Mot-clé : vin

Sauce pour les pâtes…

Pour les pâtes, je suis rarement créative et la sauce de style bolognaise à toujours beaucoup de succès à la maison. Souvent, je la prépare en moins de 30 minutes. Pourtant, ce genre de sauce est meilleur lorsque ça mijote longuement. J’ai beau venir du Québec où les sauces à spaghetti cuites pendant des heures sont traditionnelles, je n’en ai jamais fait… Un jour, je préparerais la sauce à spaghetti de mes parents.

En attendant, quand j’anticipe un peu sur ce genre de sauce, j’aime bien préparer des ragùs. La dernière que j’ai essayé est une ragù pour les carnivores. J’ai pris cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Ragù pour carnivores
Ragù pour carnivores
Pour 8 à 10 personnes

1½ cuillère à soupe d’huile d’olive
750 g de rôti de palette de boeuf désossé
150 g de bacon coupé en dés ou de lardons
1 barquette ou 227 g de champignons blancs
1 oignon
½ tasse ou 125 g de vin rouge
4 saucisses au choix : italienne douce ou forte, merguez,
  aux herbes, etc.
1 boîte de 398 ml ou 400 g de tomates broyées ou en purées
1 boîte de 398 ml ou 400 g de tomates en dés ou concassées
1 cuillère à soupe de cassonade ou de sucre roux
1 feuille de laurier
2 branches de romarin frais*
1 branche de thym frais*
Sel et poivre

Hacher l’oignon. Couper en tranches ou en petits dés les champignons. Retirer le boyaux des saucisses et les couper en morceaux de la taille d’une bouchée.

Préchauffer le four à 160°C (325°F).

Dans une grande casserole allant au four, verser l’huile d’olive et la faire chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, saisir le rôti de palette sur tous les côtés. Saler et poivrer la viande. Réserver la viande dans une assiette.

Dans la même casserole, ajouter les lardons, les champignons et l’oignon. Faire cuire jusqu’à ce que les lardons et les champignons soient bien dorés. Au besoin, ajouter un peu d’huile.

Remettre le rôti de palette dans la casserole et ajouter le vin, les saucisses, les tomates broyées, les tomates en dés, la cassonade, la feuille de laurier, le romarin et le thym. Porter à ébullition. Couvrir et enfourner pendant 4 heures ou jusqu’à ce que le rôti de palette se défasse facilement à l’aide d’une fourchette.

À la sortie du four, retirer le couvercle et laisser reposer pendant 20 à 30 minutes. Saler et poivrer. Sortir le rôti de palette de la casserole et l’effilocher. Remettre la viande dans la casserole et bien mélanger. Servir sur des pâtes et déguster avec plaisir.

*Si vous n’avez pas d’herbes fraîches sous la main, ajouter 1 cuillère à soupe d’un mélange d’herbes séchées.

Et vous, êtes-vous plus pour les sauces qui ont mijoté longuement ou pour les sauces rapides avec les pâtes?

Journée ordinaire…

Les journées défilent et se ressemblent. Même s’il y a un lapin de Pâques qui est venu se promener dans le jardin et y laisser des chocolats, j’ai l’impression que cette journée n’a rien de particulière. Bref, je n’ai pas grand chose à vous raconter.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de pâtes toutes simples que j’ai improvisé : des spaghetti au saumon et aux petits pois.

Spaghetti au saumon et aux petits pois
Spaghetti au saumon et aux petits pois
Pour 2 personnes

1 cuillère à soupe d’huile d’olive
200 g de saumon sans la peau
1 cuillère à soupe de beurre
1 échalote
¼ de tasse ou 62 g de vin blanc
⅔ de tasse ou 167 g de bouillon de légumes
Zeste de 1 lime
1 à 2 cuillères à thé de jus de lime
¾ de tasse ou 112 g de petits pois
2 cuillères à soupe de ciboulette ciselée
2 portions ou 140 g de spaghetti
Sel et poivre

Couper le saumon en petits dés. Hacher finement l’échalote.

Remplir une casserole d’eau et la porter à ébullition. Saler généreusement. Quand l’eau bout, cuire les pâtes selon les indications du fabricant.

