Mot-clé : oréo

On commence par le dessert

Aujourd’hui, je vous propose une des recettes que j’ai préparé pour le premier août. Il s’agit du dessert. Je ne sais pas pourquoi, dès que j’ai vu cette recette dans le magazine Ricardo volume 20, numéro 6, j’ai voulu la préparer pour le 1er août.

Je vous présente donc la tarte aux bleuets et au chocolat.

Tarte aux bleuets et au chocolat
Tarte aux bleuets et au chocolat
Pour 10 personnes

Chantilly au chocolat blanc
55 g (2 onces) de chocolat blanc
½ tasse ou 125 g de crème à fouetter ou entière

Croûte
2 tasses ou 280 g de chapelure de biscuits au chocolat*
2 cuillères à soupe ou 25 g de sucre
6 cuillères à soupe de beurre ou 85 g de beurre non salé,
  fondu
1 pincée de fleur de sel

Crème au chocolat noir
¾ de tasse ou 115 g de bleuets frais ou de myrtilles
225 g (8 onces) de chocolat noir à environ 60 % de cacao
1 tasse ou 250 g de crème à fouetter ou entière
½ tasse ou 125 g de lait
¼ de tasse ou 50 g de sucre
3 jaunes d’oeufs

Gelée aux bleuets
1 cuillère à thé de gélatine en poudre**
5 cuillères à thé ou 25 g d’eau froide
2 cuillères à thé de fécule de maïs ou de maïzena***
¾ de tasse ou 115 g de bleuets frais ou de myrtilles
2 cuillères à soupe ouu 25 g de sucre

Montage
¼ de tasse ou 40 g de bleuets frais ou de myrtilles
⅓ de tasse ou 45 g de mûres fraîches (facultatif)

Chantilly au chocolat blanc
Hacher finement le chocolat blanc et le déposer dans un bol.

Dans une casserole, chauffer la crème. Quand la crème est à ébullition, retirer du feu et verser sur le chocolat blanc. Laisser reposer pendant 1 minute avant de mélanger. Quand le mélange est bien lisse, couvrir et réfrigérer pendant au moins 4 heures.

Croûte
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, mélanger la chapelure de biscuits au chocolat, le sucre, la fleur de sel et le beurre. Presser le mélange dans un moule à tarte de 27 cm (10½ pouces) de diamètre****. Enfourner et cuire pendant 12 minutes. Laisser refroidir pendant 30 minutes.

Crème au chocolat noir
Répartir les bleuets dans la croûte.

Hacher le chocolat noir et le déposer dans un bol.

Dans une casserole, hors du feu, mélanger, la crème, le lait, le sucre et les jaunes d’oeufs. Sur un feu moyen-doux, cuire le mélange jusqu’à ce qu’il épaisse légèrement. Verser le mélanger sur le chocolat noir et laisser reposer pendant 2 minutes. Après ce temps, mélanger jusqu’à ce que la préparation soit lisse. Couler la crème dans la croûte et réfrigérer pendant au moins 2 heures.

Gelée aux bleuets
Dans un petit bol, verser 1 cuillère à soupe ou 15 g d’eau et saupoudrer la gélatine en poudre. Laisser gonfler pendant 5 minutes.

Dans un second petit bol, délayer la fécule de maïs dans l’eau restante. Réserver.

Dans une casserole, verser les bleuets et le sucre. Porter le mélange à ébullition soit jusqu’à ce que le sucre soit dissous. À l’aide d’un pied-mélangeur, réduire en purée les bleuets. Tamiser la purée et la reverser dans la casserole. Incorporer la fécule de maïs délayer et cuire jusqu’à ce que la préparation épaississe. Retirer du feu et ajouter la gélatine. Bien mélanger et laisser tiédir 5 minutes.

Verser délicatement la gelée de bleuets sur la crème au chocolat et l’étendre sur toute la surface de la tarte à l’aide d’une spatule. Laisser figer au réfrigérateur pendant au moins 1 heure.

Montage
Fouetter la préparation au chocolat blanc jusqu’à ce qu’elle forme des pics qui se tiennent. Verser la chantilly dans une poche à pâtisserie munie d’une douille cannelée.

Garnir la tarte avec des pointes de chantilly, des bleuets et des mûres. Réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Déguster avec gourmandise.

*J’ai utilisé des biscuits Oréo que j’ai séparé de leur garniture avant de les réduire en chapelure. Il m’a fallut un peu moins de trois paquets de 154g d’Oréo.
**Vous pouvez utiliser de la gélatine en feuilles. Dans ce cas, il faudra 2,5 g ou 1¼ feuille.
***Personnellement, je me demande si on ne pourrait par réduire de moitié le fécule de maïs dans cette recette. À tester.
****Si vous n’avez pas un moule à tarte de cette taille, utilisez un moule de 23 cm (9 pouces) de diamètre et un autre plus petit.

Bonne journée!

Influençable…

Pour les livre de cuisine j’ai deux méthodes d’achat. La première, je feuillète longuement l’ouvrage et que je le prends lors d’un second, voire un troisième ou plus, passage en librairie. La seconde méthode est plus expéditive : j’agis sous l’impulsion. Dans le deuxième cas, il me faut soit une confiance aveugle en l’auteur, soit il a été présenté sur un site que j’aime bien. Habituellement, cette méthode d’achat est plutôt rare : j’ai tendance à rationaliser un peu, beaucoup, trop… Pourtant dans les derniers mois, je me suis procurée deux livres de cuisine de manière impulsive.

