Mot-clé : lime

Avant que ce ne soit plus la saison

Je vais vous proposer une recette à cuire sur le barbecue. À la maison, nous ne sommes pas très créatif avec le barbecue : nous optons souvent pour de la viande simplement grillée. Il y a quelques légumes qui prennent place sur le grill, mais en général, rien d’inconnu dans cette univers. Il faut dire que je vois assez peu de recettes à réaliser sur le barbecue.

Cette fois, c’est une recette de filet de porc qui m’a interpelée. J’ai pris cette recette dans un magazine de Cuisine futée « Un été BBQ ».

Filet de porc à la mexicaine
Filet de porc à la mexicaine
Pour 4 personnes

1 lime pour le jus
½ cuillère à soupe de coriandre moulue
½ cuillère à soupe de poudre de chili
½ cuillère à soupe d’ail haché
½ cuillère à soupe de mélasse
½ cuillère à thé de cumin moulu
½ cuillère à thé de tabasco ou de sauce piquante
1 filet de porc d’environ 450 g

Préchauffer le barbecue à feu élevé jusqu’à environ 230°C (450°F).

Dans un bol, mélanger le jus de la lime, la coriandre, la poudre de chili, l’ail, la mélasse, le cumin et le tabasco. Déposer le filet de porc* dans le bol et bien l’enrober de marinade.

Déposer le filet de porc sur le barbecue et le saisir environ pendant 2 minutes. Retourner la viande et badigeonner de marinade. Cuire pendant 2 minutes. Couper le feu sous le filet de porc, fermer de barbecue et cuire pendant 5 minutes à chaleur indirecte.

Retirer le filet de porc du barbecue et le couvrir de papier d’aluminium. Laisser reposer pendant 10 minutes. Trancher finement le filet de porc et servir. Déguster avec plaisir.

*La recette suggère d’entailler le filet de porc sur la longueur pour l’ouvrir un peu comme si on voulait le farcir. Mon filet de porc étant étroit, j’aurais du éviter cette étape. Livre à vous de l’ouvrir ou non.

Bon dimanche!

Repas du 1er août le 31 juillet…

Cette année, j’ai préféré organiser mon buffet du 1er août le 31 juillet pour deux raisons. La première étant que la commune qui tire les feux d’artifices que nous pouvons apercevoir de notre maison le fait le 31 juillet (mais il n’y en a pas eu cette année). La deuxième, c’est que le 1er août tombait un dimanche : en accueillant les gens samedi, ils pouvaient profiter du 1er août pour se reposer. Bref, mon traditionnel buffet du 1er août a eu lieu hier avec au menu : des gâteaux du Vully, des verrines de crevettes, mon traditionnel roastbeef froid, un filet porc à la mexicaine, des brochettes de poulet à la sauce hoisin (que je pensais déjà avoir publié et dont je n’ai pas pris de photo), une terrine végétarienne, une salade de riz (du riz, de l’ananas et du maïs simplement mélangés), une salade verte, une salade de pâtes, des crudités, du melon charentais, du pain, des bricks de légumes, des antipasti, des champignons marinés et un entremet.

Pour la première recette, je vous propose des verrines aux crevettes, mangue et avocat. Je voulais proposer des crevettes, cependant, j’ai hésité assez longtemps entre les crevettes nordiques et les crevettes crues plus grosses. Finalement, j’ai opté pour les crevettes nordiques et j’ai improvisé une petite verrine pleine de fraîcheur.

Verrines de crevettes, mangue et avocat
Verrines de crevettes, mangue et avocat
Pour 8 à 10 verrines

350 g de crevettes nordiques décortiquées
  et cuites
1 mangue
1 avocat
1 lime
1 cuillère à soupe d’huile végétale
4 à 6 gouttes de tabasco
Fleur de sel (facultatif)*

Éplucher la mangue et la découper en petits dés. Déposer la mangue dans un bol et ajouter les crevettes, l’huile végétale et le tabasco. Zester la lime et ajouter au mélange de crevette. Réserver au frais.

Presser la lime et verser le jus obtenu dans un petit bol.

Couper l’avocat en deux, retirer le noyau, puis retirer la chair de la pelure à l’aide d’une cuillère. Détailler les avocats en petits cubes et les déposer dans le bol contenant le jus de lime. Mélanger pour bien enrober les dés d’avocat de jus de lime. Ajouter le tout au mélange de crevette et mélanger de nouveau. Répartir dans les verrines. Saupoudrer de fleur de sel. Servir et déguster avec plaisir.

Vous pouvez ajouter du poivre ou des herbes fraîches de votre choix : ciboulette, basilic, estragon, etc.

Bon 1er août!

