Mot-clé : framboise

Des images et une idée…

Je feuilletais mon magazine Ricardo et il y a deux photos sur les pages opposées qui m’ont interpelées. Une des images représente une gâteau quatre-quarts garni de crème au citron et recouvert de meringue. L’autre page montre un croissant farci de crème au chocolat et de confiture de petits fruits. Immédiatement quand j’ai vu les deux photos, je me suis dit qu’on pouvait aisément intervertir les garnitures des deux recettes. Je n’ai pas attendu pour tester mon idée et mixer les deux recettes.

Voici ma version de ces idées : un gâteau à la confiture et à la crème chocolatée. J’ai pris l’idée dans le magazine Ricardo volume 20, numéro 6. Pour la recette du gâteau, j’ai opté pour une extraite du magazine volume 20, numéro 4.

Gâteau à la confiture et à la crème chocolatée
Gâteau à la confiture et à la crème chocolatée
Pour 8 à 10 personnes

Gâteau
1½ tasse ou 210 g de farine
2 cuillères à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
2 pincées de sel
¾ de tasse ou 165 g de beurre non salé, tempéré
1¼ tasse ou 250 g de sucre
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
¾ de tasse ou 187 g de lait
3 oeufs

Crème pâtissière au chocolat
⅓ de tasse ou 67 g de sucre
2 cuillères à soupe de fécule de maïs
1 oeuf
1½ tasse ou 375 g de lait
85 g (3 onces) de chocolat noir à environ 70 % de cacao

⅓ de tasse ou 107 g de confiture de petits fruits (fraises,
  framboises, bleuets, etc.)*

Gâteau
Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer et tapisser de papier parchemin un moule rectangulaire d’environ 10 cm par 23 cm (4 pouces par 9 pouces)**.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec 1 tasse ou 200 g de sucre et l’extrait de vanille. Incorporer la préparation de farine en alternant avec le lait. Réserver.

Dans un dernier bol, fouetter les oeufs avec le sucre restant jusqu’à ce que le mélange triple de volume. Incorporer la préparation d’oeufs à la pâte contenant le beurre et la farine. Verser dans le moule préparé et enfourner. Cuire pendant 1 heure ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir avant de démouler.

Crème pâtissière au chocolat
Hacher finement le chocolat et réserver.

Dans une petite casserole, hors du feu, mélanger le sucre et la fécule de maïs. Ajouter l’oeuf et bien mélanger, puis incorporer le lait. Porter à ébullition en brassant constamment jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Retirer du feu. Tamiser, au besoin, et ajouter le chocolat. Brasser jusqu’à ce que le chocolat soit totalement fondu et incorporer. Couvrir d’une pellicule plastique directement apposer sur la crème. Réfrigérer au moins 2 heures.

Montage***
Découper un rectangle au centre du gâteau d’environ 2,5 cm (1 pouce) de profondeur. Répartir la confiture, puis couvrir avec la crème pâtissière au chocolat. Réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez ajouter plus de confiture. Moi, j’ai utilisé de la confiture de fraises.
**Vous pouvez aussi utiliser un moule de 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces).
***Vous n’avez pas envie de faire le montage? Conserver le gâteau à température ambiante et au moment de servir, couper une tranche, tartiner de confiture et garnir de crème pâtissière au chocolat. Vous pouvez également ajouter des fruits de votre choix.

Et vous, est-ce qu’il y a des photos qui vous donnent des idées de recettes?

À la recherche de la bonne boîte…

Dans le salon, nous sommes en train de remplacer une étagère par une armoire avec des portes. Le but est avant tout de pouvoir ranger les petits éléments hors de la portée de Petit-coeur. Cependant, je me rends compte du bazar et je veux organiser le mieux possible. Évidemment, mes boîtes de rangement à tiroir sont font 1 cm de trop et il sera impossible de fermer les portes si je les utilise. J’ai un autre type de boîte qui va parfaitement bien et qui s’empile de surcroit. Je me suis dit que 4 boîtes de plus seraient nécessaire pour finaliser le tout… Je trouve encore les boîtes, mais impossible de mettre la mains sur les couvercles! Alors en attentant, c’est toujours le bazar dans le salon.

Pour se réconforter de cette situation, je vous propose un gâteau éponge Victoria. Le classique est réalisé avec des fraises ou des framboises, mais je me dis qu’une version avec des bleuets (ou des myrtilles) serait également des plus plaisantes. J’ai pris cette recette sur le site de la BBC.

