Catégorie : Volailles

Se mettre la pression…

Une boulangerie d’un village voisin a organisé une fin de semaine bûchettes où il était possible de commander des bûchettes dans une quinzaine de parfums. Hier, j’ai hésité à faire un saut, mais comme je passe régulièrement devant cette boulangerie, je me suis dit que je m’arrêterai à ce moment là. Par contre, j’ai deux amies qui ont craqué et qui ont commandé. Je leur ai demandé de me dire leurs parfums préférés en me disant que je pourrai m’en inspirer pour un futur dessert. Évidemment, mes amies se sont proposées pour goûter et sous l’impulsion du moment, j’ai dit que je leur apporterai un dessert mercredi matin! D’un côté, c’est une bonne chose, ça me poussera à cuisiner et d’un autre, je me demande quand je vais réussi à cuisiner ce dessert promis. Au moins, j’ai dans l’idée de réaliser une tarte avec des spéculos et un croustillant praliné. Je vais aussi regarder les fruits que j’ai au congélateur, peut-être que je finaliserais mon idée… Bref, comment se mettre sous pression!

Dans un registre qui n’a rien à voir, je vous propose une recette de brochettes de poulet. J’ai préparé ces brochettes pendant l’été sur le barbecue, mais je vous propose de les cuire au four. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 18, numéro 5.

Brochettes de poulet barbecue
Brochettes de poulet barbecue
Pour 3 personnes

Brochettes
½ tasse ou 125 g de lait de beurre ou de babeurre*
1 cuillère à thé de poudre d’oignon
1 cuillère à thé de poudre d’ail
½ cuillère à thé de piment de la Jamaïque moulu
½ cuillère à thé de piment de Cayenne
300 g de poitrines de poulet désossées

Sauce barbecue
2 cuillères à soupe de ketchup
1 cuillère à soupe d’eau
½ cuillère à soupe de pâte de tomates
½ cuillère à soupe de sirop d’érable
½ cuillère à thé de paprika
¼ de cuillère à thé de coriandre moulue
2 pincée de piment de la Jamaïque moulu

Brochettes
Dans un bol, mélanger le lait de beurre avec la poudre d’oignon, la poudre d’ail, le piment de la Jamaïque et le piment de Cayenne.

Couper les poitrines de poulet en cubes et les ajouter à la préparation de lait de beurre. Couvrir et réfrigérer pendant 12 à 24 heures.

Sauce barbecue
Dans une petite casserole, mélanger le ketchup, l’eau, la pâtes de tomates, le sirop d’érable, le paprika, la coriandre et le piment de la Jamaïque. Porter à ébullition. Retirer du feu dès que la sauce bout. Réserver.

Préchauffer le four à 190°C (375°F)**.

Égoutter les dés de poulet et jeter la marinade. Enfiler les cubes de poulet sur des piques à brochette. Déposer les brochettes sur une plaque de cuisson et enfourner pendant 10 minutes.

Retourner les brochettes et poursuivre la cuisson pendant 8 minutes. Après ce temps, badigeonner les brochettes de sauce et poursuivre la cuisson pendant 2 minutes ou jusqu’à ce que la viande soit bien cuite. Servir et déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer le lait de beurre par ½ tasse ou 125 g de lait additionné de ½ cuillères à soupe ou 8 g de vinaigre (ou de jus de citron).
**Pour cuire les brochettes au barbecue, il suffit de les cuire environ 5 minutes de chaque côté à puissance moyenne. Après ces temps de cuisson, badigeonner les brochettes de sauce et poursuivre la cuisson pendant 1 minute de chaque côté.

Et vous, est-ce que ça vous stresse de cuisiner pour des amis?

31 dessins…

Je me suis rarement autant réjouit de l’arrivée du mois de novembre. Enfin, mon Inktober est fini! Tous les jours du mois d’octobre, j’ai pris du temps pour dessiner un animal, en moyenne 45 minutes par jour! Certains dessins m’ont pris que 15 minutes alors que d’autres m’ont pris plus d’une heure. Contrairement à l’année dernière, il n’y a pas un jour où je n’ai pas dessiné : j’avoue, je n’avais pas le courage de réaliser 2 dessins qui me demanderaient plus d’une heure. Il faut dire que pendant le mois d’octobre, j’ai consacré moins de temps à mes autres loisirs : il y a des soirs où j’avais plus envie de prendre mes pinceaux que mes crayons. Bref, le mois est fini et j’ai réussi mon défi… Je me demande si je vais dessiner quelques fois au courant de l’année ou si je vais encore attendre le 10e mois de l’année?

Aujourd’hui, je vous propose une recette de poulet pané. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 18, numéro 7.

