Mot-clé : flocons d’avoine

Il y a des biscuits partout…

En fin de semaine, j’ai commencé à noter des idées de recettes pour mes paniers gourmands. Évidemment, il y a une majorité de biscuits et depuis, je n’arrête pas de découvrir de nouvelles recettes de biscuits! Il y en a plein de circulaires où j’ai arraché des pages en me disant que cette recette pourrait être intéressant… Et en prime, plusieurs recettes se conservent de 2 à 3 semaines! Je crois que si je rassemble toutes les recettes de ce genre que j’ai mis de côté au fils des ans, j’aurais assez de recettes pour faire un calendrier de l’avant… et peut-être deux. Je pense même que je vais créer un classeur avec toutes ces fiches de recettes et que je le nommerais « paniers gourmands ». L’an prochain, je passerais moins de temps à chercher des recettes et d’ici quelques d’années, je réussirais peut-être à toutes les essayées…

Aujourd’hui pour rester dans la thématique des biscuits, je vous propose une recette de biscuits crousti-moelleux. J’ai pris cette recette dans le livre Un peu… biscuits… à la folie! d’Isabelle Lambert.

Biscuits crousti-moelleux à l'avoine et au chocolat
Biscuits crousti-moelleux à l’avoine et au chocolat
Pour 18 biscuits

1 tasse ou 100 g de flocons d’avoine
⅔ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 100 g de farine
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
¼ de cuillère à thé de sel
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
¾ de tasse ou 150 g de cassonade ou de sucre roux
1 oeuf
1 tasse ou 180 g de pépites de chocolat*

Préchauffer le four à 180°C (350°F) et tapisser de papier parchemin une plaque de cuisson.

Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine, la farine, le bicarbonate de soude et le sel.

Dans un autre bol, crémer le beurre avec la cassonade. Ajouter l’oeuf. Incorporer la préparation de flocons d’avoine, puis les pépites de chocolat.

Prélever l’équivalent de 1½ cuillère à soupe de pâte et la déposer sur la plaque de cuisson préparée. Répéter l’opération avec l’ensemble de la pâte en prenant soin de bien espacer les biscuits. Enfourner et cuire pendant 12 minutes ou jusqu’à ce que les biscuits soient dorés. Laisser tiédir et déguster avec gourmandise.

*J’ai utilisé du chocolat noir, mais libre à vous d’employer un autre chocolat ou un mélange de chocolat. Je serais curieuse d’essayer ce genre de biscuits avec du chocolat « ruby ».

Et vous, est-ce qu’il y a des recettes de biscuits qui vous interpellent en ce moment?

Exploration du congélateur…

L’inventaire de mon congélateur est assez à jour puisque je l’ai fait en février. De manière globale, il n’y a pas beaucoup de plat à réchauffer. Cependant, il est toujours garni de fruits à cuisiner, il y a aussi de la purée de dattes et de citrouille. C’est comme ça qu’en plein mois d’avril, on peut se retrouver à préparer des biscuits à la citrouille… C’est tellement de saison!

Si vous avez de la purée de citrouille ou d’une autre courge dans votre congélateur, vous pouvez préparer ces biscuits. Cette recette de biscuits à la citrouille vient du site de Savourer.

Biscuits à la citrouille et aux flocons d'avoine
Biscuits à la citrouille et aux flocons d’avoine
Pour 18 biscuits

⅓ de tasse ou 73 g de beurre non salé
1 tasse ou 250 g de purée de citrouille
⅔ de tasse ou 133 g de cassonade ou de sucre roux
1 oeuf
2 tasses ou 320 g de gros flocons d’avoine
½ tasse ou 70 g de farine de blé entier
2 cuillères à thé de cannelle moulue
½ cuillère à thé de muscade moulue
Zeste d’une orange (facultatif)
1 pincée de sel
⅓ de tasse ou 53 g de pépites de chocolat

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans une casserole, faire fondre le beurre. Verser le beurre fondu dans un grand bol et laisser tiédir 5 minutes.

Au beurre, ajouter la purée de citrouille, la cassonade et l’oeuf. Incorporer les flocons d’avoine, la farine, la cannelle, la muscade, le sel et le zeste d’orange. Bien mélanger le tout.

Façonner environ 18 biscuits et les déposer sur la plaque de cuisson. Répartir les pépites de chocolat sur les biscuits*. Enfourner et cuire les biscuits pendant 15 à 17 minutes. Laisser tiédir. Pour une meilleure conservation des biscuits, les garder au réfrigérateur. Déguster les biscuits avec gourmandise.

*Vous pouvez également incorporer les pépites de chocolat à la pâte.

Bonne exploration!