Gâteau éponge Victoria
Gâteau éponge Victoria
Pour 8 à 10 personnes

1 tasse moins 1½ cuillère à soupe ou 200 g de beurre
  non salé, tempéré
1 tasse ou 200 g de sucre
½ cuillère à thé d’extrait de vanille
4 oeufs
1½ tasse moins 1 cuillère à soupe ou 200 g de farine
½ tasse ou 160 g de confiture de fraise ou de framboise
⅔ de tasse ou 176 g de double crème*
1⅔ tasse ou 250 g de fraises ou de framboises (facultatif)
2 cuillères à soupe de sucre glace

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer deux moules de 20 cm (8 pouces) de diamètre.

Dans un bol, fouetter le beurre avec le sucre et l’extrait de vanille jusqu’à ce que le mélange palisse. Ajouter un à un les oeufs en fouettant bien entre chaque ajout.

Incorporer délicatement la farine. Répartir la pâte dans les deux moules. Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Démouler les gâteaux sur une grille, si possible, et les laisser totalement refroidir.

Placer un des gâteaux sur une assiette de présentation. Si le gâteau est trop bombé, retirer cette partie. Garnir le dessus du gâteau avec la confiture puis la double crème. Ajouter des fraises et couvrir avec le second gâteau. Conserver le gâteau au frais jusqu’au moment de servir.

Avant de servir, saupoudrer le gâteau de sucre glace. Servir et déguster avec gourmandise.

*Si vous ne trouvez pas de double crème, vous pouvez utiliser de la crème que vous fouettez. Cependant, le gâteau se tiendra moins bien.

Et vous, est-ce que vos réaménagements se passent sans encombre?

Les petites framboises…

Autant je peux détester le côté envahissant de mon framboisier, autant je peux reconnaître que les fruits qu’il donne sont délicieux. Au moment de choisir la variété de mon plant, il n’y avait pas beaucoup d’information sur l’étiquette… Si la mention de « envahissant » avait été présente, j’aurais sans doute regardé pour une autre variété. Cependant le problème reste le même : je ne m’y connais pas du tout en framboisier. Comme pour les fraises, il existe plusieurs variétés et il faut les déguster pour savoir si on aime ou non. Alors à la pépinière, je regardais les étiquettes qui disaient « baies très grosses », « bon rendement », « fruits jaunes », etc. Avec ce genre d’informations, difficile de deviner la saveur des fruits. Au petit bonheur la chance, le mien donne des fruits bien parfumés et sucrés!

Cette année, j’ai eu droit à de jolie récolte et pour mettre en valeur mes framboises, j’ai préparé un gâteau mousse. C’est vraiment plaisant de pouvoir dire que le gâteau est préparé avec des framboises du jardin! Je me suis basée sur une recette de Ricardo (oui, encore) issue du magazine 19, volume 6.

Gâteau mousse aux framboises sans gélatine
Gâteau mousse aux framboises sans gélatine
Pour 10 personnes

Gâteau
4 oeufs
¾ de tasse ou 150 g de sucre
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
¼ de cuillère à thé de sel
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé, fondu
¾ de tasse ou 105 g de farine

Mousse aux framboises
¾ de tasse ou 150 g de sucre
2 cuillères à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
2 oeufs
¾ de tasse ou 150 g de purée de framboises*
2 cuillères à soupe ou 30 g de jus de citron
1 tasse ou 250 g de crème à 35 % ou entière

Garniture
½ tasse ou 125 g de crème à 35 % ou entière
1 cuillère à soupe de sucre
1 tasse ou g de framboises pour décorer (facultatif)

Gâteau

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Chemiser de papier parchemin le fond d’un moule à charnière d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre.

Dans un bol, fouetter les oeufs avec le sucre, la vanille et le sel jusqu’à ce que le mélange triple de volume. Incorporer délicatement le beurre fondu, puis la farine. Verser la pâte dans le moule.

Enfourner et cuire pendant 35 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser totalement refroidir avant de démouler.

Mousse aux framboises
Dans une casserole, mélanger le sucre et la fécule de maïs. Incorporer les oeufs, puis la purée de framboises et le jus de citron. À feu moyen, porter à ébullition en brassant continuellement le mélange. Cuire jusqu’à ce que le mélange épaississe, puis laisser mijoter 1 minute avant de retirer du feu. Verser dans un bol et couvrir d’une pellicule plastique directement à poser sur la préparation de framboises. Réfrigérer au moins 3 heures.

Dans un autre bol, fouetter la crème jusqu’à ce qu’elle forme des pics fermes. Incorporer un tiers de la crème fouettée dans la préparation de framboises**. Quand le mélange est bien homogène, incorporer délicatement le restant de crème fouettée. Réserver le mélange au réfrigérateur.

