Mot-clé : abricot

Un grand succès…

L’autre dessert que j’ai proposé pour le 1er août était un entremet à l’abricot. Peu de temps avant la date de mon classique repas, ma belle-mère m’a apporté des abricots pour faire de la confiture. Il y en avait un peu trop et j’ai décidé de glisser une partie des fruits dans un entremet. J’adore les entremets : ils ont une sensation de légèreté à la dégustation et même après un gros repas, tout le monde en mange une part. Je n’ai pas fait de photo du gâteau entier : en général, il en reste toujours et je trouve plus intéressant de voir la découpe du gâteau. Sauf que cette fois, le gâteau a eu un tel succès qu’il ne restait qu’une petite part et je me suis un peu précipité pour faire quelques photos avant qu’il n’en reste plus une miette. Ce gâteau a eu un énorme succès et j’avoue que l’insert d’abricot était des plus gourmands.

Pour la recette, je me suis inspirée des mes composantes habituelles et j’ai utilisé l’insert au abricot du livre Entremets de Christophe Felder et de Camille Lesecq. J’ai aussi un peu augmenté la quantité de mousse à la vanille par rapport à ma réalisation : j’ai peiné pour cacher l’insert à l’abricot avec la mousse!

Entremet à la vanille et à l'abricot
Entremet à la vanille et à l’abricot
Pour 8 personnes

Croustillant praliné
25 g (1 once) de chocolat blanc
⅓ de tasse ou 125 g de praliné ou de nutella
¾ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 70 g de Gavottes
  ou de biscuits dentelles émiettés*

Insert à l’abricot
2½ cuillères à soupe ou 30 g de cassonade
2½ cuillères à soupe ou 30 g de sucre
4 à 6 abricots ou 350 g d’abricots
4½ cuillères à thé ou 20 g de beurre non salé
¾ de cuillère à thé de gélatine en poudre ou 1 feuille
  de gélatine (2 g)

Gâteau madeleine
3½ cuillères à soupe ou 45 g de beurre non salé
1 cuillère à thé ou 7 g de miel
1 oeuf
½ cuillère à thé d’extrait de vanille
3 cuillères à soupe ou 35 g de sucre
⅓ de tasse ou 45 g de farine
¼ de cuillère à thé ou 2 g de poudre à pâte ou de levure
  chimique
1 pincée de fleurs de sel

Mousse à la vanille
375 g (13½ onces) de mascarpone
¼ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 127 g de lait concentré
  sucré
1½ cuillère à thé d’extrait de vanille
¾ de tasse ou 187 g de crème à fouetter ou de crème entière

Croustillant praliné
Hacher le chocolat blanc et le déposer dans le bol d’un bain-marie. Faire fondre le chocolat. Retirer le bol du bain-marie quand le chocolat est totalement fondu. Incorporer le praliné, puis les Gavottes (ou les biscuits dentelles). Verser la préparation sur une feuille de papier parchemin. Couvrir d’une seconde feuille de papier parchemin et à l’aide d’un rouleau à pâte étaler la préparation sur une épaisseur d’environ 3 mm (⅛ de pouce). Réserver au congélateur.

Insert à l’abricot
Chemiser le fond d’un moule à charnière d’environ 17 cm (7 pouces) de papier parchemin. Tapisser les côtés de papier parchemin ou de rhodoïd. Réserver.

Dans un bol, faire gonfler la gélatine en poudre dans 1 cuillère à soupe d’eau froide ou faire tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide.

Laver et couper les abricots en 6 quartiers.

Dans une casserole, verser le sucre et la cassonade. Sur feu moyen, chauffer les sucres jusqu’à ce qu’ils fondent et commence à se caraméliser. Ajouter les morceaux d’abricot et cuire pendant 10 minutes en mélangeant délicatement. Ajouter le beurre et poursuivre la cuisson pendant 8 minutes ou jusqu’à ce que les abricots soient tendres. Retirer du feu et ajouter la gélatine (bien l’essorer si elle est en feuille). Mélanger pour s’assurer que la gélatine soit bien fondue et bien incorporer. Verser dans le moule, égaliser la surface et placer au congélateur pour au moins 6 heures.

