Mot-clé : ketchup

Tout tao!

Je ne sais pas si j’ai fait le tour, mais j’ai essayé la plupart des recettes de style Général Tao. Avec mon chéri, nous adorons les versions qui contiennent de la mangue. Je ne sais pas pourquoi, ce fruit apporte un petit quelque chose qui nous plait énormément dans les plats asiatiques. J’avais un restant de mangue au réfrigérateur et un peu de porc haché. Avec ces aliments, j’ai eu l’idée de préparer des boulettes Général Tao.

Pour une version du Général Tao, j’ai utilisé la sauce du Général tofu de Ricardo. La recette de la sauce vient du magazine Ricardo volume 11, numéro 2.

Boulettes de porc Général Tao
Boulettes de porc Général Tao
Pour 3 personnes

Boulettes
300 g de porc haché
1 tranche de pain de mie
2 cuillères à soupe ou 30 g de lait
½ de cuillère à thé de poudre d’oignon
¼ de cuillère à thé de gingembre moulu

2 carottes
½ mangue*

Sauce
¼ de tasse ou 60 g de bouillon de poulet ou de légumes
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
2 cuillères à soupe ou 30 g de sauce soja
2 cuillères à soupe ou 30 g de vinaigre de riz ou de cidre
2 cuillères à soupe ou 30 g de ketchup
1 cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
1 cuillère à thé de sambal oelek
½ cuillère à soupe d’huile végétale

Sel et poivre

Boulettes
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, déchiqueter la tranche de pain de mie en petits morceaux et ajouter le lait. Laisser reposer pendant 5 minutes. Ajouter le porc haché, la poudre d’oignon et le gingembre. Bien mélanger, saler et poivrer. Façonner des petites boulettes d’environ 2 cm (¾ de pouce). Déposer sur les boulettes sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 20 minutes.

Éplucher les carottes et les couper en rondelles. Éplucher la mangue et la couper en julienne.

Remplir une casserole d’eau et à ébullition. Saler généreusement l’eau. Ajouter les carottes et cuire pendant 4 minutes. Égoutter les légumes et rincer à l’eau froide. Réserver.

Sauce
Dans un bol, mélanger le bouillon de poulet, la cassonade, la sauce soja, le vinaigre, le ketchup, la fécule de maïs et le sambal oelek. Réserver.

Dans un wok ou une grande poêle, chauffer l’huile. Quand le corps gras est chaud, ajouter les carottes et les faire revenir pendant 3 à 5 minutes. Ajouter la sauce et porter à ébullition. Quand la sauce à bien épaissi, ajouter les boulettes de porc ainsi que la mangue et bien les enrober de sauce. Servir avec un riz et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer les carottes et la mangue par d’autres fruits ou légumes de votre choix : ananas, brocoli, poivrons, oignons, pois mange-tout, etc. Selon les légumes choisis, il n’est pas nécessaire de les blanchir avant des les faire revenir dans le wok.

Et vous savez quoi? J’ai une autre recette style Général Tao à vous proposer prochainement!

Ciel jaune…

Hier matin, l’ambiance était particulière puisque la luminosité était jaunâtre. Le ciel se teinte parfois de cette couleur quand un orage approche, mais cette fois ce n’était pas le cas. Le ciel avait cette couleur à cause du sable du Sahara! Ce n’est pas la première fois que nous voyons ce phénomène, mais en général, c’est beaucoup plus discret, ça ne dure pas aussi longtemps et ça arrive surtout en été. D’un autre côté, on s’en rend souvent compte après une pluie d’été : il y a des taches de sables sur les meubles extérieurs ou sur la voiture… Cette fois, on a pu voir des pistes de ski recouverte de sable.

Dans un autre registre, je vous propose une recette de poulet Huli Huli. J’ai pris cette recette sur le site de Cooking Classy.

Poulet hawaïen Huli Huli
Poulet hawaïen Huli Huli
Pour 4 personnes

3 cuillères à soupe de ketchup
3 cuillères à soupe de sauce soja réduit en sel
3 cuillères à soupe ou 37 g de cassonade ou de sucre roux
1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
½ cuillère à soupe de sauce sriracha (facultatif)
½ cuillère à soupe de sauce Worcestershire
½ cuillère à thé d’huile de sésame grillé
2¼ cuillères à thé d’ail haché
2¼ cuillères à thé de gingembre frais haché
400 g de poitrines de poulet ou de hauts de cuisse

Si désiré, couper le poulet en escalopes ou en filets.

Dans un bol, mélanger le ketchup, la sauce soja, la cassonade, le vinaigre de riz, la sauce sriracha, la sauce Worcestershire, l’huile de sésame grillé, l’ail et le gingembre. Dans un petit bol, déposer 3 cuillères à soupe de la marinade et réserver au réfrigérateur. Dans le bol, ajouter le poulet et bien mélanger. Couvrir d’une pellicule plastique, réfrigérer et laisser mariner pendant 2 à 8 heures.