Double test…

Il y a plusieurs semaines, ma belle-mère m’a donné des framboises. Pour en cuisiner une partie, j’ai eu envie de préparer un crumble. Pour faire avaler les pépins plus facilement, j’ai pensé faire un crumble aux pommes et framboises. Mon chéri n’était pas enthousiaste et m’a demandée si je pouvais faire une moitié pommes et une moitié framboises. En gros, une moitié qu’il allait manger avec plaisir et une moitié qui allait peut-être goûter… Et puis tant qu’à être dans le moitié-moitié, j’ai également préparé deux crumbles différents : un avec du beurre fondu et l’autre avec du beurre tempéré. J’ai toujours fait mon crumble avec du beurre tempéré, alors quand j’ai vu la recette de Anne-Sophie avec du beurre fondu, j’ai été intriguée.

Le crumble avec le beurre fondu est beaucoup plus croustillant et s’approche de la texture des sablés en bouche. Par contre, il perd cette texture au fil des jours. Le crumble avec le beurre tempéré est moins croustillant. Par contre, il vieillit mieux et conserve plus longtemps sa texture unique. Pour le crumble avec le beurre tempéré, je me suis basée sur une recette de Ricardo issue de son magazine volume 17, numéro 8.

Crumbles en duo pommes et framboises
Crumbles en duo pommes et framboises
Pour 6 à 8 personnes

Garniture aux framboises
2 tasses ou 300 g de framboises
¼ de tasse ou 50 g de sucre
2 cuillères à soupe de farine

Garniture aux pommes
3 pommes qui gardent leur forme à la cuisson (Cortland,
  Gala, etc.)
2 pommes qui se défont à la cuisson (Mcintosh,
  Boskoop, etc.)
¼ tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux

Crumble au beurre fondu*
¼ de tasse et 1 cuillère à thé ou 55 g de cassonade
  ou de sucre roux
2½ cuillères à soupe ou 15 g de flocons d’avoine à
  cuisson rapide**
¼ de tasse moins ½ cuillère à soupe ou 30 g de farine
  complète***
¼ de tasse ou 35 g de farine
¼ de tasse ou 32 g de poudre d’amandes
½ cuillère à thé d’extrait de vanille ou de vanille en poudre
1 pincée de sel
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé, fondu

Crumble au beurre tempéré*
¼ tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
¼ de tasse ou 35 g de farine
¼ de tasse ou 25 g de flocons d’avoine à cuisson rapide
2 cuillères à soupe de gros flocons d’avoine
1 pincée de sel
¼ tasse ou 55 g de beurre non salé, tempéré

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurre un moule carré d’environ 20 cm (8 pouces) de côté ou un moule rond de 20 cm (8 pouces) de diamètre à hauts rebords.

Garniture aux framboises
Dans un bol, mélanger la farine avec le sucre. Ajouter les framboises et bien mélanger. Verser les framboises sur la moitié gauche du moule.

Garniture aux pommes
Éplucher et épépiner les pommes. Couper en cubes les pommes qui gardent leur forme à la cuisson. Couper en lamelles les pommes qui se défont à la cuisson. Déposer les pommes dans un bol et ajouter la cassonade. Bien mélanger et verser les pommes dans la moitié vide, à droite, du moule. Au besoin, étaler les fruits pour les mettre au même niveau. Tourner le moule d’un quart de tour.

Crumble au beurre fondu
Dans un bol, mélanger la cassonade, les flocons d’avoine, la farine complète, la farine, la poudre d’amandes et le sel. Ajouter l’extrait de vanille ainsi que le beurre fondu et mélanger. Répartir le crumble en miettes sur la moitié gauche du moule.

Crumble au beurre tempéré
Dans un bol, mélanger la cassonade, la farine, les flocons d’avoine à cuisson rapide, les gros flocons d’avoine et le sel. Avec les doigts, incorporer le beurre. Répartir le crumble en l’émiettant sur la moitié droite du moule.

Enfourner et cuire pendant 45 minutes ou jusqu’à ce que les crumbles soient bien dorés. Laisser tiédir. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez faire que l’un ou l’autre des crumbles : dans ce cas, doublez la recette de crumble qui vous faite le plus envie.
**Les flocons d’avoine à cuisson rapide sont ceux que l’on utilise le plus régulièrement et que l’on trouve sous le nom de « flocons d’avoine » tout simplement. Ces flocons sont plus petits parce qu’ils ont été coupés, ce qui réduit également le temps de cuisson.
***Vous pouvez utiliser la farine complète de votre choix (formant, épeautre, de blé, etc.) ou la remplacer par la même quantité de farine régulière.

Et vous, comment préparez-vous votre crumble?

Un citrouille plus tard…

Je ne sais pas si vous avez conservé vos citrouilles, mais ici, j’ai transformé celle que j’avais en purée. Ensuite, il faut trouver ou choisir les recettes. Je ne suis pas particulièrement attirée par les recettes qui utilisent de la citrouille. Pourtant, la confiture à la citrouille de l’an dernier était des plus délicieuses. Je ne sais pas pourquoi ce cucurbitacée ne m’interpelle pas. Par contre comme je ne veux pas gaspiller, je suis un peu contrainte d’expérimenter.

