Mot-clé : vanille

Bientôt les rois…

Demain, c’est déjà la fête des rois. L’an passé, je m’étais activée pour préparer une galette et je ne l’ai jamais publié… Pourtant, ma galette était très jolie, je n’avais pas eu de fuite pendant la cuisson, j’avais préparé une pâte feuilletée maison et j’avais suivi tous les conseils possible pour la réussir. Le problème était que je n’aimais pas le goût, pas plus que les autres membres de ma petite famille. Je crois que nous n’aimons tout simplement pas la frangipane! Bref, il est peu probable que je réessaye la galette dans les prochaines années, par contre, il faudrait peut-être que je me penche sur la réalisation d’une brioche des rois…

Aujourd’hui, je vous propose une recette toute simple de gâteau : un gâteau nantais. Je voulais réaliser cette recette pour mes paniers de 2020, mais j’ai manqué de temps et c’est cette recette qui a écopée. Cette année, je ne souhaitais pas la laisser de côté et de plus, elle ne demande pas beaucoup de temps à préparer. Si vous aimez le rhum, ce gâteau est pour vous. J’ai pris cette recette sur le blog de C’est ma fournée!

Gâteau nantais
Gâteau nantais
Pour 6 à 8 personnes*

Gâteau
½ tasse et 1 cuillère à soupe ou 125 g de beurre demi-sel**,
  tempéré
½ tasse ou 100 g de sucre
5 cuillères à thé ou 20 g de sucre vanillé***
3 oeufs
1 tasse et 2 cuillères à thé ou 125 g de poudre d’amandes
¼ de tasse et 2 cuillères à thé ou 40 g de farine
1 cuillère à soupe ou 15 g de rhum brun

Glaçage
⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 50 g de sucre glace
2 cuillères à thé ou 10 g de rhum

Gâteau
Préchauffer le four à 170°C (340°F). Beurrer et enfariner un moule rond d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre.

Dans un bol, fouetter le beurre avec le sucre et le sucre vanillé pendant 5 minutes. Le mélange doit pâlir et devenir crémeux. Incorporer un à un les oeufs en fouettant bien entre chaque ajout. Ajouter le rhum.

Incorporer la poudre d’amandes et puis délicatement la farine. Verser la pâte dans le moule. Enfourner et cuire pendant 45 minutes ou jusqu’à ce que le gâteau soit bien doré et qu’un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.

Démouler le gâteau et le poser à l’envers sur une grille pour le laisser totalement refroidir.

Glaçage
Lorsque le gâteau est bien froid, mélanger le sucre glace et le rhum****. Verser le glaçage sur le dessus du gâteau et l’étendre en veillant à ce qu’il ne coule pas sur les côtés. Laisser le glaçage figer.

Déguster avec plaisir au moment voulu. Il est possible de conserver le gâteau pendant 1 mois au réfrigérateur en veillant à bien l’emballer.

*Pour mes paniers gourmands, j’ai préparé des gâteaux individuels assez gros. Avec cette recette, j’ai obtenu 5 gâteaux et le temps de cuisson était d’environ 25 minutes.
**Vous pouvez utiliser du beurre non salé, dans ce cas, n’oubliez pas d’ajouter une pincée de sel.
***Si vous n’avez pas de sucre vanillé, ajoutez du sucre régulier et un peu d’extrait de vanille à la pâte.
****Selon la texture du glaçage, vous pouvez ajouter un peu d’eau pour qu’il soit plus facile à étaler sur le gâteau.

Bonne fête des rois!

Le bilan des paniers gourmands

Cette année dans ma cuisine, il y aura eu 1,765 kg de beurre, 1,650 kg de sucre, 30 oeufs, 3,340 kg et 2,030 kg de noix variés qui auront défilés dans ma cuisine. Ces quantités ne tiennent pas compte du sucre glace (600 g) ni des biscuits que j’ai jeté qui représentait presque 1 kg de pâte! C’est surtout les oeufs qui m’impressionne : 10 oeufs de plus que l’an dernier! Quand l’on m’a demandé combien de recettes que j’avais glissé dans mes paniers, j’ai dit que je ne savais pas : en réalité, je me doutais que j’avais préparé 7 ou 8 sortes de biscuits, mais en comptant, je réalise que c’est 11 recettes qui ont pris place dans mes cadeaux gourmands. Dans les prochaines semaines, je vais vous dévoiler 10 des recettes que j’ai préparé. Pourquoi je ne vous parle pas de la onzième? Tout simplement, car bien que le résultat soit correcte, la recette m’a déçu : elle demande trop de temps et d’effort pour un résultat assez quelconque.

Aujourd’hui, je vous propose des biscuits au thé chai avec un glaçage au lait de poule. J’ai pris cette recette sur le site de Seventeen.