Préchauffer le four à 190°C (375°F)*.

Déposer le poulet sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 10 minutes. Badigeonner la viande avec les 3 cuillères à soupe de marinade réservé et poursuivre la cuisson pendant 5 à 10 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit cuit. Servir et déguster avec plaisir.

*Il est possible de cuire la viande dans une poêle striée ou sur le barbecue.

Se mettre la pression…

Une boulangerie d’un village voisin a organisé une fin de semaine bûchettes où il était possible de commander des bûchettes dans une quinzaine de parfums. Hier, j’ai hésité à faire un saut, mais comme je passe régulièrement devant cette boulangerie, je me suis dit que je m’arrêterai à ce moment là. Par contre, j’ai deux amies qui ont craqué et qui ont commandé. Je leur ai demandé de me dire leurs parfums préférés en me disant que je pourrai m’en inspirer pour un futur dessert. Évidemment, mes amies se sont proposées pour goûter et sous l’impulsion du moment, j’ai dit que je leur apporterai un dessert mercredi matin! D’un côté, c’est une bonne chose, ça me poussera à cuisiner et d’un autre, je me demande quand je vais réussi à cuisiner ce dessert promis. Au moins, j’ai dans l’idée de réaliser une tarte avec des spéculos et un croustillant praliné. Je vais aussi regarder les fruits que j’ai au congélateur, peut-être que je finaliserais mon idée… Bref, comment se mettre sous pression!

Dans un registre qui n’a rien à voir, je vous propose une recette de brochettes de poulet. J’ai préparé ces brochettes pendant l’été sur le barbecue, mais je vous propose de les cuire au four. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 18, numéro 5.

Brochettes de poulet barbecue
Brochettes de poulet barbecue
Pour 3 personnes

Brochettes
½ tasse ou 125 g de lait de beurre ou de babeurre*
1 cuillère à thé de poudre d’oignon
1 cuillère à thé de poudre d’ail
½ cuillère à thé de piment de la Jamaïque moulu
½ cuillère à thé de piment de Cayenne
300 g de poitrines de poulet désossées

Sauce barbecue
2 cuillères à soupe de ketchup
1 cuillère à soupe d’eau
½ cuillère à soupe de pâte de tomates
½ cuillère à soupe de sirop d’érable
½ cuillère à thé de paprika
¼ de cuillère à thé de coriandre moulue
2 pincée de piment de la Jamaïque moulu

Brochettes
Dans un bol, mélanger le lait de beurre avec la poudre d’oignon, la poudre d’ail, le piment de la Jamaïque et le piment de Cayenne.

Couper les poitrines de poulet en cubes et les ajouter à la préparation de lait de beurre. Couvrir et réfrigérer pendant 12 à 24 heures.

Sauce barbecue
Dans une petite casserole, mélanger le ketchup, l’eau, la pâtes de tomates, le sirop d’érable, le paprika, la coriandre et le piment de la Jamaïque. Porter à ébullition. Retirer du feu dès que la sauce bout. Réserver.

Préchauffer le four à 190°C (375°F)**.

Égoutter les dés de poulet et jeter la marinade. Enfiler les cubes de poulet sur des piques à brochette. Déposer les brochettes sur une plaque de cuisson et enfourner pendant 10 minutes.

Retourner les brochettes et poursuivre la cuisson pendant 8 minutes. Après ce temps, badigeonner les brochettes de sauce et poursuivre la cuisson pendant 2 minutes ou jusqu’à ce que la viande soit bien cuite. Servir et déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer le lait de beurre par ½ tasse ou 125 g de lait additionné de ½ cuillères à soupe ou 8 g de vinaigre (ou de jus de citron).
**Pour cuire les brochettes au barbecue, il suffit de les cuire environ 5 minutes de chaque côté à puissance moyenne. Après ces temps de cuisson, badigeonner les brochettes de sauce et poursuivre la cuisson pendant 1 minute de chaque côté.

Et vous, est-ce que ça vous stresse de cuisiner pour des amis?

Qu’une fois l’épicerie…

La semaine dernière, j’ai réussi à n’aller qu’une seule fois à l’épicerie. Habituellement, j’y vais deux fois : une première pour les repas de la semaine et la deuxième pour compléter les repas de la fin de semaine. J’ai pris cette habitude en raison des dates de péremption des produits frais comme le poisson : c’est rare que la date soit assez éloignée pour tenir jusqu’au vendredi et j’avoue que je n’ai pas le réflexe de placer ces produits au congélateur. À regarder dans mes placards, nous pourrions passer encore quelques jours sans aller à l’épicerie, mais mon chéri et Mini-nous ne sont pas très enthousiastes à l’idée d’enchainer les repas de tofu et de lentilles! Heureusement pour eux, il faudra bien compléter les légumes avant d’en arriver là.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette de porc effiloché. J’ai adoré la sauce de cette recette : je crois même que c’est ma préférée! J’ai pris cette recette dans le très beau livre de Rosalie Lessard.

