Mot-clé : paprika

Il y a bien longtemps…

Je ne sais pas si vous vous rappelez, mais pendant l’un des premiers Euro que j’ai vu, mon chéri et moi, choisissions le gagnant de différentes qualifications et nous cuisinions un plat de ce pays. Je me rappelle que je n’avais pas eu beaucoup de chance à ce petit jeu contrairement à mon chéri qui était tombé sur l’Espagne. Sans hésitation, il avait préparé une paëlla… à sa façon. C’est une recette qui est restée dans nos habitudes et qui a légèrement changée au fil des ans.

Pourtant, même si nous aimons bien cette recette, je n’ai jamais osé la publier. Bien sûr, elle est loin des manières de faire des classiques paëllas (et oui, il existe des tonnes de versions et de façon de faire selon les familles et les différentes régions), mais pourquoi se restreindre? Je vous propose donc la fausse paëlla de Monsieur.

Fausse paëlla de Monsieur
Fausse paëlla de Monsieur
Pour 3 personnes

1 cuillère à soupe d’huile d’olive
200 g de poitrine de poulet
1 oignon
½ poivron orange
¾ de tasse ou 112 g de petits pois
1 cuillère à thé d’origan séché
½ cuillère de paprika
¼ de cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de poivre
¼ cuillère à thé de curry doux*
⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 70 g de riz à grain long
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de bouillon
  de poulet
⅔ de tasse moins 1 cuillère à soupe ou 150 g d’eau
⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 100 g de coulis
  de tomates
Sel et poivre pour assaisonner le poulet

Couper la poitrine de poulet en petits dés.

Hacher l’oignon et couper le poivron en petits dés.

Dans une grande poêle ou un wok, verser l’huile et la faire chauffer. Quand l’huile est bien chaude, ajouter le poulet et le faire revenir. Saler et poivrer. Quand le poulet est bien doré, retirer de la poêle et réserver.

Dans la même poêle, ajouter l’oignon et le poivron. Cuire jusqu’à ce que l’oignon soit translucide. Ajouter les petits pois, l’origan, le paprika, le sel, le poivre, le curry doux et le riz. Poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Ajouter le bouillon de poulet, l’eau et le coulis de tomates. Porter à ébullition. Couvrir, réduire le feu et laisser mijoter pendant 15 minutes**. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer le curry par du curcuma.

Et vous, est-ce que vous avez déjà cuisiné une paëlla de manière classique ou non?

Un dîner seule…

Cette semaine depuis très longtemps, mon chéri a repris le chemin vers bureau, donc il ne dîne plus tous les midis avec nous. En prime, Mini-nous dîne généralement une fois par semaine chez ses grands-parents, alors je me suis retrouvée seule pour un midi pour la première fois depuis…. bien longtemps. Cette situation me perturbe un peu, mais j’en ai profité pour faire un plat qui a peu de succès à la maison : un macaroni au fromage! Ce n’est pas un plat qui me vient spontanément en tête et souvent, je préfère réaliser une sauce Alfredo au chou-fleur. La dernière fois que j’ai fait un macaroni au fromage, ça doit être quand j’ai préparé celui-ci, soit en 2014!

Je vous propose donc une recette de macaroni au fromage orange. Je l’ai trouvé des plus délicieuse, mais n’hésitez pas à ajouter des épices de votre choix ou une sauce pimentée pour rehausser les saveurs et l’ajuster à votre goût. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 1, numéro 2.

Macaroni au fromage orange
Macaroni au fromage orange
Pour 1 personne*

½ ou 1 petit oignon
½ cuillère à soupe ou 7 g de beurre
½ cuillère à soupe ou 4 g de farine
½ tasse ou 125 g de lait
½ tasse ou 85 g de macaroni ou de cornettes
3 cuillères à soupe ou 43 g de fromage cheddar râpé,
  si possible orange**
3 cuillères à soupe ou 43 g de fromage fondu style
  Cheese Whiz***
¼ de cuillère à thé de paprika
2 pincées de poudre d’oignon ou de poudre d’ail
1 ou 2 pincées de piment de Cayenne moulu
Sel et poivre

Hacher finement l’oignon.

Dans une casserole, faire fondre le beurre. Quand le corps gras est chaud, ajouter l’oignon et le faire revenir jusqu’à ce qu’il soit tendre. Ajouter la farine et cuire pendant 1 minute. Ajouter le lait et cuire en brassant régulièrement jusqu’à ce que la préparation épaississe.

