Bientôt les rois…

Demain, c’est déjà la fête des rois. L’an passé, je m’étais activée pour préparer une galette et je ne l’ai jamais publié… Pourtant, ma galette était très jolie, je n’avais pas eu de fuite pendant la cuisson, j’avais préparé une pâte feuilletée maison et j’avais suivi tous les conseils possible pour la réussir. Le problème était que je n’aimais pas le goût, pas plus que les autres membres de ma petite famille. Je crois que nous n’aimons tout simplement pas la frangipane! Bref, il est peu probable que je réessaye la galette dans les prochaines années, par contre, il faudrait peut-être que je me penche sur la réalisation d’une brioche des rois…

Aujourd’hui, je vous propose une recette toute simple de gâteau : un gâteau nantais. Je voulais réaliser cette recette pour mes paniers de 2020, mais j’ai manqué de temps et c’est cette recette qui a écopée. Cette année, je ne souhaitais pas la laisser de côté et de plus, elle ne demande pas beaucoup de temps à préparer. Si vous aimez le rhum, ce gâteau est pour vous. J’ai pris cette recette sur le blog de C’est ma fournée!

Gâteau nantais
Gâteau nantais
Pour 6 à 8 personnes*

Gâteau
½ tasse et 1 cuillère à soupe ou 125 g de beurre demi-sel**,
  tempéré
½ tasse ou 100 g de sucre
5 cuillères à thé ou 20 g de sucre vanillé***
3 oeufs
1 tasse et 2 cuillères à thé ou 125 g de poudre d’amandes
¼ de tasse et 2 cuillères à thé ou 40 g de farine
1 cuillère à soupe ou 15 g de rhum brun

Glaçage
⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 50 g de sucre glace
2 cuillères à thé ou 10 g de rhum

Gâteau
Préchauffer le four à 170°C (340°F). Beurrer et enfariner un moule rond d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre.

Dans un bol, fouetter le beurre avec le sucre et le sucre vanillé pendant 5 minutes. Le mélange doit pâlir et devenir crémeux. Incorporer un à un les oeufs en fouettant bien entre chaque ajout. Ajouter le rhum.

Incorporer la poudre d’amandes et puis délicatement la farine. Verser la pâte dans le moule. Enfourner et cuire pendant 45 minutes ou jusqu’à ce que le gâteau soit bien doré et qu’un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.

Démouler le gâteau et le poser à l’envers sur une grille pour le laisser totalement refroidir.

Glaçage
Lorsque le gâteau est bien froid, mélanger le sucre glace et le rhum****. Verser le glaçage sur le dessus du gâteau et l’étendre en veillant à ce qu’il ne coule pas sur les côtés. Laisser le glaçage figer.

Déguster avec plaisir au moment voulu. Il est possible de conserver le gâteau pendant 1 mois au réfrigérateur en veillant à bien l’emballer.

*Pour mes paniers gourmands, j’ai préparé des gâteaux individuels assez gros. Avec cette recette, j’ai obtenu 5 gâteaux et le temps de cuisson était d’environ 25 minutes.
**Vous pouvez utiliser du beurre non salé, dans ce cas, n’oubliez pas d’ajouter une pincée de sel.
***Si vous n’avez pas de sucre vanillé, ajoutez du sucre régulier et un peu d’extrait de vanille à la pâte.
****Selon la texture du glaçage, vous pouvez ajouter un peu d’eau pour qu’il soit plus facile à étaler sur le gâteau.

Bonne fête des rois!

Bonne année 2022!

Et voilà une nouvelle année qui commence. Je ne sais pas si vous avez célébré le passage de la nouvelle année ou si vous avez préféré vivre simplement cette journée. Nous nous avons opté pour une soirée simple à regarder une série télé. Par contre à minuit, le voisinage s’est animé : plusieurs ont lancé des feux d’artifice et des pétards. Est-ce que je vous ai déjà dit à quel point je déteste ces fusées quand elles ne sont pas tirées par des professionnels? J’ai toujours peur d’un accident et de voir un incendie se déclarer… Une situation que j’ai déjà vu lors d’un 1er août.

Pour un peu plus de sérénité, je vous propose une recette toute simple de noix assaisonnées. Cette fois, j’ai créé une recette avec un mélange d’herbes où j’ai mis le romarin de mon jardin à contribution.

