Mot-clé : curry

Fermeture des écoles suisses…

Comme dans plusieurs pays, la Suisse a décidé de fermer les écoles pour réduire la propagation du coronavirus. La Confédération a annoncé la fermeture des écoles jusqu’en début avril, mais plusieurs cantons, donc celui où nous habitions, on choisit de fermer jusqu’en fin avril! D’ici là, les choses peuvent changer et la décision peut être modifiée, mais c’est quand même un coup à prendre et une nouvelle organisation à avoir. Je n’ai pas trop de contraintes, alors c’est facile pour nous de s’adapter, mais je ne nierais pas que cette période ne sera pas évidente pour personne. En espérant que la situation s’améliore rapidement et que le monde recommence à tourner normalement.

En attendant, je vous propose une recette toute simple de noix au curry. C’est une recette que j’ai créée et c’est seulement avant Noël que j’ai réussi à obtenir un résultat des plus satisfaisants. La recette plait beaucoup, on m’a souvent réclamé la recette. De plus, j’en ai préparé au moins cinq fois avant de réussir à prendre des photos… Ça disparait tellement vite!

Noix au curry
Noix au curry
Pour 2 pots de 500 ml

1 blanc d’oeuf
1½ cuillère à soupe de pâte de curry rouge*
1 cuillère à thé de curry doux
1 cuillère à thé de curry fort
2 pincées de piment de Cayenne ou d’autre piment moulu
2 cuillères à thé de sucre
1 cuillère à thé de fleur de sel
2 pincées de sel
¼ cuillère à thé de sauce sriracha
1½ tasse ou 300 g d’amandes*
1½ tasse ou 300 g de noix de cajou

Préchauffer le four à 140°C (285°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans un bol, fouetter le blanc d’oeuf jusqu’à la formation de piques fermes. Ajouter les currys, le piment de Cayenne, le sucre, la fleur de sel, le sel et la sauce sriracha. Mélanger pour bien répartir les ingrédients dans le blanc d’oeuf. Ajouter les noix de cajou et les amandes. Mélanger délicatement pour bien enrober toutes les noix du mélange assaisonné.

Verser les noix sur une plaque de cuisson et les étaler sur une seule couche. Enfourner et cuire pendant 40 minutes. À mi-cuisson, remuer les noix. Laisser totalement refroidir. Conserver les noix dans un pot muni d’un couvercle. Déguster avec plaisir.

*Vous pourriez utiliser de la pâte de curry jaune ou vert. À tester.
**J’aime bien le mélange d’amandes et de noix de cajou, mais libre à vous d’utiliser d’autres noix de votre choix. Il faut seulement vous assurez que vous utilisez 3 tasses ou 600 g de noix.

Et chez vous, est-ce que le coronavirus vous impact beaucoup ou ça va encore?

Prévoir et planifier…

Mon contenu va un peu tourner en rond : comme je planifie très rarement mes repas, je me retrouve à faire les mêmes recettes ou à aller chercher des recettes toujours au même endroit. En regardant mes photos, je me suis rendu compte, encore une fois, que je n’avais pas varié mes sources. Il faudrait que je note, une bonne fois pour toute, les recettes que je veux tester. Après avec cette liste, je pourrais mieux planifier mes menus en diversifiant mes sources.

En attendant de tester de nouvelles recettes d’origines diverses, je vous propose une recette de roulés farcis. J’ai pris cette recette dans le livre Qu’est-ce qu’on mange? Au temps des fêtes.

Roulés farcis
Roulés farcis
Pour 4 personnes

125 g de dinde haché
125 g de porc haché*
2 oeufs
½ tasse ou 125 g de crème 35 % ou entière
¼ de tasse ou 30 g de tomates séchées, hachées
1 cuillère à soupe d’un mélange d’épices au choix
  (épices à tourtière, curry, mélange d’herbes, etc.)
½ cuillère à thé de grains de poivre vert, concassé
1 cuillère à soupe de ciboulette fraîche, ciselée
1 pâte brisée
¼ cuillère à thé de paprika
Sel et poivre

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Dans un bol, mélanger la dinde hachée, le porc haché, 1 oeuf et la crème. Saler et poivrer. Ajouter les tomates séchées, les épices, le poivre vert et la ciboulette.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte et découper des rectangles d’environ 15 cm par 10 cm (6 pouces par 4 pouces). Déposer la farce sur un des rebords de chaque rectangle. Rouler pour former des bûches. Entailler le dessus de la pâte à 2 ou 3 endroits**.

Déposer les roulés sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Badigeonner la pâte avec l’oeuf. Saupoudrer de paprika. Enfourner et cuire pendant 50 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez employer qu’un type de viande ou un autre mélange de viande hachée.
**Avec le restant de pâte brisée, vous pouvez découper des motifs et décorer les roulés.

Mijoté coloré!

Quand je prépare un mijoté ou un ragoût, je ne suis pas très créative. À la maison, nous aimons ces plats avec une base de vin et de bouillon de boeuf. Pour les aromates, j’opte souvent pour le thym et le romarin. Bref, je n’ai jamais cherché à faire autrement. Pourtant en changeant quelques éléments, nous pouvons obtenir un mijoté des plus colorés qui égaye les journées grisâtres de l’hiver.

Aujourd’hui, je vous propose une recette d’osso buco de porc aux épices et au jus de carottes. Votre plat aura une belle teinte jaune bien lumineuse. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 8.