Montage
Découper le gâteau en deux dans l’épaisseur pour obtenir 2 tranches. Réutiliser le moule à charnière bien nettoyer et y déposer une des tranches de gâteau. Verser la mousse aux framboises et couvrir avec le second gâteau. Réfrigérer pendant au moins 12 heures.

Dans un bol, fouetter la crème avec le sucre jusqu’à ce qu’elle forme des pics fermes. Verser la crème fouettée dans une poche à pâtisserie muni d’une douille de votre choix. Décorer le gâteau de crème fouettée et répartir les framboises. Conserver au frais jusqu’au moment de servir. Déguster avec gourmandises.

*Vous pouvez remplacer la purée de framboises par de la purée de fraises.
**Si vous trouvez votre préparation aux framboises trop acidulée, n’hésitez pas à ajouter un peu de sucre dans la crème avant de la fouettée et de l’incorporer à la préparation de framboises.

Et vous, avez-vous des petits fruits dans votre jardin?

Une barquette peut-être?

Mon framboisier me désespère : il pousse dans tout les sens et malgré mon cadrage, il continue à surgir où bon lui semble dans le jardin. La bonne nouvelle, c’est que je pense avoir une petite récolte : j’espère obtenir l’équivalent d’une petite barquette! J’avoue que le framboisier me donne du fil à retordre. Je me dis que si ça continue… je vais peut-être l’arracher. Ce n’est pas ce que je souhaite, mais s’il veut envahir tout le jardin, ce sera la seule solution. C’est un peu dommage, car il fait juste ce qu’il faut d’ombre sur le plant de concombre.

En attendant de voir la récolte, je vous propose une recette de gâteau mousse aux framboises.

Gâteau mousse aux framboises
Gâteau mousse aux framboises
Pour 8 à 10 personnes

Gâteau
¼ de tasse ou 50 g de sucre
¼ de tasse moins 1 cuillère à thé ou 50 g de beurre non salé,
  tempéré
½ cuillère à thé d’extrait de vanille
1 oeuf
¼ de tasse ou 35 g de farine
2 cuillère à soupe ou 15 g de poudre d’amandes
2 pincées de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel

Mousse aux framboises
4 cuillères à thé de gélatine en poudre
  ou 5 de feuilles de gélatine (10 g)
⅓ de tasse et ½ cuillère à soupe ou 90 g d’eau froide
1¾ tasse ou 440 g de purée de framboises*
¾ de tasse ou 150 g de sucre
1½ tasse ou 375 g de crème à fouetter ou entière

Gâteau
Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer et chemiser le fond d’un moule à charnière de 20 cm (8 pouces) de diamètre

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte, la poudre à pâte et le sel.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec le sucre et l’extrait de vanille. Incorporer l’oeuf. Ajouter graduellement la préparation de farine. Quand la pâte est homogène, la verser dans le moule. Enfourner et cuire pendant 10 minutes ou jusqu’à ce qu’une cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir 5 minutes et démouler le gâteau. Laisser le gâteau totalement refroidir.

Laver le moule à charnière et tapisser le fond de papier parchemin. Remettre le gâteau tiédi dans le moule. Ajouter une bande de rhodoïd ou une pellicule plastique sur la parois du moule.

Mousse aux framboises
Dans une casserole, verser l’eau et réhydrater la gélatine. Laisser gonfler pendant 5 minutes.

Ajouter ¾ tasse de tasse ou 150 g de purée de framboises et ½ tasse ou 100 g de sucre. Chauffer le mélange jusqu’à ce que la gélatine soit bien dissoute. Retirer du feu et laisser tiédir pendant 30 minutes.

Ajouter le restant de purée de framboises à la préparation contenant la gélatine. Réserver.

Dans un bol, fouetter la crème avec le sucre restant jusqu’à la formation de pics fermes. À l’aide d’une spatule, incorporer délicatement la crème fouettée à la préparation de framboises.

Verser la mousse dans le moule et réfrigérer pendant 8 heure ou jusqu’à ce que la mousse soit bien prise. Déguster à la sortie du réfrigérateur ou laisser tempérer 20 minutes pour avoir une texture plus légère en bouche. Déguster avec gourmandise.

*Pour obtenir 440 g de purée de framboises, réduire en purée environ 500 g de fruits et filtrer le coulis pour retirer les grains.

Et vous, est-ce que vous avez des framboisiers? Comment les entretenez-vous?

