Catégorie : Légumes

Encore une fois, éblouie

En fin août, j’ai eu le plaisir de trouver dans ma boîte au lettre le dernier ouvrage de Trois fois par jour que j’avais acheté en précommande. J’ai été grandement surprise de le recevoir avant la date de sortie au Québec : les aléas de la poste font que je reçois rarement ce genre d’item avant leur sortie. Le tome 3 « Desserts » m’avait enchanté encore plus que les précédents : l’ouvrage est beau (comme tous les tomes), les recettes sont variées, originales et accessibles. Bref quand j’ai précommandé « Un peu plus végé », je n’avais pas de grande attente : c’était impossible pour moi qu’il égale « Desserts ». Et pourtant, je suis tombée en amour avec cet ouvrage. Encore une fois le livre est magnifique, les recettes sont créatives et des plus variés. Le livre n’est pas purement végétarien, mais nous invite à réduire notre consommation de viande sans que ça paraisse. En prime pour les végétariens, il y a souvent les modifications pour rendre le repas totalement végé. Bref, un livre pensée pour tous à feuilleter absolument si vous le voyez en librairie. Je n’arrive pas à croire que ce livre m’éblouie autant que le précédent : vraiment, bravo à Trois fois par jour pour cette autre prouesse!

Vous l’aurez compris, aujourd’hui, je vous propose une recette tirée du livre « Un peu plus végé ». Comme mon jardin achève de me donner des concombres, je vous propose un plateau de concombre et sa garniture thaïe.

Plateau de concombre et garniture thaïe
Plateau de concombre et garniture thaïe
Pour 4 à 6 personnes

2 cuillères à soupe de jus de lime
1 cuillère à soupe de sirop d’érable
1 cuillère à soupe de sauce tamari ou de sauce soja
1 cuillère à thé de gingembre frais râpé
1 concombre anglais ou 6 concombres libanais
1 cuillère à thé de graines de sésame
1 cuillère à soupe de menthe fraîche
1 cuillère à soupe d’arachides salées
Poivre au goût

Dans un petit bol, mélanger le jus de lime, le sirop d’érable, la sauce tamari et le gingembre.

Si désiré, éplucher le concombre. Couper le concombre en rondelle. Étaler les rondelles de concombre dans une ou plusieurs assiettes. Verser le mélange précédent.

Ciseler la menthe, hacher les arachides.

Répartir les graines de sésame, la menthe et les arachides. Poivrer au goût. Servir et déguster avec plaisir.

Est-ce que je vais y passer mon dimanche?

Il y a un bon moment que j’ai fini d’écrire la recette de cet article. J’ai pu voir un bout du tour de France, le Grand Prix est commencé, les deux Ferrari sont hors course et moi, je tourne également en rond… Quoi vous dire? Je n’ai pas d’anecdote à vous raconter, la semaine a été tranquille et je n’ai rien cuisiné de particulier cette semaine.

En attendant d’être plus inspiré la semaine prochaine, je vous propose une dernière recette du 1er août : des poireaux vinaigrette. J’ai pris cette recette dans le livre de Ricardo : Parce qu’on a tous de la visite…

Poireau vinaigrette
Poireau vinaigrette
Pour 3 personnes

3 poireaux moyens ou petits
½ tasse et 2 cuillères à soupe ou 155 g de bouillon de poulet
  ou de légumes
1 petite branche de thym frais
1 feuille de laurier
1 clou de girofle
2½ cuillères à soupe de vinaigre de cidre
1 petit jaune d’oeuf
¾ de cuillère à thé de moutarde de Dijon
2½ cuillères à soupe d’huile d’olive
1 pomme verte* coupé en fines tranches (facultatif)
Sel et poivre

Préchauffe le four à 180°C (350°F).

Retirer le feuillage vert foncé des poireau. Couper la partie vert pâle et blanche des poireaux en deux tronçons.

Dans un plat de cuisson, étaler les tronçons de poireaux. Ajouter le bouillon, le thym, la feuille de laurier et le clou de girofle. Saler et poivrer. Couvrir d’une feuille de papier d’aluminium et enfourner pendant 30 minutes.

Retirer les poireaux du bouillon et laisser tiédir. Filtrer le bouillon et réserver.

