Mot-clé : poivron

Il y a bien longtemps…

Je ne sais pas si vous vous rappelez, mais pendant l’un des premiers Euro que j’ai vu, mon chéri et moi, choisissions le gagnant de différentes qualifications et nous cuisinions un plat de ce pays. Je me rappelle que je n’avais pas eu beaucoup de chance à ce petit jeu contrairement à mon chéri qui était tombé sur l’Espagne. Sans hésitation, il avait préparé une paëlla… à sa façon. C’est une recette qui est restée dans nos habitudes et qui a légèrement changée au fil des ans.

Pourtant, même si nous aimons bien cette recette, je n’ai jamais osé la publier. Bien sûr, elle est loin des manières de faire des classiques paëllas (et oui, il existe des tonnes de versions et de façon de faire selon les familles et les différentes régions), mais pourquoi se restreindre? Je vous propose donc la fausse paëlla de Monsieur.

Fausse paëlla de Monsieur
Fausse paëlla de Monsieur
Pour 3 personnes

1 cuillère à soupe d’huile d’olive
200 g de poitrine de poulet
1 oignon
½ poivron orange
¾ de tasse ou 112 g de petits pois
1 cuillère à thé d’origan séché
½ cuillère de paprika
¼ de cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de poivre
¼ cuillère à thé de curry doux*
⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 70 g de riz à grain long
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de bouillon
  de poulet
⅔ de tasse moins 1 cuillère à soupe ou 150 g d’eau
⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 100 g de coulis
  de tomates
Sel et poivre pour assaisonner le poulet

Couper la poitrine de poulet en petits dés.

Hacher l’oignon et couper le poivron en petits dés.

Dans une grande poêle ou un wok, verser l’huile et la faire chauffer. Quand l’huile est bien chaude, ajouter le poulet et le faire revenir. Saler et poivrer. Quand le poulet est bien doré, retirer de la poêle et réserver.

Dans la même poêle, ajouter l’oignon et le poivron. Cuire jusqu’à ce que l’oignon soit translucide. Ajouter les petits pois, l’origan, le paprika, le sel, le poivre, le curry doux et le riz. Poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Ajouter le bouillon de poulet, l’eau et le coulis de tomates. Porter à ébullition. Couvrir, réduire le feu et laisser mijoter pendant 15 minutes**. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer le curry par du curcuma.

Et vous, est-ce que vous avez déjà cuisiné une paëlla de manière classique ou non?

La pluie et le jardin

Avec l’été un peu plus humide que de coutume, j’ai eu plus de mal à me diriger vers le jardin… il en est de même pour mes plates-bandes! Les journées de pluie se sont un peu enchaînées et je me suis moins rendue dans le jardin. Il a beaucoup plus de mauvaises herbes que de coutume, mais ce n’est pas trop grave, la plupart des légumes se portent bien. Actuellement, c’est les tomates qui prospèrent et pour mon plus grand plaisir, mon chéri s’occupe de les transformer en sauce. Hier, il en a préparé et nous en avons profité pour faire une lasagne avec cette sauce fraîchement faite : c’était des plus délicieux!

À cette période, les légumes comme la courgette, l’aubergine et le poivron sont aussi de plus en plus abondant dans les jardins. Je vous propose donc cette recette d’antipasti pour les écouler. Il s’agit d’une des recettes que j’ai réalisé pour le 1er août et là aussi, il n’en est pas resté grand chose! Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 3, numéro 5.

Antipasti marinés
Antipasti marinés
Pour 3 pots de 250 ml

Légumes
1 poivron rouge ou orange
1 poivron jaune
1 oignon
1 courgette
1 aubergine
1 gousse d’ail ou 1 cuillère à thé de poudre d’oignon
½ tasse ou 105 g d’huile d’olive
Sel et poivre

Marinade
1 tasse ou 210 g d’huile d’olive
6 gousses d’ail
3 feuilles de laurier
3 branches de thym
1 cuillère à thé de poivre noir en grains
6 cuillères à soupe ou 90 g de vinaigre de vin blanc
Sel

Légumes
Couper l’oignon, la courgette dans la longueur et l’aubergines en tranches d’environ 1 cm (½ pouce) d’épaisseur. Hacher finement la gousse d’ail.

Préchauffer le barbecue* à puissance élevée.

Déposer les poivron sur le barbecue et les cuire jusqu’à ce que la peau soit légèrement noircie. Déposer les poivrons dans un bol, couvrir d’un couvercle ou d’une pellicule plastique et laisser reposer pendant 15 minutes. Peler, épépiner et couper en trois morceaux chaque poivron. Réserver.

Enfiler dans chaque rondelle d’oignon un cure-dent pour les garder entières pendant la cuisson.

Dans un bol, verser l’huile d’olive, puis ajouter l’ail, l’oignon, la courgette et l’aubergine. Saler et poivrer puis bien mélanger. Cuire les légumes sur le barbecue jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Laisser tiédir les légumes sur une plaque.

