Mot-clé : paprika

Activité d’automne?

Alors que les flancs des montagnes se partent de couleurs, je me rends compte que nous n’avons pas vraiment d’activité d’automne. Pendant cette période, nous ne faisons pas de balade particulière, nous ne faisons pas d’activité liée à cette saison et nous ne fréquentons pas non plus une des fêtes environnantes. Pour tout dire, il est même rare que nous mangions un repas de chasse… mon chéri n’est pas vraiment friand de la chasse et il préfère largement les steaks de chevreuil (qui est plutôt du cerf) sur le barbecue de beau-papa au Québec.

En attendant que je réalise des recettes d’automne, je vous propose une recette de poulet épicé à l’ananas rôti. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 20, numéro 6.

Poulet épicé à l'ananas rôti
Poulet épicé à l’ananas rôti
Pour 3 personnes

1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de ketchup
1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
1 cuillère à soupe de sirop d’érable
½ cuillère à thé de paprika ou de paprika fumé*
½ cuillère à thé d’assaisonnement au chili**
1 tasse ou 145 g d’ananas frais***
1 courgette (facultatif)
300 g de poitrines de poulet
Sel et poivre

Dans un bol, mélanger le ketchup, le vinaigre de cidre, le sirop d’érable, le paprika et l’assaisonnement au chili. Réserver.

Couper l’ananas en dés. Couper en demi-rondelles la courgette. Couper les poitrines de poulet en dés.

Dans une poêle, chauffer ½ cuillère à soupe d’huile. Quand le corps gras est bien chaud, faire doré l’ananas pendant environ 2 minutes. Retirer de la poêle et réserver.

Dans la même poêle, faire revenir les courgettes pendant 5 minutes. Retirer les courgettes de la poêle et réserver.

Ajouter le restant d’huile dans la poêle et faire dorer les dés de poulet. Saler et poivrer. Remettre les dés d’ananas ainsi que les courgettes dans la poêle et ajouter la sauce. Bien mélanger. Couvrir et laisser mijoter pendant 5 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit cuit. Saler et poivrer au besoin.

Servir avec du riz et déguster avec plaisir.

*J’ai utilisé du paprika classique, car pour l’instant, je n’ai jamais goûté de paprika fumé qui me plaise.
**Si vous avez que de la poudre de chili, il suffit d’utiliser une majorité de poudre de chili et de compléter en part égale avec de la poudre d’oignon et de l’origan.
***Vous pouvez utiliser de l’ananas en boîte, par contre le résultat sera différent.<

Il y a bien une balade qui me fait envie pour profiter des couleurs… mais je ne pense pas que Mini-nous soit motivé ni que ce soit facile avec Petit-coeur dans le porte-bébé.

Déjà octobre!

Hier, j’ai réalisé que c’était déjà le 1er octobre. Je crois que je repoussais l’idée de voir ce mois arriver. Ce n’est pas que je n’aime pas ce mois ni le changement de saison qui se profile de plus en plus, c’est juste que je n’arrive pas à admettre que je ne ferai pas de défi de dessin cette année. Après trois ans à réaliser des petits dessins tous les jours de ce mois, ça me fait drôle de laisser tomber ce défi. J’essayerai de prendre le plus souvent mes pinceaux pour réaliser des aquarelles, mais je pense être loin des 31 réalisations…

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose une petite recette simple de boulettes à la sauce au paprika.

Boulettes à la sauce au paprika
Boulettes à la sauce au paprika
Pour 3 personnes

300 g de boeuf haché*
2 cuillères à soupe de chapelure
1 cuillère à soupe de lait
1½ cuillère à thé de paprika
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
¼ de tasse ou 62 g de vin blanc
½ tasse ou 125 g de bouillon de légumes
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou de demi-crème
Sel et poivre

Dans un bol, déposer la chapelure et ajouter le lait. Laisser la chapelure absorber le lait. Ajouter ½ cuillère à thé de paprika, la poudre d’oignon et le boeuf haché. Saler et poivrer. Mélanger pour bien répartir tout les ingrédients. Façonner des boulettes en prélever environ 1½ cuillère à soupe de viande.

