Mot-clé : moutarde de dijon

C’est pratique, mais bon…

Il n’y a pas à dire, je ne serai jamais une fille de salades. Les années ont beaux passées, mais la salade reste un truc qui me fait pas envie, qui ne m’inspire pas. Évidemment, il y a quelques exceptions comme la salade de riz, certaines salades de pommes de terre, mais selon la vinaigrette, c’est vite une cause perdue. Pourtant, je trouve que la salade est très pratique pour recevoir et c’est quelque chose qui plaît à la grande majorité. Il faut dire qu’on laisse souvent les convives se servir eux même contrairement à d’autres accompagnements.

Aujourd’hui, vous l’aurez compris, je vous propose une salade. Il s’agit qu’une salade de pâtes que je trouve des plus intéressantes, car vous pouvez l’adapter selon ce que vous aimez ou ce qui se trouve dans votre réfrigérateur. J’ai pris cette recette sur le blog d’Eve Martel, une créatrice de contenue que j’aime beaucoup : n’hésitez pas à regarder sa chaîne Youtube.

Salade de pâtes à personnalisée
Salade de pâtes à personnalisée d’Eve Martel
Pour 4 à 6 personnes*

1½ tasse ou 225 g de macaroni ou de pâtes courtes
1½ cuillère à soupe d’huile d’olive
1 ou 2 carottes râpées**
¼ de tasse ou 70 g de mayonnaise
½ cuillère à soupe de moutarde de Dijon
2 cuillères à soupe de ciboulette fraîche ciselée ou d’une autre
  herbe à votre goût
½ cuillère à soupe de vinaigre de cidre
2 oeufs cuits durs***
5 petits cornichons ou plus au goût
Sel et poivre

Remplir une casserole d’eau et porter à ébullition. Quand l’eau bout, saler généreusement. Attendre que l’ébullition reprenne avant d’ajouter les pâtes et cuire selon les indications du fabricant. Bien égoutter les pâtes sans les rincer sous l’eau. Verser 1 cuillère à soupe d’huile d’olive sur les pâtes et bien mélanger. Réfrigérer pendant au moins 1 heures pour laisser les pâtes refroidir.

Couper les oeufs en dés ou en rondelles. Trancher les cornichons en rondelles.

Dans un bol, mélanger la mayonnaise, la moutarde de Dijon, la ciboulette, le vinaigre, le sel et le poivre. Verser sur les pâtes refroidies et bien mélanger. Ajouter les carottes râpées, les oeufs et les cornichons. Brasser et réfrigérer la salade de pâtes pendant au moins 3 heures avant de servir.

Avant de servir, goûter la salade et rectifier l’assaisonnement au besoin. Servir et déguster avec plaisir.

*Le nombre de portions correspond à des portions d’accompagnement. En plat principal, vous pouvez servir 2 ou 3 personnes.
**Vous pouvez ajouter d’autres légumes au goût comme du poivron, du céleri, des radis, du maïs, des tomates, du concombre, etc.
***Si vous voulez servir cette salade en plat principal, n’hésitez pas à ajouter du jambon, des noix, des pois chiches, du poulet cuit, du jambon cru, du salami ou du fromage.

Et vous, quelle salade vous fait le plus plaisir? Dans mon cas, la salade de fruits est peut-être la moins à risque… sauf s’il y a de la banane!

Je finalise…

C’est la première fois depuis plusieurs années que j’ai du mal à choisir mon menu du 1er août. Il n’est pas rare qu’une semaine avant, mon menu soit choisi et que j’ai planifié l’exécution des différentes recettes. J’ai eu quelques idées différentes pour les accompagnements, mais je peine à trouver comment préparer certains éléments. Le pire, c’est que je n’avais pas la moindre idée pour le dessert jusqu’à quelques minutes! Avant la fin de la journée, j’espère finir la sélection des recettes et d’avoir préparé ma liste de course.

