Mot-clé : ail

C’est encore vivant…

Avec les hautes températures de l’été, mon jardin de fines herbes a été bien malmené… Pourtant, la majorité des fines herbes se portaient relativement bien. Dans la minorité, il y avait le basilic qui avait triste mine et je pensais qu’il était perdu. Il y a quelques jours en repassant devant mon jardin, j’ai été surprise par mon basilic, il s’est bien rétabli et n’a jamais été aussi beau de l’été. J’aurais même une petite portion à congeler!

Aujourd’hui, je vous propose une recette parfumée à cette herbe, il s’agit de galettes de poulet au basilic. Cette recette est tirée du magazine 750 g d’avril-mai 2014.

Galettes de poulet au basilic
Galettes de poulet au basilic
Pour 4 personnes

400 g de poitrines de poulet ou de hauts de cuisse désossés
1 gousse d’ail
12 à 18 feuilles de basilic
3 cuillères à soupe et 1 cuillère à thé ou 50 g de crème
  à cuisson ou demi-crème
1 oeuf
2 pincées de piment d’Alep ou d’Espelette
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 citron (facultatif)
Sel et poivre

Hacher l’ail. Couper grossièrement le poulet et les feuilles de basilic. Déposer le tout dans un robot culinaire muni d’une lame en « s ». Ajouter la crème, l’oeuf et le piment d’Alep. Saler et poivrer. Mixer par intermittence pour obtenir une préparation irrégulière.

Dans une poêle, chauffer l’huile d’olive. Quand le corps gras est assez chaud, déposer de grosse cuillère de la préparation de poulet. Aplatir la préparation pour obtenir des galettes.

Cuire les galettes pendant 3 à 4 minutes par côté.

Servir avec des quartiers de citron ou dans un pain à hamburger. Déguster avec plaisir.

Bon dimanche!

C’est tout pour cette fois

Aujourd’hui, c’est la dernière recette du 1er août 2022 que je vous propose. Il y avait encore quelques autres plats, mais ce sont des classiques qui sont déjà sur le site. Il faudra que je me remette à farfouiller sur les blogs et que je teste de nouvelles choses. J’ai également un nouveau livre de cuisine que j’espère recevoir bientôt qui pourra m’inspirer.

Pour l’instant, je vous propose un rôti de porc froid charcutière. J’ai pris cette recette sur le site de Ptit Chef.

Rôti de porc froid charcutière
Rôti de porc froid charcutière
Pour 6 à 8 personnes

1 kg de rôti de longe de porc (ou filet de porc)
1 carotte
1 oignon
1 gousse d’ail
1 branche de thym
1 feuille de laurier
1 cuillère à soupe d’huile végétale
1 cuillère à soupe ou 10 g de beurre
Sel et poivre

Éplucher la carotte, l’oignon et la gousse d’ail.

Dans une casserole, chauffer l’huile et le beurre. Quand les corps gras sont bien chaud, faire doré sur toutes les faces le rôti de porc. Ajouter la carottes, oignon et l’ail.

Quand le rôti est doré, couvrir d’eau chaude. Saler et poivrer. Ajouter le thym et la feuille de laurier. Porter à ébullition et réduire le feu. Cuire le tout doucement à frémissement pendant 30 minutes*.

Retirer la casserole du feu, couvrir et laisser reposer pendant 4 heures.

Retirer la viande du bouillon et égoutter. Réfrigérer jusqu’au moment de servir. Couper en tranches fines et déguster avec plaisir.

*L’eau ne doit pas bouillir : si l’eau bout, la viande sera plus coriace.

Bon dimanche

Fête de gym…

Mini-nous avait une fête de gym en fin de semaine et je peux vous dire que le beau temps était au rendez-vous… C’était la journée où le mercure a décidé de fleureter avec les 36-37 degrés. Mon chéri m’avait déjà dit que pour les fêtes de gym c’était soit ensoleillée, soit une pluie diluvienne. Je ne sais pas ce que je préfère, mais avec de telle température, j’ai craint que Mini-nous nous fasse une insolation. Heureusement, les monitrices ont bien gérer la journée et nous avons réussi à l’éviter.

Pour une journée un peu plus fraîche, je vous propose une recette de pâtes à la saucisse et à la crémeuse de tomates séchées au romarin. J’ai pris cette recette dans le livre Bistro de Jean-François Plante.

Pâtes à la saucisse grillée et à la crémeuse de tomates séchées au romarin
Pâtes à la saucisse grillée et à la crémeuse
de tomates séchées au romarin

Pour 2 personnes*

2 portions ou 165 g de pâtes
250 g de saucisses**
½ cuillère à soupe d’huile d’olive
½ cuillère à soupe de beurre
2 échalotes
1 gousse d’ail
5 tomates séchées dans l’huile
3 cuillères à soupe ou 45 g de vin blanc
¾ de tasse ou 187 g de bouillon de poulet
1 branche de romarin
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou demi-crème
Sel et poivre

Hacher les échalotes, l’ail et les tomates séchées. Réserver.

Dans une poêle à haut rebord, chauffer l’huile d’olive et le beurre. Quand les corps gras sont bien chaud, cuire les saucisses. Retirer de la poêle et réserver. Dans la même poêle, faire revenir les échalotes, l’ail et les tomates séchées pendant 4 minutes. Saler et poivrer.

Déglacer avec le vin et laisser réduire de moitié. Ajouter le bouillon de poulet et le romarin. Laisser réduire de moitié pendant 7 à 10 minutes.

Couper les saucisses en dés.

Porter une casserole d’eau à ébullition. Dès que l’eau bout, saler généreusement et cuire les pâtes selon les indications du fabricant.

Incorporer la crème à la sauce et laisser réduire pendant 7 minutes. Ajouter les dés de saucisses. Mélanger et laisser mijoter pendant 4 à 5 minutes.