Un des livres acquis dans ces conditions est Oreo des éditions Larousse. Issu de ce livre, je vous propose la recette de gâteau marbré.

Gâteau marbré aux Oréo
Gâteau marbré aux Oréo
Pour 6 à 8 personnes

½ tasse ou 120 g de beurre non salé, fondu
2 oeufs
½ tasse et 2 cuillères à soupe ou 120 g de sucre
1 tasse ou 120 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
3½ cuillère à soupe ou 20 g de cacao non sucré
1 pincée de sel
10 biscuits Oréo

Préchauffer le four à 210°C (410°F). Beurrer et enfariner ou chemiser de papier parchemin un moule rectangulaire d’environ 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces).

Casser les oeufs et séparer les blancs des jaunes. Réserver.

Dans un bol, mélanger la farine et la poudre à pâte (ou la levure chimique).

Dans un bol, fouetter le beurre fondu avec le sucre*. Ajouter un à un les jaunes d’oeufs, puis incorporer la préparation de farine. Diviser la pâte en deux et ajouter le cacao dans une des portions de pâte.

Dans un bol, fouetter les blancs d’oeufs avec le sel jusqu’à la formation de blancs en neige ferme. Diviser les blancs d’oeufs montés en deux et ajouter une partie dans chaque pâte (la pâte nature et la pâte au cacao).

Couper en quatre, quatre des biscuits Oréo. Écraser grossièrement les autres biscuits.

Dans le moule rectangulaire, verser la moitié de la pâte au cacao. Saupoudrer de biscuits émiettés et couvrir avec la moitié de la pâte nature. Parsemer de nouveau de biscuits émiettés, puis verser le restant de pâte au cacao. Répartir le restant de biscuits émiettés et couvrir de pâte nature. Disposer les biscuits coupés en quatre sur le dessus du gâteau. Enfourner et cuire pendant 40 minutes** ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Démouler le gâteau et laisser tiédir avant de déguster.

*La prochaine fois, j’essaierai de fouetter le beurre non fondu, mais tempéré, avec le sucre pour obtenir plus de volume. Je trouve que le beurre fondu et le sucre ont de la difficulté à s’amalgamer pour former une belle masse.
**Si votre gâteau commence à trop se colorer, le couvrir de papier d’aluminium ou réduire la température du four à 180°C (350°F).

Et vous, qu’est-ce qui vous influence dans l’achat d’un livre de cuisine?

L’erreur…

L’erreur est humaine. Parfois, elle ne pardonne pas et d’autre fois, elle donne des délices. Je diminue souvent les proportions des recettes pour ne pas avoir à nourrir tout le voisinage. Parfois, il m’arrive d’oublier de réduire des quantités… Un gâteau quand on omet de diminuer les liquides, c’est un peu la galère… je peux vous l’assurer. Cependant comme en cuisine ou en science, les erreurs nous permettent parfois de réaliser d’agréables découvertes.

Cette fois, j’ai royalement oublié de réduire le cacao dans une recette! Quand j’ai intégré les ingrédients secs, la pâte me semblait épaisse, mais je n’ai pas réalisé à ce moment ma gaffe. C’est plus tard, quand le tout était au four que je me suis souvenue de l’erreur commise. Heureusement cette erreur s’est révélée délicieuse, apportant un goût intense de chocolat. Je vous propose donc une recette de biscuits triple chocolat aux oréo tels que je les ai réalisés. J’ai pris cette recette chez Les mille et un délices de Lexibule.

Biscuits intenses aux chocolats et aux oréo
Biscuits triple chocolat aux oréo
Pour 20 biscuits

½ tasse ou 110 g de beurre non salé*
¾ de tasse ou 150 g de sucre
1 oeuf
½ cuillère à thé d’extrait de vanille
1 tasse et 2 cuillères à soupe ou 135 g de farine
½ tasse ou 50 g de cacao**
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
½ cuillère à thé de sel
⅓ de tasse ou 64 g de pépites de chocolat blanc
⅓ de tasse ou 64 g de pépites de chocolat au lait***
⅓ de tasse ou 64 g de pépites de chocolat noir
7 biscuits oréo

Préchauffer le four à 190°C (375°F). Chemiser de papier parchemin deux plaques de cuisson.

Couper chaque biscuit oréo en quatre. Réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, le cacao, le bicarbonate de soude (ou de sodium) et le sel.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec le sucre et l’extrait de vanille. Ajouter l’oeuf et battre jusqu’à ce que la préparation soit lisse. Incorporer les ingrédients secs. Quand la préparation de farine est bien intégrée, ajouter les biscuits oréo et toutes les pépites de chocolat.

Prélever 1½ ou 2 cuillères à soupe de pâte et façonner une boule. Déposer le biscuit sur la plaque de cuisson et poursuivre l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Aplatir légèrement les biscuits. Enfourner et cuire pendant 8 à 10 minutes. Laisser tiédir avant de déguster avec plaisir.

*Vous pouvez également utiliser une autre matière grasse comme de la margarine ou de la graisse végétale (style Crisco).
**Pour reproduire la recette originale ou avoir des biscuits plus modérés en chocolat, utiliser ¼ de tasse ou 25 g de cacao.
*** Il est possible de n’utiliser que du chocolat au lait ou que du chocolat noir. Si vous concassez votre chocolat, compter environ 2 onces (64 g) par tiers de tasse.

Et vous, quelle est votre dernière gaffe culinaire?