Mot-clé : sambal oelek

31 dessins…

Je me suis rarement autant réjouit de l’arrivée du mois de novembre. Enfin, mon Inktober est fini! Tous les jours du mois d’octobre, j’ai pris du temps pour dessiner un animal, en moyenne 45 minutes par jour! Certains dessins m’ont pris que 15 minutes alors que d’autres m’ont pris plus d’une heure. Contrairement à l’année dernière, il n’y a pas un jour où je n’ai pas dessiné : j’avoue, je n’avais pas le courage de réaliser 2 dessins qui me demanderaient plus d’une heure. Il faut dire que pendant le mois d’octobre, j’ai consacré moins de temps à mes autres loisirs : il y a des soirs où j’avais plus envie de prendre mes pinceaux que mes crayons. Bref, le mois est fini et j’ai réussi mon défi… Je me demande si je vais dessiner quelques fois au courant de l’année ou si je vais encore attendre le 10e mois de l’année?

Aujourd’hui, je vous propose une recette de poulet pané. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 18, numéro 7.

Poulet pané, nouilles de légumes et vinaigrette tao
Poulet pané, nouilles de légumes et vinaigrette tao
Pour 4 personnes

Vinaigrette tao
½ tasse ou 167 g de miel
1 cuillère à soupe de gingembre frais haché finement
⅓ de tasse ou 83 g de sauce soja
½ cuillère à soupe d’huile de sésame grillé
1 cuillère à thé de sambal oelek
1 cuillère à soupe de vinaigre de riz

Poulet
1 oeuf
½ tasse ou 70 g de farine
1 cuillère à thé de paprika doux
400 g de poitrines de poulet
2 cuillères à soupe d’huile végétale
2 grosses carottes
1 courgette
1 cuillère à soupe de vinaigre de riz*
½ tasse ou 15 g de feuilles de coriandre (facultatif)
Sel et poivre

Vinaigrette tao
Dans une petite casserole, porter à ébullition le miel et le gingembre. Laisser mijoter pendant 30 secondes, puis ajouter la sauce soja, l’huile de sésame grillé et le sambal oelek. Poursuivre la cuisson pendant 4 minutes. Retirer la casserole du feu et ajouter le vinaigre. Réserver.

Poulet
Éplucher les carottes et les couper en juliennes. Couper les courgettes en juliennes.

Dans un bol, fouetter l’oeuf. Dans un autre bol, mélanger la farine et le paprika.

Couper sur l’épaisseur les poitrines de poulet pour obtenir des escalopes. Saler et poivrer la viande. Tremper chaque escalope dans l’oeuf puis dans la farine. Secouer pour retirer l’excédent de farine.

Dans une grande poêle, chauffer l’huile végétale. Quand le corps gras est chaud, dorer les escalopes de poulet. Saler et poivrer.

Dans un bol, mélanger les juliennes de carottes avec la julienne de courgette et le vinaigre de riz.

Au moment de servir, répartir les légumes et les escalopes dans les assiettes. Arroser de vinaigrette, garnir de coriandre et servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*Si vous le désirez, vous pouvez poêler les légumes pendant 5 à 10 minutes. Dans ce cas, omettez le vinaigre de riz.

Et vous, est-ce que vous dessinez régulièrement?

Rien de nouveau…

Comme j’ai fait un peu de ménage dans mon dossier de photos pour mon blog, j’ai mis de côté plusieurs dossiers : des photos royalement ratées, des photos qui datent de plusieurs années, des photos de recettes que je n’ai pas aimées ou que j’ai oublié la recette. Bref depuis la création de mon blog, c’est la première fois que j’ai aussi peu de recettes en réserve autant en sucré qu’en salé. Et le pire, c’est que pour le moment, je n’essaie pas beaucoup de nouvelles recettes! Il y a le pain qui fait exception, mais je ne prends pas systématiquement des photos…

En attendant de reprendre un peu plus la route de ma cuisine, je vous propose une recette toute simple de tempeh. Je ne vous dis pas ma surprise lorsque j’ai vu cet aliment à mon épicerie. À la maison, mon chéri le préfère : le tempeh a une texture plus ferme que le tofu. Pour cuisiner mon tempeh, j’ai opté pour une recette de Jean-Philippe issue de son livre Les grands classiques véganes.

Tempeh glacé à l'érable
Tempeh glacé à l’érable
Pour 2 personnes

½ tasse ou 125 g de bouillon de légumes
2 cuillères à soupe d’huile de sésame grillé
2 cuillères à soupe de sauce soja
3 cuillères à soupe de sirop d’érable
1 cuillère à thé ou moins de sambal oelek
1 cuillère à soupe de levure alimentaire
1 cuillère à thé de poudre d’ail
200 à 240 g de tempeh
2 cuillères à thé de fumée liquide (facultatif)

Couper le tempeh en dés.

