Mot-clé : sucre d’érable

Changer de restaurant…

Quand l’on mange chez quelqu’un et que le repas nous a grandement plu, il n’est pas rare que nous disions que c’est un bon restaurant et qu’il faudra revenir. Mon chéri a adopté cette expression et l’utilise parfois pour définir ma cuisine. Hier au souper, mon chéri a fait une remarque pour me taquiner. Dans le même esprit, je me suis tournée vers Mini-nous et je lui demande si on changeait de restaurant pour aller à celui de son père. Mini-nous m’a répliqué que c’était impossible. Un peu étonnée, je lui demande de m’expliquer pourquoi. C’est simple, il est impossible à son père de construire un restaurant en une semaine! Bref, nous avons bien rigolé.

Dans un tout autre registre, je vous propose une recette toute simple de noix sucrées-salées. J’ai pris cette recette dans le dernier livre de Ricardo, À la plaque.

Noix sucrées-salées à l'érable
Noix sucrées-salées à l’érable
Pour 1 pot de 500 ml

1 blanc d’oeuf
2 tasses ou 265 g d’amandes, de noix de cajou et de pacanes
  (ou noix de pécan)*
¼ de tasse ou 40 g de sucre d’érable**
1 cuillère à thé de fleur de sel

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un grand bol, fouetter le blanc d’oeuf jusqu’à ce qu’il forme des pics mous. Ajouter les noix, le sucre d’érable et le sel. Bien mélanger et répartir sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Enfourner et cuire pendant 25 minutes ou jusqu’à ce que les noix soient bien dorées. Pendant la cuisson, remuer à deux reprises les noix. À la sortie du four, laisser les noix refroidir totalement. Les noix se conserve au moins 2 mois dans un contenant hermétique à température ambiante.

*Vous pouvez utiliser qu’une seule sorte de noix ou plusieurs. Vous pouvez également utiliser d’autres sortes de noix que celles mentionnées.
**Si vous n’avez pas de sucre d’érable, vous pouvez le remplacer par un autre sucre de votre choix : cassonade, sucre de coco, sucre blanc, sucre roux, etc.

Et vous, avez-vous envie de changer de restaurant?

Délirants, 310 ou 300-80?

Cette semaine, j’ai craqué pour des biscuits au chocolat. Au départ, je pensais faire des sablés, mais hésitant entre plusieurs recettes, j’ai demandé à mon chéri de choisir… Il a choisi la seule recette que j’avais gardé même si ce n’était pas des sablés.

Voilà comment je me suis retrouvée à faire des biscuits « délirants » (c’est le nom de la recette). Personnellement, je ne trouve pas que ces biscuits sont « délirants », mais ils sont excellentissimes. En essayant de les renommer, j’ai choisi de les appeler biscuits 310 en référence à la portion de chocolat. Mon chéri a préféré faire un parallèle entre la quantité de chocolat et la portion de farine, ce qui donne des biscuits 300-80. Bref, à chacun son appellation.

Cette recette est une création de Lexibule du site Les milles & un délices.

Biscuit délirant
Biscuits 310 ou 300-80
Pour 16 biscuits

⅔ de tasse ou 80 g de farine
1 cuillère à soupe de cacao
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
⅓ de tasse ou 74 g de beurre tempéré
310 g ou 11 onces de chocolat noir* ou non sucré
2 oeufs
¼ tasse ou 50 g de sucre d’érable (ou de cassonade)
⅔ tasse ou 133 g de sucre

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, mélanger la farine, le cacao, la poudre à pâte et le sel. Réserver.

Au bain-marie, faire fondre 200 g (7 onces) de chocolat avec le beurre. Réserver.

Dans un autre bol, fouetter les oeufs avec les sucres jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporer le mélange de chocolat et de beurre fondus. Ajouter les ingrédients secs délicatement.

Sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin, répartir la pâte, environ 2 cuillères à soupe par biscuit, en les espaçant. Aplatir les biscuits au besoin et garnir chaque biscuit avec des morceaux du chocolat restant (environ 110 g ou 4 onces). Enfourner pendant 10 à 12 minutes.

*Le chocolat utilisé dans cette recette peut être divisé en deux parties. Une partie de 200 g ou 7 onces de chocolat noir à 70% de cacao ou mi-amer qui sera intégré dans la pâte. L’autre partie de 110 g (ou 100 g) ou 4 onces de chocolat qui servira à garnir les biscuits. Pour la seconde partie vous pouvez utiliser le chocolat de votre choix, un que vous aimez : à 50% de cacao, au lait, blanc, etc.

Alors, ils sont comment ces biscuits?