En parallèle, remplir une casserole d’eau et porter à ébullition. Saler généreusement et ajouter les pâtes. Cuire les pâtes selon les indications du fabricant. Égoutter les pâtes et les ajouter à la sauce.

Ajouter les fromages, le paprika, la poudre d’oignon et le piment de Cayenne. Bien mélanger jusqu’à ce que les fromages soient totalement fondus. Saler et poivrer au goût. Servir et déguster avec plaisir.

*Sachez que la portion est assez généreuse pour une personne, mais pas assez pour deux. Vous pouvez aussi doubler ou tripler la recette.
**Vous pouvez remplacer le fromage cheddar par un autre fromage qui fond bien : Gruyère, fromage à raclette, etc.
***Il est possible d’utiliser des tranches de fromage fondu (style Singles de Kraft) ou du Kiri pour remplacer le Cheese Whiz.

Et vous, est-ce que le macaroni au fromage à du succès chez vous?

Ces personnages sorties de nul part…

Il y a déjà un moment, je me suis attaquée à une saga littéraire. Autant, j’aime bien l’histoire, autant je trouve difficile de passer d’un tome à l’autre. Entre chaque livre, l’auteur ne reprend pas nécessairement où l’histoire s’est arrêtée et ce lap de temps ne sera pas nécessairement expliqué. Au début, ça m’a beaucoup perturbé et m’a lecture avançait lentement. Cependant, je crois que le pire vient d’arriver dans le dernier volume : des personnages sorties de nul part racontent l’histoire des personnages principaux. Pourquoi? Ces personnages n’ont pour l’instant aucun intérêt à mon avis et j’ai du mal à imaginer qu’ils en prennent au cours de l’histoire. Je me demande si l’auteur n’a pas été payé aux nombres de mots…

En attendant que je finisse cette lecture, je vous propose une recette qui n’a rien à voir, mais qui fait généralement plaisir à un grand nombre : des pépites de poulet panés. J’ai pris cette recette dans le livre Volaille & cie des éditions Marabout.

Pépites de poulet panés
Pépites de poulet panés
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet désossées
¼ de tasse ou 35 g de farine
1 oeuf
1 tasse ou 120 g de chapelure
1 cuillère à thé de paprika
2 cuillères à soupe de persil
Sel et poivre

Préchauffer le four à 180°C (350°F)

Découper les poitrines de poulet en cubes*.

Dans un bol, fouetter l’oeuf. Dans un autre bol, verser la farine. Dans un troisième bol, mélanger la chapelure, le paprika et le persil.

Enrober les morceaux de poulet de farine, puis les passer dans l’oeuf et la chapelure. Déposer des morceaux de poulet panés sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Saler et poivrer les pépites de poulet et enfourner. Cuire** pendant 20 à 25 minutes. Servir et déguster avec une sauce de votre choix.

*Vous pouvez également couper les poitrines de poulet en longs lanières.
**Il est possible de cuire les pépites de poulet à la poêle. Dans ce cas, il faudra environ 3 cuillères à soupe d’huile pour la cuisson et compter environ 10 minutes pour que le poulet soit cuit.

Bon dimanche!

Le retour des restaurants…

Je ne sais pas où vous habitez, mais ici l’annonce de la réouverture des restaurants nous remplit de joie. Même si les terrasses étaient ouvertes depuis plusieurs semaines, la météo ne nous a pas vraiment permis d’en profiter. Il y a déjà quelques semaines, mon chéri m’ai dit que ce qui lui manquait des restaurants étaient les frites. Alors quand hier, je n’avais vraiment pas envie de préparer le repas, j’ai dit pour plaisanter qu’on pourrait aller prendre une commande à l’auto du célèbre fast food pour manger des frites. Oui, nous aurions pu le faire, mais je n’avais nullement l’envie d’affronter la fil de voitures, ni de manger un repas froid, ni d’encourager ce type de restaurants quand les petits restaurateurs vont bientôt réouvrir et que préfère largement encourager ces derniers.

En attendant, j’arrive tout de même à faire quelques improvisations en cuisine. Cette fois, j’avais envie de boulettes avec une sauce pâle. Voici donc mon improvisation de boulettes de boeuf avec une sauce à la ciboulette.

