Mot-clé : avocat

Repas du 1er août le 31 juillet…

Cette année, j’ai préféré organiser mon buffet du 1er août le 31 juillet pour deux raisons. La première étant que la commune qui tire les feux d’artifices que nous pouvons apercevoir de notre maison le fait le 31 juillet (mais il n’y en a pas eu cette année). La deuxième, c’est que le 1er août tombait un dimanche : en accueillant les gens samedi, ils pouvaient profiter du 1er août pour se reposer. Bref, mon traditionnel buffet du 1er août a eu lieu hier avec au menu : des gâteaux du Vully, des verrines de crevettes, mon traditionnel roastbeef froid, un filet porc à la mexicaine, des brochettes de poulet à la sauce hoisin (que je pensais déjà avoir publié et dont je n’ai pas pris de photo), une terrine végétarienne, une salade de riz (du riz, de l’ananas et du maïs simplement mélangés), une salade verte, une salade de pâtes, des crudités, du melon charentais, du pain, des bricks de légumes, des antipasti, des champignons marinés et un entremet.

Pour la première recette, je vous propose des verrines aux crevettes, mangue et avocat. Je voulais proposer des crevettes, cependant, j’ai hésité assez longtemps entre les crevettes nordiques et les crevettes crues plus grosses. Finalement, j’ai opté pour les crevettes nordiques et j’ai improvisé une petite verrine pleine de fraîcheur.

Verrines de crevettes, mangue et avocat
Verrines de crevettes, mangue et avocat
Pour 8 à 10 verrines

350 g de crevettes nordiques décortiquées
  et cuites
1 mangue
1 avocat
1 lime
1 cuillère à soupe d’huile végétale
4 à 6 gouttes de tabasco
Fleur de sel (facultatif)*

Éplucher la mangue et la découper en petits dés. Déposer la mangue dans un bol et ajouter les crevettes, l’huile végétale et le tabasco. Zester la lime et ajouter au mélange de crevette. Réserver au frais.

Presser la lime et verser le jus obtenu dans un petit bol.

Couper l’avocat en deux, retirer le noyau, puis retirer la chair de la pelure à l’aide d’une cuillère. Détailler les avocats en petits cubes et les déposer dans le bol contenant le jus de lime. Mélanger pour bien enrober les dés d’avocat de jus de lime. Ajouter le tout au mélange de crevette et mélanger de nouveau. Répartir dans les verrines. Saupoudrer de fleur de sel. Servir et déguster avec plaisir.

Vous pouvez ajouter du poivre ou des herbes fraîches de votre choix : ciboulette, basilic, estragon, etc.

Bon 1er août!

Retour sur le 1er août

Le repas du premier août aura été un joli casse-tête. Un menu sans gluten, sans produit laitier, sans amande, sans oeuf… une première pour moi! Autant pour les plats, j’ai réussi à trouver des alternatives, autant pour les desserts, le résultat ne m’a pas totalement satisfaite, mais les convives ont bien appréciés : c’est ce qui est le plus important. Bref, il me faut un peu de pratique.

Je vous propose une des salades qui a eu le plus de succès et qui est très simple à réaliser. Il s’agit d’une salade de mangues, d’avocats et de crevettes. J’ai pris cette délicieuse idée chez Trois fois par jour.

Salade de mangues, avocats et crevettes
Salade de mangues, avocats et crevettes
Pour 4 personnes en plat principale*

2 mangues bien mûres
2 avocats
340 g (¾ de lb) de crevettes nordiques décortiquées
  et cuites
3 à 4 cuillères à soupe de basilic**
½ citron
2 cuillères à soupe d’huile végétale (colza, olive,
  canola, etc.)
Huile de noix***, au goût (facultatif)
Sel et poivre

Dans un bol, presser le jus du demi-citron. Ajouter les 2 cuillères à soupe d’huile végétale et mélanger.

Éplucher les mangues et les découper en cubes****. Couper les avocats en deux, retirer le noyaux, puis retirer la chair de la pelure à l’aide d’une cuillère. Détailler les avocats en cubes. Déposer les fruits dans le bol contenant le jus de citron et l’huile. Incorporer les crevettes et mélanger.

Saler et poivrer. Verser un filet d’huile de noix si désiré et servir. Déguster avec plaisir.

