Pas de vue de l’intérieure…

La recette du jour est sans doute une de mes préférées que j’ai réalisée pendant les fêtes. Je pense que je vais la refaire tellement nous avons appréciée avec mon chéri. Par contre, j’ai royalement oublié de faire des photos après la découpe! Je vous promets que ce repas présente très bien à l’assiette et l’ensemble de mes invités se sont régalés.

Je vous propose donc un feuilleté au porc et à la moutarde. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 21, numéro 1.

Feuilleté de porc à la moutarde
Feuilleté de porc à la moutarde
Pour 8 à 10 personnes

Pâte semi-feuilletée
2 tasses ou 300 g de farine
½ cuillère à thé de sel
1 tasse ou 220 g de beurre non salé, froid et coupé en
  fines tranches
⅔ de tasse ou 167 g d’eau froide

Farce au porc
900 g de porc haché
¾ de tasse ou 60 g de chapelure panko
2 cuillères à soupe de moutarde à l’ancienne
1 cuillère à thé de sel
1 cuillère à thé de graines de fenouil moulues*
¼ de cuillère à thé de thym séché
¼ de cuillère à thé de muscade moulue
¼ de cuillère à thé de piment de la Jamaïque moulu

Moutarde à l’érable
¼ de tasse ou 60 g de moutarde de Dijon
2 cuillères à soupe de moutarde à l’ancienne
2 cuillères à soupe de sirop d’érable

Dorure
1 oeuf

Poivre

Pâte semi-feuilletée
Dans un bol, mélanger la farine et le sel. Ajouter le beurre et l’incorporer en l’écrasant avec le bout des doigts pour obtenir des feuillets de beurre. Ajouter l’eau juste assez pour humecter les ingrédients secs. La pâte sera molle et légèrement collante.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte en un rectangle de 33 par 20 cm (13 par 8 pouces). À l’aide d’un pinceau, retirer l’excédent de farine. Plier la pâte en trois sur la largeur comme pour une lettre. Plier la pâte en deux dans l’autre sens pour obtenir un carré. Envelopper la pâte de pellicule plastique et réfrigérer pendant au moins 1 heure. La pâte se conserve 2 jours au réfrigérateur ou 1 mois au congélateur.

Farce au porc
Dans un bol, mélanger à l’aide des mains le porc haché, la chapelure panko, la moutarde à l’ancienne, le sel, les graines de fenouil, le thym, la muscade, le piment de la Jamaïque. Poivrer généreusement.

Sur le plan de travail déposer une grande pellicule plastique. Déposer la viande sur la pellicule et à l’aide de celle-ci, façonner un boudin d’environ 30 cm (12 pouces) de long. Refermer hermétiquement la pellicule plastique et réfrigérer pendant au moins 1 heure.

Moutarde à l’érable
Dans un bol, mélanger la moutarde de Dijon, la moutarde à l’ancienne et le sirop d’érable. Poivrer. Couvrir et conserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. La moutarde se conserve jusqu’à une semaine dans un contenant hermétique.

Montage
Fouetter l’oeuf pour la dorure. Réserver.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, découper la pâte semi-feuilletée en deux. Abaisser une partie après l’autre en rectangle d’environ 36 par 18 cm (14 par 7 pouces). Placer une des abaisse sur une plaque de cuisson** recouverte de papier parchemin.

Retirer la pellicule plastique du boudin de farce et le déposer au centre de l’abaisse sur la plaque. Badigeonner la pâte avec la dorure. Couvrir la farce avec la deuxième abaisse en l’étirant légèrement, au besoin. Sceller les pâtes ensemble en pressant avec les doigts. Retirer l’excédent de pâte en laissant une bordure d’environ 2,5 cm (1 pouce). Badigeonner de dorure. Presser la bordure avec une fourchette en veillant à ne pas percer la pâte.