Biscuits au thé chai et glaçage au lait de poule
Biscuits au thé chai et glaçage au lait de poule
Pour 24 biscuits

Biscuits
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
½ tasse ou 105 g d’huile végétale
½ tasse ou 100 g de sucre
½ tasse ou 65 g de sucre glace
1 oeuf
2 cuillères à thé d’extrait de vanille
2 tasses ou 280 g de farine
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude
¼ de cuillère à thé de sel
1 sachet de thé chai

Glaçage*
1 tasse ou 130 g de sucre glace
¼ de cuillère à thé de noix de muscade moulue**
¼ de cuillère à thé de cannelle moulue**
1 cuillère à soupe de lait de poule***

Biscuits
Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate de soude et le sel. Réserver.

Dans un grand bol, fouetter le beurre pour le crémer. Ajouter l’huile, le sucre, le sucre glace, l’oeuf et l’extrait de vanille en fouettant bien entre chaque ajout. Couper le sachet de thé et ajouter la préparation de thé chai à la pâte. Â l’aide d’une spatule, incorporer la préparation de farine. Couvrir la pâte et réfrigérer pendant 1 heure.

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Chemiser de papier parchemin deux plaques de cuisson.

Prélever 1 grosse cuillère à soupe de pâte et la déposer sur une des plaques de cuisson préparées. Répéter l’opération avec le restant de la pâte en espaçant d’environ 5 cm (2 pouces) les biscuits. Avec les doigts, presser la pâte pour que les biscuits aient une épaisseur d’environ 6 mm (¼ de pouce).

Enfourner une plaque à la fois et cuire pendant 8 à 10 minutes. À la sortie du four laisser refroidir les biscuits sur la plaque de cuisson.

Glaçage
Dans un bol, mélanger le sucre glace, la noix de muscade et la cannelle. Ajouter le lait de poule. Si le mélange est trop épais, ajouter un peu plus de lait de poule.

Tartiner les biscuits avec un peu de glaçage. Saupoudrer d’une pincée de cannelle les biscuits et laisser le glaçage figer avant de les ranger dans une boîte qui ferme hermétiquement. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez omettre le glaçage, vous aurez alors des biscuits avec un goût délicat. Le glaçage apporte une autre dimension à ces biscuits et relève ses saveurs.
**La quantité d’épices est assez importante, n’hésitez pas à diminuer de moitié les quantités et à ajuster le glaçage à votre goût.
***Si vous n’avez pas de lait de poule, vous pouvez utiliser du lait ou de l’eau pour réaliser le glaçage.

Cette pâte à biscuits est des plus inhabituelles avec le mélange de beurre et d’huile, cependant, je serai curieuse de tester cette pâte avec des pépites de chocolat.

Calendrier de l’Avent?

Cette année, est-ce que vous avez craqué pour un calendrier de l’Avent? Moi, j’ai repensé celui de Mini-nous pour ne plus avoir à me casser la tête avec la taille des différentes surprises. Il n’est pas parfait à mon goût, j’aurais pu faire mieux, mais après plusieurs tests et prises de tête, j’ai perdu patience et opté pour une solution plus facile. Visuellement, je ne suis pas mécontente du résultat et surtout, il se range bien et il est réutilisable! Mon chéri a craqué pour son habituel calendrier de l’Avent et moi, j’ai opté pour un calendrier de l’Avent d’aquarelle artisanal qui ne prend vraiment pas beaucoup de place. Je n’ai pas encore ouvert ma première case… Je crois que je vais faire quelques photos avant de l’entamer, surtout que la lumière est assez jolie aujourd’hui!

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose une recette de gâteau brioché. Je ne pensais pas publier cette recette, ce qui explique un peu les photos, mais quand des amies sont passées à la maison et que j’ai vu à quelle point elles avaient aimé picorer cette brioche, je me suis dit que je devais vous la partager. Il s’agit d’un gâteau brioché de rogelach que j’ai trouvé sur Le Pétrin.

Gâteau briochée de rogelach
Gâteau brioché de rogelach
Pour 6 à 8 personnes

Brioche
1¾ tasse et 2 cuillères à thé ou 250 g de farine
¼ de cuillère à thé de sel
2½ cuillère à soupe ou 30 g de sucre
1 cuillère à thé ou 4 g de sucre vanillé
1¼ cuillère à thé de levure sèche ou 10 g de levure fraîche
⅓ de tasse ou 80 g de lait tiède
4 cuillères à thé ou 20 g d’eau tiède
½ oeuf ou 1 petit oeuf
1 jaune d’oeuf
¼ de tasse moins 1 cuillère à thé ou 50 g de beurre non salé,
  tempéré

