Mot-clé : crème sure

Une vieille recette de mon répertoire…

Il y a quelques temps, j’avais des tortillas dans mon réfrigérateur et pour ne pas les gaspiller, j’ai préparé une recette que je n’avais pas fait depuis de nombreuses années. J’avais découvert cette recette pendant que j’étais étudiante et avec le temps, je l’ai modifié pour la réaliser sans utiliser de produit transformé. Je me suis aussi rendu compte que je la prépare à l’oeil… Heureusement pour moi, j’avais noté une version précise quand je cherchais le moyen d’adapter cette recette.

Je vous propose donc une recette d’enchiladas qui se prépare avec la viande de votre choix. J’opte souvent pour du poulet, mais le résultat est également délicieux avec du porc effiloché. Et puis, la personne qui m’a montré cette recette la préparait avec du boeuf. Bref, à vous de voir!

Enchiladas
Enchiladas
Pour 4 personnes

400 g de poitrines de poulet ou d’un restant de viande
  (porc effiloché, poulet cuit, dinde, etc.)*
1 poivron
1 oignon
1½ cuillère à soupe ou 20 g de beurre
2½ cuillère à soupe ou 20 g de farine
1½ tasse ou 375 g de bouillon de poulet
½ tasse ou 125 g de lait
1 cuillère à soupe d’huile végétale
½ tasse ou 125 g de crème sure ou de demi-crème acidulée
1 cuillère à thé de poudre de chili
4 ou 8 tortillas selon leur taille
Sel et poivre
Fromage au goût (facultatif)

Couper les poitrines de poulet en lanières. Hacher l’oignon et le poivron. Réserver.

Dans une casserole, faire fondre le beurre, puis ajouter la farine. Cuire pendant 1 minute en brassant continuellement. Verser le bouillon de poulet et le lait. Toujours en brassant régulièrement, cuire jusqu’à ce que la sauce soit nappante. Retirer du feu et réserver.

Préchauffer le four à 190°C (375°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans une poêle, chauffer l’huile. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter le poulet et le cuire**. Quand le poulet est doré, ajouter l’oignon et le poivron. Cuire pendant 5 minutes ou jusqu’à ce que la texture des légumes vous plaisent. Ajouter la poudre de chili, saler et poivrer.

Retirer la poêle du feu, ajouter la crème sure et la moitié de la sauce. Bien mélanger. Répartir le mélange sur les tortillas et les rouler. Déposer les tortillas sur la plaque de cuisson en les collants les uns aux autres. Verser le restant de sauce sur les tortillas. Si désiré, saupoudrer de fromage. Enfourner et cuire pendant 20 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez également réaliser la même recette avec du boeuf.
**Si vous utilisez une viande déjà cuite, il suffit de commencer par cuire les légumes et d’ajouter la viande à la fin pour les réchauffer un peu avant de verser la crème sure.

Bon dimanche!

C’est fini… ou presque!

La période de l’abondance et des repas gargantuesques achèvent heureusement. J’ai envie de retrouver un brin d’équilibre et de réduire la quantité d’éléments sucrés qui envahit ma cuisine! D’accord, j’avoue, il nous reste encore un repas des fêtes, mais pour l’instant, la date n’est même pas fixée. J’espère tout de même que ce sera avant la mi-janvier…

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette parfaite pour l’apéro : des rillettes de saumon. J’ai pris cette recette sur le site Le Journal des Femmes.

Rillettes de saumon
Rillettes de saumon
Pour 6 à 10 personnes en bouchées

180 g de saumon sans la peau
3 cuillères à soupe de vin blanc ou de bouillon au choix
2 cuillères à soupe d’eau
65 g de saumon fumé
¼ de tasse ou 62 g de crème fraîche, de crème sure
  ou de double crème
½ cuillère à soupe de jus de citron
2 cuillères à soupe de ciboulettes ciselées
Sel et poivre

Dans une casserole ayant un couvercle, verser le vin et l’eau. Déposer le morceau de saumon et couvrir. Porter à ébullition. Dès que le vin frémit, baisser le feu et laisser cuire pendant 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce que le saumon soit cuit. Retirer le saumon de la casserole et laisser totalement refroidir.

Déposer le saumon cuit dans un bol. À l’aide d’une fourchette, défaire le saumon en petits morceaux. Ajouter la crème et le jus de citron. Bien mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Incorporer la ciboulettes. Saler et poivrer au goût. Réserver au frais.

Découper le saumon fumé* en bouchées.