Porc effiloché de Rosalie
Porc effiloché de Rosalie
Pour 6 personnes

Épaule de porc
1 kg d’épaule de porc
Sel en quantité suffisante
½ tasse ou 125 g d’eau (facultatif)

Sauce barbecue
2 cuillères à soupe de beurre
3 gousses d’ail
1 cuillère à soupe de farine
¾ de tasse ou 187 g de boisson gazeuse de type cola
2 cuillères à soupe de sauce hoisin
2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
1 cuillère à thé de moutarde en poudre
½ tasse ou 125 g de ketchup
⅓ de tasse ou 67 g de cassonade ou de sucre roux
1 cuillère à thé de sel
½ cuillère à soupe de sauce sriracha*
¼ de cuillère à thé de fumée liquide (facultatif)**

Épaule de porc
Préchauffer le four à 140°C (275°F).

Saler généreusement l’épaule de porc sur toutes les faces. Déposer la viande dans un plat de cuisson allant au four et verser l’eau, si désiré. Enfourner et cuire pendant 6h30*** ou jusqu’à ce que la viande se défasse facilement à la fourchette.

Sauce barbecue
Hacher finement l’ail.

Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu moyen. Ajouter l’ail et faire revenir pendant 1 minute. Saupoudrer la farine et poursuivre la cuisson pendant 30 secondes en brassant continuellement. Retirer la casserole du feu et ajouter les autres ingrédients : la boisson gazeuse, la sauce hoisin, le vinaigre de riz, la moutarde en poudre, le ketchup, la cassonade, le sel, la sriracha et la fumé liquide.

Remettre la casserole sur le feu et porter à ébullition. La sauce est prête dès qu’elle bout.

Effilocher la viande et servir nappée de sauce. Déguster avec plaisir.

*J’ai réduit la quantité de sauce sriracha pour que ça plaise à Mini-nous. Adaptez la quantité selon votre goût.
**Je n’ai pas de fumée liquide à la maison, mais si vous en avez, n’hésitez pas!
***Pour réduire le temps de cuisson de moitié, il suffit de couper la viande en deux morceaux de taille similaire.

Et vous, est-ce que votre entourage appréhende les repas successifs de lentilles et de tofu?

Lumières de Noël

Comme mon chéri était absent pour la soirée, j’ai décidé d’aller manger à l’extérieur avec Mini-nous. J’ai choisi d’aller dans une ville où il y a plein de décorations de Noël. Après le souper, nous avons sillonné les rues pour profiter des animations lumineuses. Une sortie tout simple mais des plus agréables. Comme quoi, même s’il y a pas de neige, les lumières de Noël rendent les villes magiques. Dommage que dans notre village, les gens ne décorent pas plus… d’un autre côté, il faut aussi que je trouve une idée pour décorer l’extérieur de la maison!

Je reste dans un menu tout simple : des boulettes. Cette fois, il s’agit de boulettes asiatiques au gingembre et au sésame. J’ai pris cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Boulettes de porc asiatique, sauce au gingembre et au sésame
Boulettes de porc asiatique, sauce au gingembre et au sésame
Pour 4 personnes

Sauce
1 cuillère à soupe de gingembre frais, haché finement
2 cuillères à soupe de ketchup
¼ de tasse ou 60 g de sauce soja
2 cuillères à soupe de sirop d’érable
1 cuillère à thé d’huile de sésame
1½ tasse ou 375 g de bouillon de poulet
2 cuillères à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
¼ de tasse ou 60 g d’eau
2 cuillères à thé de graines de sésame

Boulettes
2 cuillères à soupe d’huile végétale
1 cuillères à soupe de gingembre frais, haché finement
2 gousses d’ail, haché
1 oeuf
½ cuillère à thé d’huile de sésame
400 g de porc haché
Sel et poivre

Sauce
Dans un bol, délayer la fécule de maïs dans l’eau. Ajouter le gingembre, le ketchup, la sauce soja, le sirop d’érable, l’huile de sésame, le bouillon de poulet et les graines de sésame. Réserver.

Boulettes
Dans une poêle, chauffer à feu moyen 1 cuillère à soupe d’huile végétale. Attendrir le gingembre et l’ail. Quand l’ail commence légèrement à colorer, verser le contenu de la poêle dans un bol et laisser tiédir, environ 10 à 15 minutes.

Ajouter l’oeuf, l’huile de sésame et le porc haché. Saler et poivrer. Mélanger et façonner des boulettes d’environ 3,5 cm (1½ pouce).

Dans la même poêle, verser le restant d’huile et la chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, faire dorer les boulettes sur toutes les faces, soit environ 6 à 8 minutes.

Brasser la sauce et la verser sur les boulettes. Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 5 à 6 minutes ou jusqu’à ce que les boulettes soient cuites. Servir et déguster avec plaisir.

Dès la semaine prochaine, je devrais vous proposer des idées de recettes un peu plus festives.