Mot-clé : sauce worcestershire

Écran noir…

Je ne vais pas le nier, ma motivation pour écrire un article est assez base. Samedi, mon ordinateur a décidé de s’éteindre pour de bon. Dimanche, j’aurais pu m’organiser pour installer le nécessaire sur l’ordinateur de mon chéri, mais je n’avais pas envie de me précipiter. Lundi, nous sommes allés faire évaluer les dégâts qui sont plus importants que ce que nous imaginions et au prix de la réparation, autant investir dans un nouvel ordinateur. Heureusement, je n’ai pas perdu trop de données : surtout des informations dont je peux me passer, quelques transferts de photos à refaire et le plus pénible, tous mes favoris de mon navigateur! C’est du matériel, ce n’est pas grave : il y a des choses biens pires que ça dans la vie! Je ne sais pas quand j’aurais un nouvel ordinateur, mais il est fort probable que je doive renoncer à mon clavier « qwerty québécois ».

Même si c’est mercredi, je vous propose une recette salée qui a eu beaucoup de succès le 1er août : des crevettes marinées. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 11, numéro 1.

Crevettes marinées
Crevettes marinées
Pour 6 à 8 personnes

400 à 454 g de crevettes crues décongelées et décortiquées*
1 filet d’huile d’olive
½ tasse ou 105 g d’huile végétale
¼ de tasse ou 62 g de jus de citron
¼ tasse ou 20 g de persil plat ciselé
2 cuillères à thé de moutarde à l’ancienne
2 cuillères à thé de sauce Worcestershire
¼ de cuillère à thé de sel
1 cuillères à thé de graines de coriandre
½ cuillère à thé de graines de fenugrec**
½ cuillère à thé de flocons de piment fort broyés
Poivre

Éponger les crevettes et les enrober d’huile d’olive. Cuire les crevettes sur une poêle striée ou sur le barbecue (dans ce cas, enfiler les crevettes sur un pique à brochette pour facilité la manipulation). Quand les crevettes sont cuites, les déposer dans un bol et faire refroidir au réfrigérateur pendant au moins 1 heures.

Dans un mortier, concasser les graines de coriandre et de fenugrec. Ciseler le persil. Réserver.

Dans un bol, mélanger l’huile, le jus de citron, le persil, la moutarde, la sauce Worcestershire, le sel, la coriandre, le fenugrec et les flocons de piments. Poivrer et ajouter les crevettes. Couvrir et laisser mariner au réfrigérateur au moins 12 heures.

Égoutter les crevettes et servir. Déguster avec plaisir.

*Si vous préférez, vous pouvez utiliser des crevettes cuites décongelées et omettre l’étape de cuisson.
**Il est possible de remplacer les graines de fenugrec par des graines de fenouil. Je n’ai pas de graines de fenouil à la maison et dans mon entourage, j’ai une personne qui y est allergique au fenouil.

Bonne journée!

Reprendre le chemin des habitudes…

Avant les fêtes, j’avais préparé plusieurs articles en avance… chose que je fais assez rarement, alors ça me fait tout drôle de de reprendre le rythme de mes articles. Pour mes paniers gourmands de 2018, il me reste une recette à vous présenter, mais je vais attendre mercredi. Aujourd’hui, j’ai plutôt envie d’opter pour une recette simple.

Je pensais vous proposer une recette de marinade, mais je viens de me rendre compte qu’une très similaire est déjà sur mon blog. Alors plutôt que de me répéter, je vais vous présenter une recette à la mijoteuse. Cette recette est extraite du livre Mijoteuse, les meilleures recettes au monde de Caty Bérubé.

Filet de porc moutarde et miel à la mijoteuse
Filet de porc moutarde et miel à la mijoteuse
Pour 4 personnes

1 filet de porc d’environ 450 g
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
⅓ de tasse ou 83 g de bouillon de poulet
3 échalotes
¼ de tasse ou g de miel
2 cuillères à soupe de moutarde à l’ancienne
1 cuillère à soupe de sauce Worcestershire
2 gousses d’ail
½ cuillère à thé de thym séché
1 cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
Sel et poivre

Hacher les échalotes et l’ail.

Dans une poêle, verser l’huile et la chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, saisir le filet de porc pendant de 4 à 5 minutes de chaque côté. Saler et poivrer la viande. Retirer du feu et laisser tiédir.

Dans un bol, mélanger le bouillon de poulet avec les échalotes, le miel, la moutarde, la sauce Worcestershire, l’ail et le thym. Ajouter le filet de porc et laisser mariner si désiré*.

Verser le tout dans le mijoteuse et cuire à basse température pendant 4 heures.

Délayer la fécule de maïs dans un peu d’eau et verser dans la mijoteuse. Couvrir et poursuivre la cuisson pendant 15 minutes. Trancher le filet de porc et servir. Déguster avec plaisir.