Un peu de rose dans du chocolat…

Aujourd’hui, je ne vais pas faire très long. Je prends un peu de temps pour vous proposer une recette qui pourrait prendre place sur votre table dimanche pour la Saint-Valentin. J’ai choisi d’associer le chocolat et les framboises. Autant le chocolat a toujours du succès à la maison, autant les framboises donnent des résultats plus aléatoires. Bref, ce dessert devrait plaire au amoureux du chocolat et des framboises.

Pour cette recette, je me suis inspirée du crémeux aux framboises et du gâteau chiffon d’Isabelle, J’en reprendrai bien un bout.

Entremet au chocolat et aux framboises
Entremet au chocolat et aux framboises
Pour 8 à 12 personnes

Crémeux aux framboises
1¾ tasse ou 300 g de framboises
2 cuillères à thé de jus de citron
⅓ de tasse ou 65 g de sucre
1 cuillère à soupe ou 7 g de fécule de maïs ou de maïzena
1½ cuillère à thé de gélatine en poudre
  ou 1½ de feuille de gélatine (3 g)
2½ cuillères à soupe ou 35 g de beurre non salé

Coulis aux framboises
1¼ tasse ou 200 g de framboises
1 à 3 cuillères à soupe ou 12 à 38 g de sucre*
½ cuillère à thé de jus de citron
1½ cuillère à thé de gélatine en poudre
  ou 1½ de feuille de gélatine (3 g)**

Croustillant praliné
25 g (1 once) de chocolat blanc
⅓ de tasse ou 125 g de praliné ou de pâte à tartiner
¾ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 70 g de Gavottes
  ou de biscuits dentelles émiettés

Gâteau chiffon au chocolat
1 oeuf, jaune et blanc séparé
⅓ de tasse ou 43 g de farine
1 cuillère à soupe ou 7 g de cacao
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
3 cuillères à soupe ou 37 g de sucre
1 cuillère à soupe d’huile végétale
1½ cuillère à soupe ou 23 g de lait
1 pincée de sel
20 amandes (facultatif)

Mousse au chocolat
165 g (6 onces) de chocolat noir à 60 % de cacao ou plus
1 de cuillère à thé de gélatine en poudre ou 1 feuille
  de gélatine (2 g)
½ tasse ou 125 g de lait
1 tasse ou 250 g de crème à fouetter ou entière

Glaçage
130 g (4½ onces) de chocolat à 70 % de cacao
1 tasse ou 250 g de crème 35 % ou entière
3 cuillères à soupe ou 60 g de miel
4½ cuillères à soupe ou 60 g de beurre

Crémeux aux framboises
Hydrater la gélatine : si elle est en poudre, verser 1 cuillère à soupe d’eau froide dans un petit bol puis saupoudrer la gélatine, mélanger et laisser gonfler; si elle est en feuille, la déposer dans un bol rempli d’eau froide et la laisser tremper pendant 5 minutes.

À l’aide d’un blender ou d’un pied-mélangeur, réduire les framboises en purée. Filtrer la purée pour retirer les pépins.

Verser la purée de framboises dans une casserole. Ajouter le jus de citron, le sucre et la fécule de maïs. Porter à ébullition en brassant constamment. Lorsque le mélange a épaissi, retirer du feu et ajouter la gélatine (bien l’essorer si elle est en feuille). Incorporer le beurre par petits morceaux en brassant bien entre chaque addition. Verser le crémeux dans un moule à charnière d’environ 18 cm (7 pouces) de diamètre dont le fond est chemisé de papier parchemin et les parois de rhodoïd. Placer au congélateur pendant au moins 1 heure.

Coulis aux framboises
Hydrater la gélatine : si elle est en poudre, verser 1 cuillère à soupe d’eau froide dans un petit bol puis saupoudrer la gélatine, mélanger et laisser gonfler; si elle est en feuille, la déposer dans un bol rempli d’eau froide et la laisser tremper pendant 5 minutes.

À l’aide d’un blender ou d’un pied-mélangeur, réduire les framboises en purée. Filtrer la purée pour retirer les pépins.

Verser la purée de framboises dans une casserole. Ajouter le jus de citron. Ajouter le sucre jusqu’à ce que le coulis soit à votre goût. Chauffer le mélange le temps que le sucre soit totalement dissous. Retirer du feu et incorporer la gélatine. Verser le coulis sur le crémeux aux framboises. Laisser au congélateur pendant au moins 6 heures.

Croustillant praliné
Sur une feuille de papier parchemin, tracer un cercle d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre. Retourner la feuille pour que le trait de crayon ne soit pas en contact avec les aliments.

