Catégorie : Pâtes et riz

Fête de gym…

Mini-nous avait une fête de gym en fin de semaine et je peux vous dire que le beau temps était au rendez-vous… C’était la journée où le mercure a décidé de fleureter avec les 36-37 degrés. Mon chéri m’avait déjà dit que pour les fêtes de gym c’était soit ensoleillée, soit une pluie diluvienne. Je ne sais pas ce que je préfère, mais avec de telle température, j’ai craint que Mini-nous nous fasse une insolation. Heureusement, les monitrices ont bien gérer la journée et nous avons réussi à l’éviter.

Pour une journée un peu plus fraîche, je vous propose une recette de pâtes à la saucisse et à la crémeuse de tomates séchées au romarin. J’ai pris cette recette dans le livre Bistro de Jean-François Plante.

Pâtes à la saucisse grillée et à la crémeuse de tomates séchées au romarin
Pâtes à la saucisse grillée et à la crémeuse
de tomates séchées au romarin

Pour 2 personnes*

2 portions ou 165 g de pâtes
250 g de saucisses**
½ cuillère à soupe d’huile d’olive
½ cuillère à soupe de beurre
2 échalotes
1 gousse d’ail
5 tomates séchées dans l’huile
3 cuillères à soupe ou 45 g de vin blanc
¾ de tasse ou 187 g de bouillon de poulet
1 branche de romarin
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou demi-crème
Sel et poivre

Hacher les échalotes, l’ail et les tomates séchées. Réserver.

Dans une poêle à haut rebord, chauffer l’huile d’olive et le beurre. Quand les corps gras sont bien chaud, cuire les saucisses. Retirer de la poêle et réserver. Dans la même poêle, faire revenir les échalotes, l’ail et les tomates séchées pendant 4 minutes. Saler et poivrer.

Déglacer avec le vin et laisser réduire de moitié. Ajouter le bouillon de poulet et le romarin. Laisser réduire de moitié pendant 7 à 10 minutes.

Couper les saucisses en dés.

Porter une casserole d’eau à ébullition. Dès que l’eau bout, saler généreusement et cuire les pâtes selon les indications du fabricant.

Incorporer la crème à la sauce et laisser réduire pendant 7 minutes. Ajouter les dés de saucisses. Mélanger et laisser mijoter pendant 4 à 5 minutes.

Égoutter les pâtes et les ajouter dans la sauce. Mélanger et servir sans attendre.

*La recette donne deux généreuses portions.
**Vous pouvez remplacer la saucisse en partie ou en totalité par du poulet grillé.

Et vous, est-ce que vous avez eu une fin de semaine chaleureuse?

Mauvais dossier…

Quand je ne sais pas trop quoi vous raconter dans mes articles, il m’arrive souvent de préparer mes images. Pour cet article, c’est ce qui m’est arrivée : je n’avais pas d’inspiration. Je me suis donc atteler à choisir mes photos et à adapter le format. En regardant les photos, j’étais surprise de l’aspect du plat. Pourtant, j’étais certaine de la recette puisque c’est une improvisation que j’ai fait et refait. C’est seulement au moment d’enregistrer l’image que j’ai compris : je n’avais pas pris les photos dans le bon dossier! Bref, j’ai fait deux recettes similaires sans m’en rendre compte.

Aujourd’hui, je vous propose donc ma recette de fusilli au saucisse et au poireau. Je ne sais pas pourquoi, j’aime beaucoup marier les pâtes avec le poireau : sans doute parce qu’il ne faut pas beaucoup de temps pour le couper ni pour le cuire!

Fusilli au saucisse et au poireau
Fusilli au saucisse et au poireau
Pour 3 personnes

250 à 300 g de saucisses douces, aux herbes ou autres*
1 poireau
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
¼ de tasse ou 62 g de vin blanc
1 tasse ou 250 g de bouillon de poulet
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou de demi-crème
3 portions ou 210 g de fusilli ou d’une autre pâte
1 citron pour le zeste (facultatif)
Sel et poivre

Retirer la chair à saucisse des boyaux et la couper en morceaux. Façonner les morceaux de saucisses en boulettes.

Laver et ciseler le poireau.

Dans une poêle, verser l’huile d’olive et chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter les boulettes de saucisse et les faire dorés. Quand les saucisses sont cuites, les retirer de la poêle et les réserver.

Dans la même poêle, ajouter le poireau et le cuire jusqu’à ce qu’il soit tendre. Déglacer avec le vin blanc et laisser réduire presqu’à sec. Ajouter le bouillon de poulet et laisser réduire de moitié. Ajouter la crème et les saucisses. Laisser mijoter pendant 5 minutes ou le temps que les pâtes soient cuites. Saler et poivrer au goût.

En parallèle, porter à ébullition une casserole remplit d’eau. Quand l’eau bout, saler généreusement et cuire les fusilli selon les indications du fabricant.

Égoutter les pâtes et les ajouter à la sauce. Si désiré, ajouter le zeste de citron. Bien mélanger. Servir et déguster avec plaisir.