Noix assaisonnées aux herbes
Noix assaisonnées aux herbes
Pour 2 pots de 500 ml

1 blanc d’oeuf
2 pincées de piment de Cayenne
2 cuillères à thé de sucre
1 cuillère à thé de fleur de sel
½ cuillère à thé de sel
1 cuillère à thé de poudre d’oignon
1 cuillère à thé de paprika
1 cuillère à soupe d’un mélange d’herbes séchées (Italienne,
  de Provence, etc.)
1 cuillère à soupe de romarin frais* haché finement
1 cuillère à thé d’origan séché
1 cuillère à thé de moutarde sèche
1 cuillère à thé de moutarde de Dijon au piment d’Espelette**
1½ tasse ou 300 g d’amandes***
1½ tasse ou 300 g de noix de cajou

Préchauffer le four à 140°C (285°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans un bol, fouetter le blanc d’oeuf jusqu’à la formation de piques fermes. Ajouter le piment de Cayenne, le sucre, la fleur de sel, le sel, la poudre d’oignon, le paprika, le mélange d’herbes séchées, le romarin, l’origan, la moutarde en poudre et la moutarde de Dijon. Mélanger pour bien répartir les ingrédients dans le blanc d’oeuf. Ajouter les amandes et les noix de cajou. Mélanger délicatement pour bien enrober toutes les noix du mélange assaisonné.

Verser les noix sur une plaque de cuisson et les étaler sur une seule couche. Enfourner et cuire pendant 40 minutes. À mi-cuisson, remuer les noix. Laisser totalement refroidir. Conserver les noix dans un pot muni d’un couvercle. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer une partie du romarin frais par du thym frais
**J’ai utilisé une moutarde de Dijon parfumé au piment d’Espelette, n’hésitez pas à prendre la moutarde de Dijon de votre choix.
***J’aime bien le mélange d’amandes et de noix de cajou, mais libre à vous d’utiliser d’autres noix de votre choix. Il faut seulement vous assurez que vous utilisez 3 tasses ou 600 g de noix.

Pour 2022, beaucoup de joies, d’amour et surtout la santé!

Le bilan des paniers gourmands

Cette année dans ma cuisine, il y aura eu 1,765 kg de beurre, 1,650 kg de sucre, 30 oeufs, 3,340 kg et 2,030 kg de noix variés qui auront défilés dans ma cuisine. Ces quantités ne tiennent pas compte du sucre glace (600 g) ni des biscuits que j’ai jeté qui représentait presque 1 kg de pâte! C’est surtout les oeufs qui m’impressionne : 10 oeufs de plus que l’an dernier! Quand l’on m’a demandé combien de recettes que j’avais glissé dans mes paniers, j’ai dit que je ne savais pas : en réalité, je me doutais que j’avais préparé 7 ou 8 sortes de biscuits, mais en comptant, je réalise que c’est 11 recettes qui ont pris place dans mes cadeaux gourmands. Dans les prochaines semaines, je vais vous dévoiler 10 des recettes que j’ai préparé. Pourquoi je ne vous parle pas de la onzième? Tout simplement, car bien que le résultat soit correcte, la recette m’a déçu : elle demande trop de temps et d’effort pour un résultat assez quelconque.

Aujourd’hui, je vous propose des biscuits au thé chai avec un glaçage au lait de poule. J’ai pris cette recette sur le site de Seventeen.

Biscuits au thé chai et glaçage au lait de poule
Biscuits au thé chai et glaçage au lait de poule
Pour 24 biscuits

Biscuits
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
½ tasse ou 105 g d’huile végétale
½ tasse ou 100 g de sucre
½ tasse ou 65 g de sucre glace
1 oeuf
2 cuillères à thé d’extrait de vanille
2 tasses ou 280 g de farine
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude
¼ de cuillère à thé de sel
1 sachet de thé chai

Glaçage*
1 tasse ou 130 g de sucre glace
¼ de cuillère à thé de noix de muscade moulue**
¼ de cuillère à thé de cannelle moulue**
1 cuillère à soupe de lait de poule***

Biscuits
Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate de soude et le sel. Réserver.

Dans un grand bol, fouetter le beurre pour le crémer. Ajouter l’huile, le sucre, le sucre glace, l’oeuf et l’extrait de vanille en fouettant bien entre chaque ajout. Couper le sachet de thé et ajouter la préparation de thé chai à la pâte. Â l’aide d’une spatule, incorporer la préparation de farine. Couvrir la pâte et réfrigérer pendant 1 heure.

