Mot-clé : vanille

Le favori d’année, après année…

Il ne doit pas y avoir beaucoup d’année où je n’ai pas préparé des madeleines pour mes paniers gourmands. Le constat est là, c’est une des recettes qui fait toujours plaisir. Ce sont aussi les biscuits que certains n’ont jamais pu goûter… Et oui, certaines personnes subtilisent les madeleines des paniers gourmands pour ne pas avoir à les partager avec les autres membres de leur maisonnée!

Cette fois, j’ai fait une version à la vanille. Pour la recette de base, j’utilise toujours celle de Valérie du joli blog C’est ma fournée!

Madeleines à la vanille
Madeleines à la vanille
Pour 18 à 21 madeleines

6½ cuillères à soupe ou 90 g de beurre non salé
2¼ cuillères à thé ou 15 g de miel
2 oeufs
5½ cuillères à soupe ou 70 g de sucre
⅔ de tasse ou 90 g de farine
¾ de cuillère à thé ou 4 g de poudre à pâte ou de levure
  chimique
2 pincées de fleurs de sel
1 gousse de vanille

Glaçage
⅓ de tasse ou 50 g de sucre glace
2½ cuillères à thé ou 12 g de rhum
1½ cuillère à thé ou 6 g d’huile végétale*

Madeleines
Dans une petite casserole, faire fondre le beurre avec le miel. Quand le beurre est totalement fondu, retirer du feu et laisser tiédir. Ajouter la fleur de sel et réserver.

Dans un bol, mélanger la farine et la poudre à pâte.

Dans un autre bol**, casser les oeufs. Ajouter les graines de la gousse de vanille et le sucre. Fouetter le tout jusqu’à ce que le mélange palisse. Incorporer la farine, puis le beurre fondu. Verser la pâte dans une poche à pâtisserie et bien fermer les deux extrémités. Réfrigérer pendant 12 heures.

Préchauffer le four à 240°C (465°F)*** et laisser chauffer au moins 5 minutes.

Si votre moule à madeleines est en métal, le beurrer et l’enfariner. Pocher la pâte dans les empreintes du moule. Au besoin, remettre le moule au réfrigérateur le temps que le four soit bien chaud.

Enfourner les madeleines et réduire la température du four à 150°C (300°F). Laisser cuire pendant 11 minutes.

Glaçage
Pendant que les madeleines cuisent, préparer le glaçage. Dans un bol, mélanger le sucre glace, le rhum et l’huile.

Après les 11 minutes de cuisson des madeleines, les sortir du four et les badigeonner de glaçage. Enfourner de nouveau les madeleines et cuire pendant 4 minutes.

Après ce temps, sortir les madeleines du four et les laisser tiédir pendant 5 minutes. Démouler les madeleines et les placer sur le côté dans les cavités du moule pour les laisser totalement refroidir. Déguster avec gourmandise.

*J’ai utilisé une huile végétale neutre (colza, canola, tournesol, etc.), mais n’hésitez pas à essayer la recette avec de l’huile d’olive ou une autre huile de votre choix.
**Il est possible de réaliser la recette au pied-mélangeur. Dans ce cas, placez les ingrédients dans un bol haut et étroit.
***Si la température maximale de votre four est plus basse, ce n’est pas grave : utilisez la température maximale de votre four.

Et vous, aimez-vous les madeleines?

Avec de la neige, c’est moins froid!

Nous avons eu une belle bordée de neige : juste assez importante pour que mes graminées soient plaqués au sol! Je suis sortie avec mon chapeau et j’ai regretté de l’avoir pris. Je ne sais pas pourquoi, dès qu’il y a de la neige au sol, je trouve qu’il fait moins froid. Les températures ne sont pas tellement sous le zéro non plus, mais comparé aux jours sans neige, je laisse plus facilement mon col ouvert. J’espère également que nous aurons des journées dégagées : j’adore la lumière qui rentre dans la maison grâce à la réverbération sur la neige!

Aujourd’hui, je vous propose une recette qui est parfaite pour déguster avec un thé, un café ou un chocolat chaud après une belle promenade dans la neige : des biscotti. J’ai pris cette recette dans le livre Citron d’Isabelle Lambert à la quelle j’ai fait quelques ajouts.