En parallèle dans une poêle, chauffer l’huile d’olive. Quand le corps gras est chaud, ajouter le saumon et le cuire. Saler et poivrer le saumon. Retirer le saumon de la poêle quand il est cuit. Ajouter le beurre dans la poêle et faire revenir l’échalote. Quand l’échalote commence à dorer légèrement, ajouter le zeste de lime. Ensuite, déglacer la poêle avec le vin. Laisser réduire presque totalement. Ajouter le bouillon de légumes et laisser mijoter.

Quand il reste moins de 5 minutes de cuisson aux pâtes, ajouter les petits pois dans la sauce. Remettre le saumon dans la sauce lorsqu’il reste environ 3 minutes de cuisson aux pâtes. Ajouter le jus de lime et la ciboulette. Saler et poivrer au goût.

Quand les pâtes sont cuites, les égoutter en conservant un peu d’eau de cuisson et ajouter les pâtes dans la sauce. Au besoin, ajouter un peu d’eau de cuisson. Servir et déguster avec plaisir.

Bon dimanche de Pâques!

Semaine de fatigue…

Comme plusieurs, cette semaine a été une petite aventure et la fatigue s’est bien manifestée. Je profite de mon dimanche pour prendre du temps pour moi en espérant que je serais en pleine forme pour attaquer la nouvelle semaine.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de médaillons de porc avec un sauce à la crème et ciboulette. C’est une petite improvisation de ma part qui nous a bien plus et qui me permet d’utiliser un peu de la ciboulette de mon jardin.

Médaillons de porc, sauce à la crème et ciboulette
Médaillons de porc, sauce à la crème et ciboulette
Pour 4 personnes

Médaillon de porc
1 filet de porc d’environ 500 g
1 à 2 cuillères à soupe de moutarde douce ou préparée
8 tranches de bacon ou de lard à griller
2 cuillères à soupe de chapelure
2 cuillères à soupe de poudre d’amandes
1 cuillère à soupe de ciboulette ciselée
Huile d’olive en quantité suffisante

Sauce
1 échalote
1 cuillère à soupe de beurre
¼ de tasse ou 62 g de vin blanc
1 tasse ou 250 g de bouillon de poulet
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou de demi-crème
¾ de cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
1 cuillère à soupe de ciboulette ciselée
Sel et poivre

Médaillon de porc
Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Couper le filet de porc en 8 morceaux de même taille. Badigeonner tous les morceaux de viande de moutarde. Enrouler une tranche de lard autour de chaque morceaux de viande. Déposer les médaillons de porc sur une plaque de cuisson. Saler et poivrer le dessus.

Dans un bol, mélanger la chapelure, la poudre d’amande et la ciboulette. Répartir ce mélange sur les médaillons de porc. Presser sur le mélange pour qu’il adhère bien à la viande. Verser un filet d’huile d’olive sur chaque médaillon. Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce que la viande soit cuite.

Sauce
Pendant que la viande cuit, préparer la sauce. Hacher finement l’échalote.

Dans une poêle, faire fondre le beurre. Ajouter l’échalote et la faire revenir jusqu’à ce qu’elle soit translucide. Déglacer avec le vin blanc. Laisser réduire presqu’à sec et ajouter le bouillon de poulet. Laisser réduire de moitié.

Délayer la fécule de maïs dans la crème. Ajouter ce mélange à la sauce et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la sauce ait épaissi. Ajouter la ciboulette. Saler et poivrer au goût.

Servir les médaillons de porc avec la sauce à la crème et ciboulette. Déguster avec plaisir.

Bonne semaine!

Rien de particulier

Aujourd’hui, il n’y a rien en particulier que j’ai envie de partager. Je ne suis pas au top de ma forme et je n’ai pas grand chose à dire sur ma fin de semaine. Des fois, nous n’avons pas envie de communiquer et c’est tout à fait normal.

Je vous propose donc très simplement une recette de pâtes au poulet avec une sauce béchamel au céleri-rave. J’ai pris cette idée de le magazine Ricardo volume 17, numéro 8.