Marinade
Couper les gousses d’ail en deux et les déposer dans une casserole. Ajouter l’huile d’olive, les feuilles de laurier, le thym et les grains de poivre. Porter à ébullition et laisser mijoter à feu doux pendant 15 minutes ou jusqu’à l’ail soit bien cuit. Retirer du feu et ajouter le vinaigre. Saler et bien mélanger.

Répartir les légumes, en les alternant, dans les pots. Si désiré, couper les légumes en plus petits morceaux avant de les mettre dans les pots. Répartir l’ail, les branches de thym et les feuilles de laurier dans les pots. Verser la marinade chaude dans les pots pour bien couvrir les légumes. Refermer les pot et laisser tiédir puis réfrigérer.

Laisser tempérer 30 minutes les antipasti avant de les servir.

*Vous pourriez aussi cuire les légumes dans une poêle striée.

Et vous, est-ce que votre jardin est bien entretenu?

Une vieille recette de mon répertoire…

Il y a quelques temps, j’avais des tortillas dans mon réfrigérateur et pour ne pas les gaspiller, j’ai préparé une recette que je n’avais pas fait depuis de nombreuses années. J’avais découvert cette recette pendant que j’étais étudiante et avec le temps, je l’ai modifié pour la réaliser sans utiliser de produit transformé. Je me suis aussi rendu compte que je la prépare à l’oeil… Heureusement pour moi, j’avais noté une version précise quand je cherchais le moyen d’adapter cette recette.

Je vous propose donc une recette d’enchiladas qui se prépare avec la viande de votre choix. J’opte souvent pour du poulet, mais le résultat est également délicieux avec du porc effiloché. Et puis, la personne qui m’a montré cette recette la préparait avec du boeuf. Bref, à vous de voir!

Enchiladas
Enchiladas
Pour 4 personnes

400 g de poitrines de poulet ou d’un restant de viande
  (porc effiloché, poulet cuit, dinde, etc.)*
1 poivron
1 oignon
1½ cuillère à soupe ou 20 g de beurre
2½ cuillère à soupe ou 20 g de farine
1½ tasse ou 375 g de bouillon de poulet
½ tasse ou 125 g de lait
1 cuillère à soupe d’huile végétale
½ tasse ou 125 g de crème sure ou de demi-crème acidulée
1 cuillère à thé de poudre de chili
4 ou 8 tortillas selon leur taille
Sel et poivre
Fromage au goût (facultatif)

Couper les poitrines de poulet en lanières. Hacher l’oignon et le poivron. Réserver.

Dans une casserole, faire fondre le beurre, puis ajouter la farine. Cuire pendant 1 minute en brassant continuellement. Verser le bouillon de poulet et le lait. Toujours en brassant régulièrement, cuire jusqu’à ce que la sauce soit nappante. Retirer du feu et réserver.

Préchauffer le four à 190°C (375°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans une poêle, chauffer l’huile. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter le poulet et le cuire**. Quand le poulet est doré, ajouter l’oignon et le poivron. Cuire pendant 5 minutes ou jusqu’à ce que la texture des légumes vous plaisent. Ajouter la poudre de chili, saler et poivrer.

Retirer la poêle du feu, ajouter la crème sure et la moitié de la sauce. Bien mélanger. Répartir le mélange sur les tortillas et les rouler. Déposer les tortillas sur la plaque de cuisson en les collants les uns aux autres. Verser le restant de sauce sur les tortillas. Si désiré, saupoudrer de fromage. Enfourner et cuire pendant 20 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez également réaliser la même recette avec du boeuf.
**Si vous utilisez une viande déjà cuite, il suffit de commencer par cuire les légumes et d’ajouter la viande à la fin pour les réchauffer un peu avant de verser la crème sure.

Bon dimanche!

Trop frais!

Aujourd’hui, nous sommes allés faire une promenade en montagne. Au début, nous pensions prendre la télécabine, puis nous nous sommes aperçu qu’elle n’ouvrait pas avant le 4 juillet. Ce n’était pas un souci puisqu’il y a une route qui s’arrête un peu plus bas que la télécabine et qu’il y a plusieurs départs de randonnées. Cela allongeait un peu la promenade, mais rien de contraignant. Ensuite même si la météo s’annonçait chaude en plaine, nous avons vérifié la météo là haut… Disons que les 12° nous ont fortement encouragé à modifier notre projet. Nous avons tout simplement pris moins d’altitude que prévu!

Aujourd’hui, je vous propose une recette d’ailleurs : des pizzas arméniennes. J’ai pris cette recette dans le livre de Christelle Tanielian, Ensemble.