Hacher le chocolat blanc et le déposer dans le bol d’un bain-marie. Faire fondre le chocolat. Retirer le bol du bain-marie quand le chocolat est totalement fondu. Incorporer le praliné, puis les Gavottes. Verser la préparation au centre du cercle sur le papier parchemin. Couvrir d’une seconde feuille de papier parchemin et à l’aide d’un rouleau à pâte étaler la préparation sur une épaisseur d’environ 5 mm (¼ de pouce) sans déborder du cercle. Réserver au congélateur.

Gâteau chiffon au chocolat
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, tamiser la farine, le cacao, la poudre à pâte et 2 cuillères à soupe ou 25 g de sucre.

Dans un autre bol, fouetter le jaune d’oeuf avec l’huile et le lait. Verser les ingrédients liquides sur les ingrédients secs. Mélanger délicatement jusqu’à ce que le tout soit homogène.

Dans un dernier bol, fouetter le blanc d’oeuf en neige avec le sel. Quand le blanc d’oeuf commence à mousser, ajouter le sucre et fouetter jusqu’à ce que le mélange forme des pics souples. Incorporer graduellement et délicatement le blanc d’oeuf à la pâte cacaoté. Verser sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Répartir, si désiré, des amandes sur la pâte. Enfourner et cuire pendant 12 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser totalement refroidir le gâteau.

Mousse au chocolat
Hydrater la gélatine : si elle est en poudre, verser 1 cuillère à soupe d’eau froide dans un petit bol puis saupoudrer la gélatine, mélanger et laisser gonfler; si elle est en feuille, la déposer dans un bol rempli d’eau froide et la laisser tremper pendant 5 minutes.

Hacher le chocolat noir et le déposer dans le bol d’un bain-marie. Faire fondre le chocolat. Quand le chocolat est totalement fondu le retirer du bain-marie.

Dans un chaudron, verser le lait et le porter à ébullition. Quand le lait est chaud, ajouter la gélatine et le verser en trois fois sur le chocolat fondu en mélangeant bien entre chaque ajout.

Dans un autre bol, verser la crème bien froide et la fouetter pour obtenir une texture souple et mousseuse (une crème fouettée un peu molle). Incorporer délicatement la crème fouettée à la préparation de chocolat qui a tiédi (le chocolat devrait être à environ 45°C ou 113°F). Réserver au réfrigérateur le temps de préparer le montage du gâteau.

Montage
Chemiser le fond d’un moule à charnière d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre de papier parchemin. Tapisser les parois de rhodoïd.

Découper un cercle d’environ 18 cm (7 pouces) de diamètre dans le gâteau et le déposer dans le moule préparé. Verser un peu de mousse au chocolat et déposer le disque de croustillant praliné. Appuyer sur le disque pour l’enfoncer dans la mousse. Ajouter un peu de mousse et déposer la préparation aux framboises en plaçant le coulis vers le bas. Verser le restant de mousse au chocolat. Égaliser la surface de la mousse. Placer l’entremet au congélateur pendant au moins 12 heures.

Glaçage
Hacher le chocolat noir, puis le déposer dans le bol d’un bain-marie. Faire fondre le chocolat au bain-marie. Quand le tout est bien lisse, retirer du bain-marie.

En parallèle, dans une casserole, porter à ébullition la crème et le miel. Quand le mélange bout, le retirer du feu. Verser en trois fois la crème chaude sur le chocolat en mélangeant bien entre chaque ajout. Laisser tiédir le mélange et incorporer petit à petit le beurre. Laisser le glaçage refroidir jusqu’à 37°C (98°F).

Recouvrir une plaque de cuisson de papier parchemin et y déposer une grille à pâtisserie.

Sortir l’entremet du congélateur, retirer le rhodoïd et le papier parchemin. Déposer l’entremet sur la grille, le gâteau en contact avec la grille. Verser doucement le glaçage en veillant à ce qu’il recouvre toute la surface. Laisser le glaçage s’égoutter pendant quelques minutes, puis déplacer l’entremet sur une assiette de présentation. Réserver au réfrigérateur pendant 10 à 12 heures avant de servir. Sortir l’entremet à température ambiante 30 minutes avant de la déguster. Savourer avec gourmandise.

*La quantité de sucre dépendra du goût de vos framboises. Mes framboises surgelées avaient un jolie parfum, mais elles étaient très acides.
**Je ne me souviens plus exactement de la quantité de gélatine que j’avais utilisé. Cependant, si vous ajoutez beaucoup de sucre à votre coulis, il faudra peut-être un peu plus de gélatine : le sucre affecte la prise de la gélatine. Je n’avais pas mis assez de gélatine, donc mon coulis coulait au moment du service. Personnellement, ça ne m’a pas dérangé et j’ai même trouvé cela intéressant.

Bonne journée!