Garniture
3½ cuillères à soupe ou 50 g de crème 35 % ou entière
50 g (2 onces) de chocolat noir à environ 60 % de cacao
1½ cuillère à soupe ou 15 g de cassonade ou de sucre roux
1½ cuillère à thé ou 10 g de cacao
2½ cuillères à thé ou 10 g de beurre non salé
2 cuillères à soupe ou 50 g de pâte à tartiner (style Nutella)
  ou de pâte praliné

Dorure
1 jaune d’oeuf
1 cuillère à soupe de crème

Sirop
3 cuillères à soupe ou 35 g de sucre
3 cuillères à soupe moins 1 cuillère à thé ou 40 g d’eau

Brioche
Dans le bol*, verser la farine, le sel, le sucre et le sucre vanillé. Mélanger et former un puit au milieu. Ajouter la levure, le lait, l’eau, l’oeuf et le jaune d’oeuf. Mélanger pour incorporer toute la farine et obtenir une pâte homogène. Quand la pâte est homogène, verser la pâte sur un plan de travail légèrement enfariné et pétrir pendant 5 à 8 minutes. Au besoin, ajouter un peu de farine si la pâte est trop collante.

Lorsque la pâte est lisse et homogène, incorporer petit à petit le beurre. Quand le beurre est totalement incorporer, pétrir à nouveau la pâte pendant 10 minutes. Former une boule et déposer la pâte dans un bol. Couvrir d’un linge propre et laisser lever pendant 1h30 à 2 heures dans un endroit à l’abri des courants d’air. La pâte doit doublée de volume.

Replier la pâte sur elle même pour la dégazer légèrement et la placer au réfrigérateur pendant au moins 1 heure à toute une nuit.

em>Garniture
Hacher finement le chocolat et le déposer dans un bol avec la cassonade.

Verser la crème dans une casserole et porter à ébullition. Quand la crème frémit, retirer du feu et verser sur le chocolat. Patienter 1 à 2 minutes, puis mélanger jusqu’à ce que le tout soit homogène. Incorporer le cacao tamisé, puis le beurre et finalement, la pâte à tartiner. Laisser refroidir jusqu’à ce que la garniture épaississe et soit facile à tartiner.

Chemiser de papier parchemin un moule d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte en un rectangle d’environ 20 cm par 48 cm (8 pouces par 19 pouces). Le côté le plus étroit de la pâte doit être face à vous. Étaler la moitié de la garniture sur les 2 tiers inférieurs de la pâte. Rabattre le tiers sans garniture vers le centre et ramener le tiers inférieur par-dessus. Déposer la pâte sur pellicule plastique et l’emballer. Réfrigérer pendant 20 minutes.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser de nouveau la pâte en en rectangle d’environ 30 cm par 40 cm (12 pouces par 16 pouces). Étaler le restant de garniture sur l’ensemble de la pâte. Couper la pâte en deux pour obtenir deux long rectangle d’environ 15 cm (6 pouces) de large. Couper ensuite chaque bande en 5 rectangles. Recouper chaque rectangle en diagonale pour obtenir des triangles. Rouler chaque triangle pour obtenir un croissant et les déposer dans le moule au fur et à mesure. Superposer les croissants selon l’envie. Couvrir d’un linge et laisser lever pendant 60 à 75 minutes.

Dorure
Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Dans un petit bol, mélanger le jaune d’oeuf et la crème. Badigeonner la pâte de dorure. Enfourner et cuire pendant 15 à 18 minutes ou jusqu’à ce que les rogelachs soient bien dorés. Déposer le moule sur une grille et laisser tiédir.

Sirop
Pendant que la brioche cuit, préparer le sirop. Dans une casserole, verser le sucre et l’eau. Porter à ébullition. Quand le sirop bout, retirer du feu et laisser tiédir.

Lorsque la brioche est tiède, la badigeonner de sirop pour la faire briller. Démouler ou non et déguster avec gourmandise.

*N’hésitez pas à travailler la pâte avec un robot pâtissier.

Et vous, avez-vous un calendrier de l’Avent?

Il pleut des biscuits…

Je commence à réfléchir à mes paniers gourmands. Curieusement, je ne cherche pas vraiment de recettes : elles viennent plutôt à moi! Depuis quelques semaines, je relève les recettes que je vois dans les différents médias. J’avais besoin d’une recette de biscuits pour une amie intolérante au lactose et dans la journée, je tombe sur des recettes de biscuits végétaliens dans mon fil Instagram! Je commence à avoir une jolie sélection. Il faudra seulement que je fasse quelques recherches pour trouver des recettes plus ciblées pour les diabétiques… mais qui sait, peut-être que je trouverai des recettes par hasard sans chercher!