Pizzas arméniennes à la viande (Lahmajoun)
Pizzas arméniennes à la viande (Lahmajoun)
Pour 8 petites pizzas

Pâte
½ tasse et 2 cuillères à soupe ou 150 g d’eau tiède
¾ de cuillère à thé de levure sèche
¼ de cuillère à thé de sucre
1¾ tasse et ½ cuillère à soupe ou 250 g de farine
½ cuillère à thé de sel
1 cuillère à soupe d’huile végétal

Garniture
½ oignon
¼ de poivron rouge
1 petite gousse d’ail
½ tasse ou 125 g de purée de tomate*
½ tasse ou 20 g de persil plat frais
2 cuillères à soupe ou 7 g de feuilles de menthe fraîche
125 g de boeuf haché**
½ cuillère à thé de piment d’Alep ou de paprika doux
½ cuillère à soupe de mélasse de grenade
¾ de cuillère à thé de tahini ou de purée de sésame
¾ de cuillère à thé de pâte de tomate
¼ de cuillère à thé de cumin moulu
¼ de cuillère à thé de coriandre moulue
Sel et poivre

Pâte
Dans un petit bol, mélanger l’eau, la levure et le sucre. Laisser reposer pendant 10 à 15 minutes.

Dans un bol, mélanger la farine et le sel. Former un puit au centre et verser l’eau contenant la levure. Ajouter l’huile. Mélanger pour obtenir une pâte.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, pétrir la pâte pendant 8 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit homogène et lisse. Déposer la pâte dans un bol légèrement huilé. Couvrir le bol d’un ligne propre et laisser la pâte lever pendant 1 heure dans un endroit chaud et sec.

Garniture
Au couteau ou à l’aide d’un robot culinaire muni d’une lame en « s », hacher très finement l’oignon, le poivron, l’ail, le persil et la menthe. Déposer le tout dans un bol et ajouter le boeuf haché, la purée de tomate, le piment d’Alep, la mélasse de grenade, le tahini, la pâte de tomate, le cumin, la coriandre. Saler et poivrer. Vérifier l’assaisonnement de la garniture en faisant cuire dans une poêle anti-adhésive 1 cuillère à thé du mélange. Rectifier l’assaisonnement au besoin.

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Sur un plan de travail légèrement enfariné, diviser la pâte en 8 et abaisser chaque morceau en un disque d’environ 14 cm (5½ de diamètre).

Déposer les disques de pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Sur chaque disque de pâte, étaler finement l’équivalent de 2 cuillères à soupe de garniture.

Enfourner et cuire dans la partie inférieur du four pendant 8 à 10 minutes. Placer ensuite les pizzas sous le grill (broil) pendant 1 à 2 minutes ou jusqu’à ce que les bords des pizzas soient légèrement dorés. Servir et déguster avec plaisir en arrosant de jus de citron.

*Vous pouvez remplacer la purée de tomate par une grosse tomate fraîche que vous aurez fait blanchir puis peler. Dans ce cas, il faut la hacher finement comme l’oignon.
**J’imagine très bien refaire ce genre de pizzas en variants la garniture et pourquoi pas en utilisant de la chair à saucisse…

Un brin de printemps

Ici nous avons de la chance, le temps s’est réchauffé. La neige commence à fondre sur les sommets des montagnes et le ski va laisser la place au balade de toutes sortes. Pour accompagner ce temps, les plats ensoleillés commencent à pointer du nez. Je vous propose donc une recette de trempette de poivrons rouges. Cette recette est tirée du livre Ensemble de Christelle Tanielian, Christelle is Flabbergasting.

Trempette de poivrons rouges (Muhammara)
Trempette de poivrons rouges (Muhammara)
Pour 1½ tasse ou 375 ml

3 poivrons rouges
⅔ de tasse ou 80 g de noix de Grenoble concassées
3 cuillères à soupe de chapelure
½ cuillère à thé de cumin moulu
¼ de cuillère à thé de sel
3 cuillères à soupe d’eau
1½ cuillère à soupe de mélasse de grenade
1 cuillère à thé de piment d’Alep*
1 à 2 cuillères à thé de harissa**
¼ de tasse ou 53 g d’huile d’olive

Préchauffer le four à gril (broil).

Couper les poivrons en deux et les épépiner. Déposer les poivrons, la peau vers le haut et enfourner. Cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce que la peau ait noirci et que la chair soit tendre.

Dans un petit bol, mélanger les noix de Grenoble, la chapelure, le cumin, le sel et l’eau. Laisser reposer pendant 10 minutes.

Déposer les poivrons dans une boîte résistante à la chaleur, fermer avec un couvercle ou une pellicule plastique et laisser les poivrons tiédir. Quand les poivrons sont tièdes, les égoutter et retirer la peau.

Dans le bol d’un robot culinaire munit d’une lame en « s », déposer les poivrons, la préparation de noix de Grenoble, la mélasse de grenade, le piment d’Alep, la harissa et l’huile d’olive. Mixer pour obtenir une pâte homogène, mais pas nécessairement lisse. Au besoin, ajouter du sel et de la harissa. Arroser, si désiré, d’un filet d’huile d’olive et servir avec des pains pita grillés ou des légumes. Déguster avec plaisir.

*Il est possible d’utiliser un autre piment moulu doux.
**Vous pouvez utiliser une autre pâte de piment.

Bonne fin de journée!