Catégorie : Viandes

Qu’une fois l’épicerie…

La semaine dernière, j’ai réussi à n’aller qu’une seule fois à l’épicerie. Habituellement, j’y vais deux fois : une première pour les repas de la semaine et la deuxième pour compléter les repas de la fin de semaine. J’ai pris cette habitude en raison des dates de péremption des produits frais comme le poisson : c’est rare que la date soit assez éloignée pour tenir jusqu’au vendredi et j’avoue que je n’ai pas le réflexe de placer ces produits au congélateur. À regarder dans mes placards, nous pourrions passer encore quelques jours sans aller à l’épicerie, mais mon chéri et Mini-nous ne sont pas très enthousiastes à l’idée d’enchainer les repas de tofu et de lentilles! Heureusement pour eux, il faudra bien compléter les légumes avant d’en arriver là.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette de porc effiloché. J’ai adoré la sauce de cette recette : je crois même que c’est ma préférée! J’ai pris cette recette dans le très beau livre de Rosalie Lessard.

Porc effiloché de Rosalie
Porc effiloché de Rosalie
Pour 6 personnes

Épaule de porc
1 kg d’épaule de porc
Sel en quantité suffisante
½ tasse ou 125 g d’eau (facultatif)

Sauce barbecue
2 cuillères à soupe de beurre
3 gousses d’ail
1 cuillère à soupe de farine
¾ de tasse ou 187 g de boisson gazeuse de type cola
2 cuillères à soupe de sauce hoisin
2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
1 cuillère à thé de moutarde en poudre
½ tasse ou 125 g de ketchup
⅓ de tasse ou 67 g de cassonade ou de sucre roux
1 cuillère à thé de sel
½ cuillère à soupe de sauce sriracha*
¼ de cuillère à thé de fumée liquide (facultatif)**

Épaule de porc
Préchauffer le four à 140°C (275°F).

Saler généreusement l’épaule de porc sur toutes les faces. Déposer la viande dans un plat de cuisson allant au four et verser l’eau, si désiré. Enfourner et cuire pendant 6h30*** ou jusqu’à ce que la viande se défasse facilement à la fourchette.

Sauce barbecue
Hacher finement l’ail.

Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu moyen. Ajouter l’ail et faire revenir pendant 1 minute. Saupoudrer la farine et poursuivre la cuisson pendant 30 secondes en brassant continuellement. Retirer la casserole du feu et ajouter les autres ingrédients : la boisson gazeuse, la sauce hoisin, le vinaigre de riz, la moutarde en poudre, le ketchup, la cassonade, le sel, la sriracha et la fumé liquide.

Remettre la casserole sur le feu et porter à ébullition. La sauce est prête dès qu’elle bout.

Effilocher la viande et servir nappée de sauce. Déguster avec plaisir.

*J’ai réduit la quantité de sauce sriracha pour que ça plaise à Mini-nous. Adaptez la quantité selon votre goût.
**Je n’ai pas de fumée liquide à la maison, mais si vous en avez, n’hésitez pas!
***Pour réduire le temps de cuisson de moitié, il suffit de couper la viande en deux morceaux de taille similaire.

Et vous, est-ce que votre entourage appréhende les repas successifs de lentilles et de tofu?

Prévoir et planifier…

Mon contenu va un peu tourner en rond : comme je planifie très rarement mes repas, je me retrouve à faire les mêmes recettes ou à aller chercher des recettes toujours au même endroit. En regardant mes photos, je me suis rendu compte, encore une fois, que je n’avais pas varié mes sources. Il faudrait que je note, une bonne fois pour toute, les recettes que je veux tester. Après avec cette liste, je pourrais mieux planifier mes menus en diversifiant mes sources.

En attendant de tester de nouvelles recettes d’origines diverses, je vous propose une recette de roulés farcis. J’ai pris cette recette dans le livre Qu’est-ce qu’on mange? Au temps des fêtes.

Roulés farcis
Roulés farcis
Pour 4 personnes

125 g de dinde haché
125 g de porc haché*
2 oeufs
½ tasse ou 125 g de crème 35 % ou entière
¼ de tasse ou 30 g de tomates séchées, hachées
1 cuillère à soupe d’un mélange d’épices au choix
  (épices à tourtière, curry, mélange d’herbes, etc.)
½ cuillère à thé de grains de poivre vert, concassé
1 cuillère à soupe de ciboulette fraîche, ciselée
1 pâte brisée
¼ cuillère à thé de paprika
Sel et poivre

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Dans un bol, mélanger la dinde hachée, le porc haché, 1 oeuf et la crème. Saler et poivrer. Ajouter les tomates séchées, les épices, le poivre vert et la ciboulette.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte et découper des rectangles d’environ 15 cm par 10 cm (6 pouces par 4 pouces). Déposer la farce sur un des rebords de chaque rectangle. Rouler pour former des bûches. Entailler le dessus de la pâte à 2 ou 3 endroits**.