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Chemiser de papier parchemin deux plaques de cuisson.

Prélever 1 grosse cuillère à soupe de pâte et la déposer sur une des plaques de cuisson préparées. Répéter l’opération avec le restant de la pâte en espaçant d’environ 5 cm (2 pouces) les biscuits. Avec les doigts, presser la pâte pour que les biscuits aient une épaisseur d’environ 6 mm (¼ de pouce).

Enfourner une plaque à la fois et cuire pendant 8 à 10 minutes. À la sortie du four laisser refroidir les biscuits sur la plaque de cuisson.

Glaçage
Dans un bol, mélanger le sucre glace, la noix de muscade et la cannelle. Ajouter le lait de poule. Si le mélange est trop épais, ajouter un peu plus de lait de poule.

Tartiner les biscuits avec un peu de glaçage. Saupoudrer d’une pincée de cannelle les biscuits et laisser le glaçage figer avant de les ranger dans une boîte qui ferme hermétiquement. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez omettre le glaçage, vous aurez alors des biscuits avec un goût délicat. Le glaçage apporte une autre dimension à ces biscuits et relève ses saveurs.
**La quantité d’épices est assez importante, n’hésitez pas à diminuer de moitié les quantités et à ajuster le glaçage à votre goût.
***Si vous n’avez pas de lait de poule, vous pouvez utiliser du lait ou de l’eau pour réaliser le glaçage.

Cette pâte à biscuits est des plus inhabituelles avec le mélange de beurre et d’huile, cependant, je serai curieuse de tester cette pâte avec des pépites de chocolat.

C’est étrange…

Pour la première fois depuis des années, nous avons fêté Noël avec l’ensemble de ma belle-famille. Habituellement, nous avions un Noël tardif en janvier… C’est étrange de penser que Noël s’est fini si rapidement cette fois. J’espère que malgré les restrictions, vous avez pu avoir de belles fêtes de Noël et que vous pouvez profitez de votre famille. J’avoue que j’aimerais bien passer les prochaines fêtes dans ma famille.

Aujourd’hui, je vous propose une recette qui n’a rien à voir avec mes paniers gourmands… je n’ai pas encore fait les photos d’un élément et pour l’autre recette salé, je ne suis pas assez satisfaite pour vous la proposer. Voici donc une recette de sauté de porc à l’orange que j’ai pris sur le site de Ma fourchette.

Sauté de porc à l'orange
Sauté de porc à l’orange
Pour 2 à 3 personnes

Sauté
250 g de filet de porc*
1 cuillère à thé de sauce soja
1 cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
¼ de cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
1 oignon
2 carottes
10 fleurons de brocoli**
1 cuillère à thé de gingembre finement haché
1 cuillère à soupe d’huile végétale

Sauce
1 cuillère à soupe de sauce hoisin
½ cuillère à thé de sambal oelek
1 cuillère à soupe de sucre
1 cuillère à soupe de sauce soja
½ cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
1 orange

Sel et poivre

Sauté
Couper le filet de porc en lanières et le déposer dans un bol. Ajouter la sauce soja, la fécule de maïs et le bicarbonate de soude. Poivrer au goût.

Éplucher les carottes et les couper en rondelles. Éplucher l’oignon et ciseler finement.

Porter une casserole d’eau à ébullition. Saler l’eau. Ajouter les rondelles de carottes et les fleurons de brocoli. Cuire pendant 4 minutes, puis égoutter et rincer sous l’eau froide. Réserver.

Dans une grande poêle ou un wok, chauffer l’huile. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter les lanières de porc et la cuire. Quand la viande est cuite, la déposer dans une assiette et réserver au chaud.

Dans la même poêle, faire revenir l’oignon et le gingembre pendant 2 à 3 minutes. Ajouter les carottes et le brocoli, puis poursuivre la cuisson pendant 4 à 6 minutes.

Sauce
Dans un bol, mélanger la sauce hoisin, le sambal oelek, le sucre, la sauce soja et la fécule de maïs. Ajouter le zeste et le jus de l’orange.

Quand les légumes ont la consistance qui vous plait, ajouter la sauce et cuire pendant 1 minute. Ajouter la viande et bien mélanger. Servir avec du riz et déguster avec plaisir.

