Catégorie : Volailles

Dans 4 ans peut-être…

Hier, nous avons regardé le match de rugby qui opposait l’Angleterre à l’Afrique du Sud. Nous y avons cru, les Anglais qu’on annonçait comme l’équipe qui ne passerait pas le premier tour, était en demi-finale et a été à deux doigts de passer en final. Ce ne sera pas pour cette année, mais qui sait peut-être que dans 4 ans, l’Angleterre sera de nouveau championne de cette coupe du monde.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de boulettes de poulet. J’ai pris cette recette sur le site de Trois fois par jour que j’ai légèrement détournée.

Boulettes de poulet aux curry et mayonnaise épicée
Boulettes de poulet aux curry et mayonnaise épicée
Pour 4 personnes

Boulettes
400 g de poulet haché
1 cuillère à thé de curry
1 cuillère à soupe de gingembre frais, haché
2 cuillères à soupe d’herbes fraîches (ciboulette, aneth,
  coriandre, etc.)
2 cuillères à thé de miel
1 cuillère à thé de sauce Worcestershire
2 cuillères à soupe de chapelure
½ tasse ou 125 g de bouillon de poulet
1 cuillère à soupe d’huile végétale
Sel et poivre

Mayonnaise épicée
⅓ de tasse ou 90 g de mayonnaise
1 cuillère à thé de sauce sriracha
1 cuillère à thé de curry

Boulettes
Dans un bol, mélanger le poulet haché avec le curry, le gingembre, les herbes, le miel, la sauce Worcertershire et la chapelure. Saler et poivrer. Façonner des petites boulettes avec 1½ cuillère à soupe du mélange de viande.

Dans une poêle, verser l’huile et la chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter les boulettes et les cuire pendant sur toutes les faces. Verser le bouillon de poulet et laisser mijoter jusqu’à ce que les boulettes soient bien cuites.

Mayonnaise épicée
Entre-temps dans un bol, mélanger la mayonnaise, la sauce sriracha et le curry. Ajuster au goût et réfrigérer.

Servir les boulettes et accompagner de la mayonnaise épicée. Déguster avec plaisir.

Un peu trop de bolognaise…

Pour une soirée dans laquelle est impliquée l’association de parents, nous avons choisi de préparer des lasagnes pour une cinquantaine de personnes. Dans cette optique, j’ai été invité à tester une recette de sauce bolognaise. La recette nous a beaucoup plus et elle changeait de ce que nous avions l’habitude de préparer. Deux jours plus tard, on me donnait 2 kg de viande hachée pour refaire la recette. Je peux vous dire qu’entre mon test avec 400 g de viande et 2 kg de viande à cuisiner, ce n’était pas la même expérience. J’ai utilisé deux casseroles en espérant gagner du temps et sachant que je n’avais pas de casserole assez grande pour contenir autant de viande. En résumé, cet après-midi de cuisine a été long et en prime, je n’ai pas eu le courage ni le temps d’expérimenter une autre recette que j’avais en tête.

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose une recette de canard à servir froid. J’ai pris l’idée de cette recette dans le magazine 70 recettes de barbecue de 14 foodies de 7 jours cuisine.

Magret de canard froid
Magret de canard froid
Pour 4 à 8 personnes

2 magrets de canard
2¼ cuillères à thé de sel
¾ de cuillère à thé de poudre de chili
¾ de cuillère à thé de paprika
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
½ cuillère à thé de poudre d’ail
¼ de cuillère à thé d’origan séché
2 pincées de poivre
1 pincée de piment de Cayenne
2 cuillères à soupe de sirop d’érable

Dans un bol, mélanger le sel, la poudre de chili, le paprika, la poudre d’oignon, la poudre d’ail, l’origan, le poivre et le piment de Cayenne.

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Avec un couteau, quadriller la peau des magrets de canard en évitant de toucher la chair. Saupoudrer le mélange d’épices sur la chair des magrets.

Déposer les magrets, côté peau en-dessous, dans une poêle. Griller pendant 5 minutes du côté peau et 2 minutes de l’autre côté. Au besoin, retirer l’excédent de gras de la poêle. Déposer les magrets sur une plaque de cuisson, arroser de sirop d’érable et enfourner pendant 11 minutes.

Sortir les viandes du four, couvrir d’un papier d’aluminium et les laisser reposer pendant 5 minutes. Réfrigérer pendant au moins 4 heures. Trancher finement et servir. Déguster avec plaisir.