Pâtes au poulet à la sauce béchamel au céleri-rave
Pâtes au poulet à la sauce béchamel au céleri-rave
Pour 3 personnes

2½ cuillères à soupe de beurre, tempéré
1 cuillère à soupe de farine
1 petit oignon
1 gousse d’ail
1 tasse ou 165 g de céleri-rave
¾ de tasse ou 187 g de lait
¾ de tasse ou 187 g de bouillon de poulet
1 carotte
1 branche de céleri
½ blanc de poireau
300 g de poitrines de poulet
¼ de tasse ou 62 g de vin blanc
1 pincée de flocons de piment ou de piment moulu
1 pincée de muscade moulue
3 portions ou 210 g de pâtes au choix.
Sel et poivre

Dans un bol, mélanger 1 cuillère à soupe de beurre avec la farine.

Hacher finement l’oignon et l’ail. Couper le céleri-rave en dés. Détailler la poitrine de poulet en petits dés.

Dans le bol d’un robot muni d’une lame en « s », hacher finement la carotte, la branche de céleri et le poireau.

Dans une casserole, chauffer ½ cuillère à soupe de beurre et y faire revenir l’oignon avec l’ail. Quand l’oignon est translucide et tendre, ajouter le céleri-rave, le lait et le bouillon de poulet. Porter à ébullition. Couvrir, réduire le feu et laisser mijoter pendant 20 minutes ou jusqu’à ce que le céleri-rave soit tendre. Ajouter le mélange de beurre et de farine en mélangeant. Poursuivre la cuisson pendant 2 minutes. Retirer la préparation du feu et mixer à l’aide d’un pied-mélangeur. Réserver.

Dans une poêle, chauffer le beurre restant. Quand le corps gras est assez chaud, ajouter le poulet et le faire dorer. Quand le poulet est doré de tous les côtés, saler et poivrer. Ajouter les légumes mixés et poursuivre la cuisson pendant 5 minutes. Déglacer avec le vin et ajouter la muscade ainsi que le piment. Laisser mijoter pendant 5 minutes. Ajouter la préparation de céleri-rave. Saler et poivrer au goût. Réserver au chaud.

Remplir une grande casserole d’eau et porter à ébullition. Quand l’eau bout, saler généreusement. Ajouter les pâtes et cuire selon les indication du fabricant. Égoutter les pâtes et les ajouter dans la sauce. Servir et déguster avec plaisir.

Bonne fin de journée!

C’est fini… ou presque!

La période de l’abondance et des repas gargantuesques achèvent heureusement. J’ai envie de retrouver un brin d’équilibre et de réduire la quantité d’éléments sucrés qui envahit ma cuisine! D’accord, j’avoue, il nous reste encore un repas des fêtes, mais pour l’instant, la date n’est même pas fixée. J’espère tout de même que ce sera avant la mi-janvier…

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette parfaite pour l’apéro : des rillettes de saumon. J’ai pris cette recette sur le site Le Journal des Femmes.

Rillettes de saumon
Rillettes de saumon
Pour 6 à 10 personnes en bouchées

180 g de saumon sans la peau
3 cuillères à soupe de vin blanc ou de bouillon au choix
2 cuillères à soupe d’eau
65 g de saumon fumé
¼ de tasse ou 62 g de crème fraîche, de crème sure
  ou de double crème
½ cuillère à soupe de jus de citron
2 cuillères à soupe de ciboulettes ciselées
Sel et poivre

Dans une casserole ayant un couvercle, verser le vin et l’eau. Déposer le morceau de saumon et couvrir. Porter à ébullition. Dès que le vin frémit, baisser le feu et laisser cuire pendant 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce que le saumon soit cuit. Retirer le saumon de la casserole et laisser totalement refroidir.

Déposer le saumon cuit dans un bol. À l’aide d’une fourchette, défaire le saumon en petits morceaux. Ajouter la crème et le jus de citron. Bien mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Incorporer la ciboulettes. Saler et poivrer au goût. Réserver au frais.

Découper le saumon fumé* en bouchées.

Au moment de servir, tartiner les rillettes sur un craquelin, une rondelle de concombre ou du pain grillé et garnir d’un morceau de saumon fumé. Déguster sans attendre avec plaisir.

*J’ai préféré servir le saumon fumé sur les rillettes, mais vous pouvez l’incorporer dans les rillettes. Dans ce cas, il faut mixer le saumon fumé avec la crème à l’aide d’un pied mélangeur ou d’un petit robot culinaire muni d’une lame en « s ».

Demain, c’est la fête des Rois, est-ce que vous dégusterez une galette? Ici, ce n’est vraiment pas dans nos habitudes…