Mot-clé : romarin

La rentrée, le retour des bonnes habitudes?

Je ne sais pas si je vais reprendre mon rythme habituel avec le retour de la routine scolaire, mais après un article dimanche, voici un autre article aujourd’hui. Il faut dire que j’ai quelques recettes salées à partager, mais je me demande si la semaine prochaine je ne vais pas alterner les recettes salées et sucrées.

En attendant de voir si je reprends mes bonnes habitudes, je vous propose ma recette préférée du 1er août : des rillettes de poulet rôti. J’ai découvert cette recette sur le site de Pique-Assiette.

Rillettes de poulet rôti
Rillettes de poulet rôti
Pour 2 pot de 250 ml

2 tasses moins 2 cuillères à soupe ou 280 g de reste de
  poulet rôti avec la peau*
3 cuillères à soupe ou 40 g de graisse de canard
⅔ à ¾ de tasse ou 150 à 200 g de bouillon de poulet**
Herbes de Provence ou un autre mélange d’herbes
Paprika

Préchauffer le four à 220°C (430°F).

Dans un petit plat à gratin pas trop grand, déposer la viande. Saupoudrer d’herbes de Provence et de paprika. Verser le bouillon et la graisse de canard pour recouvrir la viande. Couvrir la viande avec la peau de poulet.

Enfourner et cuire pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que la peau soit dorée et bien croustillante.

Retirer la peau et la laisser refroidir. Ensuite, la hacher finement ou la passer dans un moulin à épices pour obtenir une consistance sableuse.

Effilocher la viande à l’aide d’une fourchette. Ajouter la peau et mélanger. Au besoin, ajouter du bouillon de poulet pour obtenir une texture souple et moelleuse : les rillettes doivent se tartiner facilement. Déposer dans un ou deux bocaux et réfrigérer au moins 1 heure avant de servir.

Tartiner les rillettes sur un pain grillé et déguster avec plaisir. Les rillettes se conservent pendant 1 semaine au réfrigérateur.

*Privilégiez la viande prélevée sur les cuisses, les ailes ou autour de la carcasse.
**Pour obtenir un bouillon sans effort, choisissez un plat pour cuire le poulet pas trop grand. Assaisonnez la peau du poulet sur toutes les faces. Déposez 2 carottes dans le fond du plat et placez le poulet dessus. Verser ½ à ¾ ou 125 à 180 g d’eau. Enfourner et cuire votre poulet jusqu’à ce que la chaire se détache facilement. Après la cuisson, filtrez le bouillon obtenu.

Et vous, est-ce plus facile d’établir une routine au moment de la rentrée=?

Fête de gym…

Mini-nous avait une fête de gym en fin de semaine et je peux vous dire que le beau temps était au rendez-vous… C’était la journée où le mercure a décidé de fleureter avec les 36-37 degrés. Mon chéri m’avait déjà dit que pour les fêtes de gym c’était soit ensoleillée, soit une pluie diluvienne. Je ne sais pas ce que je préfère, mais avec de telle température, j’ai craint que Mini-nous nous fasse une insolation. Heureusement, les monitrices ont bien gérer la journée et nous avons réussi à l’éviter.

Pour une journée un peu plus fraîche, je vous propose une recette de pâtes à la saucisse et à la crémeuse de tomates séchées au romarin. J’ai pris cette recette dans le livre Bistro de Jean-François Plante.

Pâtes à la saucisse grillée et à la crémeuse de tomates séchées au romarin
Pâtes à la saucisse grillée et à la crémeuse
de tomates séchées au romarin

Pour 2 personnes*

2 portions ou 165 g de pâtes
250 g de saucisses**
½ cuillère à soupe d’huile d’olive
½ cuillère à soupe de beurre
2 échalotes
1 gousse d’ail
5 tomates séchées dans l’huile
3 cuillères à soupe ou 45 g de vin blanc
¾ de tasse ou 187 g de bouillon de poulet
1 branche de romarin
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou demi-crème
Sel et poivre

Hacher les échalotes, l’ail et les tomates séchées. Réserver.

Dans une poêle à haut rebord, chauffer l’huile d’olive et le beurre. Quand les corps gras sont bien chaud, cuire les saucisses. Retirer de la poêle et réserver. Dans la même poêle, faire revenir les échalotes, l’ail et les tomates séchées pendant 4 minutes. Saler et poivrer.

Déglacer avec le vin et laisser réduire de moitié. Ajouter le bouillon de poulet et le romarin. Laisser réduire de moitié pendant 7 à 10 minutes.

