Mot-clé : citron

C’est encore vivant…

Avec les hautes températures de l’été, mon jardin de fines herbes a été bien malmené… Pourtant, la majorité des fines herbes se portaient relativement bien. Dans la minorité, il y avait le basilic qui avait triste mine et je pensais qu’il était perdu. Il y a quelques jours en repassant devant mon jardin, j’ai été surprise par mon basilic, il s’est bien rétabli et n’a jamais été aussi beau de l’été. J’aurais même une petite portion à congeler!

Aujourd’hui, je vous propose une recette parfumée à cette herbe, il s’agit de galettes de poulet au basilic. Cette recette est tirée du magazine 750 g d’avril-mai 2014.

Galettes de poulet au basilic
Galettes de poulet au basilic
Pour 4 personnes

400 g de poitrines de poulet ou de hauts de cuisse désossés
1 gousse d’ail
12 à 18 feuilles de basilic
3 cuillères à soupe et 1 cuillère à thé ou 50 g de crème
  à cuisson ou demi-crème
1 oeuf
2 pincées de piment d’Alep ou d’Espelette
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 citron (facultatif)
Sel et poivre

Hacher l’ail. Couper grossièrement le poulet et les feuilles de basilic. Déposer le tout dans un robot culinaire muni d’une lame en « s ». Ajouter la crème, l’oeuf et le piment d’Alep. Saler et poivrer. Mixer par intermittence pour obtenir une préparation irrégulière.

Dans une poêle, chauffer l’huile d’olive. Quand le corps gras est assez chaud, déposer de grosse cuillère de la préparation de poulet. Aplatir la préparation pour obtenir des galettes.

Cuire les galettes pendant 3 à 4 minutes par côté.

Servir avec des quartiers de citron ou dans un pain à hamburger. Déguster avec plaisir.

Bon dimanche!

Tomates d’été

Les tomates du jardins seront moins abondantes pour nous avec les hautes températures de l’été. D’un certain point de vue, c’est dommage, mais c’est loin d’être un drame. Quand je regarde les tomates, je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi autant de gens les aiment. J’adore la sauce tomate, mais la tomate en elle-même, crue… Non, impossible! Bref, je n’arrive pas à comprendre l’engouement pour les sandwichs et salades de tomates.

Bien que les gens apprécient la salade de tomates-mozzarella, pour le 1er août, j’ai opté pour sa version avec des fruits. Je préfère largement! J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 5.

Salade de pêches et de mozzarella fraîche
Salade de pêches et de mozzarella fraîche
Pour 4 à 6 personnes

3 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de jus de citron
½ cuillère à thé de sambal oelek
3 pêches
3 abricots
2 boules de mozzarella fraîche d’environ 115 g chacune*
2 cuillères à soupe de basilic frais, ciselé**
85 g de rosette de Lyon de de chorizo**
Fleur de sel

Dans un bol, mélanger l’huile d’olive, le jus de citron et le sambal oelek.

Dénoyauter et couper en quartiers les pêches et les abricots. Déchirer ou couper en tranches la mozzarella. Couper en julienne la rosette de Lyon.

Dans une assiette, placer en alternant les quartiers de pêches, les quartiers d’abricots et les morceaux de mozzarella. Parsemer de basilic et de rosette de Lyon. Au moment de servir, arroser avec la vinaigrette et saupoudrer de fleur de sel. Déguster avec plaisir.

*J’ai utilisée des petites boules de mozzarella, il faut juste avoir en tout au moins 225 g de mozzarella.
**J’ai royalement oublié d’ajouter ces ingrédients à la salade… Elle était tout aussi délicieuse sans.

Et vous, êtes-vous amateur de tomates de jardin?

Mauvais dossier…

Quand je ne sais pas trop quoi vous raconter dans mes articles, il m’arrive souvent de préparer mes images. Pour cet article, c’est ce qui m’est arrivée : je n’avais pas d’inspiration. Je me suis donc atteler à choisir mes photos et à adapter le format. En regardant les photos, j’étais surprise de l’aspect du plat. Pourtant, j’étais certaine de la recette puisque c’est une improvisation que j’ai fait et refait. C’est seulement au moment d’enregistrer l’image que j’ai compris : je n’avais pas pris les photos dans le bon dossier! Bref, j’ai fait deux recettes similaires sans m’en rendre compte.

Aujourd’hui, je vous propose donc ma recette de fusilli au saucisse et au poireau. Je ne sais pas pourquoi, j’aime beaucoup marier les pâtes avec le poireau : sans doute parce qu’il ne faut pas beaucoup de temps pour le couper ni pour le cuire!

Fusilli au saucisse et au poireau
Fusilli au saucisse et au poireau
Pour 3 personnes

250 à 300 g de saucisses douces, aux herbes ou autres*
1 poireau
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
¼ de tasse ou 62 g de vin blanc
1 tasse ou 250 g de bouillon de poulet
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou de demi-crème
3 portions ou 210 g de fusilli ou d’une autre pâte
1 citron pour le zeste (facultatif)
Sel et poivre

Retirer la chair à saucisse des boyaux et la couper en morceaux. Façonner les morceaux de saucisses en boulettes.

Laver et ciseler le poireau.

Dans une poêle, verser l’huile d’olive et chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter les boulettes de saucisse et les faire dorés. Quand les saucisses sont cuites, les retirer de la poêle et les réserver.