Poulet pané, nouilles de légumes et vinaigrette tao
Poulet pané, nouilles de légumes et vinaigrette tao
Pour 4 personnes

Vinaigrette tao
½ tasse ou 167 g de miel
1 cuillère à soupe de gingembre frais haché finement
⅓ de tasse ou 83 g de sauce soja
½ cuillère à soupe d’huile de sésame grillé
1 cuillère à thé de sambal oelek
1 cuillère à soupe de vinaigre de riz

Poulet
1 oeuf
½ tasse ou 70 g de farine
1 cuillère à thé de paprika doux
400 g de poitrines de poulet
2 cuillères à soupe d’huile végétale
2 grosses carottes
1 courgette
1 cuillère à soupe de vinaigre de riz*
½ tasse ou 15 g de feuilles de coriandre (facultatif)
Sel et poivre

Vinaigrette tao
Dans une petite casserole, porter à ébullition le miel et le gingembre. Laisser mijoter pendant 30 secondes, puis ajouter la sauce soja, l’huile de sésame grillé et le sambal oelek. Poursuivre la cuisson pendant 4 minutes. Retirer la casserole du feu et ajouter le vinaigre. Réserver.

Poulet
Éplucher les carottes et les couper en juliennes. Couper les courgettes en juliennes.

Dans un bol, fouetter l’oeuf. Dans un autre bol, mélanger la farine et le paprika.

Couper sur l’épaisseur les poitrines de poulet pour obtenir des escalopes. Saler et poivrer la viande. Tremper chaque escalope dans l’oeuf puis dans la farine. Secouer pour retirer l’excédent de farine.

Dans une grande poêle, chauffer l’huile végétale. Quand le corps gras est chaud, dorer les escalopes de poulet. Saler et poivrer.

Dans un bol, mélanger les juliennes de carottes avec la julienne de courgette et le vinaigre de riz.

Au moment de servir, répartir les légumes et les escalopes dans les assiettes. Arroser de vinaigrette, garnir de coriandre et servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*Si vous le désirez, vous pouvez poêler les légumes pendant 5 à 10 minutes. Dans ce cas, omettez le vinaigre de riz.

Et vous, est-ce que vous dessinez régulièrement?

Mois d’octobre, mois du dessin…

Lors des deux dernières années, pendant le mois d’octobre, j’ai relevé le défi de l’Inktober qui consiste à réaliser 1 dessin par jour pendant tout le mois d’octobre. Les années précédentes, je me suis basée sur la liste officielle en anglais. Cette année, je n’avais pas trop envie d’utiliser une liste, alors je me suis mise comme défi de dessiner un animal par jour… Le problème, c’est que je ne dessine presque pas pendant l’année, donc mes crayonnages me prennent du temps. Peut-être que d’ici la fin du mois, je dessinerais un peu plus vite ou j’arriverais à simplifier mes illustrations. En attendant, j’essaie de ne pas prendre plus d’une heure par dessin… Je me demande, si je vais tenir le rythme cette année.

En attendant, je vous propose une recette de ragù blanche. J’avais entendu qu’on pouvait réaliser une ragù blanche en omettant simplement les tomates dans une recette. Curieuse d’essayer, j’ai regardé un peu sur Internet et j’ai développé ma propre recette où je mets un peu de crème à la place des tomates.

Ragù blanche au poulet
Ragù blanche au poulet
Pour 3 personnes

2 cuillères à soupe d’huile d’olive
2 petites carottes
1 branche de céleri
1 échalote
1 gousse d’ail
⅓ de tasse ou 85 g de vin blanc
⅓ de tasse ou 85 g de bouillon de poulet
300 g de poulet haché*
¾ de tasse ou 187 g de crème à cuisson ou de demi-crème
1 feuille de laurier
12 à 15 feuilles de basilic frais
Sel et poivre

Couper en petits dés les carottes, le céleri et l’échalote. Hacher finement l’ail.

Dans une grande casserole, chauffer l’huile d’olive. Quand l’huile est chaude, ajouter les carottes, le céleri et l’échalote. Faire revenir les légumes pendant environ 8 minutes. Ajouter l’ail et prolonger la cuisson pendant 1 minute.

Ajouter le poulet haché et le griller. Saler et poivrer.

Déglacer avec le vin blanc et laisser réduire de moitié. Verser le bouillon et la crème. Ajouter la feuille de laurier. Porter à ébullition et laisser mijoter à feu doux pendant 40 minutes.

Ciseler le basilic finement et l’ajouter à la sauce. Saler et poivrer la sauce au besoin. Servir sur des pâtes et déguster avec plaisir.

*Vous pourriez utiliser du porc haché ou de la dinde hachée… ou pourquoi pas du canard confit.

