Mot-clé : noix de coco

Plus calme

Depuis quelques jours, j’avais l’impression d’être plus calme et plus sereine… Cette nuit, j’ai découvert que ce n’était pas le cas : j’ai fait une crise d’eczéma! J’avais vu ce mal réapparaître par endroit, mais je n’avais aucune douleur et ça faisait plus de 7 ans que je n’avais pas eu à le traiter. Bref, je me suis réveillée au beau milieu de la nuit avec l’envie de m’arracher la peau tellement ça me démangeaient et rien pour calmer la douleur. Le tout dans un état des plus comateux…

Après ce petit épisode de la vie, que j’espère que vous ne vivrez pas à votre tour, je vous propose une recette de pouding au pain. Je me suis fortement inspirée d’une recette Isabelle, Les gourmandises d’Isa.

Pouding au pain au chocolat et aux pommes caramélisées
Pouding au pain au chocolat et aux pommes caramélisées
Pour 8 personnes

2 cuillères à soupe ou 27 g de beurre
4 pommes*
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
5 tasses ou 300 g de pain défraîchi** coupé en cubes
¾ de tasse ou 120 g de pépites de chocolat***
¼ de tasse ou 30 g de noix de coco râpée non sucrée
1 tasse ou 250 g de crème
1¼ tasse ou 310 g de lait
3 oeufs
¾ de tasse ou 150 g de sucre
1 cuillère à soupe d’extrait de vanille
1 cuillère à thé de cannelle moulue
½ cuillère à thé de muscade moulue

Éplucher, épépiner et couper en lamelles les pommes.

Dans une poêle, déposer le beurre et le faire fondre. Ajouter les pommes et cuire jusqu’à ce qu’elles soient tendre. Saupoudrer la cassonade et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que les fruits soient enrobés de sucre caramélisé. Ajouter les cubes de pains aux pommes. Retirer la poêle du feu et réserver.

Dans un grand bol, fouetter les oeufs avec le sucre. Ajouter le lait, la crème, l’extrait de vanille, la cannelle et la muscade. Verser le pain et les pommes dans ce mélange. Laisser le pain absorber les liquides pendant 45 minutes en remuant à quelques reprises.

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer un moule carré**** d’environ 23 cm (9 pouces) de côté.

Enfourner et cuire pendant 45 minutes ou jusqu’à ce que les bords du pouding soient dorés et qu’un cure-dent inséré au centre en ressorte propre. Déguster tiède ou à température ambiante.

*Vous pourriez aussi utiliser des poires ou un mélange de pommes et de poires.
**J’ai pris un restant de baguette et de pain aux noix. Un pain brioché serait également intéressant. Utilisez ce que vous avez sous la main.
***Vous pourriez remplacer le chocolat et la noix de coco par des fruits séchés de votre choix.
****Si vous n’avez pas de moule de cette taille ce n’est pas grave, utilisez un plat de cuisson (rond, rectangulaire, etc.) allant au four qui est profond.

Et vous, êtes-vous calme et serein ces derniers temps?

Des restes de poulet…

J’adore le poulet, je trouve que c’est une viande qui se transforme facilement en utilisant la même pièce de viande. Mon envie du moment est d’avoir des restants de poulet rôti… Le problème, car il en faut bien un, c’est que je trouve les poulets suisses un peu petit. En général avec un poulet rôti, j’ai juste de quoi nous faire un second repas et parfois, il est même un peu léger. Une des solutions est de cuire deux bêtes plutôt qu’une, mais je songe également à essayer de cuire une cuisse de dinde (certaines sont colossales) et je crois que j’aurais l’impression d’en avoir bien plus pour mon argent. Cependant, ceci va encore patienter un moment dans mon esprit… Malgré la légère humidité ambiante des derniers jours, je ne trouve pas que ce soit encore le moment idéal pour me lancer dans la production de pâtés au poulet et autres.

Voici donc une petite recette qui vous permettra d’apprêter autrement vos restes de volaille. J’ai beaucoup aimé et je compte bien en refaire d’ici peu. J’ai déniché cette recette chez Carine de Chic, chic, chocolat…

Poulet à la noix de coco et aux noix de cajou
Poulet à la noix de coco et aux noix de cajou
Pour 3 personnes

300 g de poulet cuit*
⅓ de tasse ou 40 g de noix de cajou**
3½ cuillères à soupe ou 25 g de noix de coco râpée
  (séchée ou fraîche)
1 cuillère à soupe de beurre
2 gousses d’ail
1 échalote
1 cuillère à soupe de gingembre frais râpé ou plus au goût
1 petit piment***
1 cuillère à thé de curry
½ tasse ou 125 g d’eau
¼ tasse ou 60 g de crème à cuisson ou de crème entière
Sel et poivre

Couper le poulet en morceaux. Hacher finement l’échalote, les gousses d’ail et le piment.