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette de biscuits au chocolat blanc et noix de macadamia. Je me suis basée sur une recette façon Félix et Norton que j’ai vu sur le blog d’Isabelle, Les gourmandises d’Isa.

Biscuits au chocolat blanc et noix de macadamia
Biscuits au chocolat blanc et noix de macadamia
Pour 18 biscuits

½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
½ tasse ou 100 g de cassonade ou de sucre roux
¼ de tasse ou 50 g de sucre
1 oeuf
½ cuillère à thé d’extrait de vanille
1¼ tasse ou 175 g de farine
¼ de cuillère à thé de sel
2 pincées de fleur de sel
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
¾ de tasse ou 135 g de pépites de chocolat blanc
¾ de tasse ou 110 g de noix de macadamia

Hacher grossièrement les noix de macadamia grossièrement. Réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, le sel, la fleur de sel, la poudre à pâte et le bicarbonate de soude. Réserver.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec la cassonade et le sucre. Ajouter l’oeuf et l’extrait de vanille. Incorporer graduellement la préparation de farine. Ajouter les pépites de chocolat blanc et les noix de macadamia. Quand la pâte est bien mélanger, couvrir et réfrigérer pendant au moins 1 heure.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Prélever environ 2 cuillères à soupe de pâte et façonner en boule, puis déposer sur la plaque de cuisson préparée. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte en espaçant les biscuits d’environ 5 cm (2 pouces).

Enfourner et cuire pendant 11 minutes ou jusqu’à ce que les bords des biscuits soient dorés et le centre encore légèrement mou. Après la cuisson, laisser les biscuits tiédir 5 minutes sur la plaque de cuisson avant de les déplacer, si possible, sur une grille à pâtisserie. Déguster avec gourmandise.

Et vous, est-ce que vous voyez beaucoup de recettes de biscuits dans vos différents médias?

C’est tôt et en même temps…

Déjà depuis plusieurs semaines, je n’arrête pas de penser à Noël. Je trouve qu’il est un peu tôt pour y penser et en parler, mais d’un autre côté, c’est aussi le moment d’y réfléchir. Dans mon cas, il faut que je me dépêche pour préparer le colis pour ma famille… de ce point de vu, je suis même déjà en retard. D’un autre côté, il y a un produit de Noël que ma famille aime bien que je n’ai pas encore vu dans les magasins, alors difficile de préparer le colis. Il y a aussi le calendrier de l’Avent de Mini-nous : j’ai décidé de modifier sa forme pour pouvoir y glisser des surprises un peu plus grandes. Là aussi, ça demande du temps et de la planification. Après, je me suis mise comme objectif de finaliser mes cadeaux de Noël d’ici début décembre… Pour plusieurs personnes, j’ai déjà des idées, donc s’est possible et en prime, j’aime bien évité la foule dans les magasins.

Dans un tout autre ordre d’idée, je vous propose une recette de gâteau à la salade de fruits. Ce gâteau est bien moelleux et peu sucré si vous omettez la sauce. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 19, numéro 2.

Gâteau à la salade de fruits
Gâteau à la salade de fruits
Pour 8 personnes

Gâteau
1¼ tasse ou 180 g de farine
1 cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
2 pincées de sel
1 oeuf
¾ de tasse ou 150 g de sucre
1 tasse et 2 cuillères ou 310 g à soupe de salade de fruits
  en boîte non égouttée

Glaçage
¾ de tasse ou 150 g de sucre
¾ de tasse ou 200 g de lait évaporé ou de lait condensé
  non sucré
½ tasse ou 110 g de beurre non salé
1 cuillère à thé d’extrait de vanille

Gâteau
Préchauffer le four à 165°C (325°F). Beurrer et enfariner un moule rectangulaire d’environ 20 cm par 15 cm (8 pouces par 6 pouces).

Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate de soude et le sel.

Dans un autre bol, fouetter l’oeuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Incorporer en alternance la préparation de farine et la salade de fruits. Verser la pâte dans le moule préparer.

Enfourner et cuire pendant 45 à 60 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre.

À la sortie du four, passer une fine lame entre le gâteau et les parois du moule. Piquer la surface du gâteau à plusieurs reprises avec une fourchette ou un pique à brochette.

Glaçage
Pendant la cuisson du gâteau, préparer le glaçage.

Dans une grande casserole, verser le sucre, le lait évaporé et le beurre. Porter à ébullition. Réduire le feu et laisser mijoter à feu doux pendant 20 minutes ou jusqu’à ce que la préparation épaississe. Ajouter l’extrait de vanille.

Verser graduellement un tiers du glaçage chaud sur le gâteau. Laisser le gâteau s’imbiber. Servir tiède ou froid avec le restant de sauce. Déguster avec gourmandise.

Et vous, est-ce que Noël vous trotte dans la tête?