Mot-clé : piment d’alep

Trop frais!

Aujourd’hui, nous sommes allés faire une promenade en montagne. Au début, nous pensions prendre la télécabine, puis nous nous sommes aperçu qu’elle n’ouvrait pas avant le 4 juillet. Ce n’était pas un souci puisqu’il y a une route qui s’arrête un peu plus bas que la télécabine et qu’il y a plusieurs départs de randonnées. Cela allongeait un peu la promenade, mais rien de contraignant. Ensuite même si la météo s’annonçait chaude en plaine, nous avons vérifié la météo là haut… Disons que les 12° nous ont fortement encouragé à modifier notre projet. Nous avons tout simplement pris moins d’altitude que prévu!

Aujourd’hui, je vous propose une recette d’ailleurs : des pizzas arméniennes. J’ai pris cette recette dans le livre de Christelle Tanielian, Ensemble.

Pizzas arméniennes à la viande (Lahmajoun)
Pizzas arméniennes à la viande (Lahmajoun)
Pour 8 petites pizzas

Pâte
½ tasse et 2 cuillères à soupe ou 150 g d’eau tiède
¾ de cuillère à thé de levure sèche
¼ de cuillère à thé de sucre
1¾ tasse et ½ cuillère à soupe ou 250 g de farine
½ cuillère à thé de sel
1 cuillère à soupe d’huile végétal

Garniture
½ oignon
¼ de poivron rouge
1 petite gousse d’ail
½ tasse ou 125 g de purée de tomate*
½ tasse ou 20 g de persil plat frais
2 cuillères à soupe ou 7 g de feuilles de menthe fraîche
125 g de boeuf haché**
½ cuillère à thé de piment d’Alep ou de paprika doux
½ cuillère à soupe de mélasse de grenade
¾ de cuillère à thé de tahini ou de purée de sésame
¾ de cuillère à thé de pâte de tomate
¼ de cuillère à thé de cumin moulu
¼ de cuillère à thé de coriandre moulue
Sel et poivre

Pâte
Dans un petit bol, mélanger l’eau, la levure et le sucre. Laisser reposer pendant 10 à 15 minutes.

Dans un bol, mélanger la farine et le sel. Former un puit au centre et verser l’eau contenant la levure. Ajouter l’huile. Mélanger pour obtenir une pâte.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, pétrir la pâte pendant 8 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit homogène et lisse. Déposer la pâte dans un bol légèrement huilé. Couvrir le bol d’un ligne propre et laisser la pâte lever pendant 1 heure dans un endroit chaud et sec.

Garniture
Au couteau ou à l’aide d’un robot culinaire muni d’une lame en « s », hacher très finement l’oignon, le poivron, l’ail, le persil et la menthe. Déposer le tout dans un bol et ajouter le boeuf haché, la purée de tomate, le piment d’Alep, la mélasse de grenade, le tahini, la pâte de tomate, le cumin, la coriandre. Saler et poivrer. Vérifier l’assaisonnement de la garniture en faisant cuire dans une poêle anti-adhésive 1 cuillère à thé du mélange. Rectifier l’assaisonnement au besoin.

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Sur un plan de travail légèrement enfariné, diviser la pâte en 8 et abaisser chaque morceau en un disque d’environ 14 cm (5½ de diamètre).

Déposer les disques de pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Sur chaque disque de pâte, étaler finement l’équivalent de 2 cuillères à soupe de garniture.

Enfourner et cuire dans la partie inférieur du four pendant 8 à 10 minutes. Placer ensuite les pizzas sous le grill (broil) pendant 1 à 2 minutes ou jusqu’à ce que les bords des pizzas soient légèrement dorés. Servir et déguster avec plaisir en arrosant de jus de citron.

*Vous pouvez remplacer la purée de tomate par une grosse tomate fraîche que vous aurez fait blanchir puis peler. Dans ce cas, il faut la hacher finement comme l’oignon.
**J’imagine très bien refaire ce genre de pizzas en variants la garniture et pourquoi pas en utilisant de la chair à saucisse…

Un brin de printemps

Ici nous avons de la chance, le temps s’est réchauffé. La neige commence à fondre sur les sommets des montagnes et le ski va laisser la place au balade de toutes sortes. Pour accompagner ce temps, les plats ensoleillés commencent à pointer du nez. Je vous propose donc une recette de trempette de poivrons rouges. Cette recette est tirée du livre Ensemble de Christelle Tanielian, Christelle is Flabbergasting.

Trempette de poivrons rouges (Muhammara)
Trempette de poivrons rouges (Muhammara)
Pour 1½ tasse ou 375 ml

3 poivrons rouges
⅔ de tasse ou 80 g de noix de Grenoble concassées
3 cuillères à soupe de chapelure
½ cuillère à thé de cumin moulu
¼ de cuillère à thé de sel
3 cuillères à soupe d’eau
1½ cuillère à soupe de mélasse de grenade
1 cuillère à thé de piment d’Alep*
1 à 2 cuillères à thé de harissa**
¼ de tasse ou 53 g d’huile d’olive

Préchauffer le four à gril (broil).

Couper les poivrons en deux et les épépiner. Déposer les poivrons, la peau vers le haut et enfourner. Cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce que la peau ait noirci et que la chair soit tendre.

Dans un petit bol, mélanger les noix de Grenoble, la chapelure, le cumin, le sel et l’eau. Laisser reposer pendant 10 minutes.

Déposer les poivrons dans une boîte résistante à la chaleur, fermer avec un couvercle ou une pellicule plastique et laisser les poivrons tiédir. Quand les poivrons sont tièdes, les égoutter et retirer la peau.

Dans le bol d’un robot culinaire munit d’une lame en « s », déposer les poivrons, la préparation de noix de Grenoble, la mélasse de grenade, le piment d’Alep, la harissa et l’huile d’olive. Mixer pour obtenir une pâte homogène, mais pas nécessairement lisse. Au besoin, ajouter du sel et de la harissa. Arroser, si désiré, d’un filet d’huile d’olive et servir avec des pains pita grillés ou des légumes. Déguster avec plaisir.

*Il est possible d’utiliser un autre piment moulu doux.
**Vous pouvez utiliser une autre pâte de piment.

Bonne fin de journée!