Souhaitez-moi bonne chance, je crains le jour de l’assemblage des lasagnes… ça risque aussi d’être éreintant.

Hésitation…

Ces derniers jours, peut-être derniers mois, je me suis investie beaucoup trop sur quelque chose. Aujourd’hui, j’ai envie de tout arrêter, de tout lâcher. Ce n’est pas la première fois que j’ai ce sentiment, mais il a suffi d’un courriel pour que cette idée reprenne place dans mon esprit. J’hésite sur ce que je dois faire. Arrêter dès cette année ou prolonger encore en espérant que tout aille mieux. Je prends les choses à coeur, ça a toujours été le cas. Je croyais être plus détachée cette année et bien non.

En attendant de voir, je vous propose une recette rapide de poulet au miel et au citron. J’ai pris cette recette sur le site de Mordu.

Poulet au miel et au citron
Poulet au miel et au citron
Pour 4 personnes

1 citron
400 g de poitrines de poulet désossées
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
2 cuillères à soupe de miel
2 cuillères à soupe de moutarde de Dijon

Couper le citron en quartier. Couper les poitrines de poulet en deux dans le sens de l’épaisseur.

Dans une grande poêle, chauffer l’huile d’olive à feu moyen-vif. Quand le corps gras est assez chaud, déposer le poulet ainsi que les quartiers de citron et cuire pendant 6 minutes.

Pendant ce temps dans un bol, mélanger la moutarde et le miel.

Retourner le poulet, puis ajouter le miel et la moutarde. Poursuivre la cuisson pendant 6 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

Bon dimanche!

Morilles et asperges…

J’ai une amie qui a profité du printemps pour faire la cueillette de morilles et d’asperges. Je ne me balade pas peu en forêt pour trouver des morilles, mais pour les asperges, elle m’avait indiqué un endroit. Pas très longtemps après cette conversation, je suis passée près de ce lieu. Malheureusement, j’étais pressée et je n’ai pas pu m’attarder autant que je l’aurais aimé. Par contre, j’ai croisé un orvet! J’ai cru que c’était un couleuvre sur le moment, mais dans les deux cas, ce ne sont pas trop des animaux que j’aime voir. Je suis vite repartie!

Comme ma cueillette n’a pas été fructueuse et que cette amie m’a régulièrement parlée de morilles, je n’ai pas pu m’empêcher d’en cuisiner. J’ai fait des vol-au-vent au poulet et aux morilles. Pour cette recette, je me suis basée sur celle de Cuisine futée, parents pressés.

Vol-au-vent au poulet et aux morilles
Vol-au-vent au poulet et aux morilles
Pour 3 personnes

⅓ de tasse ou 13 g de morilles séchées
1 tasses ou 250 g de bouillon de poulet
300 g de poitrines ou de hauts de cuisses de poulet
  désossées
¼ tasse ou 62 g de vin blanc
¼ tasse ou 62 g de lait
2 cuillères à soupe ou 15 g de farine
1 pincée de piment de Cayenne
3 vol-au-vent
1 cuillère à soupe d’huile végétale
Sel et poivre

Déposer les morilles dans un verre et verser le bouillon dessus. Déposer un objet plus lourd (par exemple, un autre verre) sur les morilles pour les maintenir submergées. Laisser tremper les morilles pendant un minimum de 30 minutes.

Déposer sur un contenant une passoire. Couvrir la passoire d’une étamine (coton à fromage) ou d’un mouchoir en tissu. Filtrer le mélange de bouillon et de morilles pour retirer le sable. Réserver le bouillon qui a servi à réhydrater les morilles. Couper les morilles en quatre et les rincer sous un filet d’eau froide pour retirer le sable qui est à l’intérieur du champignon. Réserver les morilles dans un petit bol.

Découper le poulet en dés.

Préchauffer le four à 180°C (350°F)

Dans une poêle ou une grande casserole, chauffer l’huile. Quand le corps gras est bien chaud, déposer le poulet et le faire cuire pendant 10 minutes. Saler et poivrer la viande. Ajouter les morilles et poursuivre la cuisson pendant 1 minutes. Déglacer avec le vin blanc et laisser réduire presque à sec.

Déposer les vol-au-vent sur une plaque de cuisson et les enfourner pendant 10 minutes.

