, donc le vol a été annulé. Le temps de choisir une nouvelle date, il n’y en avait plus de disponible. Le projet fut dont reporté à ce printemps. J’ai fixé une date pendant les vacances de Pâques en me demandant si le vol aurait lieu. La météo s’annonçait bonne et j’ai craint jusqu’au matin du vol : heureusement, le foehn ne s’est pas levé et le vol a eu lieu. Ce fût une belle expérience. Si un jour, Mini-nous ou Petit-coeur souhaite essayer, je me joindrais volontiers au projet.

En attendant, je vous propose une recette de soupe. Il s’agit d’une soupe au brocoli et au cheddar que j’ai trouvé sur Instagram.

Soupe au brocoli et au cheddar
Soupe au brocoli et au cheddar
Pour 1 ou 2 personnes*

1 cuillère à soupe de beurre
1 petit oignon
1 gousse d’ail
2¼ cuillères à thé de farine
¾ de tasse ou 187 g de bouillon de poulet ou de légumes
¼ de cuillère à thé de bouillon en poudre
½ tasse généreuse ou 84 g de fleurons de brocoli
¼ de tasse ou 40 g de carotte coupé en julienne**
2 cuillères à soupe de lait
2 cuillères à soupe de crème à cuisson ou demi-crème
½ tasse ou 100 g de fromage cheddar râpé
Sel et poivre au goût

Hacher finement l’oignon et l’ail.

Dans un casserole, chauffer le beurre et faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il soit tendre. Ajouter l’ail et poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Saupoudrer la farine et cuire pendant une minute. Ajouter le bouillon et le bouillon en poudre. Quand le liquide est à ébullition, ajouter les fleurons de brocoli et la carotte. Couvrir et réduire le feu. Laisser mijoter pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient tendre.

Verser le lait et la crème, puis prolonger la cuisson pendant 3 minutes. Si désiré, mixer la soupe avec un pied mélangeur. Ajouter le fromage et retirer du feu. Mélanger jusqu’à ce que le fromage soit totalement incorporé. Saler et poivrer au goût. Servir et déguster avec plaisir.

*La soupe donne soit 1 portion généreuse, soit deux portions qu’il faudra compléter pour avoir un repas rassasiant.
**Vous pouvez couper autrement la carotte, cependant, elle doit être couper finement pour que la cuisson soit rapide.

Et vous, avez-vous déjà fait du parapente ou de parachute?

Du temps perdu…

La dernière fois que j’ai connecté mon appareil photos à mon ordinateur pour transférer mes photos, j’ai perdu près d’une heure! Il faut dire que j’ai souvent des petites variantes où mon ordinateur ne détecte pas mon appareil, donc je n’étais pas plus surprise que tant… Cependant, perdre autant de temps pour un tel truc, c’est décourageant. J’y suis parvenue et pour une fois, j’ai trié en moins de 10 minutes mes photos.

Pour éviter de vous faire prendre du temps, je vous propose une petite recette rapide de nouilles à l’ail et aux sésames. J’ai vu cette recette dans une vidéo de Carl is cooking.

Nouilles à l'ail et aux sésames
Nouilles à l’ail et aux sésames
Pour 1 ou 2 personnes

1 paquet ou 100 g de nouille ramen sèche
1 ou 2 gousses d’ail
1 blanc de poireau
1 cuillère à soupe d’huile de sésame ou d’huile végétale
2 cuillères à soupe de sauce soja
1 cuillère à thé de cassonade ou de sucre roux
Sauce sriracha, au goût
Graines de sésame, au goût

Hacher finement l’ail et émincer le poireau.

Dans une poêle, chauffer l’huile de sésame. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter le poireau et le faire revenir jusqu’à ce qu’il soit tendre*.

En parallèle, porter de l’eau à ébullition. Quand l’eau bout, verser sur les nouilles ramen et laisser reposer pendant 3 minutes. Égoutter et réserver.

Ajouter l’ail à la poêle et faire revenir pendant 1 minutes sans le colorer. Ajouter la sauce soja. Retirer du feu, puis ajouter la cassonade et la sauce sriracha. Ajouter 2 cuillères à soupe d’eau chaude. Incorporer les nouilles et bien mélanger. Remettre sur le feu au besoin et servir. Saupoudrer de graines de sésame et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez agrémenter la recette en ajoutant une protéine (poulet cuit, oeuf, tofu, etc.) ou d’autres légumes de votre choix.

Et vous, quel est la dernière petite tâche qui vous a fait perdre un monstre de temps?

Croquis à ancrer…

Depuis très longtemps, j’aimerai m’améliorer en dessin. Pour ce faire, le plus simple est de pratiquer régulièrement. Je manque un peu de discipline pour ce genre d’exercices, mais cette fois, j’ai bonne espoir d’y parvenir. Dans cette optique, je m’intéresse au croquis et je suis un cours sur le sujet… je n’avance pas très vite, mais je m’y tiens. Mon idée est d’ancrer cette habitude avant cet été et de profiter des vacances pour dessiner ou peindre chaque jour dans la mesure du possible. De plus, mon chéri m’a offert de magnifiques carnets de croquis et je compte bien les remplir!

Dans un registre qui n’a rien avoir, je vous propose une recette de boulettes de poulet à l’aneth. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 21, numéro 8.

****
Boulettes de poulet à l’aneth
Pour 30 boulettes

450 g de poulet haché
¼ de tasse ou 20 g de chapelure panko
¼ de tasse ou 7 g d’aneth frais ciselé
  ou 2 cuillères à thé d’aneth séché
2 gousses d’ail
Zeste de 1 citron
1 cuillère à thé de raifort (facultatif)
¾ de cuillère à thé de sel
Poivre

Râper ou hacher finement les gousses d’ail.

Dans un bol, mélanger la poulet, la chapelure panko, l’aneth, l’ail, le zeste de citron, le raifort et le sel. Poivrer généreusement et bien mélanger.

Façonner des boulettes d’environ 1 cuillère à soupe. Si désiré, huiler légèrement les mains pour faciliter le roulage des boulettes. Déposer les boulettes sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Enfourner les boulettes et les cuire pendant 20 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Servir avec une sauce de votre choix et déguster avec plaisir.

Et vous, avez-vous de la facilité à inclure une nouvelle habitude dans vos journées?