Au moment de servir, tartiner les rillettes sur un craquelin, une rondelle de concombre ou du pain grillé et garnir d’un morceau de saumon fumé. Déguster sans attendre avec plaisir.

*J’ai préféré servir le saumon fumé sur les rillettes, mais vous pouvez l’incorporer dans les rillettes. Dans ce cas, il faut mixer le saumon fumé avec la crème à l’aide d’un pied mélangeur ou d’un petit robot culinaire muni d’une lame en « s ».

Demain, c’est la fête des Rois, est-ce que vous dégusterez une galette? Ici, ce n’est vraiment pas dans nos habitudes…

Une autre fin…

Cette semaine, il y a non seulement la fin des fraises, mais également la fin de l’année scolaire. Cette année a passé trop vite et l’année prochaine sera l’année de la lecture, de l’écriture, des calculs… et probablement le début des devoirs ainsi que des leçons. En attendant de découvrir les changements de cette prochaine année scolaire, profitons de l’été! Le soleil brille et pendant les prochains jours, le défi sera de proposer des activités variées à Mini-nous.

Dans un esprit festif, je vous présente une recette de trempette au poulet. C’est frais, c’est original et ça change : parfait pour l’apéro! J’ai pris cette recette à faire pendant tout l’été dans le magazine de Trois fois par jour de mai 2019.

Crème sure au poulet rôti et aux épices à steak
Crème sure au poulet rôti et aux épices à steak
Pour 4 à 6 personnes*

1 tasse ou 250 g de crème sure ou de demi-crème acidulée
⅔ de tasse ou g de poulet rôti désossé**
1¼ de cuillère à thé d’épices à steak

Hacher grossièrement le poulet.

Dans un bol, mélanger la crème sure, le poulet et les épices à steak. Réfrigérer jusqu’au moment de servir.

Servir avec des croustilles ou des craquelins. Déguster avec plaisir.

*Au besoin, n’hésitez pas à doubler ou tripler la recette.
**Vous pouvez réaliser cette recette en utilisant un autre restant de viande grillée: du steak, du porc, etc.

Et vous, est-ce que vous savez comment sera meublé votre été?

Le tube

Cet été, quand j’étais chez mes parents, il y a un produit que je tenais absolument à tester : les tubes de tartare! Je trouve cette idée géniale et j’aimerais tellement qu’un tel produit existe en Suisse. Par contre, il y avait un petit souci : les tubes sont vendus que dans des IGA. Dans ma ville natale, il n’y a pas d’IGA, mais le problème se contournait facilement en s’arrêtant dans une ville où nous allons souvent magasiner. Un petit tour dans le IGA, le temps de payer et on dépose les tubes dans la glacière avant de reprendre la route vers mes parents.

J’avais pris un tube de saumon et un autre de thon. J’ai hésité à prendre celui de pétoncle, mais deux choses m’ont retenue : nous ne savions pas si mes parents allaient aimer le tartare et il y a des années que je n’ai pas réussi à manger des pétoncles sans avoir des soucis de digestion. J’ai improvisé des recettes de tartare en utilisant le contenu du réfrigérateur de mes parents, je ne voulais pas leur laisser des produits qu’ils ne consommeraient pas. J’ai exclu l’utilisation de mayonnaise : celle que mes parents achètent à un goût très sucré et ça ne me plaît pas du tout. Alors comme base, j’ai choisi de la crème sure (demi-crème aigre). J’ai fait les deux tartares et celui qui a été le plus apprécié est celui au thon : alors, je me suis empressée de noter les ingrédients pour vous donner la recette. Il faut dire que le thon a une texture sublime et que c’est un magnifique poisson à travailler cru.

Tartare de thon aux pacanes et au basilic
Tartare de thon aux pacanes et au basilic
Pour 1 personne ou 12 bouchées

130 g de thon frais*
2 cuillères à soupe de crème sure ou de demi-crème aigre
2 cuillères à soupe de pacanes ou de noix de pécan
5 feuilles de basilic
Sauce sriracha ou une autre sauce piquante au goût
2½ cuillères à soupe de concombre coupé en petits dés
Sel et poivre

Déposer les pacanes dans une poêle, chauffer la poêle avec les pacanes pour les torréfier. Cuire pendant 3 à 5 minutes en remuant régulièrement les pacanes. Laisser tiédir. Hacher grossièrement et réserver.

Hacher finement le basilic et réserver.

Couper le thon en petits cubes (moins de 5 mm de côté). S’il fait chaud ou s’il vous faut du temps pour couper les poisson, préparer un bol contenant des glaçons et déposer un second bol sur les glaçons. Déposer au fur et à mesure le poisson découpé dans ce bain-marie glacé.