Avec l’excédent de pâte, former de fins boudins pour décorer le feuilleté. Déposer en diagonale sur le feuilleté. Badigeonner à nouveau de dorure. Placer au réfrigérateur pendant 1 heure. Réserver également la dorure au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 220°C (425°F).

Badigeonner le feuilleté une dernière fois de dorure. Enfourner et cuire pendant 50 à 60 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée. Laisser reposer pendant 15 minutes avant de trancher et de servir. Accompagner de moutarde à l’érable et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer les graines de fenouil par un mélange de graines de coriandre et de fenugrec moulus.
**Mes plaques de cuisson n’entre pas dans mon réfrigérateur. Je pose donc mon feuilleté sur une feuille de papier parchemin placé sur une planche à découper.

Au fait, vous pouvez aussi servir ce feuilleté avec une sauce brune.

Résumé des paniers gourmands

Cette année pour mes paniers gourmands, je n’ai pas été des plus originale : j’ai repris plusieurs recettes. Par exemple, j’ai voulu faire des noix de macadamia au curry vert, mais je me suis rendu compte que je n’aimais plus le goût de la pâte que l’on trouve dans le commerce. A-t-elle changé au cours des dernières année? Peut-être et comme il n’y a pas beaucoup de choix dans les commerces, j’ai réalisé des noix de macadamia au curry selon cette recette. J’ai aussi refait des zézettes de Sète qui sont rapides à préparer. Pour les autres recettes sucrées, il s’agit pour la plupart de variations que je vous proposerai dans les prochaines semaines. Je dois aussi souligner que j’ai réalisé des plaques de chocolat au lait avec des pistaches et des éclats de chocolat blanc. Je suis contente de cette petite nouveauté, mais il n’y a pas vraiment de recette : j’ai juste trouvé façon qui me convient pour tempérer le chocolat. Je vais refaire des tests et je vous en reparlerai.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette de biscuits tourbillon. J’ai pris cette recette sur le site de Swissmilk.

Biscuits tourbillon
Biscuits tourbillon
Pour 60 biscuits*

1 tasse et 1½ cuillère à soupe ou 250 g de beurre non salé,
  tempéré
½ tasse et 2 cuillères à soupe ou 125 g de sucre
1 cuillère à thé d’extrait de vanille**
1 pincée de sel
1 oeuf
2½ tasse ou 350 g de farine
¼ de tasse ou 25 g de cacao
1 cuillère à soupe de lait

Dans un bol, fouetter le beurre, puis ajouter le sucre, l’extrait de vanille et le sel. Incorporer l’oeuf et fouetter jusqu’à ce que le mélange pâlisse. Diviser la préparation en deux. Dans une des parties, ajouter la moitié de la farine. Dès que la pâte est homogène, façonner un rectangle d’environ 1 cm (⅜ de pouce) d’épaisseur. Emballer la pâte et réfrigérer pendant 1 heure.

Dans la seconde portion, ajouter le reste de farine, le cacao et le lait. Dès que la pâte est homogène, façonner un rectangle d’environ 1 cm (⅜ de pouce) d’épaisseur. Emballer la pâte et réfrigérer pendant 1 heure.

Après le repos des pâtes, couper chacune en cubes d’environ 1 cm (⅜ de pouce). Façonner chaque cube en boules. Au besoin, Remettre les boules de pâte au réfrigérateur pendant au moins 30 minutes.

Façonner les biscuits en utilisant 3 boules de chaque pâte. Former un cercle en alternant les pâtes et resserrer les boules de façon à fermer le trou du centre. Rouler le biscuit entre les mains pour que les pâtes forment un tourbillon. Déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Répéter l’opération jusqu’à épuisement des pâtes.

