Catégorie : Viandes

Fil gris…

Pour Noël, nous avons offert à ma belle-mère une boîte de couture dans laquelle se trouvait des ciseaux, des pinces de couture, deux tissus, des patrons et du fil gris. Un des tissus était destiné à la réalisation d’un patron et j’avais joint une bobine de fil gris assorti. Il y a quelques jours, mon chéri a discuté avec sa mère au téléphone. Après l’appel, il m’apprend qu’elle a commencé un projet de couture avec son cadeaux de Noël et qu’elle a un petit problème de fil : il lui en manque. J’étais vraiment surprise, mais comme je devais la voir quelques jours plus tard, je lui demanderais la bobine de fil à ce moment dans l’idée d’en commander une autre. À ma grande surprise, j’ai découvert qu’elle n’avait pas entamé le projet auquel je pensais et qu’elle avait utilisé l’autre tissu pour réaliser un des patrons. Bref, elle a manqué de fil gris foncé qui provenait de ses affaires de couture et non, vidé la bobine qu’elle avait reçu à Noël!

Dans un tout autre ordre d’idée, je vous propose une recette à la mijoteuse. Il s’agit d’un boeuf au vin rouge. J’ai pris cette recette dans le livre Mijoteuse, les meilleures recettes au monde de Caty Bérubé

Boeuf au vin rouge à la mijoteuse
Boeuf au vin rouge à la mijoteuse
Pour 4 à 6 personnes

1 cuillère à soupe d’huile d’olive
800 g de rôti de palette de boeuf sans os
175 g (6 onces) de pancetta ou de lardons
1 oignon
10 à 12 pommes de terre grelot
3 carottes
3 cuillères à soupe ou g de beurre
3 cuillères à soupe ou g de farine
1 tasse ou 250 g de vin rouge
1 tasse ou 250 g de bouillon de boeuf
1 cuillère à soupe d’un mélanger d’herbes séchées
2 cuillères à thé d’ail haché
1 feuille de laurier
Sel et poivre

Couper la pancetta en dés. Hacher l’oignon et trancher les carottes en rondelles.

Dans une grande poêle, chauffer l’huile. Saler et poivrer la viande de tous les côtés et la déposer dans la poêle. Faire dorer la viande de tous les côtés. Déposer la viande dans la mijoteuse.

Dans la même poêle, faire revenir la pancetta jusqu’à ce qu’elle soit légèrement dorée. Transférer la pancetta dans la mijoteuse.

Toujours dans la même poêle, faire fondre le beurre. Ajouter la farine et cuire pendant 1 minute en brassant régulièrement.

Verser le vin rouge et le bouillon de boeuf en veillant à bien incorporer le tout. Ajouter les herbes séchées, l’ail et la feuille de laurier. Porter à ébullition. Verser le tout dans la mijoteuse.

Ajouter l’oignon, les pommes de terre et les carottes dans la mijoteuse. Couvrir et cuire pendant 7 à 8 heures à base intensité (low). Servir et déguster avec plaisir.

Bon dimanche!

En attendant le ciel bleu…

Depuis quelques temps, j’ai un nouvel appareil photo. Je n’ai pas encore transféré mes premières photos sur l’ordinateur… L’appareil photo que je me suis procuré vient avec deux objectifs! Je suis sous le charme. Cependant, j’aimerais bien montrer l’avantage de ce deuxième objectif à mes parents et leur présenter les zooms possibles avec ces lentilles. Cependant, j’attends qu’il y ait une belle lumière et donc un ciel bleu pour faire du même coup de jolie prise de vue. Malheureusement pour moi, le ciel s’obstine à rester gris et je trouve les paysages moins attrayant du même coup. D’un autre côté, je ne vais pas le nier, la neige de cette semaine m’a fait grandement plaisir : c’est toujours tellement beau! Mais, ça aurait encore été mieux avec un petit passage de ciel bleu…

En attendant, je vous propose une recette de boeuf grillé coréen. J’ai pris cette recette dans le livre de Famille futée 4.

Boeuf grillé coréen
Boeuf grillé coréen
Pour 2 personnes

1 cuillère à soupe de paprika
2 cuillères à soupe d’eau froide
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
1 cuillère à soupe de sauce hoisin
1 cuillère à thé de gingembre frais haché
½ cuillère à thé de sambal oelek
200 g de steak ou de bavette de boeuf
1 cuillère à thé d’huile de sésame grillé

Dans un bol, mélanger le paprika, l’eau, la sauce soya, le vinaigre de riz, la sauce hoisin, le gingembre et le sambal oelek. Trancher finement la viande de boeuf et l’ajouter à la préparation.

