Mot-clé : moutarde

Un peu du Québec…

Maintenant, il y a un peu plus d’un an que je n’ai pas mis les pieds au Québec. J’avoue que j’ai hâte que la situation s’aplanisse et de pouvoir reprendre un vol pour aller voir ma famille et profiter du Québec. Un de mes plaisirs, c’est d’aller dans les librairies et d’acheter des ouvrages québécois. Il y a le livre de Loounie, le prochain livre de Ricardo, les livres de Geneviève O’Gleman, le dernier de Madame Labriski et bien d’autres que j’aimerais feuilleter.

En attendant, j’ai eu le plaisir de tomber sur un livre de Jean-Philippe Cyr dans une librairie suisse! Â peine feuilleté, il était hors de question que ce livre ne parte pas avec moi. Je vous propose donc une recette issue de son livre Les grands classiques véganes.

Tofu moutarde érable
Tofu moutarde érablee
Pour 2 personnes

Tofu
2 cuillères à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
1 cuillères à soupe de levure alimentaire
½ cuillère à thé de sauge moulue*
½ cuillère à thé d’un mélange d’herbes (Provence,
  à l’italienne, etc.)
200 g de tofu ferme
½ cuillère à thé de sel

Sauce
1½ cuillère à soupe d’huile d’olive
1 échalote
1½ cuillère à soupe de cognac
1½ cuillère à soupe de sirop d’érable
1 cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne
½ cuillère à soupe de moutarde de Dijon
¼ de tasse ou 62 g de bouillon de légumes
1 cuillère à soupe de levure alimentaire
Sel et poivre

Tofu
Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Éponger le tofu pour retirer le plus d’eau possible. Couper en cubes le tofu.

Dans un bol, mélanger la fécule de maïs, la levure alimentaire, la sauce, le mélange d’herbes et le sel. Ajouter les cubes de tofu et bien mélanger. Quand les cubes sont bien enrobés, les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 20 minutes. À mi-cuisson, retourner les cubes de tofu.

Sauce
Pendant que le tofu cuit au four, préparer la sauce. Hacher finement l’échalote.

Dans une poêle, chauffer l’huile d’olive. Ajouter les échalotes et faire revenir pendant environ 3 minutes. Déglacer avec le cognac et poursuivre la cuisson pendant 2 minutes. Ajouter le sirop d’érable, les moutardes, le bouillon de légumes et la levure alimentaire. Réduire le feu et laisser mijoter pendant 5 minutes. Saler et poivrer au goût.

Ajouter les cubes de tofu dans la sauce et servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*Si vous n’avez pas de sauge, n’hésitez pas à la remplacer par une autre herbe séchée.

Et vous, est-ce que vous habitez loin de votre famille?

Écran noir…

Je ne vais pas le nier, ma motivation pour écrire un article est assez base. Samedi, mon ordinateur a décidé de s’éteindre pour de bon. Dimanche, j’aurais pu m’organiser pour installer le nécessaire sur l’ordinateur de mon chéri, mais je n’avais pas envie de me précipiter. Lundi, nous sommes allés faire évaluer les dégâts qui sont plus importants que ce que nous imaginions et au prix de la réparation, autant investir dans un nouvel ordinateur. Heureusement, je n’ai pas perdu trop de données : surtout des informations dont je peux me passer, quelques transferts de photos à refaire et le plus pénible, tous mes favoris de mon navigateur! C’est du matériel, ce n’est pas grave : il y a des choses biens pires que ça dans la vie! Je ne sais pas quand j’aurais un nouvel ordinateur, mais il est fort probable que je doive renoncer à mon clavier « qwerty québécois ».

Même si c’est mercredi, je vous propose une recette salée qui a eu beaucoup de succès le 1er août : des crevettes marinées. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 11, numéro 1.

Crevettes marinées
Crevettes marinées
Pour 6 à 8 personnes

400 à 454 g de crevettes crues décongelées et décortiquées*
1 filet d’huile d’olive
½ tasse ou 105 g d’huile végétale
¼ de tasse ou 62 g de jus de citron
¼ tasse ou 20 g de persil plat ciselé
2 cuillères à thé de moutarde à l’ancienne
2 cuillères à thé de sauce Worcestershire
¼ de cuillère à thé de sel
1 cuillères à thé de graines de coriandre
½ cuillère à thé de graines de fenugrec**
½ cuillère à thé de flocons de piment fort broyés
Poivre

Éponger les crevettes et les enrober d’huile d’olive. Cuire les crevettes sur une poêle striée ou sur le barbecue (dans ce cas, enfiler les crevettes sur un pique à brochette pour facilité la manipulation). Quand les crevettes sont cuites, les déposer dans un bol et faire refroidir au réfrigérateur pendant au moins 1 heures.

