Mot-clé : pistaches

Surtout de la pâtisserie…

C’est temps-ci, l’envie de cuisiner est de plus en plus présente. Par contre, cela concerne surtout le sucré… En réduisant les portions des recettes et en alternant avec de la boulangerie, j’arrive à avoir une belle variété. Cependant, c’est surtout du côté du salé qu’il faudrait que je me penche : je n’ai pas de recette de planifier et je reviens souvent aux même recettes… quand je ne fais pas simplement griller la viande! Ça n’a pas une très grande importance, mais il faudra bien que je rééquilibre les choses pour pouvoir vous proposer de nouvelles recettes.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette toute simple de macarons traditionnels aux pistaches et aux amandes. J’ai pris cette recette chez Anne-Sophie, Fashion Cooking.

Macarons traditionnels aux pistaches et aux amandes
Macarons traditionnels aux pistaches et aux amandes
Pour 15 biscuits

1 blanc d’oeuf
6 à 7 cuillères à soupe ou 75g à 85 g de sucre
5½ ou 50 g de pistaches non salées, moulues*
⅔ de tasse ou 75 g de poudre d’amandes

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans un bol, fouetter le blanc d’oeuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporer les pistaches moulues et la poudre d’amandes.

Humidifier légèrement les mains. Prélever environ 1 cuillère à soupe de pâte et façonner un boule. Déposer sur la plaque de cuisson et répéter l’opération avec l’ensemble de la pâte.

Enfourner et cuire pendant 14 minutes. Laisser les biscuits refroidir sur la plaque et déguster avec gourmandise. Conserver les macarons dans une boîte qui ferme hermétiquement.

*Pour réaliser la recette, vous pouvez utiliser que des pistaches et omettre la poudre d’amandes. Dans ce cas, il faut ¾ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 125 g de pistaches non salé qu’il faudra réduire en poudre.

Et vous, quels recettes de salés avez-vous essayées dernièrement?

C’est végétarien!

Lors du repas du 1er août, j’avais préparé une terrine végétarienne. Je n’ai pas cherché à la nommer autrement même si connaissant les gens de la tablée, je savais que ce ne serait pas un plat d’appel. Pourtant, la plupart des grands sceptiques y ont goûté et m’ont donnée un retour positif. Cependant, le signe le plus évident que ce plat peut plaire à tous c’est mon beau-père : il jure surtout par la viande rouge et après avoir pris une petite portion, il a été se resservir de cette terrine! Comme quoi, même si l’on n’envisage pas de devenir végétarien, on peut faire de belle découverte dans cette cuisine.

La recette que je vous propose aujourd’hui est évidement cette terrine végétarienne aux noix ou «.Nut Roast ». Elle est originaire du Royaume-Uni où il existe plusieurs déclinaisons. Je vous présente la version de James May issue de son livre Oh Cook!.

Terrine de noix (Nut Roast)
Terrine de noix (Nut Roast)
Pour 4 à 6 personnes*

2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 oignon
2 gousses d’ail
250 g de champignons blancs ou de cèpes
1 tasse moins 1 cuillère à soupe ou 150 g de pistaches
  non salé, concassées
1⅓ tasse ou 150 g de noix de Grenoble, concassées
1 oeuf
½ tasse moins 1 cuillère à soupe ou 100 g de chapelure
⅓ de tasse ou 50 g de graines de courges ou de citrouille
1 cuillère à thé de thym frais ciselé
½ cuillère à thé de romarin frais ciselé
1 cuillère à soupe de sauce de soja
Sel et poivre

Hacher l’oignon et l’ail. Hacher finement les champignons

Verser l’huile dans une poêle. Quand le corps gras est chaud, faire revenir l’oignon pendant 5 minutes. Ajouter l’ail et les champignons, puis poursuivre la cuisson pendant 5 à 10 minutes. Verser la préparation dans un bol et réserver.

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Chemiser de papier parchemin un moule rectangulaire d’environ 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces).

Ajouter les pistaches et les noix. Bien mélanger, puis incorporer l’oeuf, la chapelure, les graines de courge, le thym, le romarin et la sauce soja. Saler et poivrer.

Répartir le mélange dans le moule préparé et égaliser la surface. Enfourner et cuire pendant 30 à 40 minutes.

Sortir du four et laisser reposer pendant 5 minutes avant de démouler. Servir chaud, tiède ou froid avec une sauce de votre choix. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez servir ce plat en plat principal ou en entrée. Dans le second cas, vous pourrez servir 8 à 10 personnes.

Et vous, est-ce que votre entourage s’enthousiasme des plats végétariens ou est-ce qu’il les boude?