Dans une poêle, chauffer l’huile. Saisir les boulettes de tous les côtés. Dégraisser si désiré. Ajouter le paprika, mélanger et poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Déglacer avec le vin blanc et laisser réduire de moitié.

Ajouter le bouillon de légumes et la crème. Porter à ébullition. Quand la sauce bout, réduire le feu et laisser mijoter jusqu’à ce que les boulettes soient cuites, soit de 10 à 12 minutes. Au besoin, ajouter un peu d’eau pour allonger la sauce pendant la cuisson. Saler et poivre. Servir avec un riz et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez réaliser la recette avec du porc haché. Je pense que la recette serait également intéressante avec du poulet (ou de le dinde) haché.

Et vous, dessinez-vous pendant le mois d’octobre?

La rentrée, le retour des bonnes habitudes?

Je ne sais pas si je vais reprendre mon rythme habituel avec le retour de la routine scolaire, mais après un article dimanche, voici un autre article aujourd’hui. Il faut dire que j’ai quelques recettes salées à partager, mais je me demande si la semaine prochaine je ne vais pas alterner les recettes salées et sucrées.

En attendant de voir si je reprends mes bonnes habitudes, je vous propose ma recette préférée du 1er août : des rillettes de poulet rôti. J’ai découvert cette recette sur le site de Pique-Assiette.

Rillettes de poulet rôti
Rillettes de poulet rôti
Pour 2 pot de 250 ml

2 tasses moins 2 cuillères à soupe ou 280 g de reste de
  poulet rôti avec la peau*
3 cuillères à soupe ou 40 g de graisse de canard
⅔ à ¾ de tasse ou 150 à 200 g de bouillon de poulet**
Herbes de Provence ou un autre mélange d’herbes
Paprika

Préchauffer le four à 220°C (430°F).

Dans un petit plat à gratin pas trop grand, déposer la viande. Saupoudrer d’herbes de Provence et de paprika. Verser le bouillon et la graisse de canard pour recouvrir la viande. Couvrir la viande avec la peau de poulet.

Enfourner et cuire pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que la peau soit dorée et bien croustillante.

Retirer la peau et la laisser refroidir. Ensuite, la hacher finement ou la passer dans un moulin à épices pour obtenir une consistance sableuse.

Effilocher la viande à l’aide d’une fourchette. Ajouter la peau et mélanger. Au besoin, ajouter du bouillon de poulet pour obtenir une texture souple et moelleuse : les rillettes doivent se tartiner facilement. Déposer dans un ou deux bocaux et réfrigérer au moins 1 heure avant de servir.

Tartiner les rillettes sur un pain grillé et déguster avec plaisir. Les rillettes se conservent pendant 1 semaine au réfrigérateur.

*Privilégiez la viande prélevée sur les cuisses, les ailes ou autour de la carcasse.
**Pour obtenir un bouillon sans effort, choisissez un plat pour cuire le poulet pas trop grand. Assaisonnez la peau du poulet sur toutes les faces. Déposez 2 carottes dans le fond du plat et placez le poulet dessus. Verser ½ à ¾ ou 125 à 180 g d’eau. Enfourner et cuire votre poulet jusqu’à ce que la chaire se détache facilement. Après la cuisson, filtrez le bouillon obtenu.

Et vous, est-ce plus facile d’établir une routine au moment de la rentrée=?

Sortie d’enfants

J’ai une amie qui a un enfant du même âge que Mini-nous. Les enfants rentrent souvent ensemble de l’école et planifient leur mercredi après-midi. Cette fois, leur choix s’était porté sur une sortie à un domaine de loisirs et un dîner crêpes. Avec les horaires variables de Petit-coeur, je garde volontiers les enfants à la maison, mais il me serait difficile d’accompagner à ce genre d’endroit. Je peux vous dire que je me sens hyper redevable à cette amie et que lorsque Petit-coeur aura des horaires un peu plus prévisibles, je vais lui rendre l’appareil!