La recette qui a retenu mon attention est celle de carrés à la citrouille et aux pacanes. Comme j’adore ces noix, je me suis dit que c’était un bon choix et ce fut le cas. J’ai pris cette recette sur Pastry studio.

Carrés à la citrouille et aux pacanes
Carrés à la citrouille et aux pacanes
Pour 9 à 12 personnes

Croûte
½ tasse ou 70 g de farine
¼ de tasse ou 25 g de flocons d’avoine
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
2 pincées de sel
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé, tempéré

Garniture à la citrouille
1 tasse ou 265 g de purée de citrouille*
½ tasse ou 125 g de lait
¼ de tasse ou 62 g de crème à 35 % ou entière
1 oeuf
6 cuillères à soupe ou 75 g de sucre
¼ de cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de gingembre moulu
½ cuillère à thé de cannelle moulue
2 pincées de clou de girofle moulu
1 pincée de muscade moulue
¼ de cuillère à thé d’extrait de vanille

Croustillant aux pacanes
½ tasse ou 72 g de pacanes ou noix de pécan hachées
½ tasse ou 100 g de cassonade ou de sucre roux
2 cuillères à soupe ou 28 g de beurre non salé, tempéré
Zeste d’une orange

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer et chemiser de papier parchemin un moule de carré de 20 cm (8 pouces) de côté.

Croûte
Dans un bol, mélanger la farine, les flocons d’avoine, la cassonade et le sel. Incorporer le beurre. Presser le mélange au fond du moule. Enfourner et cuire pendant 13 minutes. Retirer du four**.

Garniture à la citrouille
Dans un bol, mélanger la purée de citrouille, le lait, la crème, l’oeuf, le sucre, le sel, le gingembre, la cannelle, le clou de girofle, la muscade et l’extrait de vanille. Verser la garniture sur la croûte. Enfourner et cuire pendant 20 minutes.

Croustillant aux pacanes
Pendant que la garniture à la citrouille cuit, préparer le croustillant aux pacanes. Dans un bol, mélanger la cassonade, le beurre et le zeste d’orange. Incorporer les pacanes hachées.

Quand la garniture a cuit 20 minutes, répartir le croustillant aux pacanes sur les carrés. Enfourner à nouveau et cuire pendant 15 à 20 minutes. Laisser totalement refroidir. Découper en carrés et déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez réaliser la recette avec la purée d’une autre courge. Pour réaliser la purée de citrouille, il suffit de cuire la citrouille à la vapeur ou au four jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Il faut ensuite la mixer pour obtenir une purée lisse.
**Vous pouvez laisser refroidir la croûte avant de poursuivre la recette : dans ce cas, les carrés auront deux textures distinctes. Si vous ne laissez pas refroidir la croûte avant de poursuivre la recette, la garniture et la croûte se lieront pour créer une texture plus fondante.

Et vous, est-ce que la citrouille s’incruste facilement dans vos assiettes?

Entre orange et noir

À la veille de l’Halloween, il ne faut pas compter sur moi pour vous proposer une recette effrayante. Cependant cette année, j’ai vu plusieurs articles où l’on proposait des recettes rapides pour pouvoir se lancer le plus rapidement possible à la chasse aux bonbons. Encore une fois, je ne suis pas dans cette vague… je me demande même qu’est-ce que je vais cuisiner avec ma citrouille!

Cette fois, je vous propose une recette de galettes à la confiture. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 7. Je sens que je vais refaire cette recette : j’ai adoré! En prime, la base de la recette se rapproche du goût que je recherche dans les galettes à l’avoine…

Galettes à l'avoine et à la confiture
Galettes à l’avoine et à la confiture
Pour 12 personnes

1¼ tasse ou 125 g de flocons d’avoine
1 tasse ou 140 g de farine
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
1 pincée de sel
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
¾ de tasse ou 150 g de cassonade ou de sucre roux
1 oeuf
⅔ de tasse ou 210 g de confiture de fraises, d’abricot, etc.*

Préchauffer le four à 190°C (375°F). Chemiser un moule à muffin de caissettes en papier ou en silicone.

Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine, la farine, le bicarbonate de soude et le sel.

Dans un autre bol, crémer le beurre avec la cassonade. Incorporer l’oeuf puis la préparation de flocons d’avoine. Diviser la pâte en deux.

Répartir la moitié de la pâte dans les cavités du moule à muffin. Presser la pâte dans chaque empreinte de manière à former un petit creux au centre. Répartir la confiture. Émietter le restant de pâte sur la confiture.

Enfourner et cuire pendant 16 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit cuite et légèrement dorée. Laisser tempérer avant de servir. Déguster avec gourmandise.

*Utilisez les garnitures qui vous font envie : de la confiture, de la pâte à tartiner, de la pâte praliné, du caramel, etc.

Après, si vous voulez rendre cette recette effrayante, ajouter un peu de colorant à votre confiture : rouge pour le sang ou du vert pour créer de la bave de monstre. Bonne Halloween!