Sortie d’enfants

J’ai une amie qui a un enfant du même âge que Mini-nous. Les enfants rentrent souvent ensemble de l’école et planifient leur mercredi après-midi. Cette fois, leur choix s’était porté sur une sortie à un domaine de loisirs et un dîner crêpes. Avec les horaires variables de Petit-coeur, je garde volontiers les enfants à la maison, mais il me serait difficile d’accompagner à ce genre d’endroit. Je peux vous dire que je me sens hyper redevable à cette amie et que lorsque Petit-coeur aura des horaires un peu plus prévisibles, je vais lui rendre l’appareil!

En attendant, voici une recette qui n’a rien avoir. Je vous propose des côtes levées braisées. J’ai pris cette recette dans le livre Plaisirs coupables de Jean-François Plante.

Côtes levées braisées
Côtes levées braisées
Pour 2 à 3 personnes

Marinade
1 kg de côtes levées
4 tasses ou 1 litre de bouillon de boeuf
1 branche de romarin frais
2 gousses d’ail
½ tasse ou 125 g de sauce chili
2 cuillères à thé de paprika fumé*
1 cuillère à thé de poudre d’ail
1 pincée de piment de Cayenne
2 cuillères à thé de sauce soja
2 cuillères à thé de vinaigre de vin rouge
Tabasco ou tabasco chipotle au goût

Mélange d’épices
1 cuillère à soupe de paprika fumé
2 cuillères à thé de poudre d’ail
1 cuillère à thé de cassonade
¾ de cuillère à thé de thym séché
2 cuillères à thé d’épices à steak
Sel et poivre

Marinade
Découper les côtes levées en section de deux ou trois os. Émincer l’ail.

Dans une grande casserole, déposer les côtes de porc, verser le bouillon de boeuf, puis ajouter le romarin et l’ail. Saler et poivrer. Porter le tout à ébullition. Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 1h30.

Retirer les côtes levées du bouillon. Prélever 3 cuillères à soupe de bouillon.

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Dans un bol, mélanger le bouillon réservé avec la sauce chili, le paprika fumé, la poudre d’ail, le piment de Cayenne, la sauce soja, le vinaigre de vin rouge et le tabasco. Déposer les côtes levées et les laisser mariner pendant 1 à 2 minutes. Retirer les côtes levées de la marinade et les répartir sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Mélange d’épices
Dans un bol, mélanger le paprika fumé, la poudre d’ail, la cassonade, le thym, les épices à steak, le sel et le poivre. Saupoudrer ce mélange sur les côtes levées. Enfourner et cuire pendant 15 à 20 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer le paprika fumé par du paprika doux, cependant la saveur sera moins prononcée.

Bon mercredi!

Vert et vert…

Hier, j’ai hésité sur le légume d’accompagnement du souper. J’ai préparé des courgettes que j’ai cuites au four, puis j’ai enchaîné sur le reste du repas. J’ai porté de l’eau à ébullition pour cuire des pâtes, mais ce n’eat pas ça qui s’est produit. J’ai été distraite et au lieu de peser des pâtes, j’ai préparé des petits pois. C’est juste après avoir mis les petits pois dans l’eau bouillante que j’ai réalisé mon erreur. J’étais morte de rire et je me demandais quelle tête ferait mon chéri et Mini-nous en découvrant leur assiette sans féculant. D’un autre côté, c’est quelque chose que je devrais faire plus souvent.

Aujourd’hui, rien avoir avec les légumes, je vous propose une recette de gâteau au chocolat style McCain. Il s’agit d’un gâteau qui se conserve au réfrigérateur. Pour le gâteau, j’ai utilisé la recette du site Chatelaine et pour le glaçage, j’ai utilisé une recette que Mini-nous avait réalisé à un atelier cuisine.

Gâteau au chocolat de style McCain
Gâteau au chocolat de style McCain
Pour 8 personnes

Gâteau
¾ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 123 g de farine
¾ de tasse ou 150 g de sucre
⅓ de tasse ou 35 g de cacao
¾ de cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
¼ de cuillère à thé de sel
1 oeuf
⅓ de tasse ou 83 g de babeurre*
¼ de tasse ou 52 g d’huile de colza ou de canola
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
¼ de tasse ou 62 g d’eau chaude

Glaçage
100 g (3,5 onces) de chocolat au lait
¼ de tasse et 1 cuillère à thé ou 66 g de crème à fouetter
  ou entière
½ tasse moins 2 cuillères à thé ou 116 g de crème à fouetter
  ou entière froide

Gâteau
Préchauffer le four à 180°C(350°F). Beurrer et chemiser de papier parchemin un moule carré de 20 cm (8 pouces) de côté**.