Égoutter les pâtes et les ajouter dans la sauce. Mélanger et servir sans attendre.

*La recette donne deux généreuses portions.
**Vous pouvez remplacer la saucisse en partie ou en totalité par du poulet grillé.

Et vous, est-ce que vous avez eu une fin de semaine chaleureuse?

Sortie d’enfants

J’ai une amie qui a un enfant du même âge que Mini-nous. Les enfants rentrent souvent ensemble de l’école et planifient leur mercredi après-midi. Cette fois, leur choix s’était porté sur une sortie à un domaine de loisirs et un dîner crêpes. Avec les horaires variables de Petit-coeur, je garde volontiers les enfants à la maison, mais il me serait difficile d’accompagner à ce genre d’endroit. Je peux vous dire que je me sens hyper redevable à cette amie et que lorsque Petit-coeur aura des horaires un peu plus prévisibles, je vais lui rendre l’appareil!

En attendant, voici une recette qui n’a rien avoir. Je vous propose des côtes levées braisées. J’ai pris cette recette dans le livre Plaisirs coupables de Jean-François Plante.

Côtes levées braisées
Côtes levées braisées
Pour 2 à 3 personnes

Marinade
1 kg de côtes levées
4 tasses ou 1 litre de bouillon de boeuf
1 branche de romarin frais
2 gousses d’ail
½ tasse ou 125 g de sauce chili
2 cuillères à thé de paprika fumé*
1 cuillère à thé de poudre d’ail
1 pincée de piment de Cayenne
2 cuillères à thé de sauce soja
2 cuillères à thé de vinaigre de vin rouge
Tabasco ou tabasco chipotle au goût

Mélange d’épices
1 cuillère à soupe de paprika fumé
2 cuillères à thé de poudre d’ail
1 cuillère à thé de cassonade
¾ de cuillère à thé de thym séché
2 cuillères à thé d’épices à steak
Sel et poivre

Marinade
Découper les côtes levées en section de deux ou trois os. Émincer l’ail.

Dans une grande casserole, déposer les côtes de porc, verser le bouillon de boeuf, puis ajouter le romarin et l’ail. Saler et poivrer. Porter le tout à ébullition. Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 1h30.

Retirer les côtes levées du bouillon. Prélever 3 cuillères à soupe de bouillon.

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Dans un bol, mélanger le bouillon réservé avec la sauce chili, le paprika fumé, la poudre d’ail, le piment de Cayenne, la sauce soja, le vinaigre de vin rouge et le tabasco. Déposer les côtes levées et les laisser mariner pendant 1 à 2 minutes. Retirer les côtes levées de la marinade et les répartir sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Mélange d’épices
Dans un bol, mélanger le paprika fumé, la poudre d’ail, la cassonade, le thym, les épices à steak, le sel et le poivre. Saupoudrer ce mélange sur les côtes levées. Enfourner et cuire pendant 15 à 20 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer le paprika fumé par du paprika doux, cependant la saveur sera moins prononcée.

Bon mercredi!

La honte…

L’automne dernier, nous avons négligé le jardin et nous ne l’avons pas nettoyé… Ce n’était pas la meilleure idée, mais entre la fin des récoltes et l’arrivée du froid et du mauvais temps, nous n’avons pas trouvé le bon moment. Alors avant de planté le jardin, il faut le nettoyer… mais Petit-coeur ne nous laisse pas beaucoup de temps pour cette tâche. J’ai commencé à désherber, il en reste un peu moins que la moitié à faire et j’espère bien pouvoir semer en fin de semaine. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a déjà des pommes de terre : il y en a deux qui ont été oubliées! Cependant, quand je vois la voisine arroser son jardin, je ne peux m’empêcher de penser à quel point nous sommes en retard. De plus, comme pour le jardin, le manque de temps est de plus en plus apparent à l’avant de la maison… Les mauvaises herbes ont bien envahi mes plates-bandes et j’ai des pissenlits géants! Ce n’est pas notre priorité, mais la honte, je ne vous dis pas.

Dans un autre registre, je vous proposer une recette à la mijoteuse. Il s’agit de poulet au miel et à l’ail. J’ai pris cette recette sur le site de Chef Cuisto.

Poulet miel et ail à la mijoteuse
Poulet miel et ail à la mijoteuse
Pour 4 à 6 personnes

400 à 600 g de poitrines de poulet
½ tasse ou 125 g de sauce soja réduit en sodium*
½ tasse ou 167 g de miel
¼ de tasse ou 60 g de sauce hoisin
1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
1 cuillère à thé d’huile de sésame grillé
1 cuillère à thé de gingembre frais râpé
4 gousses d’ail émincées
1 cuillère à soupe de fécule de maïs ou maïzena
Graines de sésame au goût (facultatif)

Déposer les poitrines de poulet dans la mijoteuse.

Dans un bol, mélanger la sauce soja, le miel, la sauce hoisin, le vinaigre de riz, l’huile de sésame grillé, le gingembre et l’ail. Verser ce mélange sur les poitrines de poulet.

Couvrir la mijoteuse et cuire à basse température pendant 2 à 3 heures.

Retirer le poulet de la mijoteuse et l’effilocher.

Prélever 3 cuillères à soupe de la sauce. Mélanger avec la fécule de maïs. Verser cette préparation dans la mijoteuse et mélanger.

Remettre le poulet dans la mijoteuse, mélanger et couvrir. Poursuivre la cuisson pendant 20 minutes.

Servir et garnir de graines de sésame. Déguster avec plaisir.

*Si vous n’avez pas de sauce soja réduit en sodium, utilisez 5 cuillères à soupe de sauce soja additionnée de 3 cuillères à soupe d’eau.