Biscottis au citron et aux amandes
Biscottis au citron et aux amandes
Pour 100 biscottis

2¾ tasses ou 360 g de farine
1½ cuillère à thé ou 7 g de poudre à pâte
  ou de levure chimique
¼ cuillère à thé de sel
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, fondu
1 tasse ou 200 g de sucre
3 oeufs
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
2 cuillères à soupe ou 20 g de zeste de citron râpé*
½ tasse et 1 cuillère à soupe ou 100 g de citrons confits
⅔ de tasse ou 105 g d’amandes entières

Préchauffer le four à 160°C (325°F). Chemiser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans un bol, mélanger la farine, la levure chimique et le sel.

Dans un second bol, fouetter le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ajouter les oeufs un à la fois, en les incorporant bien entre chaque addition. Incorporer la vanille et le zeste de citron. Ajouter petit à petit le mélange de farine, une pâte molle va se former. Incorporer le citron confit et les amandes.

Diviser la pâte en trois parts égales. Enfariner légèrement vos mains pour façonner chaque part de pâte en un rouleau de 30 cm (12 pouces) de long et 5 cm (2 pouces) de large. Déposer les rouleaux de pâte sur la plaque de cuisson en les espaçant de 10 cm (4 pouces). Enfourner et cuire pendant 30 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit ferme et commence à dorer.

Retirer du four et laisser tiédir sur une grille pendant 10 minutes. Déposer un des rouleaux de pâte sur une planche à découper. À l’aide d’un couteau dentelé, couper la pâte légèrement en biais pour réaliser de fines tranches. Les biscuits ne doivent pas faire plus de 5 mm (¼ de pouce) d’épaisseur. Déposer les biscottis sur des plaques de cuisson.

Baisser la température du four à 150°C (300°F)**. Enfourner une plaque recouverte de biscuits à la fois et cuire pendant 15 minutes. À mi-cuisson, retourner la plaque de cuisson. Idéalement les biscottis doivent devenir secs sans brunir. Laisser les biscottis refroidir sur les plaques de cuisson. Ces biscottis se conservent au moins deux semaines dans une boîte en métal.

*Il faut utiliser une râpe ou un zesteur traditionnel pour prélever les zestes. J’ai utilisé un zesteur de type microplane et après huit citrons, je n’avais que 1 cuillère à soupe ou 10 g de zeste.
**Si la première fournée de vos biscottis a un peu trop bruni, réduisez la température du four à 140°C (285°F).

Et vous, trouvez-vous que la neige rend les journées plus agréables?

Résumé des paniers gourmands

Cette année pour mes paniers gourmands, je n’ai pas été des plus originale : j’ai repris plusieurs recettes. Par exemple, j’ai voulu faire des noix de macadamia au curry vert, mais je me suis rendu compte que je n’aimais plus le goût de la pâte que l’on trouve dans le commerce. A-t-elle changé au cours des dernières année? Peut-être et comme il n’y a pas beaucoup de choix dans les commerces, j’ai réalisé des noix de macadamia au curry selon cette recette. J’ai aussi refait des zézettes de Sète qui sont rapides à préparer. Pour les autres recettes sucrées, il s’agit pour la plupart de variations que je vous proposerai dans les prochaines semaines. Je dois aussi souligner que j’ai réalisé des plaques de chocolat au lait avec des pistaches et des éclats de chocolat blanc. Je suis contente de cette petite nouveauté, mais il n’y a pas vraiment de recette : j’ai juste trouvé façon qui me convient pour tempérer le chocolat. Je vais refaire des tests et je vous en reparlerai.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette de biscuits tourbillon. J’ai pris cette recette sur le site de Swissmilk.

Biscuits tourbillon
Biscuits tourbillon
Pour 60 biscuits*

1 tasse et 1½ cuillère à soupe ou 250 g de beurre non salé,
  tempéré
½ tasse et 2 cuillères à soupe ou 125 g de sucre
1 cuillère à thé d’extrait de vanille**
1 pincée de sel
1 oeuf
2½ tasse ou 350 g de farine
¼ de tasse ou 25 g de cacao
1 cuillère à soupe de lait

Dans un bol, fouetter le beurre, puis ajouter le sucre, l’extrait de vanille et le sel. Incorporer l’oeuf et fouetter jusqu’à ce que le mélange pâlisse. Diviser la préparation en deux. Dans une des parties, ajouter la moitié de la farine. Dès que la pâte est homogène, façonner un rectangle d’environ 1 cm (⅜ de pouce) d’épaisseur. Emballer la pâte et réfrigérer pendant 1 heure.

Dans la seconde portion, ajouter le reste de farine, le cacao et le lait. Dès que la pâte est homogène, façonner un rectangle d’environ 1 cm (⅜ de pouce) d’épaisseur. Emballer la pâte et réfrigérer pendant 1 heure.