Si désiré, chauffer une poêle sans corps gras et y déposer les noix de cajou pour les torréfier pendant 3 à 5 minutes en les remuant régulièrement. Retirer de la poêle et réserver.

Déposer le beurre dans la poêle et le faire fondre. Ajouter l’échalote, l’ail, le gingembre, le piment et le curry. Ajouter le poulet et bien mélanger pour enrober le poulet des aromates. Ajouter l’eau pour pouvoir réchauffer la viande plus facilement sans l’assécher et laisser réduire presque à sec.

Incorporer la crème et la noix de coco. Saler et poivrer. Ajouter les noix de cajou et servir sans attendre.

*Il est possible de réaliser cette recette avec des poitrines de poulet crues. Dans ce cas, couper les poitrines de poulet en lanières et les faire dorer dans le beurre avant d’ajouter l’échalote et les autres ingrédients.
**J’ai utilisé des noix de cajou assaisonnées, mais il est possible d’utiliser des noix de cajou nature ou une autre noix de votre choix.
***Vous pouvez utiliser le piment de votre choix : un piment oiseau frais, un piment thaï séché, etc.

Et vous, comment profitez-vous de vos restants de poulet?

Je me suis fait avoir…

En débutant cette article, j’avais une idée d’introduction. Voyez-vous, je pensais avoir vu la recette que je vous propose à deux endroits différents. Après vérification, il ne s’agit pas de cette recette, mais d’une autre que je n’ai pas encore testée. Il faut dire qu’avec quelques mille recettes à expérimenter (Qui, oui, quelques mille!), il n’est pas étonnant de commettre ce genre d’erreur.

Aujourd’hui, je laisse tomber les fraises : je vous partagerais encore une ou deux recettes dans les prochains jours… histoire à suivre. Pour changer, je vous présente des biscuits à l’avoine, à la noix de coco et aux pépites de chocolat… D’un autre côté, ça ne change pas tant que ça puisque j’ai déjà une jolie collection de biscuits avec des pépites de chocolat. Cependant, il y a tellement de bonnes recettes de biscuits aux pépites de chocolat et de recettes à découvrir! Cette recette est issue du blog Cooking Classy de Jaclyn.

Biscuits à l'avoine, à la noix de coco et aux pépites de chocolat
Biscuits à l’avoine, à la noix de coco et aux pépites de chocolat
Pour 46 biscuits

1¾ tasse ou 210 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte (ou la levure chimique)
½ cuillère à thé de sel
1 tasse ou 220 g de beurre non salé
1¼ tasse ou 250 g de cassonade ou de sucre roux
½ tasse ou 100 g de sucre
2 oeufs
2 cuillères à soupe ou 30 g de lait
2 cuillères à thé d’extrait de vanille
3 tasses ou 375 g de flocons d’avoine
340 g (12 onces) de chocolat noir, haché
1⅓ tasse ou 160 g de noix de coco râpée
1 tasse ou 160 g d’amandes, hachées

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte (ou la levure chimique), le sel, les flocons d’avoine, la noix de coco et les amandes.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec la cassonade (ou le sucre roux) et le sucre. Ajouter les oeufs un à un en mélangeant bien entre chaque addition. Ajouter le lait et l’extrait de vanille.

À l’aide d’une maryse ou d’une cuillère en bois, incorporer la préparation de farine et de flocons d’avoine. Ajouter les morceaux de chocolat.

Prélever environ 2 cuillères à soupe de pâte par biscuits et les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin ou légèrement beurrée. Enfourner et cuire 9 à 13 minutes ou jusqu’à ce que les biscuits soient légèrement dorés. Retirer les biscuits de la plaque de cuisson ou les déplacer sur une grille. Laisser refroidir. Répéter l’opération avec le restant de pâte.

Conserver les biscuits dans une boîte et déguster avec gourmandise.

Et vous, avez-vous une tonne de recettes à expérimenter?

Muffins, petits gâteaux et scones…

Ces trois éléments ont un point en commun pour moi : je ne pense pas assez souvent à les cuisiner! Les muffins sont un cas un peu particulier, car s’ils n’ont pas une touche chocolatée, je suis la seule à en consommer. Pour les scones, je ne sais pas pourquoi, je n’ai jamais vraiment pris l’habitude d’en réaliser… peut-être parce qu’ils ne se conservent pas très bien en général. Pour les petits gâteaux, c’est plutôt une histoire de période : par moments, j’en cuisine souvent et par d’autres, je réalise plutôt des biscuits. J’ai l’impression que la dernière phase « petits gâteaux » ne date pas d’hier et qu’elle remonte à quelques mois.

Pour renouer avec les petits gâteaux, j’ai décidé de préparer une recette à base de noix de coco et de chocolat (toujours et encore du chocolat!). En cuisant, ces petits gâteaux développent aussi un arôme de caramel qui n’est pas pour me déplaire. Cette recette est tirée du livre Cupcake de Julie Hasson.