Dans un bol, mélanger la farine, le sucre, le cacao, le bicarbonate de soude, la poudre à pâte et le sel.

Dans un grand bol, fouetter les oeufs avec le babeurre, l’huile de colza et l’extrait de vanille. Ajouter la préparation de farine et mélanger juste à ce que la pâte soit homogène. Incorporer l’eau chaude et verser la pâte dans le moule.

Enfourner et cuire pendant 25 à 30 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser totalement refroidir le gâteau dans le moule.

Glaçage
Hacher le chocolat au lait et le déposer dans le bol d’un bain-marie. Faire fondre le chocolat au bain-marie. Quand le chocolat est à moitié fondu, le retirer du bain-marie.

Dans une casserole, chauffer ¼ de tasse et 1 cuillère à thé ou 66 g de crème. Incorporer en trois fois la crème chaude au chocolat. Ajouter la crème froide et bien mélanger. Couvrir la préparation d’une pellicule plastique et la placer au réfrigérateur pendant au moins 1 heure.

Après ce passage au froid, fouetter le glaçage comme pour une chantilly. Verser le glaçage dans une poche à pâtisserie muni d’une douille étoilée. Pocher le glaçage sur le gâteau. Placer le gâteau au réfrigérateur jusqu’au moment de le servir. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez remplacer le babeurre par la même quantité de lait additionné de 1 cuillère à thé de jus de citron ou de vinaigre. Laisser reposer 5 minutes avant d’utiliser.
**Vous pouvez employer un moule un peu plus petit.

Et vous, servez-vous souvent des repas sans féculant?

La honte…

L’automne dernier, nous avons négligé le jardin et nous ne l’avons pas nettoyé… Ce n’était pas la meilleure idée, mais entre la fin des récoltes et l’arrivée du froid et du mauvais temps, nous n’avons pas trouvé le bon moment. Alors avant de planté le jardin, il faut le nettoyer… mais Petit-coeur ne nous laisse pas beaucoup de temps pour cette tâche. J’ai commencé à désherber, il en reste un peu moins que la moitié à faire et j’espère bien pouvoir semer en fin de semaine. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a déjà des pommes de terre : il y en a deux qui ont été oubliées! Cependant, quand je vois la voisine arroser son jardin, je ne peux m’empêcher de penser à quel point nous sommes en retard. De plus, comme pour le jardin, le manque de temps est de plus en plus apparent à l’avant de la maison… Les mauvaises herbes ont bien envahi mes plates-bandes et j’ai des pissenlits géants! Ce n’est pas notre priorité, mais la honte, je ne vous dis pas.

Dans un autre registre, je vous proposer une recette à la mijoteuse. Il s’agit de poulet au miel et à l’ail. J’ai pris cette recette sur le site de Chef Cuisto.

Poulet miel et ail à la mijoteuse
Poulet miel et ail à la mijoteuse
Pour 4 à 6 personnes

400 à 600 g de poitrines de poulet
½ tasse ou 125 g de sauce soja réduit en sodium*
½ tasse ou 167 g de miel
¼ de tasse ou 60 g de sauce hoisin
1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
1 cuillère à thé d’huile de sésame grillé
1 cuillère à thé de gingembre frais râpé
4 gousses d’ail émincées
1 cuillère à soupe de fécule de maïs ou maïzena
Graines de sésame au goût (facultatif)

Déposer les poitrines de poulet dans la mijoteuse.

Dans un bol, mélanger la sauce soja, le miel, la sauce hoisin, le vinaigre de riz, l’huile de sésame grillé, le gingembre et l’ail. Verser ce mélange sur les poitrines de poulet.

Couvrir la mijoteuse et cuire à basse température pendant 2 à 3 heures.

Retirer le poulet de la mijoteuse et l’effilocher.

Prélever 3 cuillères à soupe de la sauce. Mélanger avec la fécule de maïs. Verser cette préparation dans la mijoteuse et mélanger.

Remettre le poulet dans la mijoteuse, mélanger et couvrir. Poursuivre la cuisson pendant 20 minutes.

Servir et garnir de graines de sésame. Déguster avec plaisir.

*Si vous n’avez pas de sauce soja réduit en sodium, utilisez 5 cuillères à soupe de sauce soja additionnée de 3 cuillères à soupe d’eau.