Porter à ébullition une casserole rempli d’eau. Quand l’eau bout, ajouter le tempeh et laisser cuire pendant 10 minutes*. Égoutter le tempeh.

Dans une autre casserole, mélanger le bouillon de légumes, l’huile de sésame, la sauce soja, le sirop d’érable, le sambal oelek, la levure alimentaire, la poudre d’ail et la fumé liquide. Ajouter le tempeh et porter à ébullition.

Quand le tout bout, réduire le feu et laisser mijoter pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que tout le liquide soit absorbé. Servir et déguster avec plaisir.

*Cette étape est facultative. Elle permet d’attendrir le tempeh et de retirer une partie de son amertume.

Et vous ces derniers temps, est-ce que vous expérimentez beaucoup en cuisine?

Avalanche de poires…

Entre les poires que ma belle-mère nous a apportées et celles de notre poirier, nous avons quelques kilos de fruits. Devant tous ces fruits, je n’avais aucune idées de la manière de les exploiter. Heureusement pour moi, la majorité des poires sont encore bien fermes, alors j’ai du temps pour y penser. Mon chéri m’a suggéré de préparer un peu de confiture : j’adore la confiture de poires, mais les dernières que j’ai préparé ont mal vieilli… De mon côté, ma première idée est de faire des poires au sirop. Après, c’est un peu le néant. Peut-être un gâteau, des muffins ou pourquoi pas une tarte?

En attendant que je me décide, je vous propose une recette de boulettes de porc au parfum asiatique. J’ai trouvé cette belle idée chez Piment oiseau.

Boulettes de porc grillées à la vietnamienne
Boulettes de porc grillées à la vietnamienne
Pour 3 personnes

Boulettes
300 g de porc haché
1 échalote
1 cuillère à soupe de sauce de poisson
2¼ cuillères à thé de sucre
1 gousse d’ail
¼ de cuillère à thé de poivre
2 pincées de sel
½ cuillère à soupe d’huile végétale
Huile végétale pour la cuisson

Sauce*
1 cuillère à soupe d’eau bouillante
1 cuillère à thé de sucre
1 cuillère à thé de sauce de poisson
1 cuillère à thé de jus de lime ou de vinaigre
Quelques rondelles de piment fort ou du sambal oelek,
   au goût (facultatif)


Boulettes
Hacher finement l’échalote et l’ail.

Dans un bol, mélanger le porc haché, l’échalote, l’ail, la sauce de poisson, le sucre, le poivre et le sel. Laisser macérer au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Ajouter l’huile dans la viande et mélanger, prélever environ 2 cuillères à soupe de viande, façonner en boulettes et l’aplatir légèrement. Répéter l’opération avec toute la viande.

Dans une poêle, verser un peu d’huile et chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter les boulettes et les faire dorer de tous les côtés. Cuire les boulettes pendant 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient bien cuites.

Sauce
Dans un bol, mélanger l’eau, le sucre, la sauce de poisson, le jus de lime et le sambal oelek. Réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Servir les boulettes arroser d’un peu de sauce ou laisser chacun ajouter à son goût la sauce. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de doubler ou tripler cette sauce.

Et vous, que cuisinez-vous avec des poires?

Activité du dimanche…

Aujourd’hui au village, il y avait une activité pour les enfants et je pensais y aller avec Mini-nous. Il y a eu un moment d’hésitation et la réponse fut « non ». Je trouve cela dommage de ne pas y participer. De plus, nous ne sommes pas du genre à prévoir des tonnes activités la fin de semaine. Malgré que s’il y a quelque chose de prévu pendant la fin de semaine, il y a de forte chance que ce ne soit pas la seule qui s’y inscrive…

En ce dimanche calme, je vous présente une recette de boulettes moelleuses. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 17, numéro 7.