*Divisez la recette en deux si vous voulez servir cette salade en accompagnement.
**Vous pourriez remplacer le basilic par de la coriandre, du persil, de la menthe, de la ciboulette, d’une autre herbe de votre choix ou d’un mélange d’herbes fraîches.
***Vous pouvez prendre une huile de noisette, de graines de courge ou une huile parfumée de votre choix.
****Vous pourriez tailler les mangues et les avocats en lanières. Personnellement, j’aime bien quand tous les éléments d’une salade peuvent tenir sur une fourchette.

Bonne soirée!

Une histoire de cuisine : un mariage difficile

Récemment, en voulant participer au concours de Stéphane Décotterd, j’ai été amené à réfléchir sur ma façon de cuisiner. J’ai réalisé que ma vision de la cuisine salée est simple, voire très simple. La cuisine salée pour moi est avant tout quotidienne et n’est pas l’endroit où je fais preuve de créativité : je préfère largement expérimenter des recettes trouver ici et là. De plus, je ne le nierais pas, je suis beaucoup plus à l’aise pour créer des pâtisseries… sans doute parce que je suis un « bec à sucre » (et que j’ai du sirop d’érable qui coule dans les veines).

Une Histoire de Cuisine...

Le défi pour le concours d’« Une Histoire de Cuisine… » était de marier le poulet avec un crustacé de notre choix. J’ai vite posé mon choix sur la crevette : c’est le crustacé le plus simple à trouver, je n’ai jamais travaillé d’autres crustacés et le risque que je rate mon coup à plusieurs reprises était hautement élevé. J’ai d’abord dressé une liste des ingrédients qui se mariaient bien avec le poulet et la crevette, puis j’ai jeté sur papier des ébauches de recettes. Malgré les nombreuses idées, rien n’était très précis. Une idée ressortait du lot et j’ai tenté de la réaliser… Premier échec catastrophique, rien de plus à ajouter. Un peu plus tard, j’ai eu une autre idée en me basant sur des recettes que j’avais déjà réalisées. Cette fois, il m’a fallu deux tentatives pour arriver à la recette que je souhaite vous proposer. Elle est sans doute perfectible comme toute recette. Pourquoi je ne pousse pas l’exercice plus loin? Simplement qu’en voulant rectifier l’assaisonnement de quelque chose, je me suis rendu compte que je ne goûtais rien… Et oui, j’ai une sympathique congestion qui limite les capacités de mes papilles gustatives! Personnellement, ça me fait bien rire de proposer une recette que je n’ai pas vraiment goûté et de me fier à l’opinion d’autrui.

Je vous propose donc des crevettes et des filets de poulet en robe croustillante accompagnés d’un risotto à la tomate. Pour le risotto et la sauce d’accompagnement, je me suis inspiré des recettes de Ricardo. Pour réaliser ce plat, je vous encourage fortement à le cuisiner à plusieurs : ce sera beaucoup plus facile de se coordonner pour que tous les éléments soient prêts et chauds en même temps.

Crevettes et filets de poulet en robe croustillante accompagnés d'un risotto à la tomate
Crevettes et filets de poulet en robe croustillante
  accompagnés d’un risotto à la tomate

Pour 2 personnes

Sauce à l’avocat
½ avocat mûr
¼ de tasse ou 60 g de crème sure ou de demi-crème acidulée
½ cuillère à soupe ou 7 g de jus de lime
¼ de cuillère à thé de curry doux

Bouillon à la tomate
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
3 gousses d’ail
3¼ tasse ou 800 g de bouillon de volaille*
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de sauce tomate
  passata ou de coulis de tomate

Croquettes de crevettes
115 g de crevettes** crues et décortiquées
1 cuillère à soupe ou 15 g de jus de citron frais
4 cuillères à thé ou 20 g d’huile d’olive
½ cuillère à thé ou 2 g de miel
½ cuillère à thé ou 2 g de moutarde de Dijon
2 gousses d’ail
1 citron pour le zeste
¼ de tasse ou 30 g de chapelure
2 cuillères à thé ou 4 g de persil frais ciselé
2 cuillères à soupe ou 15 g de farine (environ)
1 oeuf
Huile végétale (colza, canola, tournesol, etc.) pour la friture

Filets de poulet
150 g de filets de poitrine de poulet***
½ tranche de pain de mie ou 15 g de mie de pain
½ cuillère à thé de paprika doux
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
½ cuillère à thé d’origan séché
3½ cuillères à soupe ou 25 g de chapelure
⅓ de tasse ou 40 g de poudre d’amandes
2 cuillères à thé ou 10 g d’huile d’olive****
⅓ de tasse et 1½ cuillère à soupe ou 50 g de farine
1 oeuf
1 cuillère à thé ou 5 g de moutarde de Dijon