Couper les saucisses en dés.

Porter une casserole d’eau à ébullition. Dès que l’eau bout, saler généreusement et cuire les pâtes selon les indications du fabricant.

Incorporer la crème à la sauce et laisser réduire pendant 7 minutes. Ajouter les dés de saucisses. Mélanger et laisser mijoter pendant 4 à 5 minutes.

Égoutter les pâtes et les ajouter dans la sauce. Mélanger et servir sans attendre.

*La recette donne deux généreuses portions.
**Vous pouvez remplacer la saucisse en partie ou en totalité par du poulet grillé.

Et vous, est-ce que vous avez eu une fin de semaine chaleureuse?

Sortie d’enfants

J’ai une amie qui a un enfant du même âge que Mini-nous. Les enfants rentrent souvent ensemble de l’école et planifient leur mercredi après-midi. Cette fois, leur choix s’était porté sur une sortie à un domaine de loisirs et un dîner crêpes. Avec les horaires variables de Petit-coeur, je garde volontiers les enfants à la maison, mais il me serait difficile d’accompagner à ce genre d’endroit. Je peux vous dire que je me sens hyper redevable à cette amie et que lorsque Petit-coeur aura des horaires un peu plus prévisibles, je vais lui rendre l’appareil!

En attendant, voici une recette qui n’a rien avoir. Je vous propose des côtes levées braisées. J’ai pris cette recette dans le livre Plaisirs coupables de Jean-François Plante.

Côtes levées braisées
Côtes levées braisées
Pour 2 à 3 personnes

Marinade
1 kg de côtes levées
4 tasses ou 1 litre de bouillon de boeuf
1 branche de romarin frais
2 gousses d’ail
½ tasse ou 125 g de sauce chili
2 cuillères à thé de paprika fumé*
1 cuillère à thé de poudre d’ail
1 pincée de piment de Cayenne
2 cuillères à thé de sauce soja
2 cuillères à thé de vinaigre de vin rouge
Tabasco ou tabasco chipotle au goût

Mélange d’épices
1 cuillère à soupe de paprika fumé
2 cuillères à thé de poudre d’ail
1 cuillère à thé de cassonade
¾ de cuillère à thé de thym séché
2 cuillères à thé d’épices à steak
Sel et poivre

Marinade
Découper les côtes levées en section de deux ou trois os. Émincer l’ail.

Dans une grande casserole, déposer les côtes de porc, verser le bouillon de boeuf, puis ajouter le romarin et l’ail. Saler et poivrer. Porter le tout à ébullition. Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 1h30.

Retirer les côtes levées du bouillon. Prélever 3 cuillères à soupe de bouillon.

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Dans un bol, mélanger le bouillon réservé avec la sauce chili, le paprika fumé, la poudre d’ail, le piment de Cayenne, la sauce soja, le vinaigre de vin rouge et le tabasco. Déposer les côtes levées et les laisser mariner pendant 1 à 2 minutes. Retirer les côtes levées de la marinade et les répartir sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Mélange d’épices
Dans un bol, mélanger le paprika fumé, la poudre d’ail, la cassonade, le thym, les épices à steak, le sel et le poivre. Saupoudrer ce mélange sur les côtes levées. Enfourner et cuire pendant 15 à 20 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer le paprika fumé par du paprika doux, cependant la saveur sera moins prononcée.

Bon mercredi!

Bonne année 2022!

Et voilà une nouvelle année qui commence. Je ne sais pas si vous avez célébré le passage de la nouvelle année ou si vous avez préféré vivre simplement cette journée. Nous nous avons opté pour une soirée simple à regarder une série télé. Par contre à minuit, le voisinage s’est animé : plusieurs ont lancé des feux d’artifice et des pétards. Est-ce que je vous ai déjà dit à quel point je déteste ces fusées quand elles ne sont pas tirées par des professionnels? J’ai toujours peur d’un accident et de voir un incendie se déclarer… Une situation que j’ai déjà vu lors d’un 1er août.

Pour un peu plus de sérénité, je vous propose une recette toute simple de noix assaisonnées. Cette fois, j’ai créé une recette avec un mélange d’herbes où j’ai mis le romarin de mon jardin à contribution.