Réfrigérer les biscuits pendant au moins 10 minutes.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Enfourner et cuire pendant 8 à 12 minutes. Laisser refroidir brièvement les biscuits sur la plaque de cuisson avant, si possible, de les déplacer sur une grille pour les laisser totalement refroidir. Ces biscuits se conservent pendant 2 à 3 semaines. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez obtenir moins de biscuits si vous réalisez des cubes de pâte un peu plus gros… Ce n’est pas une mauvaise idée.
**La recette suggère du sucre vanillé, mais je trouve que la pâte nature manquait de parfum. Je referais la recette avec de l’extrait de vanille.

Et vous, quels classiques à partager avez-vous préparés?

Découverte de fin d’année

Bonne année! Je commence en voulant vous parler de mes derniers apprentissages culinaires de 2022 qui ont eu lieu au cours des deux dernières semaines. Mes premières découvertes concernent la dinde. Mes parents préparent toujours une dinde pour le réveillon et j’adore cette tradition, par contre, je n’en ai jamais vraiment cuisinée. J’ai cuit ma deuxième dinde juste avant Noël. Je l’ai préparé à l’avance en vu de la servir en sauce… Heureusement pour moi, car elle aurait été prête trop tôt et légèrement sèche. J’ai lu que je devrais compter plus de 3 heures de cuisson pour une dinde de 3,5 kg. En 2 heures, la bête était pratiquement cuite! Dire que dans mon four, il faut plus d’une heure pour cuire un poulet d’environ 1 kg. Bref, il faut que je réitère l’expérience, surtout que nous nous sommes découvert un amour pour le bouillon de dinde! C’est vraiment un des meilleurs bouillons qui existe. J’ai aussi cuit récemment des suprêmes de poulet. La cuisson a aussi été problématique. Je voulais faire une cuisson au four, certaine source disait 8 minutes après les avoir poêlés et d’autre qu’il fallait entre 45 et 50 minutes. Disons que pour moi, je compterais plutôt 30 minutes. En prime, c’est une pièce de viande vraiment rapide à décortiquer.

Pour ma dernière découverte, il s’agit d’une recette qu’une amie m’a donnée. Lorsqu’elle m’en a parlé, j’avais des doutes, je n’arrivais pas à imaginer l’accord des saveurs. Pourtant, ça a été la révélation de mon apéro des fêtes. Il s’agit de bouchées au saumon et moutarde au wasabi.

Bouchées au saumon et moutarde au wasabi
Bouchées au saumon et moutarde au wasabi
Pour 20 bouchées

100 g de saumon fumé
½ cuillère à soupe de câpres
½ cuillère à soupe de jus de citron
½ cuillère à soupe de ciboulette fraîche* ciselée
20 fonds de mini-tartelettes**
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
½ cuillère à soupe d’huile végétale
½ cuillère à soupe de miel
4 cuillères à thé ou 10 g d’arachides au wasabi
  ou plus au goût
Poivre

Hacher le saumon fumé et les câpres. Déposer dans un bol et ajouter le jus de citron ainsi que la ciboulette. Poivrer et bien mélanger. Réserver.

Hacher grossièrement les arachides au wasabi et réserver.

Dans un petit bol, mélanger la moutarde de Dijon, l’huile végétale et le miel. Ajouter les arachides au wasabi.

Garnir les fonds de mini-tartelettes avec la préparation au saumon fumé. Répartir la garniture de moutarde sur le saumon fumée. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Je n’avais pas de ciboulette fraîche, j’ai donc mis un peu de mélange d’épices sèches de type « ranch ». Vous pourriez mettre du persil ou une autre herbe de votre choix.
**J’ai utilisé des fonds de mini-tartelettes du commerce, libre à vous de les réaliser ou d’utiliser des coupelles de tortilla.

J’espère que vous avez passé de joyeuses fêtes et je vous souhaite avant tout la santé pour 2023.