Dans une poêle, verser l’huile et chauffer.

Quand l’huile est chaude, verser le boeuf et la marinade dans la poêle. Cuire pendant environ 3 à 5 minutes. Servir* et déguster avec plaisir.

*Si vous aimez les repas dans un bol, vous pouvez servir le boeuf sur du riz avec des légumes de votre choix. Si vous ajoutez à vos bol un oeuf par personne, cette quantité de viande permet de servir 4 personnes.

Et vous, avez-vous vu un ciel bleu cette semaine?

Autrement

J’espère que vous avez passé un agréable Noël même s’il s’est probablement déroulé autrement. De notre côté, c’est la première fois depuis des années que notre échange de cadeaux s’est finalisé avant la nouvelle année. Nous avons tous reçu de belles surprises : dont deux nouveaux livres de cuisine pour moi! Je vais essayer de m’y plonger rapidement pour pouvoir vous en parler.

En attendant, je vous propose une petite recette toute simple que j’ai improvisé : un filet de porc mijoté. Cette recette est vraiment une base, vous pourriez ajouter une poêlée de champignons ou d’autres légumes de votre choix. Vous pouvez également remplacer le vin par un autre alcool. Bref, j’espère que cette recette va vous plaire.<

Filet de porc mijoté
Filet de porc mijoté
Pour 4 personnes

450 g de filet de porc
1½ cuillère à soupe d’huile végétale
1 oignon
⅓ de tasse ou 83 g de vin rouge
1 tasse ou 250 g de bouillon de boeuf
1 tasse ou 250 g de demi-glace ou de sauce à rôti liée
1 feuille de laurier
1 cuillère à thé de persil séché
1 cuillère à thé de sauce Worcestershire
½ cuillère à soupe de farine
2 cuillères à soupe d’eau
Sel et poivre

Émincer l’oignon. Couper le filet de porc en tranches. Saler et poivrer la viande.

Dans une grande casserole, chauffer l’huile. Quand le corps gras est bien chaud, griller la viande en plusieurs fois. Réserver la viande dans une assiette.

Dans la même casserole, faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il commence à colorer. Déglacer avec le vin rouge et laisser réduire de moitié.

Ajouter le bouillon de boeuf et la demi-glace, puis porter à ébullition. Ajouter les tranches de porc, le persil, la feuille de laurier et la sauce Worcestershire.

Délayer la farine dans l’eau et le verser dans la casserole. Réduire le feu et laisser mijoter à feu doux pendant 30 à 40 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

De plus avec la fin des échanges de cadeaux, je pourrais ranger mon sapin avant la mi-janvier!

Repas pour fêter

L’an dernier, j’avais testé un boeuf Wellington. J’ai utilisé une recette très détaillée, mais rien à faire, la recette n’a pas été tendre avec moi. La pâte feuilletée était trop fine et se déchirait. La viande était resté plus d’une heure au réfrigérateur et la cuisson fut beaucoup plus longue que la recette originale, alors que ma portion de viande était moitié moindre. Bref, ce boeuf Wellington me restait au travers de la gorge.

Pour prendre ma revanche, j’ai imaginé une version de Wellington totalement revisité et cette fois, impossible à rater. Une recette sans stress ou presque puisqu’il y a beaucoup d’élément qui se prépare à l’avance. Elle s’adapte facilement selon le nombre de convives. Bref, pour ce Noël qui s’annonce des plus étranges, je vous propose de vous faire plaisir avec cette recette de boeuf Wellington. Je me suis basé sur la recette de Ricardo issue de son magazine 18, numéro 1 pour créer cette version.

Boeuf Wellington revisité à ma façon
Boeuf Wellington revisité à ma façon
Pour 2 personnes*

Boeuf Wellington
2 tranches de filet de boeuf**
1 échalote
1 petite gousse d’ail
8 à 10 champignons ou environ 150 g
¼ de cuillère à thé de thym frais
2 cuillères à soupe de beurre
1 cuillère à soupe de Madère
½ cuillère à soupe de chapelure
1 cuillère à thé de moutarde de Dijon
1 pâte feuilletée

Sauce
1 échalote
2 cuillères à soupe de beurre
¼ de tasse ou 60 g de Madère
1 tasse ou 250 g de bouillon de boeuf ou de fond de veau

Sel et poivre

Boeuf Wellington
Hacher finement l’échalote et l’ail. Couper les champignons en brunoise***.