Après le repos des pâtes, couper chacune en cubes d’environ 1 cm (⅜ de pouce). Façonner chaque cube en boules. Au besoin, Remettre les boules de pâte au réfrigérateur pendant au moins 30 minutes.

Façonner les biscuits en utilisant 3 boules de chaque pâte. Former un cercle en alternant les pâtes et resserrer les boules de façon à fermer le trou du centre. Rouler le biscuit entre les mains pour que les pâtes forment un tourbillon. Déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Répéter l’opération jusqu’à épuisement des pâtes.

Réfrigérer les biscuits pendant au moins 10 minutes.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Enfourner et cuire pendant 8 à 12 minutes. Laisser refroidir brièvement les biscuits sur la plaque de cuisson avant, si possible, de les déplacer sur une grille pour les laisser totalement refroidir. Ces biscuits se conservent pendant 2 à 3 semaines. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez obtenir moins de biscuits si vous réalisez des cubes de pâte un peu plus gros… Ce n’est pas une mauvaise idée.
**La recette suggère du sucre vanillé, mais je trouve que la pâte nature manquait de parfum. Je referais la recette avec de l’extrait de vanille.

Et vous, quels classiques à partager avez-vous préparés?

Buffet de desserts?

Faites-vous des buffets de desserts? Ici, je n’ai jamais trop tenté l’expérience. Il faut dire qu’après un bon (ou un gros) repas, les gens préfèrent un dessert qui est léger en bouche. De plus, j’ai bien remarqué que le concept d’assembler un dessert ou une simple salade n’est pas très populaire dans ma belle-famille élargie. À chaque fois que j’ai expérimenté l’idée, les gens prenaient que la préparation de base… Il faut croire que l’esprit du buffet est vraiment culturelle.

Tout ça pour dire que je suis tombée sous le charme du dossier tarte du magazine Ricardo volume 20, numéro 8. J’aimerais faire toutes les recettes de ce dossier : ce qui donneraient un magnifique buffet pour les fêtes! En attendant, voici la seule recette que j’ai testé pour le moment : une tarte au chocolat et à la crème.

Tarte au chocolat et à la crème
Tarte au chocolat et à la crème
Pour 8 à 10 personnes

Croûte
1½ tasse ou 210 g de chapelure de biscuits au chocolat*
6 cuillères à soupe ou 82 g de beurre non salé, fondu

Brownie
85 g (3 onces) de chocolat noir à 70 % de cacao
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé
½ tasse ou 160 g de sirop de maïs ou de glucose**
2 oeufs
3 cuillères à soupe ou 26 g de farine
1 cuillère à soupe ou 7 g de cacao

Crème pâtissière au chocolat
⅓ de tasse ou 67 g de sucre
2 cuillères à soupe de fécule de maïs
1 oeuf
1½ tasse ou 375 g de lait
85 g (3 onces) de chocolat noir à 70 % de cacao

Garniture
1 tasse ou 250 g de crème à fouetter ou entière
4 cuillères à thé de sucre
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
Copeaux de chocolat

Croûte
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, mélanger la chapelure de biscuits avec le beurre fondu. Presser le mélange dans un moule à tarte à fond amovible d’environ 23 cm (9 pouces) de diamètre. Enfourner et cuire pendant 10 minutes.

Brownie
Pendant que la croûte cuit, préparer le brownie. Hacher le chocolat et le déposer dans un bol à bain-marie. Ajouter le beurre et faire fondre au bain-marie. Quand la préparation est totalement lisse, retirer du bain-marie et incorporer le sirop de maïs, puis les oeufs. Ajouter la farine et le cacao. Verser cette préparation dans la croûte encore chaude et enfourner. Cuire pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que le pourtour du brownie soit cuit et que le centre soit encore fondant. Laisser refroidir pendant au moins 2 heures.

Crème pâtissière au chocolat
Hacher finement le chocolat et réserver.

Dans une petite casserole, hors du feu, mélanger le sucre et la fécule de maïs. Ajouter l’oeuf et bien mélanger, puis incorporer le lait. Porter à ébullition en brassant constamment jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Retirer du feu. Tamiser, au besoin, et ajouter le chocolat. Brasser jusqu’à ce que le chocolat soit totalement fondu et incorporer. Couvrir d’une pellicule plastique directement apposer sur la crème. Réfrigérer au moins 2 heures.

