Mot-clé : sambal oelek

Tomates d’été

Les tomates du jardins seront moins abondantes pour nous avec les hautes températures de l’été. D’un certain point de vue, c’est dommage, mais c’est loin d’être un drame. Quand je regarde les tomates, je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi autant de gens les aiment. J’adore la sauce tomate, mais la tomate en elle-même, crue… Non, impossible! Bref, je n’arrive pas à comprendre l’engouement pour les sandwichs et salades de tomates.

Bien que les gens apprécient la salade de tomates-mozzarella, pour le 1er août, j’ai opté pour sa version avec des fruits. Je préfère largement! J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 5.

Salade de pêches et de mozzarella fraîche
Salade de pêches et de mozzarella fraîche
Pour 4 à 6 personnes

3 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de jus de citron
½ cuillère à thé de sambal oelek
3 pêches
3 abricots
2 boules de mozzarella fraîche d’environ 115 g chacune*
2 cuillères à soupe de basilic frais, ciselé**
85 g de rosette de Lyon de de chorizo**
Fleur de sel

Dans un bol, mélanger l’huile d’olive, le jus de citron et le sambal oelek.

Dénoyauter et couper en quartiers les pêches et les abricots. Déchirer ou couper en tranches la mozzarella. Couper en julienne la rosette de Lyon.

Dans une assiette, placer en alternant les quartiers de pêches, les quartiers d’abricots et les morceaux de mozzarella. Parsemer de basilic et de rosette de Lyon. Au moment de servir, arroser avec la vinaigrette et saupoudrer de fleur de sel. Déguster avec plaisir.

*J’ai utilisée des petites boules de mozzarella, il faut juste avoir en tout au moins 225 g de mozzarella.
**J’ai royalement oublié d’ajouter ces ingrédients à la salade… Elle était tout aussi délicieuse sans.

Et vous, êtes-vous amateur de tomates de jardin?

C’est étrange…

Pour la première fois depuis des années, nous avons fêté Noël avec l’ensemble de ma belle-famille. Habituellement, nous avions un Noël tardif en janvier… C’est étrange de penser que Noël s’est fini si rapidement cette fois. J’espère que malgré les restrictions, vous avez pu avoir de belles fêtes de Noël et que vous pouvez profitez de votre famille. J’avoue que j’aimerais bien passer les prochaines fêtes dans ma famille.

Aujourd’hui, je vous propose une recette qui n’a rien à voir avec mes paniers gourmands… je n’ai pas encore fait les photos d’un élément et pour l’autre recette salé, je ne suis pas assez satisfaite pour vous la proposer. Voici donc une recette de sauté de porc à l’orange que j’ai pris sur le site de Ma fourchette.

Sauté de porc à l'orange
Sauté de porc à l’orange
Pour 2 à 3 personnes

Sauté
250 g de filet de porc*
1 cuillère à thé de sauce soja
1 cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
¼ de cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
1 oignon
2 carottes
10 fleurons de brocoli**
1 cuillère à thé de gingembre finement haché
1 cuillère à soupe d’huile végétale

Sauce
1 cuillère à soupe de sauce hoisin
½ cuillère à thé de sambal oelek
1 cuillère à soupe de sucre
1 cuillère à soupe de sauce soja
½ cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
1 orange

Sel et poivre

Sauté
Couper le filet de porc en lanières et le déposer dans un bol. Ajouter la sauce soja, la fécule de maïs et le bicarbonate de soude. Poivrer au goût.

Éplucher les carottes et les couper en rondelles. Éplucher l’oignon et ciseler finement.

Porter une casserole d’eau à ébullition. Saler l’eau. Ajouter les rondelles de carottes et les fleurons de brocoli. Cuire pendant 4 minutes, puis égoutter et rincer sous l’eau froide. Réserver.

Dans une grande poêle ou un wok, chauffer l’huile. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter les lanières de porc et la cuire. Quand la viande est cuite, la déposer dans une assiette et réserver au chaud.

Dans la même poêle, faire revenir l’oignon et le gingembre pendant 2 à 3 minutes. Ajouter les carottes et le brocoli, puis poursuivre la cuisson pendant 4 à 6 minutes.

Sauce
Dans un bol, mélanger la sauce hoisin, le sambal oelek, le sucre, la sauce soja et la fécule de maïs. Ajouter le zeste et le jus de l’orange.