Dans une poêle à feu élevé, cuire les champignons, le thym, l’échalote et l’ail dans la moitié du beurre pendant 5 minutes. Déglacer avec le Madère et laisser réduire à sec. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que le mélange soit légèrement doré. Retirer la poêle du feu et ajouter la chapelure. Saler et poivrer. Verser le mélange dans une assiette et réfrigérer pendant au moins 1 heure.

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Dans la pâte feuilletée, découper deux rectangles plus grands que les tranches de boeuf. Les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Badigeonner la surface de la pâte feuilletée avec la moutarde de Dijon. Répartir la préparation de champignons sur les pâtes feuilletées en laissant une bordure sans garniture. Enfourner et cuire pendant 20 minutes.

Pendant que les feuilletés cuisent, griller la viande dans le beurre restant, soit 3 à 5 minutes par côté. Saler et poivrer. Retirer la viande du feu et réserver au chaud.

Sauce
Hacher finement l’échalote.

Dans une poêle qui a servi à cuire la viande, ajouter ½ cuillère à soupe de beurre et ajouter l’échalote pour l’attendrir. Déglacer avec le Madère et laisser réduire presque à sec. Ajouter le bouillon de boeuf et porter à ébullition. Laisser réduire de moitié. Saler et poivrer. Réserver au chaud.

Au moment de servir, ajouter le restant de beurre à la sauce en fouettant.

Déposer un morceau de filet de boeuf**** sur chaque feuilleté aux champignons, arroser de sauce. Servir avec des pâtes, de la purée, une salade ou des légumes, puis déguster avec plaisir.

*Vous pouvez doubler, voire tripler cette recette pour l’adapter au nombre de convives que vous avez.
**Pour une version moins coûteuse, vous pouvez remplacer le filet de boeuf par un steak ou une autre pièce tendre.
***Il est possible d’hacher les champignons à l’aide d’un robot culinaire muni d’une lame en « s ». Personnellement, j’aime moins le résultat. À vous de voir.
****Si désiré, vous pouvez ajouter une tranche de foie gras sur le boeuf au moment de servir.

Bonne fin de journée!

Avalanche de poires…

Entre les poires que ma belle-mère nous a apportées et celles de notre poirier, nous avons quelques kilos de fruits. Devant tous ces fruits, je n’avais aucune idées de la manière de les exploiter. Heureusement pour moi, la majorité des poires sont encore bien fermes, alors j’ai du temps pour y penser. Mon chéri m’a suggéré de préparer un peu de confiture : j’adore la confiture de poires, mais les dernières que j’ai préparé ont mal vieilli… De mon côté, ma première idée est de faire des poires au sirop. Après, c’est un peu le néant. Peut-être un gâteau, des muffins ou pourquoi pas une tarte?

En attendant que je me décide, je vous propose une recette de boulettes de porc au parfum asiatique. J’ai trouvé cette belle idée chez Piment oiseau.

Boulettes de porc grillées à la vietnamienne
Boulettes de porc grillées à la vietnamienne
Pour 3 personnes

Boulettes
300 g de porc haché
1 échalote
1 cuillère à soupe de sauce de poisson
2¼ cuillères à thé de sucre
1 gousse d’ail
¼ de cuillère à thé de poivre
2 pincées de sel
½ cuillère à soupe d’huile végétale
Huile végétale pour la cuisson

Sauce*
1 cuillère à soupe d’eau bouillante
1 cuillère à thé de sucre
1 cuillère à thé de sauce de poisson
1 cuillère à thé de jus de lime ou de vinaigre
Quelques rondelles de piment fort ou du sambal oelek,
   au goût (facultatif)


Boulettes
Hacher finement l’échalote et l’ail.

Dans un bol, mélanger le porc haché, l’échalote, l’ail, la sauce de poisson, le sucre, le poivre et le sel. Laisser macérer au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Ajouter l’huile dans la viande et mélanger, prélever environ 2 cuillères à soupe de viande, façonner en boulettes et l’aplatir légèrement. Répéter l’opération avec toute la viande.

Dans une poêle, verser un peu d’huile et chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter les boulettes et les faire dorer de tous les côtés. Cuire les boulettes pendant 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient bien cuites.

Sauce
Dans un bol, mélanger l’eau, le sucre, la sauce de poisson, le jus de lime et le sambal oelek. Réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Servir les boulettes arroser d’un peu de sauce ou laisser chacun ajouter à son goût la sauce. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de doubler ou tripler cette sauce.

Et vous, que cuisinez-vous avec des poires?