*À cette étape, verser le tout dans un grand sac refermable, retirer le plus d’air possible et congeler. La veille, laissez décongeler la préparation au réfrigérateur et verser le tout dans la mijoteuse pour poursuivre la recette.

À mercredi!

Avez-vous fait votre galette?

Le mois de janvier est le mois de la galette. Personnellement, j’ai toujours du mal à m’y mettre. Au début du mois, j’étais pleine de bonne intention : j’avais du beurre en quantité suffisante pour faire la pâte feuilletée et j’y avais pensé bien à l’avance! Pris comme d’habitude par le tourbillon de la vie, j’ai finalement oublié l’idée de faire une pâte feuilletée et j’en ai acheté pour pouvoir réaliser la galette plus rapidement. Ensuite, j’ai calculé les proportions pour faire une petite galette de 18 cm (7 pouces) de diamètre et je me suis lancée. Encore une fois, j’ai la garniture qui a fuit de tous les côtés! J’avais trop de garniture pour mes disques de pâtes et j’ai eu du mal à sceller ma pâte. Bref, le résultat ne m’a pas étonnée. Par contre, j’ai compris qu’il fallait prendre son temps et que je ne suis pas une grande fan de la frangipane. Est-ce que je vais retenter l’expérience avant la fin du mois? Je ne pense pas, mais sait-on jamais?

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose un plat réconfortant et parfait pendant la saison froide : un rôti de palette. Je vous propose une recette de Cuisine futée, parents pressés.

Rôti de palette au four
Rôti de palette au four
Pour 8 personnes

2 oignons
1,5 kg de rôti de palette de boeuf
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
1 cuillère à soupe d’eau
1 cuillère à soupe de herbes de Provence*
½ cuillère à soupe de sauce Worcestershire
½ cuillère à soupe d’épices à steak

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Couper les oignons en rondelles. Déposer les oignons pour couvrir le fond d’un plat de cuisson ou une petite rôtissoire.

Dans un bol, mélanger la moutarde de Dijon, l’eau, les herbes de Provence, la sauce Worcestershire et les épices à steak.

Déposer le rôti de palette sur les oignons. Badigeonner le mélange de moutarde sur la viande. Couvrir d’un papier d’aluminium et enfourner.

Enfourner et cuire pendant 1h30 à 1h45 ou jusqu’à ce que la viande se défasse facilement à la fourchette. Servir et déguster avec plaisir.

*Il est possible d’utiliser un autre mélange d’herbes séchées.

Et vous, est-ce que la galette est présente en ce mois de janvier?

Inhabituelle…

Le matin en consultant mon natel (ou cellulaire si vous préférez) pour un autre détail, mon regard s’est attardé sur mon calendrier et il y avait un rendez-vous en après-midi. Rien de spécial, sauf que j’avais totalement oublié ce rendez-vous! Enfin pas totalement, je savais qu’il était au mois de novembre, mais je pensais qu’il était beaucoup plus tard dans le mois. C’est la première fois qu’il m’arrive de perdre de vue un rendez-vous, mais d’un autre côté, j’ai eu de la chance de m’en rendre compte en avant-midi… Pourvu que ça ne m’arrive pas trop souvent!

Pour poursuivre dans l’inhabituel, je vous propose une recette de magret de canard qui n’a pas des saveurs sucrées-salées. J’aime beaucoup le mariage des fruits avec le magret de canard, mais cette note sucrée ne plaît pas à tout le monde et des fois, c’est agréable de découvrir d’autres associations. De plus, cette recette est parfaite pour faire découvrir le magret de canard : les ingrédients sont faciles à trouver (ou se trouvent déjà dans votre garde-manger) et il en faut peu. J’ai pris cette recette dans le magazine 3 fois par jour, hiver 2016.

Magret de canard et sauce aux échalotes
Magret de canard et sauce aux échalotes
Pour 3 personnes

350 g de magret de canard
1 cuillère à thé de garam masala
4 à 6 échalotes*
½ cuillère à soupe de farine
1 tasse ou 250 g de bouillon de boeuf
½ cuillère à soupe de marmelade d’oranges**
½ cuillère à thé de sauce Worcestershire
Sel et poivre

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Émincer les échalotes et réserver.

Avec un couteau, quadriller la peau du magret de canard en évitant de toucher la chair. Assaisonner et frotter le côté sans gras avec le garam masala. Saler et poivrer.

Déposer le magret, côté peau en-dessous, dans une poêle. Griller pendant 5 minutes du côté peau et 2 minutes de l’autre côté. Déposer le magret sur une plaque de cuisson et enfourner pendant 11 minutes. Sortir la viande du four, couvrir d’un papier d’aluminium et la laisser reposer pendant 5 minutes.

Pendant que le magret cuit au four, préparer la sauce. Dans la poêle qui a servi à saisir le magret, déposer les échalotes et les faire revenir pendant 5 minutes. Ajouter la farine et bien mélanger pour l’enrober de gras de canard. Verser graduellement le bouillon de boeuf en fouettant. Ajouter la marmelade et la sauce Worcestershire et laisser mijoter jusqu’à ce que la sauce ait épaissi. Saler et poivrer au goût. Trancher le magret de canard et servir nappé de sauce. Déguster avec plaisir.