Gâteau madeleine
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans une petite casserole, faire fondre le beurre avec le miel. Quand le beurre est totalement fondu, retirer du feu et laisser tiédir. Ajouter la fleur de sel et réserver.

Dans un bol, mélanger la farine et la poudre à pâte.

Dans un autre bol, casser l’oeuf. Ajouter l’extrait de vanille et le sucre. Fouetter le tout jusqu’à ce que le mélange palisse. Incorporer la farine, puis le beurre fondu. Verser la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 12 à 15 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir.

Mousse au mascarpone
Dans un bol, fouetter le mascarpone. Ajouter le lait concentré sucré et fouetter jusqu’à ce que le mélange soit très dense. Ajouter l’extrait de vanille.

Dans un autre bol, fouetter la crème jusqu’à ce qu’elle formes des pics souples. Incorporer délicatement la crème fouettée au mascarpone. Réserver au frais.

Montage
Chemiser le fond et la parois de pellicule plastique un moule à charnière d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre.

Dans le gâteau, découper un rond légèrement plus petit que le diamètre du moule. Dans le praliné croustillant, découper un cercle d’environ 18 cm (7 pouces) de diamètre.

Dans le fond du moule, déposer le gâteau et couvrir d’une fine couche de mousse à la vanille. Placer le disque de praliné croustillant et le couvrir d’une fine couche de mousse à la vanille. Déposer l’insert à l’abricot et couvrir avec le restant de mousse à la vanille. Égaliser la surface. Placer au congélateur pendant au moins 12 heures.

Environ 12 heures avant de servir le gâteau, le sortir du congélateur. Démouler le gâteau et le déposer sur une assiette de présentation. Laisser le gâteau décongeler au réfrigérateur. Découper et servir. Déguster avec gourmandise.

*Si vous ne trouvez pas biscuits Gavottes ou dentelles, remplacez-les par des céréales de riz soufflés de style Rice Krispies.

Bonne journée!

À quand les fraises?

Cette année est la première où mes beaux-parents n’ont plus de champs de fraises. Par contre, nous en avons dans le jardin… une trentaine de plants! Habituellement, les premières arrivent autour de la fête des mères. Cette fois, nous sommes loin de cette date et les premières fraises ne semblent pas pressées de rougir. C’est encore bien vert et j’avoue qu’il me tarde de plus en plus d’avoir nos premiers fruits rouges sur la table. D’un autre côté, je crains qu’elles arrivent en grande quantité d’un seul coup…

En attendant les fraises, je vous propose une recette avec de la confiture d’abricot. J’ai pris cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Poulet à l'abricot
Poulet à l’abricot
Pour 3 personnes

300 g de poitrines ou de hauts de cuisse de poulet*
1 cuillère à soupe d’huile végétale
⅓ de tasse ou 90 g de confiture d’abricot
2 cuillères à soupe de sauce soja
½ cuillère à thé d’huile de sésame grillé
Sel et poivre

Découper le poulet en dés.

Dans un petit bol, mélanger la confiture d’abricot, la sauce soja et l’huile de sésame grillée. Réserver.

Dans une poêle, verser l’huile et la faire chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter le poulet et le cuire. Quand la viande est cuite, saler et poivrer.

Verser la préparation contenant la confiture d’abricot et poursuivre la cuisson pendant 5 minutes. Servir sans attendre avec un riz et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez paner votre poulet en le passant dans un oeuf battu, puis dans de la fécule de maïs (ou maïzena) additionnée de sel et de poivre. Dans ce cas, il faudra plus d’huile pour la cuisson.

Bonne journée!