Noix assaisonnées aux herbes
Noix assaisonnées aux herbes
Pour 2 pots de 500 ml

1 blanc d’oeuf
2 pincées de piment de Cayenne
2 cuillères à thé de sucre
1 cuillère à thé de fleur de sel
½ cuillère à thé de sel
1 cuillère à thé de poudre d’oignon
1 cuillère à thé de paprika
1 cuillère à soupe d’un mélange d’herbes séchées (Italienne,
  de Provence, etc.)
1 cuillère à soupe de romarin frais* haché finement
1 cuillère à thé d’origan séché
1 cuillère à thé de moutarde sèche
1 cuillère à thé de moutarde de Dijon au piment d’Espelette**
1½ tasse ou 300 g d’amandes***
1½ tasse ou 300 g de noix de cajou

Préchauffer le four à 140°C (285°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans un bol, fouetter le blanc d’oeuf jusqu’à la formation de piques fermes. Ajouter le piment de Cayenne, le sucre, la fleur de sel, le sel, la poudre d’oignon, le paprika, le mélange d’herbes séchées, le romarin, l’origan, la moutarde en poudre et la moutarde de Dijon. Mélanger pour bien répartir les ingrédients dans le blanc d’oeuf. Ajouter les amandes et les noix de cajou. Mélanger délicatement pour bien enrober toutes les noix du mélange assaisonné.

Verser les noix sur une plaque de cuisson et les étaler sur une seule couche. Enfourner et cuire pendant 40 minutes. À mi-cuisson, remuer les noix. Laisser totalement refroidir. Conserver les noix dans un pot muni d’un couvercle. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer une partie du romarin frais par du thym frais
**J’ai utilisé une moutarde de Dijon parfumé au piment d’Espelette, n’hésitez pas à prendre la moutarde de Dijon de votre choix.
***J’aime bien le mélange d’amandes et de noix de cajou, mais libre à vous d’utiliser d’autres noix de votre choix. Il faut seulement vous assurez que vous utilisez 3 tasses ou 600 g de noix.

Pour 2022, beaucoup de joies, d’amour et surtout la santé!

C’est végétarien!

Lors du repas du 1er août, j’avais préparé une terrine végétarienne. Je n’ai pas cherché à la nommer autrement même si connaissant les gens de la tablée, je savais que ce ne serait pas un plat d’appel. Pourtant, la plupart des grands sceptiques y ont goûté et m’ont donnée un retour positif. Cependant, le signe le plus évident que ce plat peut plaire à tous c’est mon beau-père : il jure surtout par la viande rouge et après avoir pris une petite portion, il a été se resservir de cette terrine! Comme quoi, même si l’on n’envisage pas de devenir végétarien, on peut faire de belle découverte dans cette cuisine.

La recette que je vous propose aujourd’hui est évidement cette terrine végétarienne aux noix ou «.Nut Roast ». Elle est originaire du Royaume-Uni où il existe plusieurs déclinaisons. Je vous présente la version de James May issue de son livre Oh Cook!.

Terrine de noix (Nut Roast)
Terrine de noix (Nut Roast)
Pour 4 à 6 personnes*

2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 oignon
2 gousses d’ail
250 g de champignons blancs ou de cèpes
1 tasse moins 1 cuillère à soupe ou 150 g de pistaches
  non salé, concassées
1⅓ tasse ou 150 g de noix de Grenoble, concassées
1 oeuf
½ tasse moins 1 cuillère à soupe ou 100 g de chapelure
⅓ de tasse ou 50 g de graines de courges ou de citrouille
1 cuillère à thé de thym frais ciselé
½ cuillère à thé de romarin frais ciselé
1 cuillère à soupe de sauce de soja
Sel et poivre

Hacher l’oignon et l’ail. Hacher finement les champignons

Verser l’huile dans une poêle. Quand le corps gras est chaud, faire revenir l’oignon pendant 5 minutes. Ajouter l’ail et les champignons, puis poursuivre la cuisson pendant 5 à 10 minutes. Verser la préparation dans un bol et réserver.

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Chemiser de papier parchemin un moule rectangulaire d’environ 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces).

Ajouter les pistaches et les noix. Bien mélanger, puis incorporer l’oeuf, la chapelure, les graines de courge, le thym, le romarin et la sauce soja. Saler et poivrer.

Répartir le mélange dans le moule préparé et égaliser la surface. Enfourner et cuire pendant 30 à 40 minutes.

Sortir du four et laisser reposer pendant 5 minutes avant de démouler. Servir chaud, tiède ou froid avec une sauce de votre choix. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez servir ce plat en plat principal ou en entrée. Dans le second cas, vous pourrez servir 8 à 10 personnes.

Et vous, est-ce que votre entourage s’enthousiasme des plats végétariens ou est-ce qu’il les boude?