Dans un mortier, concasser les graines de coriandre et de fenugrec. Ciseler le persil. Réserver.

Dans un bol, mélanger l’huile, le jus de citron, le persil, la moutarde, la sauce Worcestershire, le sel, la coriandre, le fenugrec et les flocons de piments. Poivrer et ajouter les crevettes. Couvrir et laisser mariner au réfrigérateur au moins 12 heures.

Égoutter les crevettes et servir. Déguster avec plaisir.

*Si vous préférez, vous pouvez utiliser des crevettes cuites décongelées et omettre l’étape de cuisson.
**Il est possible de remplacer les graines de fenugrec par des graines de fenouil. Je n’ai pas de graines de fenouil à la maison et dans mon entourage, j’ai une personne qui y est allergique au fenouil.

Bonne journée!

Une recette de ma maman

Voilà une recette que je pensais avoir mis sur mon blog depuis longtemps. C’est une recette que ma mère préparait assez souvent lorsque j’étais jeune… le genre de recette que je n’aimais pas à l’époque. Pourtant maintenant, c’est une de mes recettes favorites et les gens qui la goûtent me réclament souvent la recette. Une recette avec de l’oignon fondant, un goût tomaté et qui se prépare facilement. Je vous propose donc la recette de côtelettes à l’espagnole de ma mère.

Côtelettes à l'espagnole de ma mère
Côtelettes à l’espagnole de ma mère
Pour 4 personnes

4 côtelettes de porc avec ou sans os
1 cuillère à soupe de beurre
2 cuillères à soupe de farine
2 cuillères à soupe d’eau
1 cuillère à soupe de vinaigre blanc ou de cidre
¼ de cuillère à thé de moutarde en poudre
¼ de cuillère à thé de curry doux
1 cuillère à thé de sel
1 cuillère à thé de sucre
¾ de tasse de sauce chili
1 oignon

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un petit bol, mélanger l’eau et le vinaigre. Dans un autre contenant, mélanger la sauce chili, la moutarde en poudre, le curry, le sel et le sucre.

Éplucher et couper en rondelles l’oignon. Déposer les rondelles d’oignon dans un plat de cuisson allant au four.

Enfariner les côtelettes de porc.

Dans une poêle, faire fondre le beurre. Quand le corps gras est bien chaud, dorer les côtelettes de porc de chaque côté. Déposer les côtelettes sur les rondelles d’oignon.

Déglacer la poêle avec l’eau et le vinaigre. Ajouter la préparation de sauce chili et porter à ébullition. Quand le mélange bout, le verser sur les côtelettes de porc. Enfourner le plat contenant la viande et cuire pendant 45 minutes à 1 heure.

Sortir du four et servir. Déguster avec plaisir.

Bonne journée!

Semaine de fatigue…

Comme plusieurs, cette semaine a été une petite aventure et la fatigue s’est bien manifestée. Je profite de mon dimanche pour prendre du temps pour moi en espérant que je serais en pleine forme pour attaquer la nouvelle semaine.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de médaillons de porc avec un sauce à la crème et ciboulette. C’est une petite improvisation de ma part qui nous a bien plus et qui me permet d’utiliser un peu de la ciboulette de mon jardin.

Médaillons de porc, sauce à la crème et ciboulette
Médaillons de porc, sauce à la crème et ciboulette
Pour 4 personnes

Médaillon de porc
1 filet de porc d’environ 500 g
1 à 2 cuillères à soupe de moutarde douce ou préparée
8 tranches de bacon ou de lard à griller
2 cuillères à soupe de chapelure
2 cuillères à soupe de poudre d’amandes
1 cuillère à soupe de ciboulette ciselée
Huile d’olive en quantité suffisante

Sauce
1 échalote
1 cuillère à soupe de beurre
¼ de tasse ou 62 g de vin blanc
1 tasse ou 250 g de bouillon de poulet
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou de demi-crème
¾ de cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
1 cuillère à soupe de ciboulette ciselée
Sel et poivre

Médaillon de porc
Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Couper le filet de porc en 8 morceaux de même taille. Badigeonner tous les morceaux de viande de moutarde. Enrouler une tranche de lard autour de chaque morceaux de viande. Déposer les médaillons de porc sur une plaque de cuisson. Saler et poivrer le dessus.