*Si les échalotes sont petites, utilisez en 6 et au contraire, si elles sont grosses 4 suffisent.
**Vous pouvez remplacer la marmelade par de la confiture d’abricot.

Et vous, vous arrive-t-il d’être tête en l’air?

Premières constatations sur le végé

Je suis assez contente de nos découvertes dans la cuisine végétarienne : j’ai plein de recettes à vous proposer! Après ces quelques semaines à faire régulièrement des plats végétariens, j’identifie mieux les recettes qui vont nous plaire. Un de nos critères les plus importants est la texture : il faut une certaine mâche! On ne va pas se mentir le tofu et les légumineuses restent quand même plus mous sous la dent qu’un morceau de viande. Pour compenser chez nous, il faut apporter du croustillant ou du croquant : soit je rajoute une panure au plat, soit c’est l’accompagnement qui doit avoir plus de mâche. Après, il y a tellement d’idées et de styles de plat qu’il y a de quoi s’amuser et expérimenter un bon moment.

Aujourd’hui, je vous propose une tourtière au millet végétarienne. L’important dans cette recette est de bien rincer le millet avant de le cuire pour qui soit moins amère. J’ai pris cette recette sur le blog de Sara, Le garde-manger de Sara.

Tourtière au millet
Tourtière au millet
Pour 4 personnes

Garniture
½ tasse ou 105 g de millet
¾ de tasse ou 187 g de bouillon de légumes
1 oignon
1 ou 2 gousses d’ail
125 g de champignons de Paris (5 à 6 petits champignons )
1 pommes de terre
1 cuillère à soupe d’huile végétale
1 cuillère à soupe de sauce soja
2¼ cuillère à thé de sauce Worcestershire*
½ cuillère à soupe de levure alimentaire (facultatif)
½ cuillère à thé d’épices à steak
½ cuillère à thé de moutarde sèche
¼ de cuillère à thé de piment de la Jamaïque moulu
¼ de cuillère à thé de cannelle moulue
¼ de cuillère à thé de muscade moulue
Sel et poivre

Pâte brisée
1¾ de tasse ou 250 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
2 cuillères à soupe et 1 cuillère à thé d’huile de colza
  ou de canola
¾ de tasse ou 187 g d’eau froide

Garniture
Verser le millet dans un tamis et rincer abondamment à l’eau froide. Déposer le millet dans un chaudron et ajouter le bouillon de légumes. Porter à ébullition, couvrir et réduire le feu. Laisser mijoter pendant 15 minutes. Retirer du feu et laisser reposer pendant 5 minutes avant de retirer le couvercle. Verser dans un bol et laisser tiédir.

Couper grossièrement l’oignon, l’ail et les champignons. Déposer ces légumes dans un bol d’un robot culinaire muni d’une lame en « s » et mixer pour les hacher finement**. Éplucher et couper en petits cubes la pomme de terre.

Dans une poêle, faire chauffer l’huile. Quand l’huile est bien chaude, ajouter l’oignon, l’ail, les champignons et la pommes de terre. Faire revenir les légumes pendant 5 à 10 minutes ou jusqu’à ce que les légumes ne rendent plus d’eau. Verser les légumes sur le millet cuit. Incorporer la sauce soja, la sauce Worcestershire, la levure alimentaire, les épices à steak, la moutarde, le piment de la Jamaïque, la cannelle et la muscade. Goûter, saler et poivrer au besoin. Réserver au frais.

Pâte brisée

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Ajouter l’huile et mélanger avec les doigts jusqu’à la formation de petits grumeaux. Verser les deux tiers de l’eau et mélanger. Ajouter de l’eau au besoin jusqu’à ce que la pâte se tienne. Pétrir pour obtenir une pâte lisse. Si possible, laisser reposer la pâte pendant au moins 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte sur une épaisseur de 3 mm (⅛ de pouce). Verser la garniture au centre de la pâte. Replier les bords de la pâte sur la garniture pour réaliser une tarte sans moule. Si désiré, badigeonner le dessus de la tourtière d’un peu d’eau, d’huile ou de lait végétal. Enfourner et cuire pendant 45 minutes. Laisser un peu tiédir***, découper et servir avec ou sans sauce. Déguster avec plaisir.

*Pour une version végétarienne ou végétalienne, il faut utiliser une sauce Worcestershire végétalienne, la sauce Worcestershire classique contient des anchois. Vous pouvez également la remplacer par de la sauce soja.
**Vous pouvez hacher les légumes au couteau, l’opération sera juste un peu plus longue selon votre dextérité.
***S’il vous reste une pointe (ou si vous voulez doubler la recette), il est possible de la réchauffer quelques jours plus tard ou de la congeler.

Et vous, quels sont vos critères pour choisir une recette végétarienne?