Boulettes de boeuf, sauce à la ciboulette
Boulettes de boeuf, sauce à la ciboulette
Pour 3 personnes

300 g de boeuf haché
2 cuillères à soupe de chapelure*
1½ cuillère à soupe de lait
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
¼ de cuillère à thé de paprika
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
2 gousses d’ail
¼ de tasse ou 62 g de vin blanc
½ tasse ou 125 g de bouillon de poulet
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou de demi-crème
½ cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
2 à 3 cuillères à soupe de ciboulettes ciselées
Sel et poivre

Dans un bol, verser la chapelure et ajouter le laisser. Laisser reposer le temps que la chapelure absorbe le lait. Ajouter le boeuf haché, la poudre d’oignon et le paprika. Saler, poivrer et mélanger. Prélever une environ 1 cuillère à soupe et façonner en boulette. Répéter l’opération avec l’ensemble de la viande.

Éplucher et couper en deux les gousses d’ail.

Dans une poêle, ajouter l’huile et les gousses d’ail. Chauffer l’huile, quand le corps gras est bien chaud, ajouter les boulettes de viande et les faire dorer sur tous les côtés.

Déglacé la poêle avec le vin et laisser réduire de moitié. Retirer les gousses d’ail. Verser le bouillon de poulet et laisser réduire d’un tier.

Délayer la fécule de maïs dans la crème et verser dans la poêle. Laisser mijoter 5 minutes ou jusqu’à ce que la viande soit cuite. Ajouter la ciboulette, saler et poivrer. Servir et déguster avec plaisir.

J’ai utilisé de la chapelure, mais il est possible de la remplacer par des craquelins émiettés, des céréales non sucré, etc.

Et vous, qu’est-ce qui vous manque dans les restaurants?

Deux choses qui n’ont rien à voir…

Depuis quelques années, j’essaie d’apprendre l’aquarelle et obtenir des résultats qui me plaisent. C’est surtout au courant de la dernière année que j’ai eu une pratique un peu plus régulière. En janvier, j’ai commencé un cours d’aquarelle en ligne qui s’étalait sur 10 semaines et divisé en 5 modules. J’avais presque fini le 4e module lorsque j’ai eu ma mésaventure en mars. Depuis, je n’ai pas eu le courage de refaire le dernier exercice de ce module et je me suis lancée dans le dernier module. J’ai bien avancé et j’ai arrêté au milieu du dernier tableau. Au départ, l’idée était bonne : je voulais pratiquer certains éléments avant de les créer sur le tableau final. Ensuite, le temps m’a manqué et maintenant, j’ai du mal à retrouver la motivation pour le terminer… Dans ma tête, c’est comme si j’associais ma peine du mois de mars et l’aquarelle (ou du moins ce cours), alors que ces deux choses n’ont rien avoir l’une avec l’autre.

En attendant que j’arrive à me remettre plus sérieusement à l’aquarelle, je vous propose une recette toute simple de steaks hachés aux oignons. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 19, numéro 2.

Steaks hachés aux oignons
Steaks hachés aux oignons
Pour 3 personnes

¼ de tasse ou 20 g de chapelure panko*
2 cuillères à soupe ou 30 g de lait
300 g de boeuf haché
1 oeuf
¾ de cuillère à thé de paprika doux
½ cuillère à thé de poivre noir concassé
1 cuillère à soupe de beurre
1 oignon
1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
1 tasse ou 250 g de bouillon de boeuf
1 cuillère à soupe de farine grillée**
½ cuillère à soupe de sauce Worcestershire
½ cuillère à soupe de moutarde douce, préparée ou jaune
Sel et poivre

Émincer l’oignon. Réserver.

Dans un bol, mélanger la chapelure et le lait. Laisser reposer pendant 2 minutes. Ajouter le boeuf haché, l’oeuf, le paprika et la moitié du poivre concassé. Saler et mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Diviser la viande en 6 ou 9 et façonner en galettes.

Dans une poêle, chauffer le beurre. Quand le corps gras est bien chaud, dorer les galettes de viandes pendant 6 à 8 minutes. Saler et poivrer. Retirer les galettes de la poêle et les réserver sur une assiette.

Dans la même poêle, dorer l’oignon pendant 5 minutes. Déglacer avec le vinaigre et réduire presqu’à sec. Ajouter le bouillon de boeuf, la farine grillée, la sauce Worcestershire et le restant de poivre concassé. Porter à ébullition et laisser mijoter jusqu’à ce que la sauce épaississe. Retirer du feu et ajouter la moutarde ainsi que la viande. Remettre sur le feu et poursuivre la cuisson 2 minutes ou jusqu’à ce que la viande soit cuite. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer la chapelure panko par de le chapelure régulière ou des flocons de maïs non sucré.
**Pour réaliser de la farine grillée, verser la farine dans une poêle sans matière grasse et cuire en brassant régulièrement jusqu’à ce qu’elle brunisse. Retirer du feu et laisser refroidir avant d’utiliser.

Bonne dimanche!