Déposer les roulés sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Badigeonner la pâte avec l’oeuf. Saupoudrer de paprika. Enfourner et cuire pendant 50 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez employer qu’un type de viande ou un autre mélange de viande hachée.
**Avec le restant de pâte brisée, vous pouvez découper des motifs et décorer les roulés.

Mijoté coloré!

Quand je prépare un mijoté ou un ragoût, je ne suis pas très créative. À la maison, nous aimons ces plats avec une base de vin et de bouillon de boeuf. Pour les aromates, j’opte souvent pour le thym et le romarin. Bref, je n’ai jamais cherché à faire autrement. Pourtant en changeant quelques éléments, nous pouvons obtenir un mijoté des plus colorés qui égaye les journées grisâtres de l’hiver.

Aujourd’hui, je vous propose une recette d’osso buco de porc aux épices et au jus de carottes. Votre plat aura une belle teinte jaune bien lumineuse. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 8.

Osso buco de porc aux épices et au jus de carottes
Osso buco de porc aux épices et au jus de carottes
Pour 3 personnes

400 g de tranches de jarrets de porc*
2 cuillères à soupe ou 28 g de beurre
3 oignons
2 tasses ou 500 g de bouillon de poulet
1 tasse ou 250 g de jus de carottes
½ cuillère à soupe de curry
½ bâton de cannelle
½ citron
Sel et poivre

Émincer les oignons. Couper le citron en rondelles.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans une cocotte allant au four, faire fondre le beurre. Quand le corps gras est bien chaud, saisir la viande de tous les côtés. Quand la viande est bien colorée la réserver sur une assiette. Saler et poivrer la viande.

Dans la même cocotte, ajouter les oignons. Les cuire jusqu’à ce qu’ils soient fondants et qu’ils soient bien colorés. Verser le bouillon de poulet et le jus de carottes. Ajouter le curry, le bâton de cannelle et les rondelles de citron. Remettre la viande dans la cocotte et porter à ébullition. Saler et poivrer.

Quand le mélange bout, couvrir et enfourner pendant 2 heures. Retirer le couvercle et poursuivre la cuisson pendant 30 minutes à 1 heure ou jusqu’à ce que la viande se défasse facilement à l’aide d’une fourchette. Servir la viande en l’arrosant du jus de cuisson. Déguster avec plaisir.

*Si vous préférez, vous pouvez réaliser cette recette avec des jarrets d’agneau.

Et vous, est-ce que vous réalisez des mijotés colorés?

Repas simple de Noël

Aujourd’hui, je vous propose la recette que j’ai réalisé pour le réveillon : un roastbeef. C’est une viande qui plaît en général et qui ne demande pas trop de temps de préparation. Oui, j’ai songé à préparer un boeuf Wellington qui est beaucoup plus exigeant! Ce dernier sera pour une prochaine fois.

Pour la recette de roastbeef, je l’ai pris dans le livre Qu’est-ce qu’on mange? Au temps des fêtes.

Roastbeef classique
Roastbeef classique
Pour 8 à 10 personnes

1,3 kg de rôti de boeuf*
2 cuillères à soupe de beurre
4 à 6 tranches de bacon ou de lard à griller
1 oignon (facultatif)
½ cuillère à thé de thym frais**
½ cuillère à thé de romarin frais**
2 cuillères à soupe de farine
2 cuillères à soupe de vin rouge ou de cognac
½ tasse ou 125 g de bouillon de boeuf
Sel et poivre

Tempérer la viande en la sortant du réfrigérateur environ 1 heure avant de la cuisiner.

Éplucher l’oignon et le couper en rondelles. Hacher finement le thym et le romarin.

Préchauffer le four à 160°C (325°F).

Dans une grande poêle ou une casserole allant au four, faire fondre le beurre. Quand le beurre est bien chaud. Saisir la viande de tous les côtés. Quand la viande est coloré de tous les côtés, la retirer de la poêle et la déposer sur une assiette. Saler et poivrer la viande. Assaisonner la viande avec le thym et le romarin. Déposer les tranches de bacon sur la viande. Répartir les rondelles d’oignon dans la poêle et placer la viande au-dessus. Enfourner et cuire pendant 56 minutes***.