Dans un bol, mélanger la chapelure, la poudre d’amande et la ciboulette. Répartir ce mélange sur les médaillons de porc. Presser sur le mélange pour qu’il adhère bien à la viande. Verser un filet d’huile d’olive sur chaque médaillon. Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce que la viande soit cuite.

Sauce
Pendant que la viande cuit, préparer la sauce. Hacher finement l’échalote.

Dans une poêle, faire fondre le beurre. Ajouter l’échalote et la faire revenir jusqu’à ce qu’elle soit translucide. Déglacer avec le vin blanc. Laisser réduire presqu’à sec et ajouter le bouillon de poulet. Laisser réduire de moitié.

Délayer la fécule de maïs dans la crème. Ajouter ce mélange à la sauce et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la sauce ait épaissi. Ajouter la ciboulette. Saler et poivrer au goût.

Servir les médaillons de porc avec la sauce à la crème et ciboulette. Déguster avec plaisir.

Bonne semaine!

Qu’une fois l’épicerie…

La semaine dernière, j’ai réussi à n’aller qu’une seule fois à l’épicerie. Habituellement, j’y vais deux fois : une première pour les repas de la semaine et la deuxième pour compléter les repas de la fin de semaine. J’ai pris cette habitude en raison des dates de péremption des produits frais comme le poisson : c’est rare que la date soit assez éloignée pour tenir jusqu’au vendredi et j’avoue que je n’ai pas le réflexe de placer ces produits au congélateur. À regarder dans mes placards, nous pourrions passer encore quelques jours sans aller à l’épicerie, mais mon chéri et Mini-nous ne sont pas très enthousiastes à l’idée d’enchainer les repas de tofu et de lentilles! Heureusement pour eux, il faudra bien compléter les légumes avant d’en arriver là.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette de porc effiloché. J’ai adoré la sauce de cette recette : je crois même que c’est ma préférée! J’ai pris cette recette dans le très beau livre de Rosalie Lessard.

Porc effiloché de Rosalie
Porc effiloché de Rosalie
Pour 6 personnes

Épaule de porc
1 kg d’épaule de porc
Sel en quantité suffisante
½ tasse ou 125 g d’eau (facultatif)

Sauce barbecue
2 cuillères à soupe de beurre
3 gousses d’ail
1 cuillère à soupe de farine
¾ de tasse ou 187 g de boisson gazeuse de type cola
2 cuillères à soupe de sauce hoisin
2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
1 cuillère à thé de moutarde en poudre
½ tasse ou 125 g de ketchup
⅓ de tasse ou 67 g de cassonade ou de sucre roux
1 cuillère à thé de sel
½ cuillère à soupe de sauce sriracha*
¼ de cuillère à thé de fumée liquide (facultatif)**

Épaule de porc
Préchauffer le four à 140°C (275°F).

Saler généreusement l’épaule de porc sur toutes les faces. Déposer la viande dans un plat de cuisson allant au four et verser l’eau, si désiré. Enfourner et cuire pendant 6h30*** ou jusqu’à ce que la viande se défasse facilement à la fourchette.

Sauce barbecue
Hacher finement l’ail.

Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu moyen. Ajouter l’ail et faire revenir pendant 1 minute. Saupoudrer la farine et poursuivre la cuisson pendant 30 secondes en brassant continuellement. Retirer la casserole du feu et ajouter les autres ingrédients : la boisson gazeuse, la sauce hoisin, le vinaigre de riz, la moutarde en poudre, le ketchup, la cassonade, le sel, la sriracha et la fumé liquide.

Remettre la casserole sur le feu et porter à ébullition. La sauce est prête dès qu’elle bout.

Effilocher la viande et servir nappée de sauce. Déguster avec plaisir.

*J’ai réduit la quantité de sauce sriracha pour que ça plaise à Mini-nous. Adaptez la quantité selon votre goût.
**Je n’ai pas de fumée liquide à la maison, mais si vous en avez, n’hésitez pas!
***Pour réduire le temps de cuisson de moitié, il suffit de couper la viande en deux morceaux de taille similaire.

Et vous, est-ce que votre entourage appréhende les repas successifs de lentilles et de tofu?