Mot-clé : tabasco

Avant que ce ne soit plus la saison

Je vais vous proposer une recette à cuire sur le barbecue. À la maison, nous ne sommes pas très créatif avec le barbecue : nous optons souvent pour de la viande simplement grillée. Il y a quelques légumes qui prennent place sur le grill, mais en général, rien d’inconnu dans cette univers. Il faut dire que je vois assez peu de recettes à réaliser sur le barbecue.

Cette fois, c’est une recette de filet de porc qui m’a interpelée. J’ai pris cette recette dans un magazine de Cuisine futée « Un été BBQ ».

Filet de porc à la mexicaine
Filet de porc à la mexicaine
Pour 4 personnes

1 lime pour le jus
½ cuillère à soupe de coriandre moulue
½ cuillère à soupe de poudre de chili
½ cuillère à soupe d’ail haché
½ cuillère à soupe de mélasse
½ cuillère à thé de cumin moulu
½ cuillère à thé de tabasco ou de sauce piquante
1 filet de porc d’environ 450 g

Préchauffer le barbecue à feu élevé jusqu’à environ 230°C (450°F).

Dans un bol, mélanger le jus de la lime, la coriandre, la poudre de chili, l’ail, la mélasse, le cumin et le tabasco. Déposer le filet de porc* dans le bol et bien l’enrober de marinade.

Déposer le filet de porc sur le barbecue et le saisir environ pendant 2 minutes. Retourner la viande et badigeonner de marinade. Cuire pendant 2 minutes. Couper le feu sous le filet de porc, fermer de barbecue et cuire pendant 5 minutes à chaleur indirecte.

Retirer le filet de porc du barbecue et le couvrir de papier d’aluminium. Laisser reposer pendant 10 minutes. Trancher finement le filet de porc et servir. Déguster avec plaisir.

*La recette suggère d’entailler le filet de porc sur la longueur pour l’ouvrir un peu comme si on voulait le farcir. Mon filet de porc étant étroit, j’aurais du éviter cette étape. Livre à vous de l’ouvrir ou non.

Bon dimanche!

Repas du 1er août le 31 juillet…

Cette année, j’ai préféré organiser mon buffet du 1er août le 31 juillet pour deux raisons. La première étant que la commune qui tire les feux d’artifices que nous pouvons apercevoir de notre maison le fait le 31 juillet (mais il n’y en a pas eu cette année). La deuxième, c’est que le 1er août tombait un dimanche : en accueillant les gens samedi, ils pouvaient profiter du 1er août pour se reposer. Bref, mon traditionnel buffet du 1er août a eu lieu hier avec au menu : des gâteaux du Vully, des verrines de crevettes, mon traditionnel roastbeef froid, un filet porc à la mexicaine, des brochettes de poulet à la sauce hoisin (que je pensais déjà avoir publié et dont je n’ai pas pris de photo), une terrine végétarienne, une salade de riz (du riz, de l’ananas et du maïs simplement mélangés), une salade verte, une salade de pâtes, des crudités, du melon charentais, du pain, des bricks de légumes, des antipasti, des champignons marinés et un entremet.

Pour la première recette, je vous propose des verrines aux crevettes, mangue et avocat. Je voulais proposer des crevettes, cependant, j’ai hésité assez longtemps entre les crevettes nordiques et les crevettes crues plus grosses. Finalement, j’ai opté pour les crevettes nordiques et j’ai improvisé une petite verrine pleine de fraîcheur.

Verrines de crevettes, mangue et avocat
Verrines de crevettes, mangue et avocat
Pour 8 à 10 verrines

350 g de crevettes nordiques décortiquées
  et cuites
1 mangue
1 avocat
1 lime
1 cuillère à soupe d’huile végétale
4 à 6 gouttes de tabasco
Fleur de sel (facultatif)*

Éplucher la mangue et la découper en petits dés. Déposer la mangue dans un bol et ajouter les crevettes, l’huile végétale et le tabasco. Zester la lime et ajouter au mélange de crevette. Réserver au frais.

Presser la lime et verser le jus obtenu dans un petit bol.

Couper l’avocat en deux, retirer le noyau, puis retirer la chair de la pelure à l’aide d’une cuillère. Détailler les avocats en petits cubes et les déposer dans le bol contenant le jus de lime. Mélanger pour bien enrober les dés d’avocat de jus de lime. Ajouter le tout au mélange de crevette et mélanger de nouveau. Répartir dans les verrines. Saupoudrer de fleur de sel. Servir et déguster avec plaisir.