Petits gâteaux à la noix de coco et au chocolat
Petits gâteaux à la noix de coco et au chocolat
Pour 12 petits gâteaux

Gâteaux
1⅓ tasse ou 160 g de farine
¼ de cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
¼ de cuillère à thé de sel
½ tasse ou 55 g de noix de coco râpée*
¾ de tasse ou 150 g de cassonade ou de sucre roux**
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
2 oeufs
⅔ de tasse ou 120 g de pépites de chocolat

Glaçage***
1 tasse ou 150 g de sucre glace
¾ de tasse ou 80 g de cacao
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
2 cuillères à soupe de liqueur à la crème de chocolat
1 cuillère à soupe de café fort infusé ou de lait
1 pincée de sel

Gâteaux
Préchauffer le four 180°C (350°F). Garnir un moule à muffin de caissettes en papier.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte (ou la levure chimique), le sel et la noix de coco.

Dans un second bol, fouetter le beurre avec la cassonade (ou le sucre roux) et l’extrait de vanille jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Incorporer un à un les oeufs en mélangeant bien entre chaque addition. Ajouter la préparation de farine et bien mélanger. Incorporer les pépites de chocolat.

Répartir la pâte dans les alvéoles du moule. Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre d’un petit gâteau ressorte propre. Retirer les petits gâteaux du moule et les laisser refroidir.

Glaçage
Dans un bol, mélanger le sucre glace, le cacao et le sel.

Dans un autre bol, crémer le beurre et ajouter les ingrédients sec en alternant avec la liqueur à la crème de chocolat et le café (ou le lait).

Glacer les petits gâteaux refroidis et déguster avec gourmandise.

*J’ai utilisé de la noix de coco non sucrée, alors que la recette proposait d’utiliser de la noix de coco sucrée.
**Si vous utilisez de la noix de coco sucré : mesurez la cassonade ou le sucre roux sans la tasser ou pesez 130 g au lieu de 150 g.
***Pour le glaçage, j’ai omis la liqueur de crème au chocolat ainsi que le café (ou la lait). J’ai utilisé de l’eau. Au besoin, augmenter la quantité de cacao ou de sucre glace pour obtenir un glaçage à votre goût.

Et vous, êtes-vous plutôt muffin, scone ou petit gâteau?

Avant de parler d’un autre…

Récemment, j’ai découvert un nouveau granola aussi délicieux que celui à la cannelle, mais avant de vous le présenter il faudrait bien que je vous donne la recette de mon granola de référence.

Voici donc la délicieuse recette de granola à la cannelle de Mademoiselle B. du blog Fringues, popote, action!

Très bon granola
Granola à la cannelle
Pour 750 g ou 6 tasses de granola

½ tasse ou 70 g de flocons d’avoine
1½ tasse ou 165 g de flocons de sarrasin
½ tasse ou 80 g de flocons de 5 céréales*
½ tasse ou 70 g de pacanes ou noix de pécan
  concassées grossièrement
½ tasse ou 60 g de filament de noix de coco non sucré
1 cuillère à soupe de cannelle moulue
½ cuillère à thé de sel de mer ou de fleur de sel
¼ de cuillère à thé de muscade moulue
½ tasse ou 170 g de sirop d’érable**
½ tasse ou 120 g de dattes dénoyautées
2 cuillères à soupe d’huile de noix de coco***
2 cuillères à soupe d’eau
2 cuillères à thé d’extrait de vanille
Fruits secs ou pépites de chocolat, au goût (facultatif)

Préchauffer le four à 150° (300°F).

Dans un grand bol, mélanger les flocons d’avoine, les flocons de sarrasin, les flocons de 5 céréales, les pacanes (ou les noix de pécan), la noix de coco, la cannelle, le sel de mer (ou la fleur de sel) et la muscade. Réserver.

Dans un robot muni d’une lame en « s » ou à l’aide d’un mélangeur plongeant, réduire en purée lisse les dattes avec le sirop d’érable, l’huile de noix de coco, l’eau et l’extrait de vanille.

Verser la purée sur les flocons de céréales et mélanger. Étaler la préparation sur deux plaques de cuisson recouvertes de papier parchemin et enfourner pendant 25 minutes. Pendant la cuisson, mélanger doucement à deux reprises le granola. Laisser totalement refroidir sur la plaque de cuisson.

Incorporer des fruits secs ou des pépites de chocolat si désiré. Conserver le granola dans des pots en verre ou une boîte métallique. Déguster avec gourmandise.

*J’ai remplacé le sarrasin blanc entier par des flocons aux 5 céréales, car je n’ai pas trouvé ce type de sarrasin.
**Il est possible de remplacer le sirop d’érable par du miel, mais le goût est vraiment meilleur avec du sirop d’érable.
***Il est possible de remplacer l’huile de noix de coco par de l’huile végétale ou du beurre fondu.

Et vous, pour quel granola craquez-vous?