Mot-clé : arachides

Sur le natel…

Récemment, j’ai changé de natel (ou cellulaire) et même si la transition semble bien se passer, tout n’est pas au point. Mon principale problème est que je ne reçois pas les notifications de mes courriels. C’est assez perturbant, car depuis la naissance de Petit-coeur, je les consulte principalement sur mon natel et je ne pense pas nécessairement à ouvrir l’application. Donc je vais consulter ma boîte courriel pour une autre raison et je m’aperçois que j’ai un joli nombre de courriels non lus. Le pire, c’est que les notifications sont autorisées sur l’appareil… les joies de l’air numérique! Sois j’investigue ou, plus probable, mon chéri trouvera la solution bien avant moi.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette de biscuits au chocolat et aux brisures de beurre d’arachide. J’ai pris cette recette sur le site canadien de Hershey’s.

Biscuits au chocolat et aux brisures de beurre d'arachides
Biscuits au chocolat et aux brisures de beurre d’arachides
Pour 24 biscuits

1 tasse et 2 cuillères à soupe ou 160 g de farine
6 cuillères à soupe ou 39 g de cacao
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
¼ de cuillère à thé de sel
½ tasse et 2 cuillères à soupe ou 138 g de beurre non salé,
  tempéré
1 tasse ou 200 g de sucre
1 oeuf
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 135 g de brisures
  de beurre d’arachide*

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Tapisser de papier parchemin une ou deux plaques de cuisson.

Dans un bol, mélanger la farine, le cacao, le bicarbonate de soude et le sel. Réserver.

Dans un second bol, fouetter le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit aérien. Ajouter l’oeuf et l’extrait de vanille. Incorporer graduellement la préparation de farine. Ajouter les brisures de beurre d’arachide.

Prélever une grosse cuillère à soupe de pâte à biscuits pour façonner chaque biscuits et les déposer sur la plaque de cuisson en les espaçant bien. Enfourner et cuire pendant 8 à 9 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit prise. Laisser tiédir et déguster avec gourmandise.

*Si vous n’avez pas de brisures de beurre d’arachide, remplacez-les par des Reese’s coupés en morceaux ou une cuillère à thé de beurre d’arachide déposé sur chaque biscuits ou par des pépites de chocolat au choix (noir, au lait, blanc ou blond).

Et vous, trouvez-vous que les changements de natel se font sans heurts? D’un autre côté, il y a plus de 5 ans que je n’ai pas remplacé mon natel…

Les joies du trafic…

Il y avait un bon moment que je n’avais pas conduit pendant plus d’une heure sur l’autoroute. Il y a des choses qu’on oublie étonnamment : les joies du trafic! Ce n’est pas vraiment le trafic qui m’a posé problème, c’est d’être pris dans un embouteillage : j’avais effacé de ma mémoire qu’à un certain tronçon, il y a toujours des ralentissements quand je rentre. La bonne nouvelle, c’est que les enfants n’étaient pas avec moi!

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose une recette de brownie au beurre d’arachide. J’ai pris cette recette sur le blog d’Isabelle, Le palais gourmand.

Brownie au beurre d'arachide
Brownie au beurre d’arachide
Pour 16 personnes

Brownie
57 g (2 onces) de chocolat noir
⅓ de tasse ou 73 g de beurre non salé
⅔ de tasse ou 93 g de farine
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
¼ de cuillère à thé de sel
2 oeufs
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
1¼ tasse ou 250 g de sucre
½ tasse ou 125 g de beurre d’arachide
¼ de tasse ou 62 g de lait

Glaçage (facultatif)
85 g (3 onces) de chocolat noir

Brownie
Beurrer et chemiser le fond d’un moule carré de 20 cm (8 pouces) de côté de papier parchemin. Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans une casserole à feu doux, faire fondre le chocolat avec le beurre. Quand le tout est fondu, retirer du feu et réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel.

Dans un autre bol, fouetter les oeufs en ajoutant graduellement 1 tasse ou 200 g de sucre. Incorporer le mélange de chocolat et l’extrait de vanille. Ajouter la préparation de farine. Verser dans le moule préparé.