Des fleurs et des fleurs

Dès que j’ai débuté mes plates-bandes, je me doutais que ce serait un travail qui ne s’arrêterait jamais. Il y a toujours les mauvaises herbes et surtout les pucerons! Ma lutte contre ces derniers depuis le début de la belle saison me fait hésiter sur l’ajout d’un rosier sur tige. Rien ne presse et peut-être que l’année prochaine, je sauterai le pas, mais pour l’instant, je n’en ai plus envie. J’ai ajouté un dahlia et un delphinium. J’aime beaucoup ces fleurs qu’on peut couper pour faire des bouquets et j’imagine déjà ajouter des plants l’an prochain. Après ma grande hésitation du moment, c’est l’eucalyptus. Depuis que j’ai entendu dans une émission de télé qu’on pouvait en planter dans nos régions, j’en rêve! Par contre, l’eucalyptus s’approche plus d’un arbre… Il peut faire 1 mètre (3 pieds et 3 pouces) de diamètre et jusqu’à 5 mètres (16 pieds et 5 pouces) de haut!

En attendant que je me décide, je vous propose une recette végétalienne de tofu au curry. J’ai pris cette recette dans le livre de Loounie cuisine.

Curry de chou-fleur au tofu
Curry de chou-fleur au tofu
Pour 3 personnes

200 g de tofu ferme ou extra-ferme*
½ cuillère à soupe de sauce soja
½ cuillère à soupe de jus de citron ou de vinaigre de cidre
½ cuillère à soupe de sirop d’érable
¼ à ⅓ de tasse ou 15 à 20 g de levure alimentaire
  en flocons**
½ cuillère à soupe d’huile végétale
1 cuillère à thé de gingembre frais râpé
1½ cuillère à soupe de pâte de curry rouge
½ cuillère à thé de curcuma moulu
1 oignon, haché
2 tasses ou 200 g de chou-fleur*** en petits bouquets
½ cuillère à soupe de sirop d’érable
½ cuillère à soupe de jus de lime
2 cuillères à soupe d’eau
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de sauce tomate
   ou de tomate en dés
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de lait de coco
Sel
Arachides ou noix de cajou, au goût (facultatif)

Éponger le tofu pour retirer le plus d’eau possible. Avec les doigts, défaire le tofu en morceaux.

Dans un bol, mélanger la sauce soja, le jus de citron et le sirop d’érable. Ajouter le tofu et bien mélanger. Si désiré, laisser mariner le tofu pendant 4 à 12 heures**** au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Ajouter la levure alimentaire au tofu et bien mélanger.

Déposer le tofu sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin ou d’un tapis en silicone. Enfourner et cuire pendant 25 minutes ou jusqu’à ce que le tofu soit bien doré.

Pendant que le tofu cuit au four, préparer la sauce du curry. Dans une casserole, chauffer l’huile et ajouter le gingembre. Faire revenir pendant 1 minute. Ajouter la pâte de curry et le curcuma, poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Ajouter l’oignon et cuire pendant 2 minutes.

Ajouter le chou-fleur, le sirop d’érable, le jus de lime, l’eau et la sauce tomate. Porter à ébullition, réduire le feu, couvrir et laisser mijoter pendant 8 minutes.

Ajouter la lait de coco et laisser mijoter à découvert pendant 7 minutes. Ajouter le tofu et bien mélanger. Saler au goût. Servir et garnir d’arachides. Déguster avec plaisir.

*Au Québec, il y a plusieurs textures possible dans les tofus : ferme, extra-ferme, mi-ferme, mou, soyeux, crémeux, etc. En Suisse, on trouve généralement le tofu ferme dans les rayons réfrigérés dédiés aux alimentes végétariens… et il n’y a pas d’autres textures disponible en générale dans cette section.
**La levure alimentaire ou nutritionnelle n’est pas la levure que l’on utilise pour faire du pain (et encore moins la levure chimique utilisée en pâtisserie). En Suisse, on trouve la levure alimentaire dans les pharmacies ou les magasins d’alimentation spécialisés. Au Québec, elle se trouve de plus en plus facilement dans les épiceries.
***Vous pouvez remplacer la moitié du chou-fleur par un autre légume : petits pois, pois mange-tout, poivron, etc.
****Moi, je préfère quand le tofu a mariné plusieurs heures, mais libre à vous d’omettre cette étape.

Et vous, comment se portent vos plates-bandes?

Pourquoi on n’en parle pas?

Depuis presqu’un an, j’ai le livre de Loounie. Je ne l’ai sans doute pas assez exploré. Cependant en début d’année, j’avais un bloc de tofu et je cherchais une recette rapide. La recette qui m’a interpellée est celle des croquettes de tofu de style Shake’n Bake. À première vue, les ingrédients rappellent son célèbre tofu magique. Pourtant, le résultat est différent et à la maison, cette recette a eu un grand succès. Je l’ai même servi à des invités qui ne sont pas amateur de tofu. Cette recette est, à mon avis, la recette pour apprendre à découvrir le tofu. Comment se fait-il qu’elle ne soit pas plus connue?

Aujourd’hui, je partage avec vous la délicieuse recette de croquettes de tofu style Shake’n Bake parue dans le livre Loounie cuisine. À essayer sans hésitation et encore plus si vous avez déjà de la levure alimentaire dans vos armoires (à ne pas confondre avec la levure à pain ou la levure chimique)!