En attendant de vous revenir avec les recettes du 1er août, je vous propose une recette végétalienne : des brochettes de tofu à la grecque. J’ai pris cette recette sur le blog d’Une maman végane.

Brochettes de tofu à la grecque
Brochettes de tofu à la grecque
Pour 3 personnes

½ tasse ou 105 g d’huile d’olive
¼ de tasse ou 15 g de levure alimentaire
2 cuillères à soupe de jus de citron
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
1 cuillère à soupe de sirop d’érable
1 cuillère à thé d’origan séché
1 cuillère à thé de thym séché
¼ de cuillère à thé de sel
Poivre au goût
400 à 450 g de tofu*

Dans un bol, mélanger l’huile d’olive, la levure alimentaire, le jus de citron, la moutarde, le sirop d’érable, l’origan, le thym, le sel et le poivre.

Éponger soigneusement le tofu et le défaire en gros morceaux ou le couper en cubes. Ajouter les morceaux de tofu dans la marinade et réfrigérer pendant 1 heure ou toute une nuit.

Enfiler les morceaux de tofu sur un pique à brochette.

Dans une poêle, verser un peu d’huile. Quand la poêle est bien chaude, ajouter les brochettes et cuire jusqu’à ce que le tofu soit grillé en les retournant à 2 ou 3 reprises pendant la cuisson.

Bonne journée!

Varier, mais…

Il y a des viandes où l’on varie facilement les sauces et les façons de les cuisiner et il y en a d’autres, où on a beaucoup plus de mal à se détacher de certaines saveurs. Dans mon cas, la viande que j’ai le plus de mal à sortir d’un certain style de saveur, c’est les côtes levées. Je ne sais pas pourquoi, j’ai autant de peine à expérimenter avec cette viande et pourtant ce n’est pas les recettes qui manquent pour varier. Peut-être parce que la première fois que j’ai essayé une recette de côtes levées autre que barbecue, j’ai été déçue? Je ne me souviens pas, pourtant, ça fait longtemps que j’hésite à travailler autrement les côtes levées. Peut-être pendant cet été…

En attendant, je vous propose une nouvelle recette de côtes levées. J’ai pris cette recette sur le blog de Petits pêchés et délices… elle patientait dans mes archives depuis plusieurs années!

Côtes levées des Îles
Côtes levées des Îles
Pour 2 à 3 personnes

700 g de côtes levées
½ tasse ou 125 g de sauce chili
¼ de tasse ou 80 g de miel
2 cuillères à soupe de moutarde de Dijon
2 cuillères à soupe de rhum ou de brandy
2 cuillères à soupe de sauce soja

Déposer les côtes levées dans un grand chaudron et couvrir d’eau froide. Porter à ébullition. Écumer la mousse grisâtre. Laisser mijoter pendant 1 heure. Égoutter les côtes levées et réserver.

Dans un bol, mélanger le sauce chili, le miel, la moutarde de Dijon, le rhum et la sauce soja. Ajouter les côtes levées et bien les enrober de marinade. Couvrir et laisser mariner au réfrigérateur pendant 4 heures ou toute une journée.

Préchauffer le four à 190°C (350°C).

Sur une plaque de cuisson couverte de papier de papier parchemin, déposer les côtes levées et les badigeonner avec la marinade. Enfourner pendant 10 minutes. Badigeonner la viande avec le restant de marinade. Laisser cuire encore 10 minutes et badigeonner la viande de nouveau. Laisser cuire une dernière fois pendant 10 minutes. Pendant les 10 dernières minutes de cuisson. Servir et déguster avec plaisir.

Bonne fin de journée!