Risotto à la tomate
½ oignon
2 cuillères à soupe ou 25 g de beurre salé*****
⅓ de tasse ou 70 g de riz à risotto (Carnaroli, Arborio, etc.)
½ tasse ou 100 g de vin blanc sec
2 cuillères à soupe ou 30 g de crème à cuisson
  ou de crème entière
10 feuilles de basilic frais

Sel et poivre

Sauce à l’avocat
À l’aide d’un petit robot culinaire muni d’une lame en « s » ou d’un mixeur plongeant (ou pied-mélangeur), réduire en purée lisse la chair de l’avocat, la crème sure (ou demi-crème acidulée), le jus de lime et le curry. Saler et poivrer au goût. Réserver au réfrigérateur. Sortir la sauce du réfrigérateur environ 15 minutes avant de servir.

Bouillon à la tomate
Couper les gousses d’ail en bâtonnets.

Dans un chaudron, chauffer l’huile à feu doux. Dorer légèrement l’ail. Ajouter le bouillon de volaille et la sauce tomate (ou colis de tomate). Porter à ébullition, puis laisser mijoter à feu doux pendant 10 minutes. Réserver au chaud******.

Croquettes de crevettes
Couper les gousses d’ail en bâtonnets.

Dans un bol, mélanger le jus de citron, le zeste d’un demi-citron, l’huile d’olive, le miel et la moutarde de Dijon. Déposer les crevettes dans un sac à congélation (ou à sandwich de type Ziplock) et verser la marinade. Chasser le plus d’air possible pour que les crevettes soient bien enrobées de marinade et refermer le sac. Laisser mariner pendant 15 minutes au frais.

Retirer les crevettes de la marinade. Réserver 2 ou 4 crevettes pour la décoration des assiettes et à l’aide d’un couteau, hacher les crevettes restantes jusqu’à ce qu’il soit possible de façonner la mixture en boule. Saler et poivrer. Façonner environ 6 boules avec la chair de crevettes. Au besoin, réserver au frais avec les crevettes entières.

Chauffer l’huile végétale pour la friture à 190°C (375°F).

Dans un bol, mélanger la chapelure, le persil et le zeste d’un demi-citron. Verser la farine dans un autre bol. Dans un troisième bol, fouetter l’oeuf pour que le mélange soit homogène.

Rouler les boules de crevettes dans la farine, puis dans l’oeuf et enfin dans la chapelure. Passer une seconde fois les boules de crevettes dans l’oeuf et la chapelure. Quand le risotto est presque près, frire les croquettes de crevette environ 3 à 4 minutes en les retournant à mi-cuisson ou jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.

Filets de poulet
Préchauffer le four à 230°C (450°F).

Dans le bol d’un robot culinaire muni d’une lame en « s », mixer la mie de pain, le paprika, la poudre d’oignon, l’origan, la chapelure, la poudre d’amandes et l’huile d’olive. Saler et poivrer. Verser la chapelure assaisonnée dans un bol. Dans un autre bol, fouetter l’oeuf avec la moutarde de Dijon. Dans un troisième bol, verser la farine.

Rouler les filets de poulet dans la farine, les tremper dans le mélange d’oeuf et les enrober de chapelure. Déposer les filets de poulet sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Quand il reste 10 minutes de cuisson pour le risotto, enfourner dans le four bien chaud les filets de poulet. Cuire pendant 10 minutes.

Quand il reste 3 minutes de cuisson pour le poulet. Déposer les crevettes entières réservées au réfrigérateur sur une plaque de cuisson et enfourner.

Risotto à la tomate
Hacher finement l’oignon.

Dans une poêle ou une casserole, chauffer à feu moyen le beurre avec l’oignon. Quand les morceaux d’oignon sont translucides, ajouter le riz et faire revenir jusqu’à ce que tous les grains de riz soient enrobés de corps gras et soient brillants. Déglacer avec le vin et laisser réduire presque à sec. Ajouter assez de bouillon de tomate pour presque couvrir le riz. Quand le liquide est presque totalement absorbé, rajouter du bouillon et poursuivre ainsi jusqu’à ce que le riz soit tendre. Il faut entre 18 et 26 minutes pour cuire le risotto selon la texture qui vous plait. Après 18 minutes de cuisson, goûter régulièrement le risotto pour vérifier la cuisson. Ajouter la crème et bien mélanger. Retirer du feu.

Ciseler le basilic et l’ajouter au risotto.