Croquettes de tofu de style Shake'n Bake
Croquettes de tofu de style Shake’n Bake
Pour 2 à 3 personnes

200 g de tofu ferme
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe de jus de lime
½ cuillère à thé de sauce piquante au choix
¼ de tasse ou 15 g de chapelure panko*
1 cuillère à soupe de levure alimentaire

Préchauffer le four à 220°C (425°F).

Dans un bol, mélanger la sauce soja, le jus de lime et la sauce piquante. Réserver.

Égoutter et presser le tofu pour extraire le plus d’eau possible. Avec les mains, défaire le tofu en morceaux d’environ 2,5 cm (1 pouce) de côté. Ajouter le tofu dans le bol contenant la sauce soja et mélanger.

Dans un plat ayant un couvercle qui ferme hermétiquement, mélanger la chapelure et la levure alimentaire. Ajouter le tofu, fermer le plat et bien secouer.

Répartir le tofu sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 20 minutes. Retourner les morceaux de tofu après 10 minutes de cuisson. Servir et accompagner de la sauce de votre choix. Déguster avec plaisir.

*Si vous n’avez pas de chapelure panko, vous pouvez la remplacer par des céréales de style Corn Flakes émiettées ou de la chapelure régulière.

Je prévois de faire cette recette la prochaine fois que je verrais mes parents… je ne sais pas si cette nouvelle va les réjouir!

Ce n’est pas vert…

Le paysage est de nouveau enneigé… d’accord, c’est surtout sur les montagnes, mais les températures se sont bien refroidies en plaine également. De plus, je me demande si les bourgeons de l’abricotier ne vont pas geler pour la seconde fois. Bref, nous sommes loin du joli vert Irlandais dans nos paysage. Encore une fois, je n’ai pas préparé de recette particulière pour la Saint-Patrick… D’un autre côté, je ne pense pas plus à préparer quelque chose de particulier pour la Saint-Jean qui est portant une fête encore plus significative pour moi.

En cette journée de la Saint-Patrick, je vous propose une recette de brioches croustillantes. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 19, numéro 1.

Brioches croustillantes
Brioches croustillantes
Pour 12 brioches individuelles

Brioches
⅓ de tasse ou 60 g d’écorces d’agrumes confites*
⅓ de tasse ou 45 g de raisins secs
1 cuillère à soupe de rhum brun
¾ de tasse ou 187 g de lait tiède
½ cuillère à soupe de levure instantanée
2 oeufs
2 cuillères à soupe d’huile végétale
2 cuillères à thé d’extrait de vanille
2 cuillères à thé d’eau de fleur d’oranger ou de zestes
  d’orange
3¼ à 3½ tasse ou 490 g de farine
½ tasse ou 100 g de sucre
1 cuillère à thé de sel
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré

Enrobage
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé, fondu
½ tasse ou 100 g de sucre
Sucre supplémentaire pour saupoudrer les brioches

Brioches
Dans un bol, mélanger les écorces d’agrumes, les raisins secs et le rhum. Laisser macérer pendant 15 minutes.

Dans un autre bol, mélanger le lait et la levure. Laisser reposer pendant 5 minutes. Ajouter les oeufs, l’huile, la vanille et l’eau de fleur d’oranger.

Dans un grand bol, verser la farine, le sucre et le sel. Verser la préparation contenant la levure et mélanger jusqu’à ce que la pâte commence à se former. Incorporer graduellement le beurre, puis pétrir la pâte pendant 5 minutes. La pâte sera molle et légèrement collante. Ajouter les écorces d’agrumes, les raisins secs et le rhum. Mélanger de nouveau. Couvrir le bol d’une pellicule plastique et laisser lever pendant 8 heures ou toute une nuit à température ambiante.

Enrobage
Dans un bol, verser le beurre fondu. Dans un autre bol, verser le sucre.

Dans du papier parchemin, couper 12 carrés de 15 cm (6 pouces) de côté.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, verser la pâte et la couper en 12 morceaux . Façonner chaque morceaux en boule. Tremper chaque boule de pâte dans le beurre fondu, puis dans le sucre**. Déposer les boules de pâte sur un carré de papier parchemin, puis les déposer dans les alvéoles d’un moule à muffin.

Laisser lever pendant 45 minutes ou jusqu’à ce que les brioches doubles de volume dans un endroit à l’abri des courants d’air.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Saupoudrer d’un peu de sucre les brioches. Déposer le moule à muffin sur une plaque de cuisson et enfourner. Cuire pendant 25 à 27 minutes ou jusqu’à ce que les brioches soient bien dorées. À la sortie du four, démouler les brioches et, si possible, les déposer sur une grille pour les laisser totalement refroidir. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez remplacer les écorces d’agrumes confites et les raisins secs par des fruits séchés (canneberges, bleuets, myrtilles, dattes, figues, etc.), par des noix ou du chocolat.
**S’il reste du sucre, vous pouvez le saupoudrer sur les brioches. Si vous en manquez, ajouter un peu de sucre, mais faites attention de ne pas trop mettre de sucre sur les brioches : le résultat sera trop sucré et moins intéressant.

Joyeuse Saint-Patrick qu’il y ait du vert ou non autour de vous!