Dans mes paniers…

J’ai commencé à garnir mes paniers gourmands de 2020 : il faut bien un peu de douceur dans cette année citronnée! Je me rends compte que d’année en année, je planifie mieux mon temps en cuisine… Par contre, j’ai toujours un peu de mal avec la contenance de mes boîtes! Un de mes prochaines étapes pour ce soir sera de vérifier l’espace qu’il reste dans mes boîtes après avoir glissé mes premières gourmandises… Je me demande si je vais devoir revoir à la baisse leur contenu.

En attendant, je vous propose une autre petite recette qui fait de l’effet sur la table, mais qui est très simple à préparer : un filet de saumon en croûte amandes-pistaches. Cette recette est tirée du Magazine de Noël de décembre 2018 de la Coop.

Filet de saumon en croûte amandes-pistaches
Filet de saumon en croûte amandes-pistaches
Pour 4 personnes

2 cuillères à soupe de jus de citron
Zeste de 1 citron
1 cuillère à soupe de mélasse ou de Birnel*
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
½ cuillère à thé de fleur de sel
400 à 600 g de filet de saumon sans la peau**
¼ de tasse ou 40 g de pistaches non salé
¼ de tasse ou 40 g d’amandes effilées***
Poivre

Préchauffer le four à 220°C (430°F).

Hacher grossièrement les pistaches. Réserver.

Dans un petit bol, mélanger le jus de citron, le zeste, la mélasse, huile d’olive et la fleur de sel. Poivrer au goût.

Déposer le filet de saumon sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Badigeonner le poisson avec le mélange de jus de citron. Répartir les pistaches et les amandes effilées sur le dessus du filet.

Enfourner et cuire pendant 15 minutes. Couper le filet de saumon et servir. Déguster avec plaisir.

*Le Birnel est un concentré de jus de poire. Je ne sais pas si est possible d’en trouver à l’extérieur de la Suisse, mais la mélasse convient très bien pour cette recette.
**Adaptez les portions selon vos habitudes : nous nous mangeons rarement plus de 100 g de poisson par personne, mais je sais que certains préfèrent prévoir 150 g par personne. À vous de voir.
***Je n’avais pas d’amandes effilées sous la main, j’ai donc tranché finement mes amandes.

Et vous, est-ce vous prévoyez trop de choses à cuisiner?

Êtes-vous à Noël?

En discutant avec mes parents, ils m’ont souligné que Poste Canada encourageait les gens à envoyer le plus tôt possible les colis pour les fêtes. Vue la situation actuelle et que les gens achètent de plus en plus leurs cadeaux en ligne, cette remarque était des plus pertinentes. Je crois que l’an passé mon colis était arrivé après Noël alors que je l’avais posté fin novembre. Bref début novembre, je me suis mise en quête de petites surprises et de chocolats de Noël pour ma famille. J’ai posté les colis et actuellement, il me reste qu’à écrire des textes dans mes cartes de voeux pour les envoyer en début de semaine. Et pourtant, alors que je pense à Noël depuis presque 1 mois, je ne suis pas dans l’esprit des fêtes, je n’ai pas l’impression que les fêtes arrivent. Il faut dire que cette année, nous devions célébrer Noël avec ma famille et soyons honnête, ceci a peu de chance de se produire…

En attendant, sur une autre note, je vous propose une recette végétalienne. J’ai pris cette recette dans le livre Loounie cuisine de Caroline Huard.

Ragù aux lentilles
Ragù aux lentilles
Pour 3 personnes

3 portions ou 210 g de pâtes au choix
1½ cuillère à soupe d’huile d’olive
1 oignon
2 carottes
1 ou 2 branches de céleri
2 cuillères à soupe ou 5 g de champignons séchés,
  non-réhydratés
1 pincée de sel
¼ de tasse ou 32 g de pistaches non salé*
1 gousse d’ail
½ tasse ou 85 g de lentilles rouges sèches
¾ de tasse ou 187 g d’eau
1⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 350 g de coulis
  de tomates
1 cuillère à soupe de pâte de tomates
1 feuille de laurier
¼ de cuillère à thé de sel

Hacher l’oignon, les carottes, le céleri, les champignons séchés, les pistaches et l’ail.

Dans une casserole, chauffer l’huile d’olive. Ajouter l’oignon, les carottes, le céleri, les champignons et 1 pincée de sel. Cuire pendant 5 minutes en brassant régulièrement.

Ajouter les pistaches et l’ail. Poursuivre la cuisson pendant 5 minutes toujours en brassant régulièrement.