Quand les légumes ont la consistance qui vous plait, ajouter la sauce et cuire pendant 1 minute. Ajouter la viande et bien mélanger. Servir avec du riz et déguster avec plaisir.

*Je choisis des filets de porc assez gros : je le divise en deux et je le cuisine de deux manières différentes.
**Vous pouvez remplacer les légumes par d’autres de votre choix : poivron, pois mange-tout, fèves germées, etc.

Joyeuses fêtes!

Fin d’une saga…

Je viens de terminer de lire le 7e d’une saga et c’est la première fois depuis longtemps que je me suis forcée à finir une lecture. Autant, j’ai aimé les premiers tomes, autant je savais que si je mettais ce 7e livre de côté, je n’arriverai pas à m’y replonger! C’est rare que je n’aime pas une série jusqu’au bout et ce qui me surprend le plus, c’est qu’il y a probablement 300 pages sur 600 qui ne sont pas nécessaires à l’histoire. Pourquoi autant de remplissage? Bref, ça m’a donné l’impression que l’auteur était payé au nombre de mots. Heureusement, je sais que le prochain livre va me plaire : je l’ai déjà lu et j’ai bien envie de m’y replonger…

Dans un autre style, je vous propose une recette de tofu hawaïen. J’ai pris cette recette dans le livre de Jean-Philippe Cyr : Les grands classiques véganes de Jean-Philippe.

Tofu hawaïen
Tofu hawaïen
Pour 2 ou 3 personnes

Tofu
200 g de tofu
2 cuillères à soupe de fécule de maïs
1½ cuillère à soupe d’huile végétale
2 cuillères à soupe ou 25 g de noix de cajou

Sauce
1 cuillère à soupe d’huile de sésame grillé
½ cuillère à soupe d’huile végétale
1 oignon
1 cuillère à thé de gingembre frais haché finement
15 fleurons de brocoli*
½ tasse ou 125 g de jus d’ananas
1⅓ tasse ou 200 g d’ananas en morceaux
¼ de tasse ou 62 g de bouillon de légumes
1 cuillère à thé de sambal oelek
½ cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe de pâte de tomate ou de ketchup
1½ cuillère à soupe de cassonade ou de sucre roux
1 cuillère à thé de fécule de maïs
½ cuillère à soupe d’eau
Sel et poivre

Tofu
Éponger le tofu et le couper en cubes. Enrober le tofu de fécule de maïs.

Verser l’huile dans une poêle et quand le corps gras est chaud, dorer les cubes de tofu sur toutes les faces. Une fois doré et croustillant, déposer le tofu sur une assiette recouverte de papier absorbant et réserver.

Dans la même poêle, faire rôtir les noix de cajou. Réserver avec le tofu.

Sauce

Hacher l’oignon.

Dans la poêle qui a servi à dorer le tofu, verser l’huile végétale et l’huile de sésame. Ajouter l’oignon et le faire revenir pendant 3 à 4 minutes. Ajouter le gingembre et poursuivre la cuisson pendant 1 minute.

Ajouter le brocoli, le jus d’ananas, le bouillon de légumes, le sambal oelek, la sauce soja, la pâte de tomate et la cassonade. Porter à ébullition et laisser mijoter pendant 10 à 15 minutes.

Dans un petit bol, délayer la fécule de maïs dans l’eau. Ajouter ce mélange à la sauce et porter à ébullition. Cuire jusqu’à ce que la sauce épaississe. Ajouter le tofu et les noix de cajou. Saler et poivrer au goût. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez utiliser d’autres légumes comme du chou-fleur ou du poivron. Pour le poivron, pensez à le faire revenir avec l’oignon.

Et vous, est-ce que vous finissez quand même un roman qui ne vous plait pas?

Tout tao!

Je ne sais pas si j’ai fait le tour, mais j’ai essayé la plupart des recettes de style Général Tao. Avec mon chéri, nous adorons les versions qui contiennent de la mangue. Je ne sais pas pourquoi, ce fruit apporte un petit quelque chose qui nous plait énormément dans les plats asiatiques. J’avais un restant de mangue au réfrigérateur et un peu de porc haché. Avec ces aliments, j’ai eu l’idée de préparer des boulettes Général Tao.

Pour une version du Général Tao, j’ai utilisé la sauce du Général tofu de Ricardo. La recette de la sauce vient du magazine Ricardo volume 11, numéro 2.