Dans une casserole, verser 3 cuillères à soupe de bouillon et ajouter le vinaigre. Chauffer et laisser réduire jusqu’à ce qu’il reste environ 1½ cuillère à soupe de liquide. Laisser tiédir.

Dans un bol, fouetter la réduction de bouillon, le jaune d’oeuf, la moutarde. Ajouter l’huile en fouettant constamment. Saler et poivrer. Dresser les poireaux dans les assiettes. Ajouter des tranches fines de pommes et arroser de vinaigrette. Servir et déguster avec plaisir.

*En Suisse, la pomme verte est présente occasionnellement sur les étalages des épiceries. On peut la remplacer par une autre pomme, mais le résultat sera plus sucré.

Bon dimanche!

Un peu, beaucoup de Ricardo…

Cette fois pour mon buffet du 1er août, je n’ai vraiment pas varié mes sources : la grande majorité sont des recettes de Ricardo. J’ai un peu joué entre ses livres et ses revues, mais j’avoue que ça s’arrête là. L’an prochain, il faudra que je varie un peu plus mes sources pour construire mon menu. Après, éviter totalement les recettes Ricardo me semble fort improbable!

Vous l’aurez compris, je vous propose une recette de Ricardo issue de son livre Plus de légumes. Il s’agit d’une salade de pommes de terre que j’ai servi froide, mais qui se sert également tiède.

Salade de pommes de terre et de maïs
Salade de pommes de terre et de maïs
Pour 2 à 4 personnes

Mayonnaise épicée
2 cuillères à soupe de mayonnaise
1 cuillère à soupe d’huile végétale
½ cuillère à soupe de jus de citron
½ cuillère à thé de sauce Tabasco*

Salade
350 g de pomme de terre
1 petite gousse d’ail
1 cuillère à soupe d’huile végétale
2 oeufs
1 épis de maïs cuit, égrenés

Sel et poivre

Mayonnaise épicée
Dans un bol, fouetter la mayonnaise avec l’huile, le jus de citron et la sauce Tabasco. Saler et poivrer. Réserver au réfrigérateur.

Salade
Éplucher les pommes de terre, si désiré, et les couper en cubes d’environ 2,5 cm (1 pouce) de côté. Déposer les pommes de terre dans une casserole, couvrir d’eau. Saler et porter à ébullition. Cuire les pommes de terre pendant 12 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

Pendant la cuisson des pommes de terre, préchauffer le four à 230°C (450°F).

Égoutter les pommes de terre cuites. Hacher finement la gousse d’ail.

Répartir les pommes de terre sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Ajouter l’ail et l’huile. Saler et poivrer, puis bien mélanger. Enfourner et cuire pendant 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient bien dorées.

Pendant que les pommes de terre sont au four, déposer les oeufs dans une casserole et couvrir d’eau froide. Porter à ébullition. Quand l’eau bout, réduire le feu et laisser mijoter pendant 10 minutes. Dès la fin de la cuisson, plonger sans attendre les oeufs dans de l’eau froide. Écaler les oeufs et les couper en dés ou en quartiers.

Pour déguster immédiatement, répartir les pommes de terre dans un plat de service. Garnir d’oeuf, de maïs et arroser de mayonnaise épicée.

Pour déguster froid, laisser tout les ingrédients au réfrigérateur. Dans un bol, mélanger les pommes de terre, les oeufs, le maïs et la mayonnaise épicée**. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez réduire la quantité de sauce Tabasco. Il est aussi possible d’utiliser une autre sauce pimentée.
**Dans la salade, il est possible d’ajouter des lardons, du thon, du jambon cuit, etc.

Bon dimanche!

Pas trop de recettes

Pour revenir sur mon menu du 1er août, je ne vais pas m’attarder pendant des semaines : plusieurs recettes se trouvent déjà sur mon blog. Â l’apéro, j’ai proposé des feuilletés au saumon fumé un peu comme ici et des feuilletés aux lardons et aux abricots. Pour la seconde recette, j’ai oublié de prendre des photos. De plus, mon improvisation n’était pas abouti : j’ai utilisé de l’abricot frais et en cuisant les abricots ont donné un goût bien acidulé aux bouchées. Bref, une recette à retravailler.