Dans un bol, mélanger le sucre restant avec le beurre d’arachide et le lait*. Déposer des cuillères de ce mélange sur le brownie et à l’aide d’un couteau, tracer des lignes pour marbrer la pâte. Enfourner et cuire pendant 25 à 35 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre en ressorte avec quelques miettes.

Glaçage
Hacher le chocolat et à la sortie du four, le répartir sur le brownie. Après 10 minutes, étaler le chocolat à l’aide d’une cuillère sur le brownie. Laisser refroidir et déguster avec gourmandise.

Vous pouvez réaliser ce mélange et le verser sur votre recette préférée de brownie.

Je ne souhaite à personne d’être régulièrement pris dans les embouteillages…

Il y a tellement à explorer…

Petit-coeur gambade et est doté d’une grande curiosité! C’est ainsi que l’on se rend compte à quel point il y a des armoires, des tiroirs et des recoins à sécuriser. Le problème pour plusieurs de ces éléments est la difficulté à sécuriser. Je n’ai pas envie de recourir à des fermoirs qui nécessitent des vis et d’abîmer mes meubles. Donc, le mot qui revient le plus souvent est « non ». À chaque fois que je prononce ce mot de trois lettres, je peste intérieurement, car je sais que Petit-coeur va rapidement le maîtriser et me le resservir!

Aujourd’hui, je vous propose un carrés aux Rice Krispies choco-arachides qui est parfait pour une petite collation. J’ai pris cette recette dans le livre de Réconfort sans effort de Geneviève O’Gleman.

Carrés aux Rice Krispies choco-arachides
Carrés aux Rice Krispies choco-arachides
Pour 16 personnes

½ tasse ou 125 g de beurre d’arachides naturel*
½ tasse ou 167 g de miel
4 tasses ou 130 g de céréales Rice Krispies
125 g (4 onces) de chocolat noir**

Chemiser de papier parchemin le fond d’un moule carré de 20 cm (8 pouces) de côté.

Dans une grande casserole, verser le beurre d’arachides et le miel***. Chauffer le mélange juste assez pour l’assouplir. Retirer du feu et incorporer les céréales.

Verser la préparation dans le moule. À l’aide du dos d’une cuillère, presser la préparation.

Hacher le chocolat le déposer dans le bol d’un bain-marie. Faire fondre le chocolat. Quand il est bien lisse, retirer le chocolat du bain-marie et le répartir sur la préparation de céréales.

Réfrigérer pendant au moins 45 minutes****.

Couper en 16 morceaux. Servir et déguster avec plaisir.

*Du beurre d’arachide classique ira très bien aussi.
**Le dessert n’est pas très sucré. Si vous préférez, n’hésitez pas à utiliser du chocolat au lait.
***Vous pouvez faire cette étape ainsi que celle de faire fondre le chocolat au four micro-ondes.
****J’ai préparé cette recette le soir. Comme je savais que personne n’en prendrait avant le lendemain, j’ai laissé le chocolat cristalliser à température ambiante.

Et vous, connaissez-vous tous les recoins qu’il y a à explorer chez vous?

Découverte de fin d’année

Bonne année! Je commence en voulant vous parler de mes derniers apprentissages culinaires de 2022 qui ont eu lieu au cours des deux dernières semaines. Mes premières découvertes concernent la dinde. Mes parents préparent toujours une dinde pour le réveillon et j’adore cette tradition, par contre, je n’en ai jamais vraiment cuisinée. J’ai cuit ma deuxième dinde juste avant Noël. Je l’ai préparé à l’avance en vu de la servir en sauce… Heureusement pour moi, car elle aurait été prête trop tôt et légèrement sèche. J’ai lu que je devrais compter plus de 3 heures de cuisson pour une dinde de 3,5 kg. En 2 heures, la bête était pratiquement cuite! Dire que dans mon four, il faut plus d’une heure pour cuire un poulet d’environ 1 kg. Bref, il faut que je réitère l’expérience, surtout que nous nous sommes découvert un amour pour le bouillon de dinde! C’est vraiment un des meilleurs bouillons qui existe. J’ai aussi cuit récemment des suprêmes de poulet. La cuisson a aussi été problématique. Je voulais faire une cuisson au four, certaine source disait 8 minutes après les avoir poêlés et d’autre qu’il fallait entre 45 et 50 minutes. Disons que pour moi, je compterais plutôt 30 minutes. En prime, c’est une pièce de viande vraiment rapide à décortiquer.