Après ce temps de cuisson, retirer la viande du four et la déposer dans une assiette. Couvrir la viande d’un papier d’aluminium. Laisser la viande reposer le temps de préparer la sauce.

Dans la poêle, saupoudrer la farine et placer la poêle sur un feu élevé. Mélanger et cuire quelques secondes. Ajouter le vin et le bouillon de boeuf. Laisser mijoter le temps que la sauce épaississe. Au besoin, ajuster la sauce en ajoutant de l’eau ou du bouillon. Saler et poivrer.

Couper la viande en fines tranches et servir avec la sauce. Déguster avec plaisir.

*Pour un roastbeef, vous pouvez utiliser de l’aiguillette de boeuf entre autre et n’hésitez pas à demander des conseils de votre boucher. Vous pouvez même réaliser cette recette avec du filet de boeuf.
**Vous pouvez utiliser du thym et du romarin séchés.
***Le temps de cuisson dépendant de la taille de votre pièce de viande. Il faut compter 20 minutes de cuisson par 450 g ou 44 minutes par kilo pour une cuisson « saignant » et 25 minutes de cuisson par 450 g ou 55 minutes par kilo pour une cuisson « médium-bien-cuit ».

Et vous, quel a été votre menu du réveillon?

Les hasards du réfrigérateur…

Mes repas sont rarement totalement planifiés : je sais en général l’élément central du plat mais rarement plus. Récemment, j’avais prévu un filet de porc pour le souper. En ouvrant le réfrigérateur, je suis tombée sur un restant de chorizo et j’ai décidé de l’employer. Avec les filets de porc, je prépare presque toujours une sauce, alors cette fois là n’a pas fait exception. Pour la sauce, je me suis souvenu d’un plat de pâtes dans un restaurant où il y avait des noisettes moulues. Le mélange de filet de porc, chorizo et noisettes vous surprend peut-être, mais je peux vous assurer que ces éléments se combinent très bien ensemble!

Cette improvisation fut un vrai régale et je la referai sans hésitation pour recevoir. Alors, s’il vous manque encore une idée pour vos repas des fêtes, testez sans hésiter cette recette en la doublant ou triplant au besoin.

Filet de porc à la chapelure de chorizo et sa sauce aux noisettes
Filet de porc à la chapelure de chorizo et sa sauce aux noisettes
Pour 4 personnes

Filet de porc
1 filet de porc d’environ 400 g
2½ cuillères à soupe ou 20 g de chorizo piquant ou doux
½ tasse ou 30 g de flocons de maïs (style Corn Flakes)
1 cuillère à soupe de moutarde douce ou préparée

Sauce
1 échalote
2 cuillères à thé d’huile d’olive
¼ de tasse ou 60 g de vin blanc
2 cuillères à soupe de noisettes moulues
½ tasse ou 125 g de bouillon de poulet
1 cuillère à thé d’un mélange d’herbes séchées
¼ tasse ou 62 g de crème à cuisson ou entière
½ cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
Sel et poivre

Filet de porc
Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Couper en morceaux le chorizo et déposer dans le bol d’un petit robot culinaire muni d’une lame en « s ». Ajouter les flocons de maïs. Mixer pour obtenir une chapelure fine.

Sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin, déposer le filet de porc et le badigeonner sur tous les côtés de moutarde. Saupoudrer la chapelure sur le filet de porc et la presser pour qu’elle adhère sur toutes les faces. Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes.

Sauce
Pendant que le filet de porc cuit, préparer la sauce. Hacher finement l’échalote.

Dans une poêle, faire chauffer l’huile. Quand le corps gras est chaud, ajouter l’échalote et la faire revenir jusqu’à ce qu’elle soit translucide. Déglacer la poêle avec le vin et laisser réduire de moitié. Ajouter les noisettes moulues et le mélange d’herbes séchées. Verser le bouillon de poulet et laisser mijoter 5 minutes.

Délayer la fécule de maïs dans la crème. Ajouter ce mélange à la sauce et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la sauce ait épaissi. Saler et poivrer au goût.

Sortir le filet de porc du four et si possible, laisser reposer la viande quelques minutes avant de la trancher. Servir la viande avec la sauce et déguster avec plaisir.

Et vous, quelle est la dernière association qui vous a surprise?