Problème de plate-bande…

Hier, je suis passée à la quincaillerie pour me procurer un tube de peinture pour un projet de décoration. Comme j’avais fait le déplacement, je me suis permise d’aller voir les graines de fleurs. J’ai craqué pour un mélange de fleurs à couper. J’adore l’idée de pouvoir me créer des bouquets avec les fleurs de mon jardin. Cependant, je me pose la question de où je vais les installer… Ma plate-bande est assez garni même s’il y a encore du travail à réaliser. J’ai une plante qui semble en fin de vie : l’an passé je l’ai déplacé pour la placer plus près d’un jets d’eau et son état ne s’est pas amélioré. Au départ, je pensais la remplacer par un mini-rosier, mais peut-être que je vais tester mes graines à cette endroit. J’ai un autre emplacement en tête, mais il y a deux problèmes : la zone en question reçoit moins d’eau et surtout, Mini-nous n’arrête pas de traverser ma plate-bande à cet endroit!

En attendant que je m’occupe de mes plates-bandes, je vous propose une petite recette toute simple et très rapide. Il s’agit d’un filet de saumon à la moutarde et à l’abricot. J’ai imaginé cette recette en pensant à ma version avec de la confiture de fraises.

Saumon abricot-moutarde
Saumon abricot-moutarde
Pour 2 personnes

225 g de filet de saumon avec ou sans peau
½ cuillère à soupe de moutarde de Dijon
½ cuillère à soupe de confiture d’abricot
⅓ de tasse ou 20 g de flocons de maïs nature (Corn Flakes)*
Sel et poivre

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Dans un petit bol, mélanger la moutarde et la confiture d’abricot.

Déposer le filet de saumon sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Saler et poivrer. Badigeonner la surface du saumon avec le mélange de moutarde et de confiture. Émietter grossièrement les flocons de maïs au-dessus du filet de poisson. Presser avec la main pour bien les faire adhérer.

Enfourner et cuire pendant 10 à 12 minutes. Sortir du four et servir. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer les flocons de maïs par des chips de votre choix. Dans ce cas, ne salez pas le poisson.

Aussi pour mes plates-bandes, j’ai fait l’acquisition d’un « désherbeur ». J’avoue que le prix m’a fait hésiter, mais après quelques utilisations, je sens qu’il va vite être rentabilisé!

Une autre étoile

Encore des biscuits, il me reste encore 3 recettes de biscuits à vous proposer et il y en aura d’autres… J’ai encore essayer une nouvelle recette en fin de semaine! Cette fois, je vais vous parler d’un biscuit classique de Noël : les étoiles à la cannelle. C’est un biscuit assez populaire, mais pourtant, je ne l’apprécie pas spécialement même si beaucoup de gens l’aiment dans ma belle-famille. D’un autre côté, je n’ai jamais goûté à une version maison de ce biscuits et la version commerciale ne me donne pas envie d’en faire.

Alors pourquoi je vous parle d’étoile si c’est un biscuit qui ne m’attire pas? C’est simple dans une circulaire des épiceries Volg, il y a une recette d’étoile qui a attiré mon attention : des étoiles aux abricots! La recette m’a terriblement interpellée et je n’ai pas hésité à l’ajouter à mes paniers gourmands. C’est une belle découverte : je préfère largement les étoiles aux abricots!

Étoiles aux abricots
Étoiles aux abricots
Pour 70 petits biscuits

Biscuits
½ tasse ou 100 g d’abricots séchés
5 cuillères à soupe ou 75 g d’abricotine ou de kirsch*
3⅓ tasses ou 400 g de poudre d’amandes
⅓ de tasse et ½ cuillère à soupe ou 50 g de farine
½ tasse et 2 cuillères à soupe ou 125 g de sucre
200 g (7 onces) de chocolat blanc
½ lime pour le zeste
⅓ de tasse moins ½ cuillère à soupe ou 100 g de miel
4 blancs d’oeufs

Garniture
1¼ tasse ou 200 g de sucre glace
1 cuillère à soupe d’abricotine ou de kirsch
1 cuillère à soupe de jus de lime
¼ de tasse ou 50 g d’abricots séchés

Biscuits
Hacher finement les abricots et les déposer dans un bol. Verser l’abricotine, puis laisser macérer pendant 1 nuit.

Hacher le chocolat blanc et le déposer dans un bol avec la poudre d’amandes, la farine, le sucre et le zeste de la lime. Mélanger et former un puit au centre des ingrédients secs. Ajouter le miel, les blancs d’oeufs et les abricots macérés. Incorporer graduellement les ingrédients humides aux ingrédients secs pour créer une pâte.