*Je choisis des filets de porc assez gros : je le divise en deux et je le cuisine de deux manières différentes.
**Vous pouvez remplacer les légumes par d’autres de votre choix : poivron, pois mange-tout, fèves germées, etc.

Joyeuses fêtes!

Ambitions biscuits…

Depuis plusieurs jours, je suis dans la préparation de biscuits. Comme chaque année, je fais de belles découvertes, mais pas que… Je ne teste jamais ou très rarement mes recettes qui composeront mes paniers gourmands. Cette année, je me suis fait avoir : une des recettes que j’ai essayée était tout simplement immangeable. Il y a eu des signes : je n’arrêtais pas de renverser les ingrédients partout, j’ai réduit la quantité de farine puisqu’il était impossible de l’incorporer totalement à la préparation de beurre, etc. Bref, les choses ne se déroulaient pas très bien et je doutais de plus en plus de la recette. Effectivement, la recette n’était pas fiable : les proportions ne sont pas justes, la photo ne correspond pas du tout au résultat si l’on suit leur méthodologie et la pâte, autant mélanger de l’eau et de la farine puis la cuire en espérant obtenir des biscuits… Rare sont les fois où j’ai jeté une fournée entière de biscuits, mais là, c’était inconsommable. D’un autre côté, je vois déjà les biscuits qui s’accumulent des les boîtes et je me demande si tout va rentrer. L’année prochaine, je reverrai peut-être mes ambitions de biscuits à la baisse… mais j’aime tellement offrir de la variété!

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette qui s’éloigne un peu des biscuits : un gâteau! Ce gâteau est assez simple à réaliser et il serait parfait pour un dessert de Noël de dernières minutes. J’ai pris cette recette sur le blog de Chef Nini.

Gâteau au chocolat et à l'orange
Gâteau au chocolat et à l’orange
Pour 8 à 10 personnes

Gâteau
4 oeufs, jaunes et blancs séparés
¼ de tasse et 2½ cuillères à thé ou 60 g de sucre
¼ de tasse moins 1 cuillère à thé ou 50 g de beurre non salé,
  fondu
2½ cuillères à soupe ou 20 g de farine
3 cuillères à soupe ou 20 g de cacao

Mousse au chocolat et à l’orange
150 g (5¼ onces) de chocolat noir
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de crème à fouetter
  ou entière
1 orange

Décoration (facultatif)
30 g (1 once) de chocolat noir
¼ de cuillère à thé d’huile végétale
Oranges confites, au goût

Gâteau
Préchauffer le four à 180°C (350°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans un bol, mélanger la farine et le cacao.

Dans un autre bol, déposer les 4 jaunes d’oeufs et ajouter 2 cuillères à soupe ou 30 g de sucre. Fouetter pendant 3 minutes. Incorporer le beurre fondu, puis la préparation de farine. Réserver.

Dans un troisième bol, fouetter les blancs d’oeufs en neige en ajoutant graduellement le sucre restant. Incorporer délicatement les blancs d’oeufs à la pâte cacaotée. Verser la pâte sur la plaque de cuisson préparée et l’étaler uniformément. Enfourner et cuire pendant 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser totalement refroidir.

Mousse au chocolat et à l’orange
Hacher le chocolat et le déposer dans le bol d’un bain-marie. Ajouter le zeste et le jus de l’orange, puis faire fondre le tout au bain-marie. Retirer du bain-marie et réserver.

Dans un bol, fouetter la crème jusqu’à ce qu’elle forme des pics fermes. Verser en plusieurs fois le chocolat fondu sur la crème et mélanger délicatement entre chaque ajout.

Montage
Découper le gâteau en trois rectangles de même taille. Répartir la mousse au chocolat et à l’orange sur les trois rectangles de gâteau. Superposer les gâteaux et placer le tout au réfrigérateur pendant au moins 1 heure.

Décoration
Hacher le chocolat et le déposer dans un bol et le faire fondre au bain-marie. Quand le chocolat est totalement fondu, retirer le bol du bain-marie et ajouter l’huile. Laisser tiédir pendant 5 à 10 minutes.

Décorer le gâteau avec le chocolat fondu et ajouter des dés d’orange confites. Réserver au frais jusqu’au moment de servir. Déguster avec gourmandise.

Et vous, est-ce que vous aimez faire des biscuits?