Mois : septembre 2022

Des associations qui arrivent comme ça…

Depuis plusieurs semaines, Petit-coeur mange des fruits. J’opte souvent pour les fruits de saison. Un jour, je n’avais pas assez de pêche pour la portion de Petit-coeur, alors, j’ai attrapé une petite poire qui était bien mûre. Ensuite, j’ai continué à proposer ce mélange régulièrement. Il a fallut du temps avant que je goûte, puis ce fût l’évidence : je devais en faire une confiture!

Je vous propose donc une recette de confiture aux poires et pêches. Je ne me suis pas trompée : le goût est fort plaisant!

Confiture aux poires et pêches
Un titre de recette
Pour 4 à 5 pots de 250 ml

5 poires ou 500 g de poires
4 pêches ou 500 g de pêches*
3¼ tasses ou 650 g de sucre
1 citron

Éplucher, épépiner et couper en dès les poires et les pêches. Déposer les fruits dans une casserole, ajouter le sucre et le jus de citron.

Porter le mélange à ébullition en remuant régulièrement. Laisser mijoter jusqu’à ce que l’écume retombe et que les bulles formées par l’ébullition ressemblent à des yeux de poisson.

Vérifier la cuisson en déposant 1 cuillère à thé de confiture dans une des assiettes réservées au congélateur. Remettre l’assiette au congélateur pendant 2 minutes. Pousser la confiture avec un doigt et si elle forme des rides**, c’est qu’elle est prête. Sinon, poursuivre la cuisson et répéter le test jusqu’à ce que la confiture atteigne le point de gélification.

Retirer la confiture du feu et à l’aide d’un pied-mélangeur, mixer si désiré. Verser la confiture dans des pots stérilisés, si désiré, en laissant 0,5 cm (¼ de pouce) d’espace sous le goulot. Stériliser ensuite les pots pendant 5 minutes dans de l’eau bouillante. Déguster au moment désiré avec gourmandise.

*J’ai utilisé des pêches blanches, mais utilisez celle de votre choix.
**En lisant, vous ne comprendrez peut-être pas l’aspect que doit avoir la confiture, mais en exécutant le test, vous identifierez facilement quand la confiture aura des « rides » et sera prête.

Et vous, est-ce que vous avez déjà pensé à associer la poire et la pêche?

La lecture…

Quand j’ai été chez mes parents cet été, j’ai pris trois romans. Il y en avait un de déjà entamé et comme j’hésitais entre deux titres, j’ai emporté le tout. Sur le moment, je me suis dis que c’était un peu excessif : lors de mes derniers voyages, je n’avais pas fini un seul ouvrage! Cette fois, j’ai tout dévoré et j’ai même relu un Agatha Christie qui était chez mes parents. Depuis, j’ai repris un bon rythme de lecture. En cinq jours, j’ai lu plus de 1300 pages…

Dans un autre registre, je vous propose une recette de bouchées de tofu. J’ai pris cette recette sur le site de 5 ingrédients, 15 minutes.

Bouchées de tofu et sa sauce épicée
Bouchées de tofu et sa sauce épicée
Pour 2 personnes

225 g de tofu feme
⅓ de tasse ou 93 g de mayonnaise épicée*
Sauce sriracha au goût
1 cuillère à soupe d’eau
¼ de tasse ou 15 g de levure alimentaire
¼ de tasse ou 35 g de chapelure
1 cuillère à soupe de fécule de maïs
½ de cuillère à soupe de vinaigre de cidre
Sel et poivre

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Couper le tofu en cubes d’environ 2 cm (¾ pouce) de côté. Saler et poivrer.

Dans un bol, mélanger la mayonnaise, la sauce sriracha et le vinaigre de cidre. Réserver 1½ cuillère à soupe de cette sauce pour servir au réfrigérateur.

Dans le mélange restant, ajouter l’eau et mélanger.

Dans un bol, mélanger la levure alimentaire et la chapelure.

Enrober les cubes de tofu avec la fécule de maïs puis les tremper dans le mélange de mayonnaise avec l’eau. Rouler chaque morceau de tofu dans la chapelure. Déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes. À mi-cuisson, retourner les morceaux de tofu. Servir le tofu avec la sauce réservée** au réfrigérateur.

*Il est possible d’utiliser de la mayonnaise régulière et d’ajouter une sauce pimentée.
**Vous pouvez servir les bouchées de tofu avec une autre sauce de votre choix.

Et vous, est-ce que vous consacrez du temps à la lecture?

Pas de recette de base…

Quand il y a une envie de gâteau au chocolat, je sais directement vers quelle recette me tourner. Il en est de même pour une recette de biscuits, pour une pâte à tarte, pour un gâteau marbré, pour une mousse au chocolat, pour des macarons… Par contre, ne me demandez pas une recette de gâteau à la vanille, je ne saurais pas quoi vous proposer. J’aime bien le gâteau à la vanille, mais je n’ai pas trouver une recette qui se démarque.

Je me suis donc lancée dans la recherche d’un gâteau à la vanille. Pour mon premier test, j’ai opté pour une recette de Ricardo tirée du livre La chimie des desserts.

Petits gâteaux à la vanille
Petits gâteaux à la vanille
Pour 16 petits gâteaux*

2 tasse ou 280 g de farine
2 cuillères à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
¼ de cuillère à thé de sel
¾ de tasse ou 165 g de beurre non salé, tempéré
1¼ tasse ou 250 g de sucre
3 oeufs
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
¾ de tasse ou 180 g de lait

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Chemiser de caissette en papier ou en silicone les empreintes de deux moules à muffin.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel.