Pour servir, garnir les assiettes de risotto. Déposer sur le riz 3 croquettes de crevettes et 1 ou 2 crevettes entières cuites au four. Empiler joliment les filets de poitrines de poulet. Ajouter la sauce à l’avocat et servir sans attendre.

*Un bouillon maison ou de qualité donnera un meilleur résultat.
**Mes crevettes étaient d’assez petites tailles (environ 14 g par crevette), il faut environ 85 g de crevettes crues pour réaliser les croquettes et il faut 2 ou 4 crevettes supplémentaires pour décorer l’assiette.
***Il est possible d’utiliser des poitrines de poulet que vous taillerez en filets de taille régulière.
****Si vous avez un vaporisateur d’huile, vous pouvez omettre l’huile dans la chapelure et vaporiser les filets de poulet juste avant de les enfourner.
*****Pour la cuisson, je préfère le beurre salé, libre à vous d’utiliser d’utiliser le beurre de votre choix : non salé, demi-sel ou salé.
******Vous pouvez préparer le bouillon à l’avance, retirer les gousses d’ail et le réserver au réfrigérateur. Réchauffer le bouillon au moment de l’utiliser pour le risotto.

Maintenant que la recette est écrite, je me dis qu’il y a un monde de possibilités pour marier le poulet et les crustacés : un Général Tao, des guédilles de poulet et homard (si un jour, je me décide à passer la bête à la casserole), une paëlla, un croissant au poulet et aux crevettes nordiques avec de l’avocat ou de la mangue, une chaudrée, des dumplings… Et vous, est-ce que vous connaissez une façon de marier le poulet avec un crustacé?

Lecture quand tu nous tiens…

Ces derniers temps, je suis terrible : dès que j’ai un livre entre les mains, j’ai une peine folle à interrompre ma lecture. Les fictions m’accaparent et je ne souhaite que rejoindre l’autre partie de la couverture. Bref, je suis d’une inefficacité pas possible.

À force de me dire qu’il ne reste plus beaucoup de chapitres, j’ai terminé mon livre sans voir le temps à filer. Voilà pourquoi j’ai tant tardé à écrire cet article… Aujourd’hui, je vous propose une recette de chili issue du livre Volaille & cie des éditions Marabout.

Chili de poulet
Chili de poulet, quartiers de pommes de terre et guacamole
Pour 4 personnes

6 pommes de terre moyenne, environ 800 g
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à thé de poudre d’oignon
Persil séché au goût
400 g de poulet haché*
1 cuillère à soupe de poudre de chili
  ou de piment moulu mi-fort
2 cuillères à thé de cumin moulu
2 cuillères à thé de coriandre moulue
1¼ tasse ou 375 g de sauce tomate
  ou de tomate concassées en conserve
⅔ de tasse ou 150 g de bouillon de poulet
1 cuillère à soupe de coriandre fraîche, hachée (facultatif)
1 avocat
1 cuillère à soupe de jus de citron**
1 pincée de piment moulu
Sel et poivre

Préchauffer le four à 220°C (425°F).

Laver et couper les pommes de terre en quartier. Déposer les pommes de terre sur une plaque de cuisson, arroser de 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et bien mélanger. Saupoudrer les pommes de terre de poudre d’oignon et de persil. Saler assez généreusement. Enfourner et cuire pendant 25 minutes.

Pendant ce temps, verser le restant d’huile dans un chaudron et la faire chauffer. Quand l’huile est bien chaude, déposer le poulet haché et cuire pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que la viande soient bien dorée de tous les côtés. Ajouter la poudre de chili, le cumin et la coriandre moulue. Poursuivre la cuisson pendant 2 minutes en remuant régulièrement. Saler et poivrer. Verser le bouillon de poulet et la sauce tomate (ou les tomates concassées). Porter à ébullition et laisser mijoter 15 minutes ou jusqu’à ce qu’il n’y ait presque plus de liquide.

Avant la fin de la cuisson du chili, prélever la chair de l’avocat. Écraser grossièrement la chair d’avocat avec le jus de citron. Assaisonner avec le piment moulu et réserver.

Ajouter la coriandre fraîche au chili, puis le servir avec les quartiers de pommes de terre et la guacamole.

*Si vous le désirez, vous pouvez ajouter 1 boîte de haricots rouges, préalablement rincée, 5 minutes avant la fin de la cuisson du chili.
**Je vous conseille d’ajouter peu à peu le jus de citron : ma préparation d’avocat était un peu trop citronnée selon mes goûts.

Et vous, avez-vous des trucs pour interrompre votre lecture?