Boulettes de porc aux carottes et à la crème
Boulettes de porc aux carottes et à la crème
Pour 4 à 6 personnes

Boulettes
1 oeuf
½ tasse ou 125 g de lait
1 tasse ou 30 g de céréales de riz soufflé (type Rice Krispies)
500 g de porc haché
1½ cuillère à soupe de moutarde de Dijon
½ cuillère à soupe de sambal oelek
½ cuillère à thé de sel
2 pincées de muscade moulue
1 pincée de clou de girofle moulu

Sauce et garniture
4 carottes*
½ céleri-rave
1 oignon
1 cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
1 boîte ou 284 g de bouillon de poulet concentré**
¼ de tasse ou 62 g de crème 35 % ou entière
3 cuillères à soupe de feuilles de persil plat (facultatif)

Sel et poivre

Boulettes
Préchauffer le four à 220°C (425°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans un grand bol, mélanger l’oeuf, le lait et les céréales de riz. Laisser reposer 5 minutes. Ajouter le porc haché, la moutarde de Dijon, le sambal oelek, le sel, la muscade et le clou de girofle. Bien mélanger et poivrer. Le mélange est très tendre.

Avec les mains légèrement huilées, façonner chaque boulette avec environ 3 à 4 cuillères à soupe du mélange de viande. Déposer les boulettes sur la plaque de cuisson. Réserver.

Sauce et garniture
Éplucher les carottes et les couper en rondelles. Éplucher le céleri-rave et les couper en dés. Hacher finement l’oignon. Déposer les carottes, le céleri-rave et l’oignon dans un grand plat de cuisson allant au four. Ajouter l’huile et bien mélanger. Saler et poivrer. Enfourner et cuire pendant 10 minutes.

Ajouter les boulettes de viande sur les légumes et poursuivre la cuisson pendant 30 minutes.

Dans un bol, mélanger la fécule de maïs, le bouillon de poulet et la crème. Après les 30 minutes de cuisson, verser ce mélange sur les boulettes et les légumes. Poursuivre la cuisson pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que la sauce épaississe. Saler et poivrer au besoin. Saupoudrer de persil et servir. Déguster avec plaisir.

*Plutôt que de la carottes et du céleri-rave, vous pouvez utiliser de la courge ou d’autres légumes racines.
**Si vous n’avez pas de bouillon concentré, utilisez du bouillon en poudre : il suffit de doubler les quantités recommandées par le fabriquant pour un même volume d’eau.

Et vous, est-ce que votre dimanche a été animé?

La couleur

Aujourd’hui, je viens de terminer la lecture d’un livre sur la couleur et les pigments. Comme je souhaite m’améliorer en peinture aquarelle et que j’espère un jour reprendre assidûment la peinture à l’huile, j’ai trouvé cet ouvrage fort instructif. Il y a un chapitre qui explique l’histoire des pigments, leurs origines, leurs utilisations dans l’histoire, etc. Ce chapitre est extrêmement dense en informations. Il m’a même rappelé l’époque où j’étais étudiante! Il y a une chose qui me soulage grandement dans ce livre : je ne risque pas d’avoir un examen sur ce sujet! J’avoue, je n’ai pas tout mémorisé même s’il y a certains détails que je ne risque pas d’oublier.

Dans un tout autre contexte, je vous propose une recette sur une plaque : pratique, simple et peu de vaisselle. Cette fois, il s’agit d’un fish and chips. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 16, numéro 7.

Fish and chips sur une plaque
Fish and chips sur une plaque
Pour 3 personnes

300 g de pavés de poisson blanc (merlu, aiglefin, etc.)
10 à 15 pommes de terre grelots
1 cuillère à soupe d’huile végétale
¼ de tasse ou 70 g de mayonnaise
½ cuillère à thé de sambal oelek* ou au goût
¼ de tasse ou 15 g de panko**
1 cuillère à soupe de beurre, fondu
Sel et poivre

Préchauffer le four à 230°C (450°F).

Couper les pommes de terre en deux ou en quatre selon leur taille. Déposer les pommes de terre sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin et les arroser d’huile. Saler et poivrer. Veiller à bien répartir les pommes de terre sur la plaque de cuisson et enfourner pendant 20 minutes.

Dans un bol, mélanger la mayonnaise et le sambal oelek.

Dans un autre bol, mélanger le panko et le beurre fondu.

Sortir la plaque du four, déposer les morceaux de poisson sur la plaque. Saler et poivrer. Badigeonner environ 1 cuillère à soupe de mayonnaise pimenté sur chaque morceau de poisson. Répartir la chapelure sur les pavés et la presser légèrement. Enfourner de nouveau pendant 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce que le poisson soit cuit et la chapelure légèrement dorée. Au besoin, allumer le grill (broil) pour terminer la cuisson. Servir sans attendre avec le restant de mayonnaise. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez utiliser une autre sauce pimentée : harissa, sriracha, etc.
**Il est possible de remplacer le panko par des céréales de maïs de style Corn Flakes légèrement concassées.

Et vous, est-ce que vous vous intéressez à la couleur et aux pigments?