Mot-clé : muscade

Je n’en ai pas fait souvent…

Il y a quelques temps, j’ai eu envie d’une tourtière. C’est assez rare que ce plat me vienne en tête, mais cette fois, l’idée persistait et restait dans mon esprit. L’autre truc inhabituel, c’est que je voulais des dés de pommes de terre dans ma farce. En regardant la recette de ma mère, je me rends compte qu’elle les réduit en purée. Pourquoi est-ce que j’avais envie de dés de pommes de terre dans ma tourtière? Je ne sais pas, mais j’ai suivi mon envie jusqu’au bout.

Pour cette tourtière, je me suis basée sur deux recettes de Ricardo. Celle-ci pour la farce et celle-ci pour la pâte à tarte.

Tourtière avec dés de pommes de terre
Tourtière avec dés de pommes de terre
Pour 6 personnes

Farce
250 g de porc haché
250 g de veau haché ou de boeuf haché
2 cuillères à soupe d’huile végétale
1 oignon
¼ de cuillère à thé de cannelle moulue
2 pincées de clou de girofle moulu
¼ de cuillère à thé de muscade moulue
¼ de cuillère à thé de sarriette moulue
2 cuillère à thé de chapelure
1 tasse ou 250 g de bouillon de poulet
1 grosse pomme de terre
Sel et poivre
Eau en quantité suffisante

Pâte brisée
2⅔ tasses ou 370 g de farine
½ cuillère à soupe de poudre à pâte ou de levure chimique
1 tasse ou 220 g de beurre salé, froid
1 oeuf
¼ de tasse ou 62 g d’eau froide
4 cuillères à thé de vinaigre blanc*

Farce
Hacher finement l’oignon. Éplucher et couper en petits dés la pomme de terre.

Dans une casserole ou une grande poêle, chauffer l’huile. Ajouter l’oignon et le faire revenir jusqu’à ce qu’il soit doré. Ajouter le porc et le veau haché. Bien faire griller la viande. Ajouter la cannelle, le clou de girofle, la muscade et la sarriette. Saler et poivrer. Poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Ajouter la chapelure, la pomme de terre et le bouillon de poulet. Verser de l’eau pour couvrir la viande. Porter à ébullition, puis réduire le feu. Laisser mijoter pendant 30 à 60 minutes ou jusqu’à ce que la pomme de terre soit tendre. Retirer du feu, verser dans un bol et réfrigérer pendant au moins 1 heure.

Pâte brisée
Dans un bol, mélanger la farine et la poudre à pâte. Ajouter le beurre bien froid coupé en cubes et l’incorporer à l’aide d’un coupe-pâte ou des mains afin d’obtenir une texture granuleuse. Il doit rester des petits morceaux de beurres visibles. Ajouter l’oeuf, le vinaigre et l’eau**. Mélanger brièvement pour bien répartir les liquides dans les ingrédients secs. À l’aide des mains, rassembler la pâte et la diviser en deux pour former deux disques. Emballer les disques de pâte et les réfrigérer pendant au moins 1 heure.

strong>Montage
Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser les deux disques de pâte. Garnir une assiette à tarte d’environ 23 cm (9 pouces) de diamètre d’une abaisse de pâte. Verser la farce et la bien la répartir dans la tarte. Badigeonner légèrement d’eau le pourtour de la pâte à tarte et déposer la deuxième abaisse. Bien sceller les bords de la tourtière et retirer l’excédent de pâte. Pratiquer quelques incisions sur la tourtière. Enfourner et cuire pendant 50 à 60 minutes. Découper et servir. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez utiliser un autre vinaigre : vinaigre de cidre, vinaigre de vin, etc.
**Il est possible que vous n’avez pas besoin d’ajouter toute l’eau pour que la pâte se tienne. Le contraire est aussi possible que vous deviez ajouter un peu plus d’eau. Bref, ajouter l’eau graduellement.

Pouvez-vous croire que sur mon blog, il n’y avait qu’une recette de tourtière végétarienne avant celle-ci?