Osso buco de porc aux épices et au jus de carottes
Osso buco de porc aux épices et au jus de carottes
Pour 3 personnes

400 g de tranches de jarrets de porc*
2 cuillères à soupe ou 28 g de beurre
3 oignons
2 tasses ou 500 g de bouillon de poulet
1 tasse ou 250 g de jus de carottes
½ cuillère à soupe de curry
½ bâton de cannelle
½ citron
Sel et poivre

Émincer les oignons. Couper le citron en rondelles.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans une cocotte allant au four, faire fondre le beurre. Quand le corps gras est bien chaud, saisir la viande de tous les côtés. Quand la viande est bien colorée la réserver sur une assiette. Saler et poivrer la viande.

Dans la même cocotte, ajouter les oignons. Les cuire jusqu’à ce qu’ils soient fondants et qu’ils soient bien colorés. Verser le bouillon de poulet et le jus de carottes. Ajouter le curry, le bâton de cannelle et les rondelles de citron. Remettre la viande dans la cocotte et porter à ébullition. Saler et poivrer.

Quand le mélange bout, couvrir et enfourner pendant 2 heures. Retirer le couvercle et poursuivre la cuisson pendant 30 minutes à 1 heure ou jusqu’à ce que la viande se défasse facilement à l’aide d’une fourchette. Servir la viande en l’arrosant du jus de cuisson. Déguster avec plaisir.

*Si vous préférez, vous pouvez réaliser cette recette avec des jarrets d’agneau.

Et vous, est-ce que vous réalisez des mijotés colorés?

Au jus…

À la maison, nous ne buvons pas beaucoup de jus. Le jus d’orange reste quand même un classique du matin pour mes deux amours. Après, nous aimons bien le jus de pommes que nous emportons volontiers pour nos piques-niques. Ça résume assez bien notre consommation de jus de fruit. Alors quand nous recevons des bouteilles de jus, nous les apprécions, mais parfois nous avons également de la peine à les boire. Ce fut le cas avec une bouteille de jus d’abricot.

J’aurais pu réaliser des sucettes glacées, mais cette idée ne m’a même pas effleuré l’esprit. C’est par hasard que je suis tombée sur une recette de marinade employant ce produit. J’ai trouvé cette recette sur le blog Torchons et Serviettes.

Brochettes de poulet au jus d'abricot et au romarin
Brochettes de poulet au jus d’abricot et au romarin
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de jus d’abricot
1 branche de romarin frais
1 gousse d’ail
¼ à ½ cuillère à thé de curry, au goût
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
1½ cuillère à soupe de miel
Sel et poivre

Dans une bol, mélanger le jus d’abricot, le curry, l’huile d’olive et le miel. Hacher finement l’ail et effeuiller le romarin. Ajouter l’ail et les aiguilles de romarin au liquide. Poivrer.

Couper en cubes de taille similaire les poitrines de poulet. Déposer les dés de poulet dans la marinade, couvrir et laisser macérer au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.

Préchauffer le four à 190°C (375°F)*.

Rincer sous l’eau froide les piques à brochette en bois pour éviter qu’ils ne brûlent durant la cuisson. Enfiler les morceaux de poulet marinés sur les piques à brochettes. Déposer les brochette sur une plaque de cuisson légèrement huilé, saler légèrement et enfourner pendant 18 à 25 minutes. À mi-cuisson, retourner les brochettes. Sortir du four et servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez également cuire les brochettes dans une poêle, sur le barbecue ou une plancha.

Et vous, est-ce que les jus occupent une grande place dans votre réfrigérateur?

Avalanche de chocolat!

Vivre Pâques pour faire le plein de chocolat! Sauf qu’à la maison, le chocolat est quelque chose qui manque rarement… voire jamais. Donc entre la chasse aux lapins que mes beaux-parents ont improvisée, la centaine d’oeufs en chocolat gagnée à la bibliothèque, le lapin reçu à la chasse aux oeufs de l’association des parents d’élèves de la commune, les oeufs en chocolat que j’ai acheté pour décorer la table et les traditionnels chocolats que j’ai pris chez le chocolatier : il y en a peut-être un peu trop… Certains se gardent longtemps, d’autres un peu moins et une partie sera cuisinée. Pour éviter la redondance de chocolat, je sens que je vais cuisiner des trucs à la vanille ou aux fruits qui seront généreusement garnis de chocolat.

Dans un autre ordre d’idée pour ce soir, je vous propose une recette simple et plutôt rapide : un tartare. J’ai pris cette recette dans le magazine de Trois fois par jour, février 2019

Tartare de boeuf à la thaï
Tartare de boeuf à la thaï
Pour 2 personnes

250 g de boeuf
¼ de mangue*
¼ de cuillère à thé de coriandre moulue**
½ lime
½ cuillère à thé de pâte de curry vert ou rouge
½ cuillère à thé de sauce de poisson
¼ de cuillère à thé de sambal oelek
2 cuillères à soupe d’arachides salées, concassées
Sel et poivre

Couper la mangue en petits dés. Déposer les dés de mangue dans un bol et ajouter la coriandre, le jus de la lime, la pâte de curry, la sauce de poisson et le sambal oelek.

Couper la viande en petits cubes (moins de 5 mm de côté). S’il fait chaud ou s’il vous faut du temps pour couper la viande, préparer un bol contenant des glaçons et déposer un second bol sur les glaçons. Déposer au fur et à mesure la viande découpée dans ce bain-marie glacé.

Ajouter le boeuf coupé à la préparation de mangue et mélanger. Ajouter les arachides, saler et poivrer au goût. Servir sur du pain grillé ou des craquelins. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer la mangue par une carotte râpée.
**Si vous aimez la coriandre fraîche, remplacer la coriandre moulue par 2 cuillères à soupe de coriandre fraîches que vous hachez grossièrement.

Joyeuses Pâques!