Dans un second bol, fouetter le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange palisse. Incorporer un à un les oeufs en mélangeant bien entre chaque ajout. Ajouter l’extrait de vanille. Incorporer graduellement la préparation de farine en alternant avec le lait.

Répartir la pâte dans les alvéoles des moules. Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre d’un gâteau en ressorte propre.

À la sortie du four, laisser tiédir 5 minutes. Démouler et laisser les petits gâteaux refroidir, si possible sur une grille. Déguster avec gourmandise.

*Il est possible de faire cuire la pâte dans un moule rond de 20 cm (8 pouces) de diamètre pour faire un gros gâteau. Il faudra compter 1 heure de cuisson et 30 minutes, si vous préférez cuire la pâte dans 2 moules de 20 cm (8 pouces).

Je ne sais pas si cette recette va devenir un classique à la maison, mais les recettes issues de ce livre sont toujours fiables.

C’est encore vivant…

Avec les hautes températures de l’été, mon jardin de fines herbes a été bien malmené… Pourtant, la majorité des fines herbes se portaient relativement bien. Dans la minorité, il y avait le basilic qui avait triste mine et je pensais qu’il était perdu. Il y a quelques jours en repassant devant mon jardin, j’ai été surprise par mon basilic, il s’est bien rétabli et n’a jamais été aussi beau de l’été. J’aurais même une petite portion à congeler!

Aujourd’hui, je vous propose une recette parfumée à cette herbe, il s’agit de galettes de poulet au basilic. Cette recette est tirée du magazine 750 g d’avril-mai 2014.

Galettes de poulet au basilic
Galettes de poulet au basilic
Pour 4 personnes

400 g de poitrines de poulet ou de hauts de cuisse désossés
1 gousse d’ail
12 à 18 feuilles de basilic
3 cuillères à soupe et 1 cuillère à thé ou 50 g de crème
  à cuisson ou demi-crème
1 oeuf
2 pincées de piment d’Alep ou d’Espelette
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 citron (facultatif)
Sel et poivre

Hacher l’ail. Couper grossièrement le poulet et les feuilles de basilic. Déposer le tout dans un robot culinaire muni d’une lame en « s ». Ajouter la crème, l’oeuf et le piment d’Alep. Saler et poivrer. Mixer par intermittence pour obtenir une préparation irrégulière.

Dans une poêle, chauffer l’huile d’olive. Quand le corps gras est assez chaud, déposer de grosse cuillère de la préparation de poulet. Aplatir la préparation pour obtenir des galettes.

Cuire les galettes pendant 3 à 4 minutes par côté.

Servir avec des quartiers de citron ou dans un pain à hamburger. Déguster avec plaisir.

Bon dimanche!

À la recherche de la bonne boîte…

Dans le salon, nous sommes en train de remplacer une étagère par une armoire avec des portes. Le but est avant tout de pouvoir ranger les petits éléments hors de la portée de Petit-coeur. Cependant, je me rends compte du bazar et je veux organiser le mieux possible. Évidemment, mes boîtes de rangement à tiroir sont font 1 cm de trop et il sera impossible de fermer les portes si je les utilise. J’ai un autre type de boîte qui va parfaitement bien et qui s’empile de surcroit. Je me suis dit que 4 boîtes de plus seraient nécessaire pour finaliser le tout… Je trouve encore les boîtes, mais impossible de mettre la mains sur les couvercles! Alors en attentant, c’est toujours le bazar dans le salon.

Pour se réconforter de cette situation, je vous propose un gâteau éponge Victoria. Le classique est réalisé avec des fraises ou des framboises, mais je me dis qu’une version avec des bleuets (ou des myrtilles) serait également des plus plaisantes. J’ai pris cette recette sur le site de la BBC.

Gâteau éponge Victoria
Gâteau éponge Victoria
Pour 8 à 10 personnes

1 tasse moins 1½ cuillère à soupe ou 200 g de beurre
  non salé, tempéré
1 tasse ou 200 g de sucre
½ cuillère à thé d’extrait de vanille
4 oeufs
1½ tasse moins 1 cuillère à soupe ou 200 g de farine
½ tasse ou 160 g de confiture de fraise ou de framboise
⅔ de tasse ou 176 g de double crème*
1⅔ tasse ou 250 g de fraises ou de framboises (facultatif)
2 cuillères à soupe de sucre glace

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer deux moules de 20 cm (8 pouces) de diamètre.

Dans un bol, fouetter le beurre avec le sucre et l’extrait de vanille jusqu’à ce que le mélange palisse. Ajouter un à un les oeufs en fouettant bien entre chaque ajout.

Incorporer délicatement la farine. Répartir la pâte dans les deux moules. Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Démouler les gâteaux sur une grille, si possible, et les laisser totalement refroidir.

Placer un des gâteaux sur une assiette de présentation. Si le gâteau est trop bombé, retirer cette partie. Garnir le dessus du gâteau avec la confiture puis la double crème. Ajouter des fraises et couvrir avec le second gâteau. Conserver le gâteau au frais jusqu’au moment de servir.

Avant de servir, saupoudrer le gâteau de sucre glace. Servir et déguster avec gourmandise.

*Si vous ne trouvez pas de double crème, vous pouvez utiliser de la crème que vous fouettez. Cependant, le gâteau se tiendra moins bien.

Et vous, est-ce que vos réaménagements se passent sans encombre?