Retour à la pâte à sucre…

Lundi, j’ai eu un appel de ma belle-mère me demandant si je pouvais réaliser un gâteau avec une décoration pour une connaissance. Quand elle m’a dit que c’était pour jeudi, j’ai un peu hésité : le délai est vraiment court! Pourtant, j’ai accepté. Pour le gâteau, j’ai eu assez vite l’idée de l’assemblage : je ne vais pas essayer une nouvelle recette, j’ai repris des éléments que je connais et qui ne me demandaient pas trop de temps. Ensuite pour la décoration, j’avais un thème. J’ai fait quelques recherche pour trouver des images d’inspiration et j’ai remarqué que c’était plus complexe que je le pensais. Un peu tombé du lit, j’ai réfléchi à ma création et elle a bien avancé. Il me reste que quelques détails à réaliser, mais ce sont également les plus difficiles. J’espère que tout se passera bien et que je finirais pas trop tard. D’un autre côté, je prends un monstre plaisir à faire cette réalisation : j’avais oublié à quel point j’aime créer des éléments en pâte à sucre!

Pour aujourd’hui, voici enfin la dernière recette de mes paniers gourmands et dire que je ne vous ai pas parlé de mes bûches de Noël… Il s’agit de spéculoos épais. J’ai pris cette recette sur le blog d’Isabelle, Pourquoi pas… ??.

Spéculoos épais
Spéculoos épais
Pour 16 biscuits

½ tasse moins 2 cuillères à thé ou 100 g de beurre non salé,
  tempéré
½ tasse ou 100 g de cassonade brune ou de sucre roux*
1 oeuf
2 cuillères à thé d’épices à spéculoos ou à pain d’épices**
1⅔ tasse ou 230 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 40 g de bâtonnets
  d’amandes
16 amandes entières

Dans un bol, mélanger les épices, la farine et la poudre à pâte.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec la cassonade jusqu’à ce que le mélange palisse. Ajouter l’oeuf, puis la préparation de farine. Incorporer les bâtonnets d’amandes. Verser la pâte dans un bol qui ferme hermétiquement ou l’emballer dans une pellicule plastique. Réfrigérer pendant 24 heures.

Après ce temps de repos, sortir la pâte du réfrigérateur et la laisser tempérer pendant 30 minutes. Abaisser la pâte en un carré de 20 cm (8 pouces) de côté. Remettre la pâte au frais pour qu’elle se raffermissent, soit 30 minutes à 1 heure.

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Renverser la pâte sur une planche à découper (le dessous devient le dessus). Découper la pâte en carrés de 5 cm de côté, soit 16 carrés. Déplacer les biscuits sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Poser une amande sur chacun des biscuits.

Enfourner et cuire pendant 12 minutes ou jusqu’à ce que les bords soient dorés et le centre légèrement mou. Laisser tiédir les biscuits 5 minutes sur la plaque de cuisson avant de les déplacer sur une grille à pâtisserie. Laisser refroidir totalement les biscuits. Conserver dans une boîte qui ferme hermétiquement et déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez utiliser de la cassonade blonde, du sucre Muscovado, du sucre Demerara, du sucre de coco, etc.
**Moi, j’ai fait un mélange de cannelle avec du gingembre, de la muscade, un peu de clou de girofle et de cardamome. Vous pouvez ajouter du poivre, de l’anis… et adapter le mélange d’épices à vos goûts.

Bonne journée!

Un roulé différent…

Il y a quelques temps, j’ai eu envie de réaliser un gâteau roulé. Au départ, je pensais faire une recette que ma belle-mère m’avait recommandée, mais en cherchant des idées de garniture, rien ne m’interpellait… ou je n’avais pas les ingrédients sous la main. En m’accrochant à cette idée, j’ai fouillé dans les recettes de mon index et il y en a une qui m’a motivé à rejoindre ma cuisine. Pourtant, même s’il s’agit d’un gâteau roulé, je ne sais pas si cette recette pourra servir du bûche. Fondamentalement, ce gâteau roulé peut prendre place sur votre table des fêtes, mais je crois qu’il va en surprendre plus d’un…

Je vous propose donc une recette de gâteau roulé aux carottes! j’ai pris cette recette sur le blog d’Isabelle, Les gourmandises d’Isa. J’ai remplacé la garniture au fromage à la crème par une mousse au mascarpone puisque j’ai rarement du fromage à la crème dans mon réfrigérateur.