Vous pouvez ajouter du poivre ou des herbes fraîches de votre choix : ciboulette, basilic, estragon, etc.

Bon 1er août!

Un peu, beaucoup de Ricardo…

Cette fois pour mon buffet du 1er août, je n’ai vraiment pas varié mes sources : la grande majorité sont des recettes de Ricardo. J’ai un peu joué entre ses livres et ses revues, mais j’avoue que ça s’arrête là. L’an prochain, il faudra que je varie un peu plus mes sources pour construire mon menu. Après, éviter totalement les recettes Ricardo me semble fort improbable!

Vous l’aurez compris, je vous propose une recette de Ricardo issue de son livre Plus de légumes. Il s’agit d’une salade de pommes de terre que j’ai servi froide, mais qui se sert également tiède.

Salade de pommes de terre et de maïs
Salade de pommes de terre et de maïs
Pour 2 à 4 personnes

Mayonnaise épicée
2 cuillères à soupe de mayonnaise
1 cuillère à soupe d’huile végétale
½ cuillère à soupe de jus de citron
½ cuillère à thé de sauce Tabasco*

Salade
350 g de pomme de terre
1 petite gousse d’ail
1 cuillère à soupe d’huile végétale
2 oeufs
1 épis de maïs cuit, égrenés

Sel et poivre

Mayonnaise épicée
Dans un bol, fouetter la mayonnaise avec l’huile, le jus de citron et la sauce Tabasco. Saler et poivrer. Réserver au réfrigérateur.

Salade
Éplucher les pommes de terre, si désiré, et les couper en cubes d’environ 2,5 cm (1 pouce) de côté. Déposer les pommes de terre dans une casserole, couvrir d’eau. Saler et porter à ébullition. Cuire les pommes de terre pendant 12 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

Pendant la cuisson des pommes de terre, préchauffer le four à 230°C (450°F).

Égoutter les pommes de terre cuites. Hacher finement la gousse d’ail.

Répartir les pommes de terre sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Ajouter l’ail et l’huile. Saler et poivrer, puis bien mélanger. Enfourner et cuire pendant 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient bien dorées.

Pendant que les pommes de terre sont au four, déposer les oeufs dans une casserole et couvrir d’eau froide. Porter à ébullition. Quand l’eau bout, réduire le feu et laisser mijoter pendant 10 minutes. Dès la fin de la cuisson, plonger sans attendre les oeufs dans de l’eau froide. Écaler les oeufs et les couper en dés ou en quartiers.

Pour déguster immédiatement, répartir les pommes de terre dans un plat de service. Garnir d’oeuf, de maïs et arroser de mayonnaise épicée.

Pour déguster froid, laisser tout les ingrédients au réfrigérateur. Dans un bol, mélanger les pommes de terre, les oeufs, le maïs et la mayonnaise épicée**. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez réduire la quantité de sauce Tabasco. Il est aussi possible d’utiliser une autre sauce pimentée.
**Dans la salade, il est possible d’ajouter des lardons, du thon, du jambon cuit, etc.

Bon dimanche!

Coupée…

J’ai été coupée dans mon élan! En écrivant cet article, il y a eu un petit problème au moment de l’enregistrer. J’ai figé et mon cerveau est devenu vide. Je ne sais plus ce que je voulais vous raconter… et comme je suis légèrement pressée, je ne vais pas m’attarder plus longtemps sur la question.

Cette fois, je vous propose une recette toute simple cuit sur une plaque : du poulet à la jerk. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 7.

Plaque de poulet à la jerk
Plaque de poulet à la jerk
Pour 3 personnes

1 gousse d’ail
½ cuillère à soupe de gingembre frais haché
1½ cuillère à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
1 cuillère à soupe de cassonade
1 cuillère à thé de sauce Tabasco
1 cuillère à thé de piment de la Jamaïque moulu
¼ cuillère à thé de thym frais
2 pincées de cannelle moulue
300 g de poitrines de poulet ou de hauts de cuisses de poulet
  désossés
3 pommes de terre

Préchauffer le four à 220°C (425°F). Tapisser de papier parchemin une plaque de cuisson.

Dans un bol, mélanger l’ail, le gingembre, l’huile d’olive, la sauce soja, le vinaigre de cidre, la cassonade, la sauce Tabasco, le piment de la Jamaïque, le thym et la cannelle.

Peler et couper en gros cubes les pommes de terre. Enrober les pommes de terre du mélange d’épices, les égoutter et les déposer sur un des côtés de la plaque de cuisson.