*Il est possible de réaliser la même recette en remplaçant les saucisses par du poulet. Vous pouvez également omettre la protéine et servir la sauce avec des ravioli maison ou du commerce.

Bon dimanche!

Un plat qu’on ne fait pas souvent…

Il y a fort longtemps, sur le blog, je vous ai proposé une recette de ravioli. Depuis, j’ai expérimenté les tortellinis, mais à ma grande surprise, je n’ai pas publié la recette et la dernière fois que j’en ai fait remonte à plus de 8 ans. Même si nous aimons les pâtes fraîches, nous n’en faisons rarement : 2 à 3 fois par année. La raison : nous n’y pensons pas! À la fin de l’été, nous avons fait des ravioli et Mini-nous a adoré… Pourtant, les versions du commerce ou du restaurant ne l’interpellent pas du tout! Bref, Mini-nous nous a réclamé des ravioli maison et nous nous sommes mis en famille. C’est une belle activité, mais je me demande quand même si je ne vais pas investir dans une plaque à ravioli pour facilité la préparation et peut-être en faire plus souvent…

Je vous propose donc une recette de ravioli que nous avons improvisée avec mon chéri. Je ne suis pas certaine des quantités pour la sauce, mais comme il n’y a que deux ingrédients, c’est facile à ajuster si nécessaire.

Ravioli à la chair à saucisse
Ravioli à la chair à saucisse
Pour 2 à 3 personnes

Pâte à pâtes*
⅔ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 100 g de farine
1 gros oeuf

Garniture
250 g de chair à saucisse au choix
1 carotte
1 branche de céleri
1 échalote
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
2 à 3 cuillère à soupe de crème à cuisson ou de demi-crème

Sauce
½ de tasse ou 125 g de bouillon de poulet
¼ de tasse ou 62 g de crème
Sel et poivre

Pâte à pâtes
Dans un bol, verser la farine. Former un puit au milieu de la farine et ajouter l’oeuf. Avec les doigts, mélanger en incorporant graduellement la farine à l’oeuf. Incorporer le plus de farine possible. Verser la pâte sur un plan de travail et pétrir la pâte jusqu’à qu’elle soit très ferme et ne pas coller aux mains. Déposer dans une boîte qui ferme hermétiquement et réfrigérer pendant au moins 1 heure.

Garniture
Hacher finement la carotte, le céleri et l’échalote.

Dans une poêle, verser l’huile d’olive. Quand le corps gras est chaud, ajouter les légumes et faire revenir pendant 7 minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient tendre. Ajouter la chair à saucisse en l’émiettant bien. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la viande soit cuite. Poivrer au goût. Ajouter la crème et laisser réduire pendant 1 à 2 minutes. Laisser tiédir la garniture.

Installer le laminoir.

Sortir la pâte du réfrigérateur et la diviser en deux. Aplatir les morceaux de pâte pour qu’ils puissent s’insérer dans la fente de l’ouverture la plus large du laminoir. Enfariner la pâte et passer dans l’ouverture la plus large du laminoir**. Plier la pâte sur elle-même et la repasser dans le laminoir. Réduire l’ouverture du laminoir et passer la pâte pour l’amincir. Au besoin, enfariner la pâte. Répéter l’opération jusqu’à l’avant dernière taille de votre laminoir.

Déposer une bande de pâte sur une surface de travail, le côté le plus large face à vous. À l’aide d’une petite cuillère, répartir sur la moitié inférieur des petits amas de garniture en les espaçant d’environ 3 cm (1 ⅟₁₆ pouce). Humidifier légèrement le tour de chaque amas de garniture et replier la pâte par-dessus. Autour de chaque amas de garniture, chasser l’air et bien appuyer pour sceller les ravioli. À l’aide de couteau, couper entre chaque ravioli. Au besoin, appuyer sur les pourtours des ravioli pour s’assurer qu’ils soient bien sceller.

Porter une grande casserole d’eau à ébullition.

Sauce
Pendant ce temps avec le restant de garniture, préparer la sauce. Ajouter le bouillon de poulet et porter à ébullition. Quand le bouillon bout, ajouter la crème. Laisser mijoter jusqu’à que ce la sauce épaississe légèrement. Saler et poivrer au goût.

Saler généreusement l’eau et cuire les ravioli pendant 2 à 3 minutes. Égoutter les ravioli, en conservant un peu d’eau de cuisson. Ajouter les ravioli à la sauce et mélanger. Au besoin, ajouter un peu d’eau de cuisson pour allonger la sauce. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez utiliser de la pâte à ravioli du commerce. Si vous réalisez les pâtes vous même, n’hésitez pas à doubler la recette et préparer en même temps des tagliatelles ou des spaghetti pour le lendemain.
**Mon laminoir contrairement à plusieurs modèle à l’ouverture la plus large à 7, alors que pour plusieurs modèle, c’est le numéro 1.

Bon dimanche!