Dans le bol contenant le thon, ajouter la crème sure, les pacanes, le basilic, le concombre, la sauce sriracha. Saler et poivrer au goût. Servir sur des croustilles de maïs et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez prendre du thon surgelé que vous décongelez vous-même. Demandez toujours l’avis de votre poissonnier.

Et vous, que pensez-vous de tubes de tartare? J’avoue que pour recevoir à l’improviste, j’aimerais bien avoir des tubes à dégainer de mon congélateur.

L’attente des raisins secs

J’ai souvent acheté des raisins secs dans le but de les intégrer à un pain, mais au final, ils finissaient autrement. Il faut dire que entre Mini-nous qui refuse d’y goûter et Monsieur qui ne les aimes pas, il faut des recettes qui donnent de petite quantité. À force de reporter cette idée de pain, je m’étais promis d’en faire la prochaine fois que j’utiliserais mon robot sur socle… Et idéalement la veille d’aller voir mes beaux-parents : ma belle-mère adore le pain aux raisins!

Ainsi, j’ai choisi de réaliser une recette de pain aux raisins et à la cannelle. Pour la recette, j’ai pris celle de Kim, Faites avec amour, et j’ai intégré la garniture à la cannelle d’une recette de Sara, Ma cuisine de tous les jours.

Pain aux raisins et à la cannelle
Pain aux raisins et à la cannelle
Pour 2 pains

Pain
2¾ tasses ou 370 g de farine
¾ de tasse ou 100 g de farine de blé entier
4 cuillères à thé ou 17 g de cassonade ou de sucre roux
1¼ cuillère à thé de sel kasher ou de fleur de sel
1¼ cuillère à thé de cannelle
2 cuillères à thé de levure déshydratée
  ou 20 g de levure fraîche
¾ de tasse ou 187 g d’eau tiède
2 cuillères à thé ou 9 g de beurre non salé, fondu
½ tasse ou 125 g de babeurre ou de crème sure
  ou de demi-crème acidulée
1 oeuf
2 tasses ou 360 g de raisins secs*

Garniture
2½ cuillères à soupe ou 30 g beurre non salé, tempéré
2 cuillères à soupe ou 25 g cassonade ou de sucre roux
1 cuillère à thé cannelle

Pain
Dans un petit bol, mélanger l’eau et le levure. Laisser reposer pendant 5 minutes.

Dans le bol d’un robot sur socle**, mélanger les farines, la cassonade, le sel et la cannelle. Ajouter, l’un après l’autre, l’eau contenant le levure, le beurre, le babeurre et l’oeuf. Mélanger jusqu’à ce que les ingrédients soient totalement liés. Puis pétrir la pâte pendant 7 à 10 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit souple et à peine collante. Incorporer les raisins secs.

Huiler légèrement un bol et y déposer la pâte. Retourner la pâte dans le bol pour l’enduire d’huile. Couvrir d’une pellicule plastique et laisser lever pendant 2 heures ou jusqu’à ce que la pâte ait doublée de volume.

Garniture
Dans un bol, mélanger le beurre, la cassonade et la cannelle. Réserver.

Abaisser la pâte en en rectangle d’environ 35 cm par 40 cm (14 pouces par 15¾ pouces). Badigeonner la surface de la pâte avec la préparation de beurre à la cannelle. En commençant par le côté le plus long, rouler la pâte sur elle-même. Couper le rouleau de pâte en deux. Déposer chaque morceau de pâte dans un moule à pain rectangulaire d’environ 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces) légèrement huilé. Couvrir chaque pain d’une pellicule plastique sans serrer. Laisser lever pendant 60 à 90 minutes ou jusqu’à ce que la pâte ait de nouveau doublé de volume.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Retirer les pellicules plastiques des pains. Déposer les deux pains dans leur moule sur une plaque de cuisson. Enfourner et cuire pendant 20 minutes. Sortir la plaque de cuisson et la pivoter avant de remettre dans le four. Cuire pendant 20 à 30 minutes ou jusqu’à ce que le dessus soit bien doré.

À la sortie du four, si possible, laisser les pains refroidir sur une grille à pâtisserie pendant 1 à 2 heures avant de les trancher. Déguster grillé ou non avec gourmandise.

*Il est possible de remplacer les raisins secs en partie ou en totalité par des noix ou des pépites de chocolat.
**Il est également possible de réaliser entièrement cette recette à la main.

Et vous, êtes-vous amateurs de fruits séchés?