Dans la même poêle, ajouter le poireau et le cuire jusqu’à ce qu’il soit tendre. Déglacer avec le vin blanc et laisser réduire presqu’à sec. Ajouter le bouillon de poulet et laisser réduire de moitié. Ajouter la crème et les saucisses. Laisser mijoter pendant 5 minutes ou le temps que les pâtes soient cuites. Saler et poivrer au goût.

En parallèle, porter à ébullition une casserole remplit d’eau. Quand l’eau bout, saler généreusement et cuire les fusilli selon les indications du fabricant.

Égoutter les pâtes et les ajouter à la sauce. Si désiré, ajouter le zeste de citron. Bien mélanger. Servir et déguster avec plaisir.

*Il est possible de réaliser la même recette en remplaçant les saucisses par du poulet. Vous pouvez également omettre la protéine et servir la sauce avec des ravioli maison ou du commerce.

Bon dimanche!

Les préférés 2021

À ma grande surprise, plusieurs personnes m’ont fait des retours sur mes paniers gourmands de 2021. Contrairement aux autres années, tous les gens qui m’en ont parlé ont nommé les mêmes biscuits : les biscuits au thé chai et glaçage au lait de poule. Habituellement, il y a un peu plus de disparité. Il faut croire que leur texture unique en a séduit plus d’un. Par contre, mon chéri a préféré une autre recette…

Je vous propose donc la recette qui a le plus plu à mon chéri : des biscuits craquelés au citron. J’ai trouvé cette recette de Fooby dans le magazine Coopération.

Biscuits craquelés au citron
Biscuits craquelés au citron
Pour 30 biscuits

½ tasse moins 2 cuillères à thé ou 100 g de beurre non salé,
  tempéré
¾ de tasse ou 150 g de sucre
2 oeufs
2 cuillères à soupe ou 25 g de lemon curd ou de crème au
  citron*
Zeste de 1 citron
3 cuillères à soupe de jus de citron
1¾ tasse et 2 cuillères à thé ou 250 g de farine
1½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
⅓ de tasse ou 50 g de sucre glace

Dans un bol, fouetter le beurre avec le sucre. Incorporer un à un les oeufs et fouetter le mélange pendant 3 minutes. Ajouter le lemon curd, le zeste de citron et le jus de citron. Incorporer la farine et la poudre à pâte en travaillant le moins possible la pâte. Couvrir d’une pellicule plastique et réfrigérer pendant 45 minutes.

Préchauffer le four à 200°C (400°F). Tapisser deux plaques de cuisson de papier parchemin.

Verser le sucre glace dans un bol.

Diviser la pâte à biscuits en 30 portions. Façonner chaque morceau en boule et l’enrober de sucre glace avant de le déposer sur une des plaques de cuisson.

Enfourner une plaque à la fois et cuire pendant 10 minutes. Laisser les biscuits tiédir pendant 10 minutes sur la plaque de cuisson avant de les déplacer sur une grille pour les laisser totalement refroidir.

Ces biscuits peuvent se conserver pendant 1 moins dans une boîte hermétique. Déguster avec gourmandise.

*J’ai préféré utiliser une version du commerce pour la réalisation de ces biscuits. Libre à vous d’utiliser du lemon curd maison.

Et vous, est-ce que votre entourage est souvent unanime?

Annulé à la dernière minute…

Ce matin, j’avais un rendez-vous que j’attendais depuis des semaines. Malheureusement, j’ai reçu un appel pour mon dire que mon rendez-vous devait être reporté. Rien de grave, mais quand l’on attend quelque chose, c’est toujours pénible de devoir attendre encore plus. Et évidemment, le nouveau rendez-vous tombe une journée qui a déjà quelques contraintes… Bref, une journée qui ne se déroulera pas comme prévu.

Pour apporter un peu de réconfort à cette journée, je vous propose une recette de madeleines toute simple. J’ai pris cette recette sur le blog d’Anne-Sophie, Fashion Cooking.

Madeleines
Madeleines
Pour 24 madeleines

½ tasse et 2 cuillères à thé ou 120 g de beurre non salé,
  fondu et tempéré
3 oeufs
½ tasse et 5 cuillères à thé ou 120 g de sucre
¾ tasse et 1¾ cuillère à thé ou 120 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
Garniture au goût : confiture, pâte à tartiner, pépites
  de chocolat, etc. (facultatif)

Préchauffer le four à 240°C (465°F). Beurrer le moule à madeleine s’il est en métal.

Dans un bol, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporer la farine, la levure chimique et le sel. Ajouter le beurre fondu et mélanger jusqu’à ce que la pâte soit homogène*.

Remplir au tiers les empreintes du moule. Si désiré, garnir avec des pépites de chocolat, d’un peu de confiture, etc. Couvrir avec le restant de pâte sans remplir totalement les empreintes du moule.

Enfourner et cuire pendant 4 minutes, puis baisser la température à 180°C (350°F). Poursuivre la cuisson pendant 6 à 10 minutes selon la taille des madeleines. À la sortie, laisser tiédir les madeleines pendant 5 minutes avant de le démouler. Si possible, laisser les madeleines totalement refroidir les madeleines sur une grille. Déguster avec gourmandises.

*Vous pouvez parfumer la pâte avec de l’extrait de vanille, du zeste de citron ou d’orange, des épices de votre choix, un peu d’alcool, etc.