Il y a bien longtemps…

Je ne sais pas si vous vous rappelez, mais pendant l’un des premiers Euro que j’ai vu, mon chéri et moi, choisissions le gagnant de différentes qualifications et nous cuisinions un plat de ce pays. Je me rappelle que je n’avais pas eu beaucoup de chance à ce petit jeu contrairement à mon chéri qui était tombé sur l’Espagne. Sans hésitation, il avait préparé une paëlla… à sa façon. C’est une recette qui est restée dans nos habitudes et qui a légèrement changée au fil des ans.

Pourtant, même si nous aimons bien cette recette, je n’ai jamais osé la publier. Bien sûr, elle est loin des manières de faire des classiques paëllas (et oui, il existe des tonnes de versions et de façon de faire selon les familles et les différentes régions), mais pourquoi se restreindre? Je vous propose donc la fausse paëlla de Monsieur.

Fausse paëlla de Monsieur
Fausse paëlla de Monsieur
Pour 3 personnes

1 cuillère à soupe d’huile d’olive
200 g de poitrine de poulet
1 oignon
½ poivron orange
¾ de tasse ou 112 g de petits pois
1 cuillère à thé d’origan séché
½ cuillère de paprika
¼ de cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de poivre
¼ cuillère à thé de curry doux*
⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 70 g de riz à grain long
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de bouillon
  de poulet
⅔ de tasse moins 1 cuillère à soupe ou 150 g d’eau
⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 100 g de coulis
  de tomates
Sel et poivre pour assaisonner le poulet

Couper la poitrine de poulet en petits dés.

Hacher l’oignon et couper le poivron en petits dés.

Dans une grande poêle ou un wok, verser l’huile et la faire chauffer. Quand l’huile est bien chaude, ajouter le poulet et le faire revenir. Saler et poivrer. Quand le poulet est bien doré, retirer de la poêle et réserver.

Dans la même poêle, ajouter l’oignon et le poivron. Cuire jusqu’à ce que l’oignon soit translucide. Ajouter les petits pois, l’origan, le paprika, le sel, le poivre, le curry doux et le riz. Poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Ajouter le bouillon de poulet, l’eau et le coulis de tomates. Porter à ébullition. Couvrir, réduire le feu et laisser mijoter pendant 15 minutes**. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer le curry par du curcuma.

Et vous, est-ce que vous avez déjà cuisiné une paëlla de manière classique ou non?

Un dîner seule…

Cette semaine depuis très longtemps, mon chéri a repris le chemin vers bureau, donc il ne dîne plus tous les midis avec nous. En prime, Mini-nous dîne généralement une fois par semaine chez ses grands-parents, alors je me suis retrouvée seule pour un midi pour la première fois depuis…. bien longtemps. Cette situation me perturbe un peu, mais j’en ai profité pour faire un plat qui a peu de succès à la maison : un macaroni au fromage! Ce n’est pas un plat qui me vient spontanément en tête et souvent, je préfère réaliser une sauce Alfredo au chou-fleur. La dernière fois que j’ai fait un macaroni au fromage, ça doit être quand j’ai préparé celui-ci, soit en 2014!

Je vous propose donc une recette de macaroni au fromage orange. Je l’ai trouvé des plus délicieuse, mais n’hésitez pas à ajouter des épices de votre choix ou une sauce pimentée pour rehausser les saveurs et l’ajuster à votre goût. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 1, numéro 2.

Macaroni au fromage orange
Macaroni au fromage orange
Pour 1 personne*

½ ou 1 petit oignon
½ cuillère à soupe ou 7 g de beurre
½ cuillère à soupe ou 4 g de farine
½ tasse ou 125 g de lait
½ tasse ou 85 g de macaroni ou de cornettes
3 cuillères à soupe ou 43 g de fromage cheddar râpé,
  si possible orange**
3 cuillères à soupe ou 43 g de fromage fondu style
  Cheese Whiz***
¼ de cuillère à thé de paprika
2 pincées de poudre d’oignon ou de poudre d’ail
1 ou 2 pincées de piment de Cayenne moulu
Sel et poivre

Hacher finement l’oignon.

Dans une casserole, faire fondre le beurre. Quand le corps gras est chaud, ajouter l’oignon et le faire revenir jusqu’à ce qu’il soit tendre. Ajouter la farine et cuire pendant 1 minute. Ajouter le lait et cuire en brassant régulièrement jusqu’à ce que la préparation épaississe.

En parallèle, remplir une casserole d’eau et porter à ébullition. Saler généreusement et ajouter les pâtes. Cuire les pâtes selon les indications du fabricant. Égoutter les pâtes et les ajouter à la sauce.

Ajouter les fromages, le paprika, la poudre d’oignon et le piment de Cayenne. Bien mélanger jusqu’à ce que les fromages soient totalement fondus. Saler et poivrer au goût. Servir et déguster avec plaisir.

*Sachez que la portion est assez généreuse pour une personne, mais pas assez pour deux. Vous pouvez aussi doubler ou tripler la recette.
**Vous pouvez remplacer le fromage cheddar par un autre fromage qui fond bien : Gruyère, fromage à raclette, etc.
***Il est possible d’utiliser des tranches de fromage fondu (style Singles de Kraft) ou du Kiri pour remplacer le Cheese Whiz.

Et vous, est-ce que le macaroni au fromage à du succès chez vous?