Ajouter le bouillon et porter à ébullition. Pendant ce temps délayer la farine dans le lait. Quand le bouillon est à ébullition, ajouter le mélange de lait. Réduire le feu et laisser mijoter à feu doux pendant 10 minutes.

Déposer un vol-au-vent dans chaque assiette et garnir de la préparation au poulet et aux morilles. Servir et déguster avec plaisir.

Et vous, êtes-vous partie à la chasse aux morilles ou aux asperges?

Un weekend plein d’activités…

Depuis déjà un moment, un oncle et une tante de Mini-nous proposaient de passer une fin de semaine tous les trois. Le projet enchantait Mini-nous et l’impatience s’accroissait plus la date approchait. Nous avons eu quelques nouvelles pendant leur escapade et j’ai été surprise de découvrir le programme : 4 activités sur 2 jours dans 4 lieux différents! En tant que parent, je n’ai pas souvenir d’avoir organisé un weekend aussi rempli pour Mini-nous. J’espère seulement que le tonton et la tata de Mini-nous sont bien conscients qu’ils devront renouveler l’expérience!

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette de côtes levées. J’ai pris cette recette dans le livre de Ricardo, Manger ensemble.

Côtes levées barbecue au four
Côtes levées barbecue au four
Pour 3 à 4 personnes

Côtes levées
1 kg de côtes levées de porc
1 cuillère à soupe de cassonade ou de sucre roux
1 cuillère à soupe d’assaisonnement au chili*
½ cuillère à soupe de moutarde sèche
½ cuillère à soupe de sel
1 cuillère à thé de poivre moulu

Sauce barbecue**
½ cuillère à soupe d’assaisonnement au chili*
½ cuillère à thé de poudre d’ail
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
¼ de cuillère à thé de paprika doux ou fumé
1 pincée de piment de Cayenne
1 cuillère à soupe de beurre
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de coulis
  de tomates
¼ de tasse ou 60 g de vinaigre de cidre
2 cuillère à soupe à soupe de miel
2 cuillère à soupe de mélasse
2 cuillère à soupe de moutarde jaune ou douce
1 cuillère à soupe de sauce Worcestershire
Sel et poivre


Côtes levées
Dans un bol, mélanger la cassonade, l’assaisonnement au chili, la moutarde sèche, le sel et le poivre moulu.

Sur une planche à découper ou un plan de travail, déposer les côtes levées la chair face au plan de travail. À l’aide d’un papier absorbant (essuie-tout ou papier ménage), retirer la membrane blanche qui recouvre le dos des côtes. Placer les côtes sur un plat et frotter la viande de tous les côtés avec le mélange d’épices et de cassonade. Emballer les côtes levées dans un papier d’aluminium et réfrigérer pendant 1 heure à toute une nuit.

Préchauffer le four à 165°C (325°F).

Enfourner les côtes levées et cuire pendant 2 heures ou jusqu’à ce que la viande soit tendre.

em>Sauce barbecue
Dans une casserole, faire fondre le beurre et ajouter l’assaisonnement au chili, la poudre d’ail, la poudre d’oignon, le paprika et le piment de Cayenne. Faire revenir pendant 1 minute. Ajouter le coulis de tomates, le vinaigre de cidre, le miel, la mélasse, la moutarde et la sauce Worcestershire. Porter à ébullition et laisser mijoter pendant 15 minutes à feu doux ou jusqu’à ce que la sauce soit sirupeuse. Saler et poivrer au goût.

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Déposer les côtes levées sur une plaque de cuisson anti-adhésive ou recouverte d’un papier parchemin. Badigeonner la viande avec la sauce barbecue. Enfourner pendant 10 minutes. Badigeonner de nouveau la viande avec la sauce. Laisser cuire encore 10 minutes et badigeonner la viande de nouveau. Laisser cuire une dernière fois pendant 10 minutes. Pendant les 10 dernières minutes de cuisson, baisser la température du four si la sauce noirçit trop. Servir et déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer l’assaisonnement au chili par un mélange de 2 cuillères à thé de poudre de chili, ½ cuillère à thé de poudre d’oignon, ¼ de cuillère à thé d’origan, ⅛ de cuillère à thé de coriandre moulue et de ⅛ de cuillère à thé de cumin.
**Personnellement, je mange mes côtes levées sans ajouter de sauce supplémentaire. De plus, cette sauce barbecue n’est pas ma recette favorite.

Et vous, est-ce que votre weekend a été bien rempli?