Sur un plan de travail saupoudrer de poudre d’amandes et de sucre glace**, abaisser un tiers de la pâte sur une épaisseur d’environ 1 cm (⅜ de pouce). À l’aide d’un emporte-pièce en forme d’étoile d’environ 5 cm (2 pouces)*** de haut, découper des étoiles et les déposer sur une plaque recouverte de papier parchemin. Répéter l’opération jusqu’à ce qu’il ne reste plus de pâte. Laisser les étoiles séchés pendant au moins 6 heures ou pendant toute une nuit à température ambiante.

Préchauffer le four à 210°C (410°F).

Enfourner les étoiles et cuire pendant 7 minutes ou jusqu’à ce que les bords soient légèrement dorés. Laisser tiédir environ 10 minutes les étoiles dans le four avec la porte du four légèrement entrouverte. Retirer du four et laisser totalement refroidir les étoiles.

Garniture
Hacher finement les abricots.

Dans un bol, mélanger le sucre glace, l’abricotine et le jus de lime pour obtenir un glaçage qui puisse s’étaler. Au besoin, ajouter un peu d’abricotine et de jus de lime pour obtenir la bonne texture. Badigeonner les étoiles de glaçage et parsemer d’abricots hachés. Laisser sécher complètement avant de placer les biscuits dans une boîte qui ferme hermétiquement. Les étoiles se conservent pendant 2 à 3 semaines. Déguster avec gourmandise.

*Si vous n’avez pas d’abricotine ni de kirsch, vous pouvez utiliser du rhum ou un autre alcool fort.
**La pâte est assez collante, alors vous pouvez aussi l’abaisser entre deux feuilles de papier parchemin.
***Libre à vous d’utiliser un empote-pièce d’une autre forme et d’une autre taille. Le nombre de biscuits variera selon celui-ci.

Et vous, appréciez-vous les étoiles à la cannelle?

Entre orange et noir

À la veille de l’Halloween, il ne faut pas compter sur moi pour vous proposer une recette effrayante. Cependant cette année, j’ai vu plusieurs articles où l’on proposait des recettes rapides pour pouvoir se lancer le plus rapidement possible à la chasse aux bonbons. Encore une fois, je ne suis pas dans cette vague… je me demande même qu’est-ce que je vais cuisiner avec ma citrouille!

Cette fois, je vous propose une recette de galettes à la confiture. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 7. Je sens que je vais refaire cette recette : j’ai adoré! En prime, la base de la recette se rapproche du goût que je recherche dans les galettes à l’avoine…

Galettes à l'avoine et à la confiture
Galettes à l’avoine et à la confiture
Pour 12 personnes

1¼ tasse ou 125 g de flocons d’avoine
1 tasse ou 140 g de farine
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
1 pincée de sel
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
¾ de tasse ou 150 g de cassonade ou de sucre roux
1 oeuf
⅔ de tasse ou 210 g de confiture de fraises, d’abricot, etc.*

Préchauffer le four à 190°C (375°F). Chemiser un moule à muffin de caissettes en papier ou en silicone.

Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine, la farine, le bicarbonate de soude et le sel.

Dans un autre bol, crémer le beurre avec la cassonade. Incorporer l’oeuf puis la préparation de flocons d’avoine. Diviser la pâte en deux.

Répartir la moitié de la pâte dans les cavités du moule à muffin. Presser la pâte dans chaque empreinte de manière à former un petit creux au centre. Répartir la confiture. Émietter le restant de pâte sur la confiture.

Enfourner et cuire pendant 16 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit cuite et légèrement dorée. Laisser tempérer avant de servir. Déguster avec gourmandise.

*Utilisez les garnitures qui vous font envie : de la confiture, de la pâte à tartiner, de la pâte praliné, du caramel, etc.

Après, si vous voulez rendre cette recette effrayante, ajouter un peu de colorant à votre confiture : rouge pour le sang ou du vert pour créer de la bave de monstre. Bonne Halloween!