Déjà 3 semaines…

Je suis loin de mon objectif d’une recette par semaine. Je pensais au moins arriver à publier une recette au deux semaines, mais pour le moment, ce n’est pas le cas. J’espère m’améliorer pendant le mois de mai… Par contre, il faudra que j’arrive à mieux aménager mon temps. J’ai fait un gâteau sur trois jours qui pouvait se faire en moins de 30 minutes en incluant le glaçage!

Aujourd’hui, je vous propose la première recette sucrée que j’ai fait après mon retour à la maison. Il s’agit de biscuits dodus. J’ai pris cette recette sur le blog Les Papotages de Nana.

Biscuits dodus de Nana
Biscuits dodus de Nana
Pour 12 biscuits

6½ cuillères à soupe ou 90 g de beurre salé*
1 tasse et ou 150 g de farine
3 cuillères à soupe ou 35 g de cassonade ou de sucre roux
3 cuillères à soupe ou 35 g de sucre blanc
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
1 oeuf
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
¼ de tasse ou 45 g de pépites de chocolat noir
¼ de tasse ou 45 g de pépites de chocolat au lait
¼ de tasse ou 35 g de noisettes ou d’arachides**
⅓ de tasse ou 35 g de granola***

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Déposer le beurre dans un ramequin allant au four. Placer le ramequin au four pendant que celui-ci préchauffe pour faire fondre le beurre. Quand le beurre est fondu, le retirer du four**** et le laisser tempérer.

Dans un grand bol, mélanger la farine, la cassonade, le sucre, la poudre à pâte et le sel. Former un puit au centre des ingrédients secs et ajouter le beurre fondu, l’oeuf ainsi que l’extrait de vanille, puis mélanger. Incorporer les chocolats, les noisettes et le granola.

À l’aide d’une cuillère à soupe, prélever la pâte pour façonner les biscuits. Déposer la cuillère de pâte à biscuits sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin en veillant à bien les espacer. Il ne faut pas aplatir les biscuits.

Enfourner et cuire pendant 8 à 9 minutes. Éteindre le four et laisser les biscuits reposer 2 à 3 minutes dans le four avant de les sortir. Laisser tiédir avec de servir. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez utiliser du beurre non-salé, dans ce cas, augmentez la quantité de sel.
**Vous pouvez omettre ou remplacer les noisettes par d’autres noix (pacances, pistaches, noix de macadamia, etc.).
***Les quantités sont à titre indicatif, vous pouvez ajouter plus ou moins de garnitures (chocolat, noix et granola) selon vos goûts.
****Cette technique pour faire fondre le beurre est intéressante, car le beurre fond doucement et à moins haute température. Avec cette technique, le beurre revient plus rapidement à température ambiante.

Et vous, est-ce que vous avez du temps pour cuisiner?

Il y a un moment

Depuis la création de mon blog, c’est la première fois que je m’absente aussi longtemps. Je crains également que cette situation perdure un petit moment. En mars, un Petit-coeur est venu agrandir notre famille. Ce chamboulement est magnifique, mais nous n’avons toujours pas repris une routine. Nous apprenons à jongler entre l’horaire de Mini-nous et l’attention que réclame ce Petit-coeur. Avec la fatigue de fin de grossesse, j’ai moins cuisiné et je n’ai pas eu la motivation de préparer quelques articles à l’avance. Maintenant avec les nuits courtes, l’impression de faire continuellement du lavage et la fatigue qui persiste, mon blog en subit les conséquences. J’espère pouvoir revenir rapidement et au moins proposé une recette par semaine. En attendant, je vais juste profiter de ma famille et essayer de récupérer.

Pour aujourd’hui, je vous présente une recette de porc effiloché sucré-salé. J’ai pris cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Porc effiloché sucré-salé
Porc effiloché sucré-salé
Pour 4 personnes

500 g d’épaule de porc
1 cuillère à soupe de sucre d’érable*
1 cuillère à thé de sel
½ cuillère à thé de paprika
½ cuillère à thé d’origan séché
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
Poivre

Préchauffer le four à 150°C (300°F).

Dans un bol, mélanger le sucre d’érable, le sel, le paprika, l’origan, la poudre d’oignon et le poivre.

Déposer l’épaule de porc sur un grand papier d’aluminium. Saupoudrer le mélange d’épices et le frotter sur toutes les faces de la viande. Emballer la viande dans le papier d’aluminium.

Enfourner et cuire pendant 1h30 ou jusqu’à ce que la viande se défasse facilement à la fourchette. Déposer la viande dans un bol avec son jus de cuisson et la l’effilocher à l’aide de deux fourchettes. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer le sucre d’érable par de la cassonade, du sucre roux ou du sucre blanc.

Bon dimanche et à bientôt!