Gâteau roulé aux carottes
Gâteau roulé aux carottes
Pour 8 à 10 personnes

Gâteau
3 oeufs
⅔ de tasse ou 133 g de sucre
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
¾ de tasse ou 105 g de farine
2 pincées de sel
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 cuillère à thé de gingembre moulu
¼ de cuillère à thé de muscade moulu
2 cuillères à thé de cannelle moulue
2 tasses ou 260 g de carottes râpées

Garniture*
250 g (9 onces) de mascarpone
¼ de tasse ou 85 g de lait concentré sucré
½ cuillère à thé d’extrait de vanille
½ tasse ou 125 g de crème à fouetter ou de crème entière
Zeste de 3 clémentines

Gâteau
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, tamiser la farine, le sel, la poudre à pâte, le gingembre, la muscade et la cannelle. Réserver.

Dans un autre bol, fouetter les oeufs avec le sucre pendant 5 minutes ou jusqu’à ce que les oeufs aient triplés de volume. Ajouter l’extrait de vanille. Incorporer la préparation de farine, puis les carottes râpées.

Verser la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Étaler la pâte sur une épaisseur uniforme pour former un rectangle. Enfourner et cuire pendant 10 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre.

Sur le plan de travail, préparer une feuille de papier parchemin** plus grande que la plaque de cuisson. Â la sortie du four, démouler le gâteau sur la feuille de papier parchemin. Retirer délicatement le papier parchemin qui a servi à la cuisson.

En partant du côté le plus étroit, rouler le gâteau avec la feuille de papier parchemin. Si possible, déposer le gâteau roulé sur une grille à pâtisserie. Laisser totalement refroidir le gâteau.

Garniture
Dans un bol, fouetter le mascarpone. Ajouter le lait concentré sucré et fouetter jusqu’à ce que le mélange soit très dense. Ajouter l’extrait de vanille et les zestes de clémentines.

Dans un autre bol, fouetter la crème jusqu’à ce qu’elle formes des pics souples. Incorporer délicatement la crème fouettée au mascarpone.

Dérouler le gâteau qui a bien refroidi, étendre la mousse au mascarpone sur le gâteau et le rouler de nouveau en serrant bien. Si désiré, conserver un peu de la garniture pour décorer le gâteau. Réfrigérer le gâteau au moins 1 heure avant de servir. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez remplacer la garniture par une ganache ou une autre préparation de votre choix.
**Vous pouvez saupoudrer la surface du papier parchemin avec du sucre glace avant d’y déposer le gâteau. Il est également possible de remplacer le papier parchemin par un linge à vaisselle : dans ce cas, le sucre glace est encore plus important.

Bonne journée

Inquiétudes agricoles…

Hier, il a plu et lorsque l’on entend les gouttes d’eau claquer sur le toit, nous pensons immédiatement aux fruits. En l’occurence, mon chéri et moi avons pensé aux fraises de mes beaux-parents. Chaque été, c’est la même chose : nous nous inquiétons pour les cultures, les récoltes en cours et les dégâts qui pourraient en découler. Heureusement, la pluie n’a pas fait trop de dégât sur la fraisière et les température de cette semaine devrait plus plaire à ces petites pépites rouges. J’espère que la météo restera gentille…

D’autre part aujourd’hui, je vous propose une recette végétarienne de boulettes suédoises. J’ai pris cette recette dans le livre Famille futée 4.