Fait main

Quoi offrir comme cadeau à un hôte? Par principe, les gens pensent spontanément aux bouteilles de vin. Même si nous ne consommons pas de vin, nous en recevons assez fréquemment. Les boîtes de chocolat et les fleurs sont également de grands classiques. Moi, j’offre souvent quelque chose que j’ai préparé : des biscuits, des noix assaisonnées, etc. Souvent des choses qui se préparent rapidement. Ce vendredi, nous avons reçu des amis et ils nous ont offert un pain fait maison, plus précisément une tresse! Ce geste m’a beaucoup touchée : autant je donne régulièrement des choses faits maison, autant j’en reçois rarement. Cette idée est des plus délicieuses : le pain se conserve en général quelques jours et de plus derrière ce geste, il y a du temps. Le temps que la personne a pris pour le préparer et le temps que ce type de recettes demande. Bref, tout cela fait que cette attention est encore plus précieuses à mes yeux.

Dans un tout autre registre, je vous propose une recette de poulet asiatique. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 18, numéro 1.

Poulet Kung Pao
Poulet Kung Pao
Pour 4 personnes

Sauce
¼ de tasse ou 62 g de bouillon de poulet
3 cuillères à soupe ou 38 g de cassonade ou de sucre roux
2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
1 cuillère à soupe de sauce soja
2 cuillères à thé de fécule de maïs ou de maïzena

Poulet
2 cuillères à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
2 cuillères à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe d’huile de sésame grillé
400 g de poitrines ou de hauts de cuisses de poulet
  désossées
3 piments séchés*
1 cuillère à thé de grains de poivre de Sichuan, concassés
2 cuillères à soupe d’huile végétale
2 gousses d’ail
2 cuillères à soupe de gingembre frais haché
1 courgette**
1 branche de céleri
¼ de tasse ou 40 g d’arachides grillées
Poivre

Sauce
Dans un bol, mélanger le bouillon de poulet, la cassonade, le vinaigre de riz, la sauce soja et la fécule de maïs. Réserver.

Poulet
Épépiner les piments et les émincer. Couper la courgette et la branche de céleri en dés. Hacher finement l’ail. Ciseler l’oignon. Couper le poulet en cubes.

Dans un bol, mélanger la fécule de maïs, la sauce soja et à l’huile de sésame grillé. Ajouter les cubes de poulet et mélanger.

Dans une poêle, verser l’huile végétale et la faire chauffer. Ajouter les piments et les grains de poivre de Sichuan et faire revenir dans l’huile pendant 1 minutes. Poivrer généreusement. Ajouter le gingembre et l’ail. Poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Ajouter le poulet et cuire pendant 4 minutes ou jusqu’à ce que la viande soit dorée.

Ajouter la courgette et le céleri et cuire pendant 2 à 4 minutes. Ajouter la sauce et porter à ébullition. Cuire pendant 1 minute ou jusqu’à la sauce ait épaissi. Ajouter les arachides. Servir et déguster avec plaisir.

*Si désiré, vous pouvez diminuer la quantité de piments. Si vous n’avez pas de piments séché, remplacez-les par de la pâte de piment au goût.
**J’ai mis de la courgette, mais libre à vous d’utiliser un autre légume comme du poivron.

Et vous, qu’aimez-vous offrir comme cadeau d’hôte?

Coupée…

J’ai été coupée dans mon élan! En écrivant cet article, il y a eu un petit problème au moment de l’enregistrer. J’ai figé et mon cerveau est devenu vide. Je ne sais plus ce que je voulais vous raconter… et comme je suis légèrement pressée, je ne vais pas m’attarder plus longtemps sur la question.

Cette fois, je vous propose une recette toute simple cuit sur une plaque : du poulet à la jerk. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 7.

Plaque de poulet à la jerk
Plaque de poulet à la jerk
Pour 3 personnes

1 gousse d’ail
½ cuillère à soupe de gingembre frais haché
1½ cuillère à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
1 cuillère à soupe de cassonade
1 cuillère à thé de sauce Tabasco
1 cuillère à thé de piment de la Jamaïque moulu
¼ cuillère à thé de thym frais
2 pincées de cannelle moulue
300 g de poitrines de poulet ou de hauts de cuisses de poulet
  désossés
3 pommes de terre

Préchauffer le four à 220°C (425°F). Tapisser de papier parchemin une plaque de cuisson.

Dans un bol, mélanger l’ail, le gingembre, l’huile d’olive, la sauce soja, le vinaigre de cidre, la cassonade, la sauce Tabasco, le piment de la Jamaïque, le thym et la cannelle.

Peler et couper en gros cubes les pommes de terre. Enrober les pommes de terre du mélange d’épices, les égoutter et les déposer sur un des côtés de la plaque de cuisson.

Couper le poulet en morceaux et l’enrober avec le mélange d’épices. Verser sur la plaque et enfourner. Cuire pendant 40 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit cuit et les pommes de terre bien dorées. Après 20 minutes de cuisson*, remuer le poulet et les pommes de terre.

Servir et déguster avec plaisir.

*Si vous le désirez, pour les 20 dernières minutes de cuisson, vous pouvez ajouter des légumes pour compléter votre repas : du chou-fleur, des gros morceaux de courgettes, etc.