Assouplir la crème pâtissière à l’aide d’une spatule et la répartir sur la tarte. Couvrir d’une pellicule plastique directement apposer sur la crème. Réfrigérer au moins 4 heures.

Garniture
Au moment de servir ou quelques heures avant, fouetter la crème avec le sucre et l’extrait de vanille jusqu’à ce qu’elle forme des pics fermes.

Retirer la pellicule plastique de la tarte et garnir de crème. Décorer avec des copeaux de chocolat. Servir et déguster avec gourmandises.

**J’ai utilisé des biscuits Oréo que j’ai séparé de leur garniture avant de les réduire en chapelure. Il m’a fallut deux paquets de 154g d’Oréo. Vous pouvez également utiliser de la chapelure de biscuits Graham ou de biscuits style digestives réduits en chapelure.
**Si vous n’avez pas de sirop de maïs ou de glucose, vous pouvez le remplacer par du miel ou du golden syrup. Par contre, le goût de ces ingrédients sera plus présent.

Et vous, prévoyez-vous de faire un buffet pour les fêtes?

Des images et une idée…

Je feuilletais mon magazine Ricardo et il y a deux photos sur les pages opposées qui m’ont interpelées. Une des images représente une gâteau quatre-quarts garni de crème au citron et recouvert de meringue. L’autre page montre un croissant farci de crème au chocolat et de confiture de petits fruits. Immédiatement quand j’ai vu les deux photos, je me suis dit qu’on pouvait aisément intervertir les garnitures des deux recettes. Je n’ai pas attendu pour tester mon idée et mixer les deux recettes.

Voici ma version de ces idées : un gâteau à la confiture et à la crème chocolatée. J’ai pris l’idée dans le magazine Ricardo volume 20, numéro 6. Pour la recette du gâteau, j’ai opté pour une extraite du magazine volume 20, numéro 4.

Gâteau à la confiture et à la crème chocolatée
Gâteau à la confiture et à la crème chocolatée
Pour 8 à 10 personnes

Gâteau
1½ tasse ou 210 g de farine
2 cuillères à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
2 pincées de sel
¾ de tasse ou 165 g de beurre non salé, tempéré
1¼ tasse ou 250 g de sucre
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
¾ de tasse ou 187 g de lait
3 oeufs

Crème pâtissière au chocolat
⅓ de tasse ou 67 g de sucre
2 cuillères à soupe de fécule de maïs
1 oeuf
1½ tasse ou 375 g de lait
85 g (3 onces) de chocolat noir à environ 70 % de cacao

⅓ de tasse ou 107 g de confiture de petits fruits (fraises,
  framboises, bleuets, etc.)*

Gâteau
Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer et tapisser de papier parchemin un moule rectangulaire d’environ 10 cm par 23 cm (4 pouces par 9 pouces)**.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec 1 tasse ou 200 g de sucre et l’extrait de vanille. Incorporer la préparation de farine en alternant avec le lait. Réserver.

Dans un dernier bol, fouetter les oeufs avec le sucre restant jusqu’à ce que le mélange triple de volume. Incorporer la préparation d’oeufs à la pâte contenant le beurre et la farine. Verser dans le moule préparé et enfourner. Cuire pendant 1 heure ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir avant de démouler.

Crème pâtissière au chocolat
Hacher finement le chocolat et réserver.

Dans une petite casserole, hors du feu, mélanger le sucre et la fécule de maïs. Ajouter l’oeuf et bien mélanger, puis incorporer le lait. Porter à ébullition en brassant constamment jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Retirer du feu. Tamiser, au besoin, et ajouter le chocolat. Brasser jusqu’à ce que le chocolat soit totalement fondu et incorporer. Couvrir d’une pellicule plastique directement apposer sur la crème. Réfrigérer au moins 2 heures.

Montage***
Découper un rectangle au centre du gâteau d’environ 2,5 cm (1 pouce) de profondeur. Répartir la confiture, puis couvrir avec la crème pâtissière au chocolat. Réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez ajouter plus de confiture. Moi, j’ai utilisé de la confiture de fraises.
**Vous pouvez aussi utiliser un moule de 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces).
***Vous n’avez pas envie de faire le montage? Conserver le gâteau à température ambiante et au moment de servir, couper une tranche, tartiner de confiture et garnir de crème pâtissière au chocolat. Vous pouvez également ajouter des fruits de votre choix.

Et vous, est-ce qu’il y a des photos qui vous donnent des idées de recettes?