Couper le poulet en morceaux et l’enrober avec le mélange d’épices. Verser sur la plaque et enfourner. Cuire pendant 40 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit cuit et les pommes de terre bien dorées. Après 20 minutes de cuisson*, remuer le poulet et les pommes de terre.

Servir et déguster avec plaisir.

*Si vous le désirez, pour les 20 dernières minutes de cuisson, vous pouvez ajouter des légumes pour compléter votre repas : du chou-fleur, des gros morceaux de courgettes, etc.

Mijote, mijotons, mijoteuse!

Depuis longtemps déjà, je cherchais une mijoteuse (ou slowcooker). Sur le marché suisse, ces appareils sont rarissimes, alors j’avais un peu abandonné l’idée. Puis un jour, j’ai vu une offre sur un site de confiance. J’ai hésité un peu, car la contenance n’était que de 3,5 litres. Cependant, le produit était de la marque Crock-pot : une compagnie bien connue outre Atlantique! Alors, j’ai commandé l’appareil et finalement, je suis plutôt satisfaite de cette achat. Bien sûr, j’aurais préféré pouvoir programmer le nombre d’heures de cuisson et que l’appareil tombe ensuite en mode réchaud automatiquement, mais bon, il faut faire avec ce qui est disponible sur le marché.

Le hasard a voulu que j’acquière cet appareil au moment où nous avons débuté les cours de natation avec Mini-nous. Est-ce que j’ai besoin de vous préciser que c’est agréable de revenir à la maison vers 11 h 45 et de ne pas avoir à s’inquiéter de vite préparer le dîner?

La recette que je vous propose est une jambalaya. Cette recette est tirée du livre La mijoteuse #2 de Ricardo. Oui, j’avais le livre avant d’avoir le mijoteuse…

Jambalaya à la mijoteuse
Jambalaya à la mijoteuse
Pour 8 personnes*

450 g de hauts de cuisses ou de poitrines de poulet désossés et sans la peau
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 oignon
4 gousses d’ail
1 cuillère à soupe de poudre de chili**
1 cuillère à thé de paprika
¼ de cuillère à thé de paprika fumé
340 g de saucisson à l’ail de type kielbasa ou de cervela
1 boîte de 398 ml ou de 400 g de tomates en dés
2 branches de céleri
1 poivron rouge
2 cuillères à thé de sauce tabasco
450 g de crevettes moyennes crues, décortiquées
3 tasses ou 450 g de riz étuvé cuit***
¼ de tasse ou 10 g de persil plat (facultatif)
Sel et poivre

Couper le saucisson en gros dés. Découper les morceaux de poulet en deux ou trois. Émincer l’oignon, hacher l’ail, tailler le céleri et le poivron en dés.

Dans une poêle, verser l’huile. Quand le corps gras est assez chaud, déposer les morceaux de poulet pour les faire dorer de chaque côté. Saler et poivrer. Ajouter l’oignon, l’ail, la poudre de chili et les paprikas. Poursuivre la cuisson pendant 2 minutes. Transvider le contenu de la poêle dans la mijoteuse.

Ajouter le saucisson, les tomates, le céleri, le poivron et la sauce tabasco. Couvrir la mijoteuse et cuire à basse température pendant 4 heures****.

Régler la mijoteuse sur haute température. Ajouter le riz et les crevettes. Mélanger, remettre le couvercle et poursuivre la cuisson pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que les crevettes soient cuites.

Pendant les dernières minutes de cuisson, ciseler le persil. Au moment de servir, ajouter le persil. Saler et poivrer au besoin. Déguster avec plaisir.

*Cette recette est pour une mijoteuse d’une contenance de 5,5 à 6 litres. Si votre mijoteuse est plus petite (comme la mienne), diviser la recette en deux.
**Depuis quelques temps, on trouve deux types de poudre de chili. L’une est composée uniquement de piment broyé et l’autre est un mélange d’épices contenant principalement du piment (on parle aussi d’assaisonnement au chili). Pour la recette, il faut la seconde poudre de chili (ou l’assaisonnement). Si vous ne trouvez pas de poudre de chili de ce type, faites un mélange de poudre de chili, de poudre d’oignon, de poudre d’ail, de cumin et de coriandre moulue.
***Pour obtenir 3 tasses ou 450 g de riz étuvé cuit, il faut faire cuire ¾ de tasse ou 150 g de riz cru.
****Si besoin, à cette étape, vous pouvez laisser le plat sur mode réchaud pendant 8 heures.

Et vous, que pensez-vous des mijoteuses?