Pour ma dernière découverte, il s’agit d’une recette qu’une amie m’a donnée. Lorsqu’elle m’en a parlé, j’avais des doutes, je n’arrivais pas à imaginer l’accord des saveurs. Pourtant, ça a été la révélation de mon apéro des fêtes. Il s’agit de bouchées au saumon et moutarde au wasabi.

Bouchées au saumon et moutarde au wasabi
Bouchées au saumon et moutarde au wasabi
Pour 20 bouchées

100 g de saumon fumé
½ cuillère à soupe de câpres
½ cuillère à soupe de jus de citron
½ cuillère à soupe de ciboulette fraîche* ciselée
20 fonds de mini-tartelettes**
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
½ cuillère à soupe d’huile végétale
½ cuillère à soupe de miel
4 cuillères à thé ou 10 g d’arachides au wasabi
  ou plus au goût
Poivre

Hacher le saumon fumé et les câpres. Déposer dans un bol et ajouter le jus de citron ainsi que la ciboulette. Poivrer et bien mélanger. Réserver.

Hacher grossièrement les arachides au wasabi et réserver.

Dans un petit bol, mélanger la moutarde de Dijon, l’huile végétale et le miel. Ajouter les arachides au wasabi.

Garnir les fonds de mini-tartelettes avec la préparation au saumon fumé. Répartir la garniture de moutarde sur le saumon fumée. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Je n’avais pas de ciboulette fraîche, j’ai donc mis un peu de mélange d’épices sèches de type « ranch ». Vous pourriez mettre du persil ou une autre herbe de votre choix.
**J’ai utilisé des fonds de mini-tartelettes du commerce, libre à vous de les réaliser ou d’utiliser des coupelles de tortilla.

J’espère que vous avez passé de joyeuses fêtes et je vous souhaite avant tout la santé pour 2023.

Une idée de conversation…

La semaine dernière, une personne que je côtoie régulièrement à la cours d’école m’a proposé d’aller prendre un café. J’avais le temps et c’est quelqu’un avec qui je blague souvent avec plaisir, donc je me disais que j’allais passer un bon moment. Ce fût étrange… Nous étions peut-être toutes les deux fatiguées, mais c’est la première fois que je me retrouvais à réfléchir à des sujets de conversation : nos discussions n’étaient pas fluides et n’évoluaient pas d’elles-mêmes. C’est une drôle d’expérience d’orienter les conversations en veillant à ne pas s’imposer et en souhaitant faire passer un bon moment à la personne en face à nous.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette qui n’aidera pas à alimenter une conversation, mais qui fera passer un bon moment aux personnes qui pourront y goûter. Je vous propose des galettes à l’avoine à garnir selon vos envie. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 20, numéro 7.

Galettes à l'avoine à garnir
Galettes à l’avoine à garnir
Pour 12 biscuits

1¾ tasse ou 175 g de flocons d’avoine
¾ de tasse ou 105 g de farine
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
¼ de cuillère à thé de sel
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
1 tasse ou 200 g de cassonade
½ cuillère à thé d’extrait de vanille
1 oeuf
1 cuillère à soupe de lait
Garniture au choix : chocolat haché, raisins secs,
  canneberges séchées, pépites de caramel, noix,
  arachides, etc.

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Tapisser deux plaques de cuisson de papier parchemin.

Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine, la farine, le bicarbonate de soude et le sel.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec la cassonade et l’extrait de vanille pendant 2 minutes. Incorporer l’oeuf, puis ajouter la préparation de flocons d’avoine ainsi que le lait.

Prélever environ 3 cuillères à soupe de pâte à biscuit et façonner en boule. Déposer sur les plaques de cuisson préparées. Aplatir légèrement les biscuits. Déposer sur chaque biscuit 1 cuillère à soupe de garniture au choix. Par exemple : un mélange de chocolat noir et de canneberges séchées, de noix et de raisins secs, de pépites au caramel et des arachides, de chocolat blanc et d’oranges confites, etc.

Enfourner une plaque à la fois et cuire pendant 16 minutes ou jusqu’à ce que les galettes soient légèrement dorées. Laisser, si possible, refroidir les biscuits sur une grille. Déguster avec gourmandise.

Bonne journée!