En attendant, voici une recette qui n’a rien avoir. Je vous propose des côtes levées braisées. J’ai pris cette recette dans le livre Plaisirs coupables de Jean-François Plante.

Côtes levées braisées
Côtes levées braisées
Pour 2 à 3 personnes

Marinade
1 kg de côtes levées
4 tasses ou 1 litre de bouillon de boeuf
1 branche de romarin frais
2 gousses d’ail
½ tasse ou 125 g de sauce chili
2 cuillères à thé de paprika fumé*
1 cuillère à thé de poudre d’ail
1 pincée de piment de Cayenne
2 cuillères à thé de sauce soja
2 cuillères à thé de vinaigre de vin rouge
Tabasco ou tabasco chipotle au goût

Mélange d’épices
1 cuillère à soupe de paprika fumé
2 cuillères à thé de poudre d’ail
1 cuillère à thé de cassonade
¾ de cuillère à thé de thym séché
2 cuillères à thé d’épices à steak
Sel et poivre

Marinade
Découper les côtes levées en section de deux ou trois os. Émincer l’ail.

Dans une grande casserole, déposer les côtes de porc, verser le bouillon de boeuf, puis ajouter le romarin et l’ail. Saler et poivrer. Porter le tout à ébullition. Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 1h30.

Retirer les côtes levées du bouillon. Prélever 3 cuillères à soupe de bouillon.

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Dans un bol, mélanger le bouillon réservé avec la sauce chili, le paprika fumé, la poudre d’ail, le piment de Cayenne, la sauce soja, le vinaigre de vin rouge et le tabasco. Déposer les côtes levées et les laisser mariner pendant 1 à 2 minutes. Retirer les côtes levées de la marinade et les répartir sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Mélange d’épices
Dans un bol, mélanger le paprika fumé, la poudre d’ail, la cassonade, le thym, les épices à steak, le sel et le poivre. Saupoudrer ce mélange sur les côtes levées. Enfourner et cuire pendant 15 à 20 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer le paprika fumé par du paprika doux, cependant la saveur sera moins prononcée.

Bon mercredi!

Il y a un moment

Depuis la création de mon blog, c’est la première fois que je m’absente aussi longtemps. Je crains également que cette situation perdure un petit moment. En mars, un Petit-coeur est venu agrandir notre famille. Ce chamboulement est magnifique, mais nous n’avons toujours pas repris une routine. Nous apprenons à jongler entre l’horaire de Mini-nous et l’attention que réclame ce Petit-coeur. Avec la fatigue de fin de grossesse, j’ai moins cuisiné et je n’ai pas eu la motivation de préparer quelques articles à l’avance. Maintenant avec les nuits courtes, l’impression de faire continuellement du lavage et la fatigue qui persiste, mon blog en subit les conséquences. J’espère pouvoir revenir rapidement et au moins proposé une recette par semaine. En attendant, je vais juste profiter de ma famille et essayer de récupérer.

Pour aujourd’hui, je vous présente une recette de porc effiloché sucré-salé. J’ai pris cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Porc effiloché sucré-salé
Porc effiloché sucré-salé
Pour 4 personnes

500 g d’épaule de porc
1 cuillère à soupe de sucre d’érable*
1 cuillère à thé de sel
½ cuillère à thé de paprika
½ cuillère à thé d’origan séché
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
Poivre

Préchauffer le four à 150°C (300°F).

Dans un bol, mélanger le sucre d’érable, le sel, le paprika, l’origan, la poudre d’oignon et le poivre.

Déposer l’épaule de porc sur un grand papier d’aluminium. Saupoudrer le mélange d’épices et le frotter sur toutes les faces de la viande. Emballer la viande dans le papier d’aluminium.

Enfourner et cuire pendant 1h30 ou jusqu’à ce que la viande se défasse facilement à la fourchette. Déposer la viande dans un bol avec son jus de cuisson et la l’effilocher à l’aide de deux fourchettes. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer le sucre d’érable par de la cassonade, du sucre roux ou du sucre blanc.

Bon dimanche et à bientôt!