Dans les autres plats de mon menu, vous connaissez mon classique roastbeef froid, les brochettes de poulet au curry que j’ai réalisé avec des hauts-de-cuisse (nommé « steak de poulet » en Suisse) et la focaccia que j’adore. Il me reste donc 4 recettes à vous proposer. Il y a éventuellement une cinquième, mais j’hésite : elle ressemble à un détail près à une recette sur mon blog…

Aujourd’hui, je poursuis cette série avec une salade de spaghettini et courgette. C’est mon chéri qui a eu l’idée de base et le résultat nous a bien plu. Cette salade se mange aussi bien froide que réchauffé le lendemain.

Salade de spaghettini et courgette
Salade de spaghettini et courgette
Pour 4 à 8 personnes

2 portions ou 140 g de spaghettini*
2 ou 3 courgettes selon leur taille
¼ de tasse ou 60 g de pesto
1 citron pour le zeste
Noix de cajou salé au goût**
Sel et poivre

Remplir une casserole d’eau et porter à ébullition. Quand l’eau bout, saler généreusement et ajouter le pâtes. Cuire les pâtes selon les indications du fabrication. Quand les pâtes sont cuites, les égoutter et les rincer sous l’eau froide pour les refroidir. Ajouter le pesto*** et réserver au réfrigérateur.

Laver les courgettes et les couper en julienne. Ajouter les juliennes de courgette aux pâtes.

Zester le citron au-dessus des pâtes et mélanger. Réserver au frais jusqu’au moment de servir.

Au moment de servir, saler et poivrer au goût. Ajouter les noix de cajou salé, mélanger et servir. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez choisir une autre sorte de pâte.
**J’ai bien le goût des noix de cajou, mais des amandes ou des noisettes seraient aussi intéressantes dans cette salade.
***Si vous cuisez vos pâtes quelques jours à l’avance, vous pouvez ajouter un peu d’huile au lieu du pesto et les réserver au réfrigérateur jusqu’au moment d’assembler la salade.

Et vous, est-ce que vous avez déjà mangé de la courgette crue?

Lendemain de 1er août…

Depuis le début de la semaine, j’ai craint la chaleur annoncée pour le 1er août : les plus hautes de cette période de canicule! Finalement, la plus chaude journée aura été vendredi et pour la soirée du 1er août, nous avons même eu droit à un peu de pluie. Pour préserver la fraîcheur de la maison, j’avais attaqué mes dernières cuissons en matinée… avant même de déjeuner! Avec cette dynamique, la majorité des tâches étaient accomplies avant midi ce qui m’a donné un moment de calme en après-midi. Quand je repense à mes premiers buffet du 1er août, je me souviens que je cuisinais encore quand les invités arrivaient et que je me posais seulement au moment de manger. Quelle différence!

Dans les prochaines semaines, je vous parlerais des recettes de mon buffet, en attendant, je vous propose une petite recette d’accompagnement : des bok choy à l’ail et au citron. J’ai pris cette recette dans le livre Plus de légumes de Ricardo, un livre que je n’ouvre pas assez.

Bok choy à l'ail et au citron
Bok choy à l’ail et au citron
Pour 2 à 3 personnes

2 ou 3 bok choy (ou pak choï) de taille moyenne*
1 gousse d’ail
1 cuillère à soupe d’huile végétale
¼ de tasse ou 62 g de bouillon de légumes ou de poulet
½ cuillère à soupe de jus de citron
½ cuillère à thé de zeste de citron
Sel et poivre

Couper en 4 les bok choy. Émincer la gousse d’ail.

Dans une poêle anti-adhésive, chauffer l’huile. Quand le corps gras est chaud, dorer les faces coupées des bok choy avec l’ail. Saler et poivrer. Ajouter le bouillon et le jus de citron.

Couvrir et laisser cuire pendant 3 minutes ou jusqu’à ce que les bok choy soient tendres. Parsemer des zestes de citron et servir les bok choy avec le bouillon. Déguster avec plaisir.

*Si vous avez des mini ou des petits bok choy, il en faudra un peu plus.

J’espère que vous avec passé un bon 1er août.