Problème de plate-bande…

Hier, je suis passée à la quincaillerie pour me procurer un tube de peinture pour un projet de décoration. Comme j’avais fait le déplacement, je me suis permise d’aller voir les graines de fleurs. J’ai craqué pour un mélange de fleurs à couper. J’adore l’idée de pouvoir me créer des bouquets avec les fleurs de mon jardin. Cependant, je me pose la question de où je vais les installer… Ma plate-bande est assez garni même s’il y a encore du travail à réaliser. J’ai une plante qui semble en fin de vie : l’an passé je l’ai déplacé pour la placer plus près d’un jets d’eau et son état ne s’est pas amélioré. Au départ, je pensais la remplacer par un mini-rosier, mais peut-être que je vais tester mes graines à cette endroit. J’ai un autre emplacement en tête, mais il y a deux problèmes : la zone en question reçoit moins d’eau et surtout, Mini-nous n’arrête pas de traverser ma plate-bande à cet endroit!

En attendant que je m’occupe de mes plates-bandes, je vous propose une petite recette toute simple et très rapide. Il s’agit d’un filet de saumon à la moutarde et à l’abricot. J’ai imaginé cette recette en pensant à ma version avec de la confiture de fraises.

Saumon abricot-moutarde
Saumon abricot-moutarde
Pour 2 personnes

225 g de filet de saumon avec ou sans peau
½ cuillère à soupe de moutarde de Dijon
½ cuillère à soupe de confiture d’abricot
⅓ de tasse ou 20 g de flocons de maïs nature (Corn Flakes)*
Sel et poivre

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Dans un petit bol, mélanger la moutarde et la confiture d’abricot.

Déposer le filet de saumon sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Saler et poivrer. Badigeonner la surface du saumon avec le mélange de moutarde et de confiture. Émietter grossièrement les flocons de maïs au-dessus du filet de poisson. Presser avec la main pour bien les faire adhérer.

Enfourner et cuire pendant 10 à 12 minutes. Sortir du four et servir. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer les flocons de maïs par des chips de votre choix. Dans ce cas, ne salez pas le poisson.

Aussi pour mes plates-bandes, j’ai fait l’acquisition d’un « désherbeur ». J’avoue que le prix m’a fait hésiter, mais après quelques utilisations, je sens qu’il va vite être rentabilisé!

Est-ce dimanche?

Cette année, nous avons pu nous retrouver avec la famille de mon chéri et nous sommes restés une bonne partie de l’après-midi. La journée a filée à grande allure. Je profitais de notre retour à la maison pour faire quelques petites choses… et j’oubliais que nous étions dimanche. Cependant, j’ai souvent une petite recette rapide sous la main à vous proposer et aujourd’hui me semble la bonne journée pour y avoir recours.

La recette que je vous propose est tirée du livre Tartare à la maison de Geneviève Everell.

Tartare de boeuf asiatique
Tartare de boeuf asiatique
Pour 2 personnes

250 g de filet mignon de boeuf*
1 cuillère à soupe de graines de sésame (facultatif)
½ cuillère à soupe de gingembre frais râpé
½ pomme**
½ cuillère à soupe de sauce tamari ou de sauce soja
½ cuillère à thé de moutarde de Dijon
½ cuillère à thé de sauce hoisin
1 cuillère à soupe de ciboulette ciselée

Dans un bol, mélanger le gingembre, la sauce tamari, la moutarde de Dijon, la sauce hoisin et la ciboulette. Réserver.

Couper la viande en petits cubes (moins de 5 mm de côté). S’il fait chaud ou s’il vous faut du temps pour couper la viande, préparer un bol contenant des glaçons et déposer un second bol sur les glaçons. Déposer au fur et à mesure la viande découpée dans ce bain-marie glacé.

Ajouter le boeuf coupé à la préparation réservée et mélanger.

Couper la pomme en brunoise (en petits dés) et l’ajouter au bol contenant la viande. Ajouter les graines de sésame et mélanger. Servir et déguster avec plaisir sur du pain grillé ou avec des frites.

*Choisissez une pièce de viande tendre et sans nerfs comme un steak, de l’intérieur de ronde ou une viande à grillade. J’avoue, je prends rarement du filet mignon de boeuf pour faire un tartare.
**Vous pouvez remplacer la pomme par de la poire ou par une poire asiatique.

Joyeuses Pâques!