Boulettes suédoises végé
Boulettes suédoises végé
Pour 3 personnes

Boulettes
1 oignon
200 à 225 g de tofu ferme
½ tasse ou 50 g de noix de Grenoble
½ cuillère à thé d’huile végétale
⅓ de tasse et 2 cuillères à thé ou 93 g de bouillon de légumes
  ou de champignons*
½ tasse ou 80 g de flocons d’avoine
2 cuillères à soupe de graines de lin moulues
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
½ cuillère à thé de poudre d’ail
½ cuillère à thé de muscade moulue
1 cuillère à thé de piment de la Jamaïque moulu

Sauce
1½ tasse ou 375 g de bouillon de légumes ou
  de champignons
1 cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
½ cuillère à thé de piment de la Jamaïque moulu
¼ de cuillère à thé de muscade moulue
½ tasse ou 125 g de préparation crémeuse au soja**

Sel et poivre

Boulettes
Préchauffer le four à 180°C (375°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans le bol d’un robot culinaire muni d’une lame en « s », déposer l’oignon coupé grossièrement, le tofu et les noix de Grenoble. Mixer pour obtenir un mélanger haché finement.

Dans une poêle, verser l’huile et la faire chauffer. Quand le corps gras est chaud, ajouter la préparation de tofu et cuire pendant 7 minutes. Retirer la poêle du feu et ajouter le bouillon de légumes, les graines de lin, la moutarde, la poudre d’ail, la muscade et le piment de la Jamaïque. Poivrer généreusement et ajouter une pincée de sel.

Verser le mélange dans le robot culinaire et mixer pour obtenir une préparation homogène. Prélever environ 1 cuillère à soupe et façonner en boulette. Déposer la boulette sur la plaque de cuisson et répéter l’opération jusqu’à épuisement du mélange. Enfourner et cuire pendant 30 minutes.

Sauce
Dans la poêle qui a servi à cuire le tofu, hors du feu, mélanger le bouillon, la fécule de maïs, le piment de la Jamaïque et la muscade. Porter le mélange à ébullition. Quand le mélange bout, réduire le feu et ajouter la préparation crémeuse de soja. Laisser la sauce mijoter pendant 20 minutes. Saler et poivrer au besoin.

Servir les boulettes nappées de sauce et déguster avec plaisir.

*Le bouillon de champignons serait plus savoureux que le bouillon de légumes.
**Utilisez la préparation crémeuse de votre choix : au soja, à la noix de cajou, etc. Vous pouvez également réaliser la recette avec de la crème…

Et vous, est-ce qu’il vous arrive de penser aux agriculteurs lorsqu’il pleut?

Exploration du congélateur…

L’inventaire de mon congélateur est assez à jour puisque je l’ai fait en février. De manière globale, il n’y a pas beaucoup de plat à réchauffer. Cependant, il est toujours garni de fruits à cuisiner, il y a aussi de la purée de dattes et de citrouille. C’est comme ça qu’en plein mois d’avril, on peut se retrouver à préparer des biscuits à la citrouille… C’est tellement de saison!

Si vous avez de la purée de citrouille ou d’une autre courge dans votre congélateur, vous pouvez préparer ces biscuits. Cette recette de biscuits à la citrouille vient du site de Savourer.

Biscuits à la citrouille et aux flocons d'avoine
Biscuits à la citrouille et aux flocons d’avoine
Pour 18 biscuits

⅓ de tasse ou 73 g de beurre non salé
1 tasse ou 250 g de purée de citrouille
⅔ de tasse ou 133 g de cassonade ou de sucre roux
1 oeuf
2 tasses ou 320 g de gros flocons d’avoine
½ tasse ou 70 g de farine de blé entier
2 cuillères à thé de cannelle moulue
½ cuillère à thé de muscade moulue
Zeste d’une orange (facultatif)
1 pincée de sel
⅓ de tasse ou 53 g de pépites de chocolat

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans une casserole, faire fondre le beurre. Verser le beurre fondu dans un grand bol et laisser tiédir 5 minutes.

Au beurre, ajouter la purée de citrouille, la cassonade et l’oeuf. Incorporer les flocons d’avoine, la farine, la cannelle, la muscade, le sel et le zeste d’orange. Bien mélanger le tout.

Façonner environ 18 biscuits et les déposer sur la plaque de cuisson. Répartir les pépites de chocolat sur les biscuits*. Enfourner et cuire les biscuits pendant 15 à 17 minutes. Laisser tiédir. Pour une meilleure conservation des biscuits, les garder au réfrigérateur. Déguster les biscuits avec gourmandise.

*Vous pouvez également incorporer les pépites de chocolat à la pâte.

Bonne exploration!