Déjà les portes avec vingt…

Je ne sais pas si vous avez un calendrier de l’Avent chez vous, mais cette semaine, ça m’a fait un choc quand je suis arrivée à la porte vingt. Déjà! J’ai l’impression de ne pas avoir vu le mois de décembre passer. Ensuite, il y a eu un mot d’ordre que nous ne nous faisions pas de cadeaux entre adulte, donc j’ai magasiné moins cette année.C’est pourtant une activité que j’aime beaucoup et qui me met dans l’esprit des fêtes.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de filet de porc à la moutarde. J’ai pris cette recette dans le magasine Ricardo volume 21, numéro 1. Cette recette me fait également réalisé qu’il faudrait que je vous donne mes autres façons de faire les filets de porc à la moutarde.

Filet de porc à la moutarde rapide
Filet de porc à la moutarde rapide
Pour 3 personnes

1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
1 cuillère à thé de miel
1 cuillère à thé d’huile d’olive
1 cuillère à thé de vinaigre de cidre
2 pincées de flocons de piment broyé
1 filet de porc d’environ 350 g
Sel et poivre

Préchauffer le four à 230°C (450°F).

Dans un bol, mélanger la moutarde de Dijon, le miel, l’huile d’olive, le vinaigre de cidre et les flocons de piment.

Déposer le filet de porc sur une plaque recouverte de papier parchemin. Verser la préparation à base de moutarde sur le filet et bien l’enrober du mélange. Saler et poivrer.

Enfourner et cuire pendant 15 minutes en retournant le filet à mi-cuisson. À la sortie du four, déplacer le filet de porc sur une plaque à découper ou une assiette et le laisser reposer pendant 5 minutes. Trancher le filet de porc et servir. Déguster avec plaisir.

Et vous, êtes-vous surpris d’être déjà aussi près du réveillon?

Grosse journée pour alléger la semaine…

En planifiant mes paniers gourmands, je me suis rendu compte que je devais anticiper beaucoup plus que les autres années. Je reçois pour le réveillon et avec Petit-coeur, l’organisation et le temps sont des choses précieuses. Aujourd’hui, j’ai fait une grosse journée cuisine et il me reste encore des biscuits à façonner et il y a une recette que je ne crois pas pouvoir réaliser avant d’aller me coucher.

Alors, je vous mets rapidement une nouvelle recette ici. Il s’agit d’une terrine de foie gras. J’ai pris l’idée chez Parce que le plaisir se partage.

Terrine de foie gras au piment d'Espelette
Terrine de foie gras au piment d’Espelette
Pour 8 personnes

2 foies gras de canard déveiné* d’environ 400-450 g
1 cuillère à thé de piment d’Espelette ou d’Alep
¼ de tasse ou 60 g d’Armagnac**
Sel et poivre

Préchauffer le four à 80°C (175°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Couper les foies gras en tranches d’environ 1,5 cm (⅝ de pouce) d’épaisseur. Tremper chaque tranche dans l’Armagnac, puis assaisonner avec le piment d’Espelette. Saler et poivrer. Déposer la tranche sur la plaque de cuisson et répéter l’opération avec toutes les tranches.

Enfourner et cuire pendant 12 à 15 minutes.

Pendant ce temps, chemiser d’une bande de papier parchemin puis d’une pellicule plastique une terrine d’environ 8 cm par 16 cm (3⅛ de pouce par 6¼ de pouce).

À la sortie du four, superposer les tranches de foie gras dans la terrine. Couvrir avec un peu de gras de cuisson restant dans la plaque. Refermer la pellicule plastique et réfrigérer. Laisser au frais pendant au moins 8 heure. Après ce temps, démouler et servir. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez utiliser un foie gras non déveiné et le déveiner vous même. À vous de voir ce que vous préférez. Pour vous aider, voici quelques pas-à-pas et quelques vidéos
**Il est possible de remplacer l’Armagnac par du Cognac, du Porto, du Grand Marnier, du vin moelleux (Malvoisie, vins ou cidres de glace, Petite Arvine, Sauternes, etc.), Whisky, etc.

Et vous, avez-vous cuisiné en fin de semaine?