Boulettes de porc Général Tao
Boulettes de porc Général Tao
Pour 3 personnes

Boulettes
300 g de porc haché
1 tranche de pain de mie
2 cuillères à soupe ou 30 g de lait
½ de cuillère à thé de poudre d’oignon
¼ de cuillère à thé de gingembre moulu

2 carottes
½ mangue*

Sauce
¼ de tasse ou 60 g de bouillon de poulet ou de légumes
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
2 cuillères à soupe ou 30 g de sauce soja
2 cuillères à soupe ou 30 g de vinaigre de riz ou de cidre
2 cuillères à soupe ou 30 g de ketchup
1 cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
1 cuillère à thé de sambal oelek
½ cuillère à soupe d’huile végétale

Sel et poivre

Boulettes
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, déchiqueter la tranche de pain de mie en petits morceaux et ajouter le lait. Laisser reposer pendant 5 minutes. Ajouter le porc haché, la poudre d’oignon et le gingembre. Bien mélanger, saler et poivrer. Façonner des petites boulettes d’environ 2 cm (¾ de pouce). Déposer sur les boulettes sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 20 minutes.

Éplucher les carottes et les couper en rondelles. Éplucher la mangue et la couper en julienne.

Remplir une casserole d’eau et à ébullition. Saler généreusement l’eau. Ajouter les carottes et cuire pendant 4 minutes. Égoutter les légumes et rincer à l’eau froide. Réserver.

Sauce
Dans un bol, mélanger le bouillon de poulet, la cassonade, la sauce soja, le vinaigre, le ketchup, la fécule de maïs et le sambal oelek. Réserver.

Dans un wok ou une grande poêle, chauffer l’huile. Quand le corps gras est chaud, ajouter les carottes et les faire revenir pendant 3 à 5 minutes. Ajouter la sauce et porter à ébullition. Quand la sauce à bien épaissi, ajouter les boulettes de porc ainsi que la mangue et bien les enrober de sauce. Servir avec un riz et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer les carottes et la mangue par d’autres fruits ou légumes de votre choix : ananas, brocoli, poivrons, oignons, pois mange-tout, etc. Selon les légumes choisis, il n’est pas nécessaire de les blanchir avant des les faire revenir dans le wok.

Et vous savez quoi? J’ai une autre recette style Général Tao à vous proposer prochainement!

En attendant le ciel bleu…

Depuis quelques temps, j’ai un nouvel appareil photo. Je n’ai pas encore transféré mes premières photos sur l’ordinateur… L’appareil photo que je me suis procuré vient avec deux objectifs! Je suis sous le charme. Cependant, j’aimerais bien montrer l’avantage de ce deuxième objectif à mes parents et leur présenter les zooms possibles avec ces lentilles. Cependant, j’attends qu’il y ait une belle lumière et donc un ciel bleu pour faire du même coup de jolie prise de vue. Malheureusement pour moi, le ciel s’obstine à rester gris et je trouve les paysages moins attrayant du même coup. D’un autre côté, je ne vais pas le nier, la neige de cette semaine m’a fait grandement plaisir : c’est toujours tellement beau! Mais, ça aurait encore été mieux avec un petit passage de ciel bleu…

En attendant, je vous propose une recette de boeuf grillé coréen. J’ai pris cette recette dans le livre de Famille futée 4.

Boeuf grillé coréen
Boeuf grillé coréen
Pour 2 personnes

1 cuillère à soupe de paprika
2 cuillères à soupe d’eau froide
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
1 cuillère à soupe de sauce hoisin
1 cuillère à thé de gingembre frais haché
½ cuillère à thé de sambal oelek
200 g de steak ou de bavette de boeuf
1 cuillère à thé d’huile de sésame grillé

Dans un bol, mélanger le paprika, l’eau, la sauce soya, le vinaigre de riz, la sauce hoisin, le gingembre et le sambal oelek. Trancher finement la viande de boeuf et l’ajouter à la préparation.

Dans une poêle, verser l’huile et chauffer.

Quand l’huile est chaude, verser le boeuf et la marinade dans la poêle. Cuire pendant environ 3 à 5 minutes. Servir* et déguster avec plaisir.

*Si vous aimez les repas dans un bol, vous pouvez servir le boeuf sur du riz avec des légumes de votre choix. Si vous ajoutez à vos bol un oeuf par personne, cette quantité de viande permet de servir 4 personnes.

Et vous, avez-vous vu un ciel bleu cette semaine?