Rincer les lentilles et les verser dans la casserole. Ajouter l’eau, le coulis de tomates, les pâtes de tomates, la feuille de laurier et le sel. Porter à ébullition. Quand le tout bout, réduire le feu et laisser mijoter pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que les lentilles soient tendres. Retirer la feuille de laurier. Saler et poivrer au besoin.

Pendant la cuisson de la sauce, porter à ébullition une casserole remplie d’eau. Saler généreusement et cuire les pâtes choisies selon les indications du fabricant.

Quand les pâtes sont cuites, les égoutter et les ajouter à la sauce. Mélanger et servir. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer les pistaches par des amandes ou des graines de tournesol.

Et vous, est-ce que vous sentez Noël arriver?

On finit le tour!

Aujourd’hui, je publie la dernière recette de mes paniers gourmands de 2019… Même si ce n’est pas totalement vrai. Je pourrais encore ajouter 3 recettes, mais l’une ne m’a pas convaincu, l’autre je n’ai pas de photo et pour la confiture à la pêche et nectarine, je n’ai pas noté les proportions… En résumé, dans mes paniers, il y avait : des biscuits au beurre noisette, chocolat et fleur de sel; du dulce de leche maison à la mijoteuse; des madeleines au miel, lime et gingembre; des Spritz; des piccalilli; des sablés au thé et des biscotti aux amandes et au chocolat blond.

Pour conclure, je vous propose la dernière recette de cette liste : des biscuits damier. Pour cette réalisation, je me suis basée sur une recette de biscuits spirales bicolores issu du blog Beau à la louche.

Biscuits damier chocolat-pistache
Biscuits damier chocolat-pistache
Pour 200 petits biscuits*

Pâte à la pistache
2 tasses et 2½ cuillères à soupe ou 300 g de farine
1 tasse moins 1½ cuillère à soupe ou 200 g de beurre non
  salé, tempéré
1 tasse ou 150 g de sucre glace
1 oeuf
6 cuillères à soupe ou 60 g de pistaches non salé, moulues

Pâte au chocolat
2 tasses et 2½ cuillères à soupe ou 300 g de farine
4½ cuillères à soupe ou 30 g de cacao
1 tasse moins 1½ cuillère à soupe ou 200 g de beurre
  non salé, tempéré
1 tasse ou 150 g de sucre glace
1 oeuf

Pâte à la pistache
Dans un bol, mélanger la farine, le sucre glace et les pistaches moulues. À l’aide des mains, incorporer le beurre pour obtenir une texture sablonneuse. Ajouter l’oeuf et mélanger jusqu’à ce que la pâte se tienne. Étaler la pâte en un rectangle d’environ 2,5 cm (1 pouce) d’épais et 20 cm (8 pouces) de large. Emballer la pâte dans une pellicule plastique et réfrigérer pendant au moins 4 heures à toute une nuit.

Pâte au chocolat
Dans un bol, mélanger la farine, le cacao et le sucre glace. À l’aide des mains, incorporer le beurre pour obtenir une texture sablonneuse. Ajouter l’oeuf et mélanger jusqu’à ce que la pâte se tienne. Étaler la pâte en un rectangle d’environ 2,5 cm (1 pouce) d’épais et 20 cm (8 pouces) de large. Emballer la pâte dans une pellicule plastique et réfrigérer pendant au moins 4 heures à toute une nuit.

Façonnage
Déballer les pâtes et couper chaque pâte en 8 longues bandes de 2,5 cm (1 pouce) de large. Assembler une bande de pâte à la pistache avec une bande de pâte au chocolat. Pour former le damier, superposer une bande de pâte au chocolat et puis une bande de pâte à la pistache. Répéter l’opération pour obtenir 4 boudins de pâte à damier. Emballer individuellement les boudins de pâte à biscuits et les placer au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.

Préchauffer le four à 160°C (320°F). Tapisser de papier parchemin des plaques à cuisson.

Déballer un boudin de pâte à la fois et le couper en tranches d’environ 5 mm ( pouce) d’épaisseur. Disposer les biscuits sur une plaque à cuisson préparée. Enfourner et cuire pendant 10 à 12 minutes : les biscuits ne doivent pas dorer. Répéter l’opération avec l’ensemble de la pâte. Laisser tiédir les biscuits cuits et déguster avec gourmandise.

*J’ai réalisé des petits biscuits damiers, vous pouvez en réaliser des plus gros, faire des biscuits spirale, etc. Selon votre façonnage, vous obtiendrez entre 60 à 200 biscuits.

Et avec tout ça, ces derniers temps, j’ai quand même testé de nouvelles recettes de biscuits!